Isolation phonique

Publié par Helo il y a 6 ans

Bonjour à tous,
J'ai vu pas mal de sujet concernant l'isolation phonique mais aucune sur l'isolation d'une cloison intérieur (si il y en avait un, désolé il m'a échappé ou ne m'a pas donné mes réponses).

Mon idée de départ se porte sur des panneaux perforés, le but étant d'atténuer les nuisances sonores (son aérien: TV, HIFI,...)de l'appartement d'à coté (logement type HLM).
La logique voudrait que je m'oriente sur des panneaux en placo ou à de l'isolation faite pour, mais comme je travaille en menuiserie industrielle j'ai l'avantage d'avoir la matière pour presque rien (voir rien si mon chef est bien tourné) et la gratuité du débit et de l'usinage (fait par mes soins pendant mes pauses ou les contre-équipes).
N'étant pas issue d'un métier du bois, pardonnez mes questions si elles vous paraissent idiotes:
J'ai bricolé un schéma sous "paint" (je l'ai fait le moins moche possible) pour donner un peu plus de sens à mes questions:




Mon idée de départ se portait sur le schéma 1, panneau perforé directement collé sur le mur
Mais on m'a dit que le principe du panneau percé était d'empêcher l'écho et la réverbération du son l'empêchant de sortir mais pas d'entrer... ce qui m'amène à me demander pourquoi, étant donné que le panneau est identique d'un coté comme de l'autre vu que les perçages sont débouchant. Ce qui marche dans un sens devrait aussi marcher dans l'autre non ?

De là, ma réflexion m'a amener à me dire que pour que le son soit atténué, il faut qu'il vienne se heurter au panneau, ce qui serait effectivement assez logique dans un sens.
Donc j'ai eut l'idée du schéma 2, monter le panneau percé avec des tasseaux et ainsi laisser un espace pour que le son vienne se heurter au panneau.
On m'a alors dit que l'espace vide ferait probablement caisson de résonance.
J'ai donc répondu: pas possible, le panneau est fait pour empêcher l'écho... Je n'ai pas eut de réponse.
Est-ce une idée qui se défend ou pas ?

J'ai bloqué tout les menuisiers travaillant avec moi à qui j'ai posé la question, l'acoustique n'étant pas du tout leur rayon je comprends tout à fait.
Je remercie donc déjà tout ceux qui auront eut la patience de lire mon pavé, mais surtout ceux qui pourront m'apporter quelques réponses à mes questions.

Helo

Publié par Pat381 il y a 6 ans

Bonsoir,
j'ai le même problème! on pourrait aussi ajouter les bruits de voix et de telephone!
Et je mène la même réflexion que vous. Je m'oriente plutôt vers des materiaux comme le liège, ou les plaques de platre épaisses pour amener de la densité. Il me semble que votre solution 2 n'apportera rien de plus que la 1. Je ne connais pas ces panneaux perforés, ils font quelle épaisseur. Quelle est leur utilisation première dans l'industrie qui vous emploie? Peut être faudrait-il boucher les trous du côté interieur de la pièce?

Publié par Helo il y a 6 ans

Je travaille dans une entreprise d'agencement de magasin, nous n'utilisons pas du tout ce genre de panneaux sauf commande exceptionnelle, c'est arrivé une seule fois.
C'est pour ça que je n'ai aucun recule sur ce genre de procédé.
Ce que j'appelle le panneau perforé c'est ça:



Généralement ces panneaux sont utilisé dans les auditoriums, théâtres, salles d'enregistrements... etc. Le fait qu'ils soient perforés améliore l'acoustique et supprime l'écho.
En théorie le son rebondit sur les obstacles qu'il rencontre, le principe de ces panneaux est que lorsque le son se heurte aux panneaux, il passe par les trous ou il rebondit à l'intérieur de ces derniers et ainsi s'atténue et se disperse.
Pour la matière, c'est également une question que je me pose. Apparemment la matière la plus utilisé serait le MDF à cause de sa densité moyenne.
Pour le diamètre et l'espacement des trous, je n'ai pas trouvé vraiment d'infos. Ça dépends de l'utilisation que l'on en a.
J'ai pensé au schéma 2, car le son qui me gène vient du coté du mur et pour qu'il vienne se heurter au panneau, il lui faut un espace. Mais il vrai que même si le panneau est collé au mur (schéma 1), le son devra forcement passer par les trous du panneau pour suivre sa route.

Téléphone, voix, hi-fi, tv sont le même type de son.
Il me semble qu'il y a deux sortent de sons: aérien et par vibration.

Pour ceux qui verraient des erreurs dans ma logique ou dans ma collecte d'infos, n'hésitez surtout pas à me corriger.

