Vice caché plancher bois étage

Publié par zig il y a 4 ans

Bonjour à tous,

Evidemment si je suis ici c'est que j'ai besoin d'informations et de vos énormes compétences en la matière.
Je suis un "bricoleur moyen" et sans ce type d'échanges sur ce forum, nous serions nous, les non spécialistes encore plus perdus...
D'abord donc, un grand merci à vous pour toutes ces infos échangées qui nous guident dans nos démartches. (Mention particulière à Boisphile qui semble maitriser son sujet et c'est peu de le dire  :-)  )

Description du problème et des éléments techniques :

*Construction de 2005 racheté par mes soins en 2006 à un particulier (cause divorce) sans garantie décénnale puisque maison entièrement faite par le particulier...
Oui, vous me direz, faut pas faire ça etc.... peut être, et même avec du recul certainement pas.
Cependant à l'époque l'emplacement, le prix, etc.. on fait que.... et depuis j'ai réinvesti beaucoup d'argent et de temps donc pas question de partir et dans l'ensemble ça se passe bien, sauf que   :

*Plancher étage  bois agglo avec cloisons, distance entre mur 8,00 M avec poutre béton porteuse à 4 M donc portée de 4,00M.
*Solive de 215*35 (Aie !) et entraxe de 51,5 cm (Re-Aie ! ) (voir plus par endroit)

Bien entendu d'après vos messages, tout ça est bien trop léger pour en faire un étage habité avec SDB, chambres etc.... et je sais que vous avez raison :
-Beaucoup de vagues sur le plancher, des bruits de craquement et d'incommodités sonores pas croyables (impossible de se lever la nuit sans réveiller tout le monde et j'exagère pas) On sent bien que le bois travaille et que les niveaux ne sont pas bons.

Autre surprise, et je compte sur vous pour me confirmer l'énormité du vice :

Les longueurs de solives sont reprises par des agrafes sans relai de poutre en dessous !!! Cf photo jointe.
Ce type de jonctions ne devraient pas exister n'est ce pas ? Car si on voulait accentuer l'effet d'une flèche on si prendrait pas autrement non ??

En conclusion, même en l'absence de garantie décennale et après renseignements pris, je dispose de 2 ans pour me retourner contre le vendeur à partir de la date de découverte du vice c'est à dire à compter du 9/12/2014.

Je voudrai SVP que vous me confirmiez l'absence Totale des règles en la matière dans ce cas décrit.

A terme, en fonction, à part déposer tout l'étage et tout refaire je ne vois pas d'autres solutions....

Merci par avance pour vos retours et conseils divers.

Zig


Photo de la solive avec l'agrafe en question :


Boisphile

Publié par Boisphile il y a 4 ans

Vous en mettez une tartine pour une simple question ……….

A priori il s'agit de connecteur industriel posé à la presse.

Il faut savoir s'il y a une plaque de chaque coté et où se situe cette plaque par rapport aux 0 - 4000 - 8000.

Il n'y a pas d'interdiction dans la mesure où ce que j'ai écris plus haut est exact.

Publié par zig il y a 4 ans

Merci pour votre réponse Boisphile.
La "tartine" c'est pour optimiser la  compréhension car bon nombre de posts souffrent de manque d'infos...Désolé si ça a gêné.

-Les agrafes  sont à 3,00 M (donc à 1M de la poutre médiane) et oui présentes de chaque coté.

Et il y avait d'autres interrogations dans mon post mais je me suis probablement mal exprimé :

-Est ce dans les normes d'avoir de telles sections de solives ?
-Ai je raison de m'inquiéter des signes évoqués ?
-Puis je tenter un recours ?
-L'idée de démonter l'étage et de tout refaire est elle envisageable ?

Merci et bonne soirée.

Publié par zig il y a 4 ans

Personne pour m'aiguiller ?

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 4 ans

Non, ce ne sont pas des portées de 4 mètres, mais une portée de 8mètres sur trois appuis ce qui est totalement différent, dans la mesure où l'appui milieu prend 65% de la charge (environ) et les 35 autres % sont répartis à égalité sur les appuis d'extrémités.

Non, il n'y a rien de choquant à la présence de connecteurs à cet endroit. Ce qui aurait été une erreur, c'est de placer le connecteur au niveau de l'appui milieu.

Sur le plan mécanique, il n'y a pas de problème, la flèche maxi est à 1/436 et les réactions d'appuis 190 - 630 - 190.Taux de flexion 89% et de cisaillement 50%.

