lamellé collé

lamellé collé

il y a 15 jours

Tout d'abord bonjour ! Je suis nouveau sur ce forum, je me présente, je suis david, je suis menuisier et charpentier sur le tas, c'est à dire que je n'ai pas fait d'études mais je travail depuis une dizaines d'années sur des chantiers avec des charpentiers et en atelier avec des menuisiers professionnels...

J'ai donc surtout une connaissance empirique ! Mais j'ai un esprit scientifique ( bac S ! ) et j'aime bien prévoir mes chantiers perso en faisant des plans précis et en comprenant ce que je fais... Du coup depuis quelques temps j'essaye de rendre plus théoriques mes savoirs pratiques... Aujourd'hui j'ai une question que je n'arrive pas à résoudre, c'est celle du dimensionnement d'une poutre en lamellé collé ! En bois ça donne une section énorme ( d'où le choix du BLC ) mais je ne sais pas comment convertir...

Mes donnée : un espace de 12,3 m par 6m je voudrais mettre 4 poutres porteuses et des solives "à la française"

charges temporaires : 120 kg/m2

charges permanentes : 30 kg/M2

charges supplémentaires : 95,77 kg/m2

charges cloisons étages : 45 kg/m2

Je précise que les "charges supplémentaires" correspondent à un sandwich isolant thermique et phonique : du haut vers le bas : - plancher bois 22mm - 11 kg/m2 - lambourdes 40*60 - 2,64 kg/m2 - chaux chanvre coulé entre lambourdes ép. 40 mm - 15,4 kg/m2 - fibre de bois compressé ép. 40 mm - 5,8 kg/m2 - fermacelle - 14,375 kg/m2 - solivage 150*100 ( est-ce suffisant ou trop ?) - 16,5 kg/m2 - structure plafond ( dissocier du solivage pour pont phonique ) 60*80 mm - 5,28 kg/m2 - ouate de cellulose vrac 260 mm - 10,4 kg/m2 - plafond fermacelle 14,375 kg/m2 TOTAL : 95,77 kg/m2

Désolé si tout ça est un peu indigeste, en fin de compte je cherche quelqu'un qui peut vérifier ce que j'ai fait et m'aider donc à dimensionner les 4 poutres porteuses en BLC ! J'ai l'habitude d'apprendre avec quelqu'un qui me transmet ces connaissances, et là, devant mon ordi et en cherchant sur internet, il me manque un regard extérieur qui peut m'aiguiller ! Merci merci ! david./

5 réponses

1-5 sur 5 réponses
1/1
1. lamellé collé il y a 15 jours

1) Ce serait bien de faire un plan et une coupe du plancher.

2) Qu'appelez-vous "solives à la française" ?

3) Je pense comprendre que vous avez dissocié les charges d'exploitation en 120 temporaires et 30 permanentes. Ce n'est pas complètement faux mais c'est faux quand même. C'était bon lorsque les calculs étaient effectués au CB71, mais maintenant (depuis quelques années quand même) nous calculons à l'EC5. Les logiciels prennent en compte les 150 kg/m² de charge d'exploitation qu'ils décomposent automatiquement et en fonction des différents coefficients cela ne fait pas tout à fait 30-120, mais plutôt 45-105.

4) Ce que vous nommez « charges supplémentaires » sont des charges permanentes.

5) Les cloisons généralement comptées à 40 kg/m² sont également des charges permanentes.

6) Si vous ne souhaitez pas avoir des problèmes, oubliez la chaux-chanvre coulée entre lambourdes, l’eau ne fait jamais bon ménage avec le bois.

7) Quand vous dites « plancher bois », vous pensez à quoi précisément ?

8) Avec des solives en 150 (il faut calculer) et un contrelattage en 60 x 80 (généralement en 60 x 40) comment posez-vous 260 mm de ouate vrac ? qu’est-ce qui soutient cette ouate ? Où situez-vous le film pare-vapeur dans ce cas ? (Le contrelattage seravant à la fois pour fixer le PV sous les solive et pour fixer les suspentes sans percer le PV)

2. lamellé collé il y a 15 jours

Bonjour et merci pour cette réponse documentée !