Publié par Pat381 il y a 6 ans

Donc ce sont des panneaux fait surtout pour insonoriser une pièce. Dans ce cas pour être efficace, il faudrait les mettre chez les voisins!
Même avec l'astuce des tasseaux (qui vont eux aussi participer au transfert du bruit), à mon avis, ça ne marchera pas. Ou alors,il faut coller une plaque de platre devant pour boucher les trous. Quelle est l'epaisseur de ces panneaux?
Ok pour le schema 1 en inversant la "zone à preserver" et la zone "sonore".

Publié par Helo il y a 6 ans

C'est malheureusement ce que je craignais un peu et il n'est pas possible d'aller travailler chez le voisin.

L'autre éventualité si j'ai bien compris, serait de ne pas faire déboucher les perçages et de coller le panneau directement sur le mur les trous face au mur, et d'avoir la face lisse dans la zone "à préserver".

Pour le bois j'ai plusieurs possibilités:
Mélamine de 19 mm d'épais
Mélamine de 28 mm d'épais ignifugé (densité plus importante que le standard)
MDF light 50 mm d'épais (faible densité)
MDF de 30, 25, 19 ou 16 mm d'épais en qualité standard en fonction des chutes produites (récupération au compte goutte)

Mon idée première s'orientait plutôt vers le méla 28 mm ou le MDF de 50 mm. Je sait que ça fait épais (c'est ce qu'il me semble), mais je rappelle que c'est de la récupération de panneaux que nous n'utilisons plus.

Publié par lucienpe il y a 6 ans

Bonjour
un panneau perforé n'est intéressant que lorsque l'on veut traiter des
bruits à l'intérieur d'un même local, on parle alors de correction acoustique
c'est par exemple le cas d'une cantine scolaire ou il y a trop de réverbération.
Dans votre cas il s'agit de s'isoler de bruits entre 2 locaux on parle alors
d'isolement acoustique.
Au point de vue acoustique lorsque l'on double un mur les performances dépendent
de la masse des 2 parements,ici le mur existant et le panneau de mélaminé;
de l'espacement entre ces 2 masses; du ressort placé entre les 2 masses; du coefficient de couplage entre les 2 masses autrement dit on doit avoir le moins de
liaison possible entre les 2 masses.
Pour être un peu plus concrèt: prendre un panneau plein le plus dense possible.
Mettre le moins possible de tasseaux intermédiaires; essayer de les désolidariser
du murs en interposant par exemple une bande Phaltex avant de les fixer.
Remplir l'espace entre les 2 parements avec une laine minérale sans la comprimer
(on recherche un effet ressort, ne pas prendre un matériau dense).
On désolidarisera aussi le mélaminé au niveau du sol, du plafond,...joint à
la pompe. Ce type de montage devrait bien améliorer les choses, mais il ne faut pas
perdre de vue qu'une partie du bruit continuera de passer par le plafond, le sol, les murs latéraux. Cordialemt

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 6 ans

Bon ! je n'ai pas tout lu car bien trop long.

Un panneau perforé ne se pose jamais seul, il est toujours couplé avec un isolant laineux type laine de verre.

Les trous sont des pièges à sons que la LDV absorbe. C'est le principe de l'isolation acoustique.

Mais évidemment ce montage doit se faire du coté du bruit et non l'inverse.

Dans votre cas si vous voulez isoler, il faut apporter de la masse comme des plaques de plâtre par exemple, un BA18 ou 2 BA 13.

Mieux encore, c'est de poser des plaques de plâtre isolées à la LDV pour reconstituer le principe de masse (mur) ressort (LDV) masse (BA13).

Mais de toute façon, dites-vous bien qu'il ne faudra pas attendre des merveilles dans la mesure où une grosse partie des sons passent par les dalles de plancher.

Dans un pareil cas, j'ai bien peur que le rapport coût efficacité soit des plus médiocre, c'est à vous de voir.

Publié par Helo il y a 6 ans

Avant toutes choses, un grand merci pour vos réponses au néophyte que je suis.
J'avais conscience, et j'ai bien compris que je n'étais pas dans de bonnes dispositions pour m'occuper de mon problème de bruit. Mais vous m'avez apportés des solutions pour atténuer légèrement le problème, je vais encore y réfléchir un peu.

Passez tous de bonnes fêtes.

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

Isolation phonique

Publié par saiilo

0 réponse
713 vues
0 like

isolation phonique

Publié par LionelB

1 réponse
2080 vues
0 like

isolation phonique

Publié par IsabelleS

0 réponse
1953 vues
0 like

Isolation phonique

Publié par Thierun

0 réponse
1052 vues
0 like

isolation phonique

Publié par rich@rd

0 réponse
2095 vues
0 like