Le problème c'est qu'à priori vous décrivez non pas des solives, mais des entraits de fermettes.

Donc il faudrait tout dire, mais dire ce qui est essentiel, ce que sont ces fermettes, l'aménagement, les rampants etc ……..

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 4 ans

Pourquoi des vagues sur le plancher et des craquements ? Pour plusieurs raisons :

1) Les petites rives des dalles ne sont pas posées et donc as fixées sur les solives.

2) Les assemblages ne sont probablement pas collés.

3) La largeur de 35mm est insuffisante pour reposer des dalles de plancher, il faut au moins 42mm.

4) Il est fort probable que les cloisons soient posées directement sur les dalles sans supports sous jacents.

5) Il faudra aussi vérifier que les dalles soient bien des CTBH.

 

Sous réserves de toutes ces informations plus un descriptif précis de l'ensemble, je pense que votre choix sera :

1) Vous vivez avec ces désagréments en espérant que cette mauvaise mise en œuvre ne se terminera pas par une rupture au niveau de l'un des assemblages en "H" des dalles, ça, c'est la loterie, mais comme vous êtes joueur, vous pouvez tenter….

2) Démontage complet de l'étage, compris cloisonnement, pose de lambourdes, étrésillonage sous les cloisons, pose de dalles de plancher correctement posées, fixées et assemblages collés et repose des cloisons.

Publié par zig il y a 4 ans

Merci Boisphile d'avoir pris le temps de  me répondre, tant sur les précisions techniques des portées, des connecteurs, et sur la terminologie employée.

Effectivement, je ne connaissais pas la différence entre solives et entraits mais il semble bien qu'il s'agisse d'entraits, ne serait ce que par leur section 215x35, section qui n'existe pas, sauf erreur, dans les abaques de solivage.

La charpente est une charpente en A.
Les entraits soutiennent les plafonds du rez de chaussée.
L'entraxe est le plus souvent de 51,5cm mais plus parfois.
Il existe des entretoises par ci,par là, sans régularité précise.
Les dalles sont bien des CTBH

J'ai retrouvé ici :
http://www.bois.com/forum/sujet/epaisseur-de-dalle-dosb3-47828
l'un de vos posts ou vous dites clairement qu'une section de "215*35 n'est pas porteur."

Vous l'aurez compris, j'essaye d'établir les responsabilités et  ensuite de trouver une éventuelle solution. Merci aussi pour les hypothèses que vous avez évoqué.

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 4 ans

La section est porteuse, mais sa largeur de 35mm est insuffisante.

Les responsabilités incombent incontestablement à la personne qui a mis en œuvre.

Mais comme il s'agit d'un auto-constructeur, vous n'aurez aucun recours.

En résumé, (pardonnez-moi ce raccourci) vous avez joué et vous avez perdu, il faut en assumer les conséquences.

On fait rarement une bonnes affaires dans ce type d'opération, sauf à consulter préalablement un expert qui, pour quelques centaines d'Euros vous aurait établis un rapport et vous aurait sans doute évité cette déconvenue ou pour le moins vous aurait donné les arguments pour faire baisser le prix du montant des travaux.

Mais bon, je comprends que comme les assurances, les experts sont toujours trop chers avant les sinistres !!!

Publié par zig il y a 4 ans

Une nouvelle fois merci Boisphile.

Je ne sais pas si "j'ai perdu", mais, qui démonte les plafonds d'une maison pour vérifier la mise en oeuvre d'un plancher  lors de l'achat d'une maison ?

Je vais me renseigner mais je ne vais pas "laisser couler", les conséquences sont trop importantes. Un expert pourra analyser sur place.

Si, et je dis bien si, il y a malfaçon et/ou vice caché, le concepteur (même pour un particulier) est responsable sans limitation de durée et je dispose de 2 ans à partir de la découverte du vice en question pour faire valoir les responsabilités et demander réparation.


Dans les 2 cas, il me restera à contacter un très bon charpentier et faire réaliser un devis.(Venir contre les entraits existants avec du 75x225 ? me permettrait d'être 1 CM au dessus de l'existant et de pouvoir repartir de niveau avec la section qui va bien ? encore faut -il qu'il soit acceptable de rajouter environ 50 solives de 40kg chacune sur les poutres prériphériques et la poutre centrale )

Mais un vrai charpentier de métier et de formation, pas un gars qui fasse 15 métiers à la fois et qui au final n'est spécialiste de rien. (Malheureusement c'est une sale mode de nos jours)
Me reste plus qu'à espérer que cette denrée rare existe par chez moi.