Je réponds dans l'ordre :


1) voici le plan sur lequel ne figure que les poutres porteuses BLC.

Au sud et au nord ( ici en haut et en bas ) les solives seront ancrés dans les murs.

Les solives seront fixées sur sabots pour ne pas entailler les poutres porteuse et gagner du temps.

3. lamellé collé il y a 15 jours

Ci-dessous la coupe du sol entre poutre porteuses.

Depuis que j'ai fait le dessin j'ai modifier le sandwich, à savoir il n'y a plus qu'une seule épaisseur de fermacelle comme plafond et il n'y a plus d'osb.



4. lamellé collé il y a 15 jours

2 ) Quand je dis solives à la française c'est pour dire plafond à la française : petites solives courtes et serrées entre poutres porteuses de grosse sections.


3) Oui c'est exact merci de la mise à jour !


4) Certes ce sont des charge permanentes mais qui ne sont pas habituelles... c'est pourquoi je ne savais pas comment les nommées, sachant qu'il y a déjà des "charges permanentes" !


5) Est-ce que cela veut dire que je doit pas les comptabiliser en plus des charges permanentes déjà prise en compte ?


6) Ok. Je me disais de faire un mélange très sec, c'est pour "noyer" les tuyaux de chauffage au sol...


7) Plancher pin épaisseur 22 mm.


8)Je penses que la coupe réponds à la question de l'épaisseur total, en effet ce n'est pas un contre lattage car l'objectif est d'avoir le moins possible de pont phoniques !

Pour ce qui est du pare vapeur, à vrai dire je ne pensais pas forcément en mettre en plus du fermacelle, sachant que la pièce en dessous est un atelier chauffé...

Si c'est nécessaire le pare vapeur pourrait être déroulé au fond des "caissons" une fois le plafond posé, entre poutres porteuses, avant d’insuffler la ouate ?


Voilà, j'espère avoir apporté des réponses claires !

merci encore, je me rend compte du temps nécessaire pour comprendre et répondre à mes questions

et je suis vraiment très reconnaissant de pouvoir avoir des réponses si précises et technique !

Merci à vous et merci internet !!!


david./






5. lamellé collé il y a 14 jours

Donc ce que vous nommer plancher bois est en réalité un parquet. Les entraxes maxi des lambourdes pour un parquet de 23mm sont de 450mm qu'il faudra réduire à 430mm pour du 21 ou 22. La largeur des lambourdes est fixée au minimum à 80mm, la hauteur est définie en fonction de la portée. Dans le cas présent, ce plancher n'étant pas conventionnel et une invention de votre part qui a de plus été modifié depuis le croquis, il n'est pas possible d'apprécier. De plus, on ne sait pas qui est l'élément porteur s'il n'y a plus d'OSB. On peut alors supposer que ce sont les solives, pour autant, d'un coté vous souhaitez un plancher à la française, c'est-à-dire que les espaces entre solives de section généralement carrée sont égaux à la largeur desdites solives Parce que visible du dessous. Mais à quoi bon, dans la mesure où vous posez un plafond en Fermacell.

Usuellement, la structure porteuse du plafond est posée perpendiculairement aux solives et le PV sous les solives, de sorte que rien de traverse le PV.

La section de 100 x 150 des solives convient pour les charges indiquées et des entraxe maxi de 600 pour des lambourdes de 80 x 52 bois sec, qualité menuiserie sans nœud ou petits nœuds attachés.

Pas de commentaire concernant les tuyaux de chauffage au sol posés hors AT, DTA ou cahiers du CSTB.

Dans ces conditions, en fonction des charges indiquées soit : Charge d'exploitation 150 kg/m² et charge permanentes 141 kg/m², pour une portée de 5975 et la bande de chargement la plus importante soit 2574 - Bois lamellé-collé GL24 de fabrication française section 160 x 495 - Poids unitaire 260kg - Réactions aux appuis 2370kg - Flèche à terme L/500 - Soit une déformation de l'ordre de 11 à 12 mm.

1-5 sur 5 réponses
1/1

Votre message :

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Nouvelle discussion

Vous n'avez pas trouvé les réponses à vos questions ?

Créer une discussion