Aménagement de combles

Publié par Pierre4 il y a 6 ans

Bonjour à tous,

Nouveau sur le forum, je voudrais vérifier quelques infos sur l'aménagement de combles qui est en cours chez moi, si jamais quelqu'un veut bien me donner son avis!

C'est une vieille maison, j'ai demandé à un maître d'oeuvre de piloter les travaux d'aménagement de combles parce que je n'y connais pas grand chose. En consultant ce forum, je me rends compte que j'ai peut être bien fait parce que c'est une affaire de pro visiblement. Mais j'ai des doutes sur ce qui est fait, et la résistance de la structure, j'ai l'impression que tout est sous dimensionné. Les travaux sont déjà bien avancés, l'isolation a été réalisée...

Ce qui est prévu:

- isolation avec 40 cm de laine de bois (le but est d'arriver en niveau quasi passif).

- placoplatre BA13

J'ai calculé moi-même la charge supplémentaire de l'isolation: 40kg/m² en comptant large.

La structure est la suivante:

- une ferme triangulaire au milieu des combles qui font 7m50 de long par 6m20 de large.

- la ferme est en chêne, tous les éléments de la ferme (arbalétriers, contre fiches, poinçon, entrait, jambes de force, blochets) sont de section 150*150

- sur chaque pan de toiture 2 pannes intermédiaires déversées de section 130x150 espacées horizontalement de 1.55m portée 4m côté gauche de la ferme, 3m50 côté droit de la ferme.

les pannes sablières et faîtières sont de section 130*140. La panne faîtière qui fait 7m50 de long est reprise par le poinçon de la ferme, et il y a également 2 contre fiches qui viennent la soutenir avec un angle à à peu près 50°. La portée de la panne faîtière est donc si je comprends bien côté gauche de 4m-0.80m=3.20cm et côté droit de 3m50-0.80m=2m70 en raison des contrefiches.

- les pannes sont prises sur les murs pignons et reposent sur la ferme de l'autre côté

- les pannes sont en chêne sec, avec de très larges fissures par çi par là (de l'ordre de 1-2 cm sur 1m). Une d'entre elle a fléchi visiblement puisque de très grosses cales ont été posées entre celle ci et les chevrons. Pour les autres, il s'agit plutôt de troncs d'arbre donc la section (130*150) varie d'un bout à l'autre.

- Chargements : ardoises 500 N/m² (liteaux compris), chevrons en douglas assez récents (mais je ne saurai donner de date) 63x75 avec un espacement de 37cm

- neige selon Eurocode: région A1, assez soumise au vent (10 km de la mer)

- Versants inclinés de 45°

Est-ce que ça passe? Le maître d'oeuvre m'avait dit qu'il n'y avait pas de soucis mais en voyant le poids qui a été amené avec toute cette laine de bois, je stresse.

Merci pour vos réponses, et je me prépare au pire...

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 6 ans

Tout d'abord, la LDB est lourde, pas écologique car très consommatrice d'énergie pour la fabriquer et moyennement performante.
Je pense qu'il eu été plus judicieux de choisir une LDV, mais bon …………
Il est évident que les pannes sont plutôt justes avec une flèche de 1/175, mais surtout en cas de vent qui porte un peu plus de 100kg/m² on atteint les 100% de taux de flexion.
Exigez du maître d'œuvre qu'il fasse faire une note de calcul par un BE charpente. (mais je pense que vous auriez du le faire avant …)

Publié par Pierre4 il y a 6 ans

Bonjour Boisphile,

Merci pour cette réponse, je vais voir avec le maître d'oeuvre pour le BE.

Je n'ai pas employé de la fibre de bois mais de la laine de bois qui provient de déchets de résineux compressés venus des scieries. Elle présente un bilan CO2 très largement positif, comme la ouate de cellulose d'ailleurs (qui est même meilleure). C'est une ressource renouvelable à contrario de la laine de verre...Elle est plus lourde, certes, mais si je dois tout faire démonter, je le ferai.

La laine de bois m'a convaincu après la lecture du livre sur l'isolation thermique écologique de JP Oliva, pour ce qui est du déphasage notamment et de la tenue dans le temps. Après avoir vu de la laine de verre complètement tassée après quelques années seulement de pose, je n'ai pas hésité une seconde. A la place du pare vapeur, j'ai donc un frein vapeur, j'ai lu dans certains de vos posts que vous êtes opposé à cela mais je reste partisan d'une isolation plus en respect de l'environnement. Une maison avec des poutres en bois, des planchers bois, et de l'isolation plus saine que celle des pavillons standards des constructeurs où comment standardiser et pourrir l'écologie et le territoire français à coups de produits non recyclables...

Voilà, merci pour votre réponse concernant les pannes, mais je vous cite en plus une source EDF sur l'isolation thermique, il y a des centaines d'études prouvées sur les comparatifs d'isolants et les méfaits écologiques de la laine de verre... Le lobby des fabricants de laine de verre est extrêmement puissant en France, et malheureusement vous colportez des idées fausses sur le bilan écologique de la laine de bois au grand public...Je suis d'accord avec vous sur le fait que la LDB est plus lourde, plus chère aussi, et légèrement moins performante thermiquement (aspect à apprécier car le confort d'été et la tenue dans le temps sont loin d'être les mêmes!!). Les laines de bois sont de plus en plus agréées de plus, il est loin le temps où tout était opaque à ce niveau.

Voilà, je reste ouvert à la discussion.




http://www.arcad-ca.fr/documents/EDF_Guide%20isolation_thermique.pdf

laine de verre

Energie grise: 225 kWh/m3
Bilan CO2 : 75 kg éq. CO2 /m3

laine de bois

Énergie grise: 50 kWh/m3
Bilan CO2 : 15 kg éq. CO2 /m3

il y a également des sources plus récentes

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 6 ans

Non, je ne colporte pas des idées fausses, j'essaie de rester objectif en fonction d'une certaine expérience.
Posez vous la question : Pourquoi la laine de bois était déjà citée comme isolant dans des documents du CSTB il y une trentaine d'années et pourquoi cette même laine de bois n'est toujours pas un isolant traditionnel ?
Pourquoi les fabricants ne sont pas en mesure de prouver sa durabilité, sa résistance aux moisissures et aux insectes xylophage.
De nos jours, le défibrage est extrêmement énergivore, il faut être prudent sur les sources des tests réalisés à l'époque.
Ensuite, chacun fait comme il l'entend et suivant ses conviction.
Personnellement je me suis engagé pour la faire passer en isolant traditionnel, mais à cause de ce que cité plus haut, il semble que ce soit compromis.
Certains fabricants vont peut-être s'orienter vers la procédure d'avis technique, mais ce n'est pas pour demain.

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

aménagement combles

Publié par pouchar42

2 réponses
1460 vues
0 like

Aménager des combles

Publié par Ed

2 réponses
1760 vues
0 like

Amenagement des combles

Publié par clodeaux

1 réponse
1272 vues
0 like

amenagement de combles

Publié par Stephdebx

0 réponse
1659 vues
0 like

Aménagement de combles

Publié par JeromeR

5 réponses
1521 vues
0 like