dimensions planchers bois

Publié par jbs2 il y a 6 ans

Bonjour,

J'ai lu de nombreux sujets sur les planchers bois, le choix, la pose, les conseils etc... Je suis sur le point de me lancer, je prévois les matériaux nécessaires... Mais je n'ai pas trouvé ce que je cherche dans le tableau des abaques de Boisphile, et ça me pose problème.

Un petit schéma (en mm):


Il s'agit de combles en 2ème étage, dans une maison ancienne, donc les mesures sont très aléatoires. Pour la pièce 2 c'est pareil que la 1 (sauf largeur de pièce).
Dans les deux combles, les solives (jaune) sont scellées dans les murs porteurs et de refend (noir), hormis celles des trémies et celles en face des conduits de cheminées. Ces murs font environ 50 cm d'épaisseur (granit).
Solives, environ 170x75 sur une portée maximum de 3700 (mur à mur) (les côtes des solives varient un peu, entre 165 et 170 de large, et entre 75 et 80 d'épaisseur). J'ai aussi trouvé quelques solives de 170x95 mais en mauvais état, je pense que ça devait être celles d'origines qui n'ont jamais été remplacées. C'est difficile à voir car il y a déjà un plancher bois, entièrement mangé par les termites, et un sous plancher en lattes de bois et plâtre.
L'entraxe, très aléatoire, environ 650 en moyenne (le max que j'ai trouvé étant de 680).
Projet: aménager les deux combles pour en faire des chambres. Cloisons souhaitées en béton cellulaire d'épaisseur 5 ou 7. Plafond en placo suspendu sous charpente. Charpente repose entièrement sur murs pignons. Et très certainement un faux plafond en placo suspendu sous ce plancher, avec isolation phonique.

1. Première question, comment dois-je considérer mes combles, habitables ou aménageables ? (quelle différence techniquement parlant?)

J'ai demandé à 2 vendeurs (un pro et un GSB), et les deux me confirment que de l'OSB 18 suffit pour mon entraxe, ça me parait léger, je pensais qu'il me fallait au moins du 22 en épaisseur.
2. Quelle(s )épaisseur(s) est adaptée à ma situation ?

3. Concernant les petites rives qui doivent reposer sur les solives, dans le cas où l'entraxe est très aléatoire, il n'y a pas de dimensions de panneaux ou dalles qui correspondent parfaitement. Le vendeur pro m'a dit de simplement faire des coupes pour tomber sur les solives, y compris avec les dalles à languettes, et de faire un joint sur la solive à la place de l'emboitement des languettes, qu'en pensez-vous ? Dans ce cas mieux vaut opter pour les grands panneaux sans languettes...?!

4. Au vu des dimensions de mes solives et de leur entraxe, faut-il que je mette des lambourdes avant de poser l'OSB ? (vendeur pro me dit que non, pas besoin si l'ensemble est plan).

5. Dernière question, un peu particulière, j'ai un lit à eau (water bed) d'environ 4m². Il peut contenir environ 0.8m cube d'eau (2m*2m*20cm), soit 800L, c'est très lourd... L'armature du lit, en bois massif, est faite de telle sorte que le poids est réparti sur l'ensemble des 4m².
Serait-il possible de l'installer sur ce plancher ? (j'ai déjà fait ça sur un vieux plancher bois mais avec une configuration différente et ça n'a pas bougé d'un poil durant 2 ans).

Merci d'avance.

JOF

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 6 ans

Réponses dans l'ordre :

1) Aménageable veut dire que vous pouvez poser un plancher, vous balader dessus pour y ranger quelques cartons.

    Habitable veut dire que vous pouvez y aménager des pièces habitables avec cloisons, meubles etc ...

    Dans votre cas, il est évident que le solivage est insuffisant pour de l'habitable, avec une flèche sous charge de 1/200 au lieu d'un     minimum de 1/400. Soit une déformation de l'ordre de 12mm et 18 à 20mm à perme après fluage.

2) Les deux vendeurs sont des vendeurs, pas des techniciens. Ils feraient mieux de se taire plutôt que de raconter des conneries. Vous ne passez par un entraxe de 65 avec n'importe quoi pour la simple raison que les petites rives des dalles doivent reposer et être fixées obligatoirement sur les solives. Il faut donc nécessairement que la longueur utile des dalles soit un multiple de l'entraxe ou inversement.

