Assemblage panneaux ossature bois avec angles non conventionnels

Assemblage panneaux ossature bois avec angles non conventionnels

il y a 8 ans

Bonjour a tous,
je suis en plein conception de ma maison ossature bois et j'ai besoin de vos lumières concernant l'assemblage de mes panneaux.

J'ai conçu une maison avec un dessin un peu particulier, mais parfaitement adapté au terrain de destination...
j'ai donc des angles entre façades de 30° et de 60°,

je sais qu'il existe différentes solutions pour assemblé ce type d'angle. J'ai modéliser 3 possibilités sous ketchup.


Merci aux spécialistes de la question qui passeraient par là de me dire ce qu'il en pensent.

Solution 1 : Panneaux avec coupe d'équerre en bout (classique) vide comblé par un poteau délardé



Solution 2 : Panneaux avec coupe d'onglet



Solution 3 : Panneaux avec coupe d'équerre en bout (classique) assemblé par un montant délardé



Avantages inconvénients de ces solutions ?
Ha oui c'est une autoconstruction...
merci

24 réponses

1-10 sur 24 réponses
1/3
1. Assemblage panneaux ossature bois avec angles non conventionnels il y a 8 ans

Le plus courant est le n°1, mais oubliez les tiges filetées, vous trouverez tout ce qu'il faut en visserie, comme les SFS par exemple.

2. Assemblage panneaux ossature bois avec angles non conventionnels il y a 8 ans

merci boisphile pour cette réponse, j’espérai une intervention de votre part !

pourriez vous préciser le type de visserie SFS que vous préconisez, je ne trouve rien qui semble adapté.

question complémentaire : le poteau qui j'imagine débiter dans un poteau contrecollé 20*20, doit il être solidarisé avec la lisse d'implantation ? la dalle ? ou bien le serrer entre les panneaux suffit ?

3. Assemblage panneaux ossature bois avec angles non conventionnels il y a 8 ans

http://www.sfsintec.biz/Internet/SFS04.nsf/PageID/Timber_Work
WT-T 6.5 x 90 ou 130 en croix

Le poteau repose sur la semelle d'assise, solidarisé aux montants et l'ensemble est ancré à la dalle avec des équerres renforcées pour OB référence AKR285X3L de Simpson et goujon d'ancrage WA M12-104/5

4. Assemblage panneaux ossature bois avec angles non conventionnels il y a 8 ans

Merci pour ces précisions

5. Assemblage panneaux ossature bois avec angles non conventionnels il y a 8 ans

Question complémentaire, je vais avoir d'importantes descentes de charges sur ces angles (je n'ai pas encore calculer... j'aurais surement besoin d'aide...)
Mon plancher d'étage sera composé de porteuses en Lamellé collé et de solives, les poutres porteuses reposeront presque systématiquement sur ces angles de panneaux.
L'effort de "poussée" (vous me passerez l'expression) ne sera pas perpendiculaire a mes liaisons d'angles (voir dessin, ça sera plus rapide a comprendre...)



Est ce un problème ? la solution préconisée plus haut est elle encore bonne ?

6. Assemblage panneaux ossature bois avec angles non conventionnels il y a 8 ans

A ce stade de la discussion, la question qui vient à l'esprit : Qui va construire cette maison et avant cela qui va la calculer dans son ensemble, contreventement, descentes de charges, excentricité éventuelle, effets du vent, bref ! Les calculs nécessaires pour une telle construction.
Où se situe-t-elle ?

7. Assemblage panneaux ossature bois avec angles non conventionnels il y a 8 ans

Effectivement un complément d'information s impose.

Cette maison est un projet en autoconstruction, j ai suivi une formation en charpente récemment dans le cadre d une reconversion professionnelle, mon expérience se résumé à mon CAP donc et quelques stage en ossature atelier et chantier. Bien avant cela j ai étudier la conception mécanique, puis la gestion de production et enfin la gestion de projet, et depuis 10 ans je suis assis derrière un bureau...

Dire que Cela semble mince à la vue d un projet comme celui ci n est pas faux, MAIS, je suis convaincu que c est réalisable, je m y investi corps et âmes depuis de longs mois, je ne me lancerais pas si je ne suis pas convaincu à 100% de la faisabilité réelle de mon projet. J y arriverai...mais pas tout seul.

Pour répondre plus précisément à boisphile, 2 hypothèses de travail concernant le calcul et la fabrication :

Je réalise la conception intégrale du bâti et les calculs avec des assistances ponctuelles de charpentier formateurs en ossature, dessinateurs (petit réseau de connaissance du à mon année en charpente) plus tous les conseils pertinents glanés ici par exemple. Si je juge que la prise de risque est encore trop grande alors :

Conception, calcul eurocode et taille d un kit par un mobiste ayant bonne presse, j ai déjà noué contact avec l entreprise et une proposition m'as été faite

Je reste pour l heure dans l'hypothèse de travail N1 pour des raisons économiques et personnelles, je changerai de stratégie si je n ai pas le choix...

Je pense pouvoir créer avec votre aide un post très intéressant suivant en détail la conception complète d une mob un peu originale et technique, le tout agrémenter de plans de détails.

La maison se situera dans le département de l Allier, terrain plat, altitude environ 150m.


