demande d avis urgent

Publié par benoit du 53 il y a 5 ans

Bonjour à tous,
Je vais essayer d'exposer le plus clairement mon souci

J'ai fait réaliser par un charpentier une transformation de charpente, avec création d'un nouveau solivage et plancher. C est sur ce dernier point que les ennuis ont commencé.
Dans le cadre de la garantie du parfait achèvement, j' ai demandé la reprise du plancher à l 'artisan car celui-ci grinçait énormément et à mon sens manquait de rigidité....Il a catégoriquement refusé et nous voici en expertise judiciaire. Je précise que les désordres ne sont pas apparus de suite et que j'ai poursuivi les travaux (ce que l'on me reproche aujourd’***)
Le 1er compte rendu de réunion indique que certaines dalles s'affaissent au passage d'un homme, que le montage ne respecte pas les consignes du fournisseur vu que les petites rives ne reposent pas et que le nombre de vis est également insuffisant.
J'ai également fait constater une pente de plus de 4 cm dans une des pièces mais ce défaut n'apparait pas sur le compte-rendu pour motif que seuls les grincements et le manque de rigidité apparaissent sur l'assignation.
Mr l'expert n'a également pas retenu les grincements en justifiant qu un plancher osb grinçait automatiquement car du bois ça travaille....
Bref, vu que la non conformité seule ne suffit pas à la reprise des travaux et que les désordres n'ont pas été clairement pris en compte, mon avocat me dit qu'il faut m'attendre à l'avoir dans le baba...
Petites précisions l' entraxe est de 45cm et les dalles utilisées sont des krono osb3 plus alors que le devis et la facture indiquent triply, mais ca bien sur je ne connaissais pas la différence avant...
Les désordres se sont accentués vu que j'ai 2 dalles qui ont cassé aux petites rives.
L'expert ne veut rien savoir et me dit que comme je n'ai pas fait appel à un maitre d’œuvre je devais vérifier que l'artisan faisait bien son travail et que je ne peux m'en prendre qu'à moi-même.
La prochaine et certainement 2eme réunion à lieu cette semaine, quels arguments puis-je invoquer pour inverser la situation ??????
J' ai vraiment besoin d'aide et de réconfort fasse à cette injustice

Un grand merci à tous

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 5 ans

Il y a plusieurs problèmes imbriqués les uns dans les autres.

1) Tout d'abord, avez-vous demandé ses références au charpentier qui a fait la transformation, son assurance décennale et contacté son assureur pour vérifier qu'il est effectivement assuré pour ce travail et à jour de ses cotisations.

2) Effectivement, si vous avez réalisé des travaux sur le plancher réalisé, c'est que vous considérez implicitement qu'il est correct.

3) La maîtrise d'œuvre est en partie discutable dans la mesure où vous n'êtes pas du métier, mais, pour autant, vous auriez dû demander au charpentier de justifier son travail par une note de calcul de son BE intégré s'il en à un ou d'un BE charpente. Sachant que la transformation de charpente, n'est réalisable dans de bonnes conditions que par très peu d'entreprises.

Donc, si je suis l'expert qui roule pour l'entreprise ou son assurance, vous êtes mal.

4) Triply est une marque qui n'existe plus. C'était effectivement un OSB 4 mais l'OSB 3 convient parfaitement.

 

Je reste le même et je change de casquette pour rouler pour vous ………….

1)  Le charpentier a le devoir de respecter les règles en vigueur au moment des travaux et en particulier le DTU 51-3 plancher en bois et dérivé du bois.

Ci-dessous les données fondamentales pour la pose de dalles de plancher, tirées du DTU 51-3 :

·          Les dalles doivent être maintenues à leur humidité d'équilibre, (9 ± 3%) par une humidité relative du local comprise entre 45 et 70%.

·          Pose à joints décalés, dite à coupe de pierre et sur trois appuis au minimum (du fait de la pose à joints décalés, la pose sur deux appuis est admise sur de petites surfaces).

·          Le fil du panneau (sens long) perpendiculaire aux appuis, les petites rives sont obligatoirement supportées. Cette disposition implique nécessairement qu'à la conception, les entraxes de solives soient optimisées selon la longueur utile des dalles.