En tout cas, je pense être moins ignorant sur le sujet qu'avant mon inscription sur ce forum et je vous le dois. Merci. 





Boisphile

Publié par Boisphile il y a 4 ans

Je ne veux pas vous saper le moral, mais ne rêvez pas trop, je suis moi-même expert et je peux vous dire que même dans le cadre d'une pose par une entreprise avec une assurance décennale, tant qu'il n'y a pas de pathologie effectivement constatée, il n'y a pas d'indemnité.

Il vous faudrait un très bon expert ou pour le moins meilleurs que celui de la partie adverse, un très bon avocat spécialiste du droit immobilier et qui reprenne les dires de l'expert, beaucoup de patience parce que vous en aurez en gros pour au moins 3 ou 4 ans et frais d'avocats et d'expert qui vont avec et vous ne serez pas certain de gagner.

Il sera facile par la partie adverse de démontrer que lors de l'achat de ce bien vous aviez connaissance de la qualité d'auto constructeur du vendeur, que par soucis d'économie vous n'avez pas cru bon faire expertiser le bien et qu'en conséquence vous serez débouté de votre demande.

(pardonnez moi, j'ai repris volontairement les termes qui vous seraient opposés, car je suis en plein dedans actuellement avec une affaire de 690000€ et bien que l'entreprise ne soit pas claire, le maître de l'ouvrage va perdre, car il a déjà perdu une bataille)

 

Publié par zig il y a 4 ans

Je comprends ce que vous m'exposez.
Vu comme ça, c'est sur que ça fait pas envie, mais vaut mieux être alerté dès le début, ça fait gagner un max de temps et d'argent.

Que pensez-vous de l'idée émise ?

(Venir contre les entraits existants avec du 75x225 ? me permettrait d'être 1 CM au dessus de l'existant et de pouvoir repartir de niveau avec la section qui va bien ? encore faut -il qu'il soit acceptable de rajouter environ 50 solives de 40kg chacune sur les poutres périphériques et la poutre centrale )

C'est juste pour savoir, je ne m'aventurerai pas seul à l'aveugle avec une pseudo solution.
Seul un charpentier décidera et mettra en oeuvre.

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 4 ans

Je ne vois pas l'intérêt de venir ajouter des madriers le long des entraits puisque la section actuelle suffit à elle-même grâce à l'appui milieu par la poutre béton.

Les problèmes à régler sont :

1) Les petites rives des dalles qui ne sont pas posées et donc pas fixées sur les solives.

2) Les assemblages qui ne sont probablement pas collés.

3) La largeur de 35mm qui est insuffisante pour reposer des dalles de plancher, il faut au moins 42mm.

4) Il est fort probable que les cloisons soient posées directement sur les dalles sans supports sous jacents.

Donc en conséquence :

Démontage complet de l'étage, compris cloisonnement, pose de lambourdes, étrésillonage sous les cloisons, pose de dalles de plancher correctement posées, fixées et assemblages collés et repose des cloisons.

Publié par zig il y a 4 ans

Dans l'ordre :

1) Veillez à ce que les jonctions de dalle ne repose pas "dans le vide"
2) Coller les futures dalles
3) Comment passer de 35 mm à 42 minimum ? Via le lambourdage ?
4) Etrésillons sous cloisons

Par lambourdage vous entendez la pose de lambourdes perpendiculaires aux entraits c'est bien ça ?
De quelle section ces lambourdes et quels entraxes s'il vous plait ?


Boisphile

Publié par Boisphile il y a 4 ans

Oui, des lambourdes perpendiculaires aux entraits.

Section 60 x 60 ou 60 x 70 à plat et l'entraxe environ 500mm mais sous multiple de la longueur UTILE des dalles.

Publié par zig il y a 4 ans

1000 merci pour votre regard précieux d'expert et d'avoir consacrer de votre temps pour résoudre ma problématique.
Bonne continuation.
Boisphile, what else ?  :-)

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 4 ans

thank you, but I will not leave you my shoes

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

question pour boisphile / vice caché

Publié par florent1

2 réponses
773 vues
0 like

Vice caché: Plancher bois non porteur?

Publié par djoulaie

1 réponse
879 vues
0 like

Cache poubelles en bois

Publié par JenniferM

0 réponse
3031 vues
0 like

plancher etage bois

Publié par jackybrico

7 réponses
2283 vues
0 like

Plancher bois à l'étage

Publié par romfooting

6 réponses
2194 vues
0 like