8. Assemblage panneaux ossature bois avec angles non conventionnels il y a 8 ans

plus de détail :

vue globale de la maison :



Plans du PC :

RDC


R+1


Plan de masse :



Structure bois provisoire:



l'étage est en cours de dessin... il y a déjà fort a faire avec ça :

détails :

panneaux




9. Assemblage panneaux ossature bois avec angles non conventionnels il y a 8 ans

C'est effectivement un beau projet, intéressant dans tous les sens du terme, pourtant, sans mettre en doute vos capacités et la qualité de votre relationnel, il faudra bien vous poser un certain nombre de questions.
Si vous permettez, quelques pistes de réflexion :
1) L'auto construction vous prive de l'assurabilité de votre bien, donc pas de garantie décennale et pas de dommage ouvrage. Si ce risque est souvent pris quand il s'agit d'une "boite à chaussures" avec toit, c'est quand même plus hasardeux avec une construction aussi complexe, d'autant que la garantie de structure est trentenaire et qu'il vous faudra être certain de ne pas avoir à vendre dans ce délai.
2) Concernant les aspect normatifs pour lesquels vous avez le droit de prendre la responsabilité de déroger, il faut savoir que votre responsabilité reste engagée au-delà des 10 ans (en cas de vente) s'il est prouvé que vous avez sciemment passé outre en connaissance du risque.
3) Contrairement aux aspects normatifs pour lesquels vous pouvez déroger, il y a les aspect réglementaires que vous avez obligation de respecter puisque ce sont des textes de loi. On peu citer par exemple, La RT 2012 et l'étanchéité à l'air, les calculs Eurocodes, le respect des normes sismiques et n'oubliez pas que vous êtes en zone 2, faible, certes, mais qui impose un certain nombre de règles, les garde-corps, parce que j'en ai repéré, la loi "termite" qui impose le traitement fongicide et insecticide de tous les composants bois et dérivés du bois utilisés en structure et anti termite dans les départements sous arrêté préfectoral (ce qui n'est pas le cas pour vous). En précisant bien qu'on entend par dérivés du bois, tous les panneaux utilisés en plancher, en contreventement ou en support de couverture.
4) J'ai également repéré ce que vous nommez "balcon" et qui, à priori est une terrasse accessible sur ossature bois, comment comptez-vous régler ce problème, à la fois sur le plan technique et surtout sur le plan risque et assurance ?
5) Je note également ce qui semble être des solivages en console avec pénétration. Comment pensez-vous régler les problèmes d'étanchéité à l'air et ponts thermiques dans le temps.
Cette liste n'est pas exhaustive, ce sont les points qui m'ont sautés aux yeux, parce que souvent à l'origine de problèmes dans le temps.

10. Assemblage panneaux ossature bois avec angles non conventionnels il y a 8 ans

Merci pour cette intervention boisphile,

J'ai bien conscience que ce projet comporte de nombreuses difficultés techniques. Et c'est bien pour cela que je souhaite vérifier chaque point de détail.

Concernant l'autoconstruction, je connais les risques inhérents et suis prêts à les prendre, travailler avec une entreprise pour la conception et calcul serait un gros plus, je le sais et je n'écarte pas cette idée, pour l'heure j'ai besoin de concevoir ma structure par moi même car c'est mon "bébé"...

Je n'ai pas l'intention de déroger aux aspects normatifs de manière globale, et ferai tout pour rester dans les clous... Bien entendu la RT 2012 et l'étanchéité a l'aire font partie intégrante du projet, L'étude thermique est déjà réalisée.

Pour les points plus techniques que vous évoquez :

effectivement ma structure provisoire comporte un "balcon" sur solive en console avec pénétration (solives du plancher d'étage qui traversent la façade pour supporter le balcon) et une partie terrasse accessible dans le prolongement du balcon.

Sur ces points voici mon niveau d'avancement :

pour le balcon; j'envisage pour l'instant 2 solutions, comme je sais la difficulté d'un solivage traversant dans le temps j'ai fait chiffrer une passerelle métallique indépendante du bâti avec comme contrainte un seul poteau de soutien afin de préserver le dessin de la maison, je n'ai pas encore le devis.

Si je reste dans l'optique solivage traversant, il y a deux contraintes majeures :

1) comment traité la déformation de la solive qui a une partie intérieure et une autre a l'extérieur :

est ce qu'une solive en bois "industrialisée" (Kerto, KVH, BLC, Contrecollé, Innopanne...) bref existe t'il un produit de la filière bois qui permettrait de limiter le risque de déformation ? le balcon est prévu a claire voie.



2) L'étanchéité a l'air : Sur ma structure provisoire il y a effectivement de nombreuse zones ou des solives traversent la parois, outre le balcon, j'ai des plancher en porte a faux pour une chambre et le débord de toiture sur la cuisine également en porte a faux.

Est ce qu'un usinage spécifique des solives (rainure dans les solives accueillant les solives de rives) couplé a un traitement adapté en terme de joints dessous et dessus les solives de rive peut répondre a la problématique ? (voir dessin), cette solution impose des solives plus larges pour recevoir l'usinage.



a vous lire.

1-10 sur 24 réponses
1/3

Votre message :

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Nouvelle discussion

Vous n'avez pas trouvé les réponses à vos questions ?

Créer une discussion

Inspirations

0 photos pour vous inspirer