·          Le recouvrement sur les appuis doit être de 18 mm au minimum (20 mm conseillé). Cette disposition implique un appui minimum de 38 mm et 42 mm conseillé)

·          En ambiance humide, la ventilation de la sous face est obligatoire.

·          Dans le cas de pose à bords jointifs, collés ou non, la surface d'un seul tenant est limitée à 30 m2, le plus grand côté n'excédant pas 7 m. Ménager un jeu de 10 mm à la périphérie de la pièce. Dans le cas d'un plancher plateforme où les murs sont montés sur le plancher, les jeux sont disposés en parties courantes.

·          Fixation par vis (longueur = 2.5 x épaisseur du panneau) tous les 150mm sur les appuis d'extrémités (petites rives) et 300mm en partie courante.

·          Fixation par pointes (longueur = 3.5 x épaisseur du panneau) tous les 150mm sur les appuis d'extrémités (petites rives) et 300mm en partie courante. Dans ce cas la fixation doit être renforcée par des vis disposées aux 4 angles et à mi longueur du panneau.

·          Dans tous les cas, l'axe des fixations sera à 10 mm au moins des rives.

·          Les assemblages des dalles sont collés.

 

Enfin, il convient d'ajouter à cela que le DÉCRET D'APPLICATION DE LA LOI TERMITE est paru au Journal Officiel Numéro 154 du 5 Juillet 2000 page 10137
Décret N° 2000-613 du 3 juillet 2000 relatif à la protection des acquéreurs et propriétaires d'immeubles contre les termites
NOR : EQUU0000780D

Cette LOI impose le traitement anti termite de tous les bois et panneaux dérivés du bois utilisés en structure, dans les zones sous arrêté préfectoral.

Elle impose également le traitement de ces mêmes bois et panneaux dérivés du bois utilisés en structure contre les insectes xylophage sur tout le territoire Français.

En d'autre termes, tous les panneaux, qu'ils soient utilisés en contreventement, en plancher ou en support de couverture et d'étanchéité doivent être traités insecticide.

 

Si pour une raison quelconque l'entreprise déroge à une disposition normative, il doit en avertir le maître d'ouvrage par écrit et celui-ci lui donne ou non son accord.

L'expert est là pour expertiser et non pas pour faire son interprétation personnelle.

Un plancher quel qu'il soit ne doit pas grincer s'il est posé et fixé correctement, assemblages collés.

La rupture de deux dalles démontre un risque corporel potentiel qu'il faut faire figurer au compte rendu.

Vous n'êtes pas le sachant, ce n'est pas votre métier, en conséquence, l'entreprise qui a un devoir de conseil aurait dû vous conseiller de prendre un maître d'œuvre ou se déclarer maître d'œuvre lui-même.

La maîtrise d'œuvre impose une assurance décennale et en tant que particulier vous ne pouvez pas prendre une décennale pour vous proclamer maître d'œuvre.

Dans la mesure où il ne l'a pas fait d'une part, qu'il est professionnel d'autre part et qu'il est assuré en RC décennale, il est de fait et implicitement maître d'œuvre.

N'étant pas du métier et face à un homme de l'art, il ne vous était pas possible de contrôler le travail effectué et juger de sa qualité.

 

Je vous conseille donc de demander par l'intermédiaire de votre avocat, une contre expertise sur les bases que je vous ai écrit.

Il faudrait également demander une expertise sur la structure sous-jacente dont vous ne parlez pas, mais qui n'est peut-être pas correcte pour autant.

Aujourd'***, l'expert n'a pas de contradicteur, il a le champ libre, si vous laissez faire, vous avez perdu d'avance.

 

Cette démonstration vous montre que le même expert, selon pour qui il roule peut vous démolir ou démolir l'entreprise.

Comme vous avez une assurance responsabilité civile, qui pourra se retourner contre l'assurance de l'entreprise, donc qui roulera pour vous, je vous conseille du lui faire une déclaration en lui disant tout et en la convoquant le jour de l'expertise. Votre assurance dépêchera donc son propre expert.