Je rappelle au passage que de l'OSB 3 passe (en théorie–calculs) 520mm pour le 18, 630 pour le 22 et 700 pour le 25, et j'ajoute que les documents commerciaux ne sont que des documents commerciaux.

3) Dans le cas ou le plancher ne participe pas à la stabilité horizontale du plancher, c'est possible. Cela étant il faut laisser un jeu de dilatation entre les panneaux, dans lequel vient rapidement se loger toutes les merdouilles possibles ce qui n'exclue pas non plus les grincements à terme. Mais dans un tel cas, il est plutôt conseillé de poser des lambourdes pour rattraper un entraxe correct, ce qui n'est pas envisageable dans votre cas puisque le solivage n'est déjà pas suffisant.

4) Répondu au-dessus.

5) Dans la mesure où le solivage ne permet pas de l'habitable, la réponse est non.

Publié par jbs2 il y a 6 ans

Bonjour Boisphile et merci pour cette réponse.

1. Je suis très étonné car mon 1er étage a exactement les mêmes caractéristiques (dimensions des pièces et solivage) et il y avait quelques cloisons en briques creuses (terre cuite) de 10cm d'épaisseur et enduits platre. De même comme je le disais, il y a des sous planchers en lattis platre (certes pas très lourd..).
Bref, du coup je ne peux théoriquement pas "habiter" mon 1er étage. J'ai cherché la formule pour calculer la flèche mais j'en trouve plusieurs, en fonction du bois utilisé, encastré ou pas etc... Pourriez vous me donner la formule exacte qui correspond à ma situation, j'aimerais comprendre un peu et ça me servira surtout à calculer la charge max admissible par mon solivage.
Y a-t-il une solution dans mon cas pour rendre ce solivage plus costaud (habitable) ?

2. Il y a plusieurs mois j'avais lu des tas de posts concernant les épaisseurs d'OSB3, notamment vos commentaires en nombre, et j'en avais déduis qu'il me fallait de l'OSB3 en 22, j'ai alors parcouru les GSB des environs et rien ! Finalement j'ai trouvé chez des revendeurs pro, mais comme dit plus haut, GSB ou pro s'accordaient sur le fait que du 18 suffit, ça m'a un peu déboussolé c'est pourquoi je suis venu demandé confirmation ici. Donc c'est bien de l'OSB3 22 qu'il me faut.

3. "3) Dans le cas ou le plancher ne participe pas à la stabilité horizontale du plancher"
Je ne comprends pas le sens de cette phrase.

JOF

Publié par jbs2 il y a 6 ans

Personne pour m'aider ?

Voici un schéma avec les côtes exactes d'un de mes combles:


J'ai retiré une partie du vieux plancher pour prendre des mesures plus précises. Les valeurs sont un peu différentes, ça change quelque chose ?
En marron le solivage, en noir les murs porteurs, en gris un chaînage métallique en I dans lequel reposent des solives. Le reste des solives sont soit scellées dans les murs, soit emboîtées/chevillées. Les valeurs entre solives sont les entraxes.

Si ce n'est pas bon pour pouvoir rendre habitable cette pièce, puis-je mettre des madriers à l'endroit de mes futures cloisons ?

Si ce n'est toujours pas bon, alors j'ai pensé à une solution, intercaler des bastings de 175*63 entre mes solvies actuelles, ainsi j'aurai une entraxe moyenne entre 300 et 350, ce qui va très bien si je m'en réfère au tableaux des abaques. Ces bastings seraient fixés sur étriers.


En bleu les bastings.

Quelqu'un pourrait confirmer si c'est bon ou pas ?
Et aussi j'aimerais savoir comment calculer les charges admissibles par des solives, un site, une formule ? (j'ai 4 autres planchers à faire)

Merci

JOF

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

Dimensionnement plancher bois

Publié par spiritueux54

4 réponses
2254 vues
0 like

dimensionnement plancher bois

Publié par lt82

0 réponse
1234 vues
0 like

Dimensionnement plancher bois

Publié par PatriceD

4 réponses
5745 vues
0 like

Dimensionnement plancher bois

Publié par jojo

0 réponse
1243 vues
0 like

Dimensionnement plancher bois

Publié par Fabaelle

9 réponses
1118 vues
0 like