Publié par benoit du 53 il y a 5 ans

Merci pour ces infos Mr, elles sont malgré tout pas très rassurantes, je ne peux en effet pas demander de contre - expertise pour des raisons financières et je n'avais pas pris de dommages ouvrages car je suis inexpérimenté dans les travaux et j ai fait confiance malheureusement....
Je vais tacher de ne pas me faire dévorer par la machine judiciaire mais j ai bien peur de devoir tout vendre pour rembourser ce que je dois à l' avocat et à ceux qui nous ont avancé de l'argent pensant que la justice était mieux faite.

Merci quand meme

Publié par benoit du 53 il y a 5 ans

Bonjour Mr, après voir traîné pas mal sur ce site je voisl que vous maîtrisez le sujet alors je voulais savoir où vous vouliez en venir avec les insectes xylophages car l osb chrono est de classe 2 donc convient non?
Merci

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 5 ans

Mes réponses ne sont pas le fruit du hasard, mais celui d'une longue expérience et de pas mal d'expertise………..

La classe de service n'a rien à voir avec le traitement insecticide. De toute façon, il n'existe pas d'OSB en classe de service 3.

Je vous ai donné peut-être la seule piste en mesure de vous sauver en partie la mise.

Comme dans mon précédent post, le traitement insecticide contre les insectes xylophages, ne dépend pas du domaine normatif contrairement à la mise en œuvre, mais du domaine réglementaire, c'est-à-dire de la loi qui est, comme toute loi d'application obligatoire.

Donc en vertu de respect de la loi, vous pouvez demander le remplacement des dalles de plancher par des dalles OBS certifiées traitées insecticide. En précisant bien que ce remplacement de dalles est bien sur soumis au respect des prescriptions de mise en œuvre du DTU 51-3 planchers bois.

Cela étant, s'il s'agit d'une expertise judiciaire, donc expert nommé par le tribunal, si vous ne demandez pas par votre avocat, une contre expertise, il n'y aura que les dires de l'expert qui seront retenues.

Mais pardonnez-moi, ne mettez pas sur le dos de la justice, une situation due aux carences du maître d'ouvrage.

Vous avez sans doute dû le lire à maintes reprises sur ce site ce que je répète sans cesse : Pour l'achat d'un aspirateur à 100 euros, vous faites 5 magasins, demandez toutes les garanties etc … et pour des travaux de cette importance, vous ne posez pas les plus élémentaires questions.

Est-ce que vous confiriez l'opération de votre prostate à votre garagiste ? Et bien je pense que vous avez fait cela avec cette entreprise.

Publié par benoit du 53 il y a 5 ans

Un grand merci de vous intéresser à mon dossier mais suis perdu avec tout ça, l assistance kronoply me dit que ces dalles osb3 et 4 sont conformes, donc traitées insecticides non ???? C' est bien compliqué pour quelqu'un comme moi qui n'y connait rien . MOnsieur étés vous toujours en activité ? Y'a t il un moyen de vous joindre ?

Publié par benoit du 53 il y a 5 ans

Alors pour apporter des précisions le certificat krono marque au il est classe de risque 1et 2 selon EN335_3
Quelques éclaircissements seraient bienvenue

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 5 ans

La classe de risque n'a rien à voir avec le traitement insecticide. L'OSB 3 est effectivement en classe de risque 2 et de toute façon il n'existe pas d'OSB en classe de risque 3, seul le contreplaqué CTBX peut s'en prévaloir.

Publié par benoit du 53 il y a 5 ans

Je suis bluffé Mr BOisphile je vous embauche comme expert...donc si je résume même si je n'habite pas dans un département touché par les termites il faut que le bois soit traité insecticide. Vous confirméz que les dalles krono classées risques biologiques 2 ne sont pas traitées insecticides? Savez-vous où je peux trouver un écrit à présenter de tous ces précieux renseignements ?
Encore un grand merci pour votre aide

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 5 ans

Je suis bluffé Mr BOisphile je vous embauche comme expert...pas de mérite, j'en suis .. donc si je résume même si je n'habite pas dans un département touché par les termites il faut que le bois soit traité insecticide. Vous n'avez pas bien lu : Tous les bois et dérivés du bois utilisés en structure doivent être traités fongicide et insecticide sur TOUT LE TERRITOIRE FRANÇAIS et anti termite dans les départements sous arrêté préfectoral (pas forcément termité) Vous confirméz que les dalles krono classées risques biologiques 2 ne sont pas traitées insecticides? NON ce n'est pas ce que j'ai écris. Je vous ai écris qu'il n'y avait aucun rapport entre la classe de risque et le traitement insecticide. Krono fabrique effectivement des dalles OSB 2, 3 ou 4, standard et des dalles traitées insecticide et anti-termite en 2400 x 675 x 16 et 18mm Savez-vous où je peux trouver un écrit à présenter de tous ces précieux renseignements ?  Je vous ai mis les références du décret d'application, que voulez-vous de plus ?

Publié par benoit du 53 il y a 5 ans

Cela parait si simple pour vous que j ai honte de ne rien comprendre... Je suis perdu entre les certificats fournis par KRONO et les explications de ce fournisseur qui m assure que leurs dalles sont insecticides car classées risques biologiques 1 et 2.
Si vous pouviez me réexpliquez le plus simplement possible  je vous en serai extremement reconnaissant.
Encore merci et desolé d abuser de votre temps

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 5 ans

On confond souvent les classes de risque biologiques et les classe d'emploi et moi-même je me suis mal exprimé.

Quand vous dites Que des panneaux sont donnés pour un risque 2, il ne s'agit pas du risque biologique, mais de la classe d'emploi.

Les dalles de Krono (et des autres) OSB 3 sont en classe d'emploi 2, c'est-à-dire milieu humide comme ci-dessous.

Mais rien à voir avec un traitement fongicide et insecticide dit "TFI" qui est un traitement à part.

Krono (et les autres) fabrique effectivement des panneaux et des dalles traités, mais spécifiés TFI ou Anti termite.

 

classes de service ou classe d'emploi

classe de service 1 (milieu sec) : classe de service caractérisée par une teneur en humidité dans les matériaux qui correspond à une température de 20 °C et une humidité relative de l’air ambiant ne dépassant 65 % que quelques semaines par an

classe de service 2 (milieu humide) : classe de service caractérisée par une teneur en humidité dans les matériaux qui correspond à une température de 20 °C et une humidité relative de l’air ambiant ne dépassant 85 % que quelques semaines par an

classe de service 3 (milieu extérieur) : classe de service caractérisée par des conditions climatiques conduisant à des taux d'humidité plus élevés qu'en classe de service 2

Ces classes de service ne sont pas à confondre avec les classes biologiques d’emploi ci-dessous

 

 

Classe de risque

Mise en situations des bois

Exemple d’utilisation des bois

Risques biologiques

Traitement des bois si non preservation naturelle et selon impregnation de l’essence

1

Bois sec avec humidité toujours inférieur à 20%

Bois intérieur. Parquet, escalier, porte, intérieur

Insectes, termites

Préservation classe.2 par trempage

2

Bois sec mais dont l’humidité peut occasionnellement dépasser 20%

Bois à l'abri des intempéries. Charpente, ossature

Insectes, champignons de surface

Préservation classe.2 par trempage

3a

Bois à une humidité fréquemment supérieur à 20%

Bois soumis aux intempéries sans contact avec le sol.
Bardages, menuiseries extérieures

Pourriture, insectes

préservation classe.3a par trempage ou pulvérisation

3b

Bois à une humidité fréquemment supérieur à 20%

Bois soumis aux intempéries sans contact avec le sol.
Bardages, menuiseries

Pourriture, insectes

Préservation classe.3b par autoclave

4

Bois à une humidité toujours supérieur à 20%

Bois en extérieur.
Poteau brise vue, terrasses extérieures

Pourriture, insectes

Préservation classe.4 par autoclave

5

Bois en contact permanent avec l’eau de mer

Bois en extérieur.
Piliers, pontons, bois immergés

Pourriture, insectes

Préservation classe.5 par autoclave

 

 

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

DEMANDE URGENTE

Publié par JeromeLo

1 réponse
1230 vues
0 like

Demande avis sur mur

Publié par bilou72430

1 réponse
2076 vues
0 like

Demande avis sur contreventement

Publié par montferrier09

26 réponses
1398 vues
0 like

Demande d'avis sur un constructeur

Publié par deborah30

0 réponse
1468 vues
0 like

demande d'avis sur projet plancher

Publié par Sebastien

0 réponse
1948 vues
0 like