pose d'un parquet massif sur dalles agglo

Publié par bastos1 il y a 8 ans

Mesdames, Messieurs, amoureux du bois et j'en passe... Bonjour
Nouveau sur le forum, je me suis inscrit pour avoir votre avis sur un petit problème d'agencement de la structure d'une mezzanine.
Je me suis lancé dans l'idée de construire une mezzanine de 25m2 dans une pièce de 5mx10m. Soucieux de faire travailler l'économie locale, je suis aller vois mon scieur pour faire débiter du châtaignier local. Nous nous sommes mis d'accord pour le débit de 9 poutres de 5.30 m de long et 20*15cm de côtes.
Niveau solidité, je pense que je pourrai faire atterrir un hélico si besoin est...
Nous sommes donc partis sur un entre axe de 50cm de poutre à poutre. Un plancher massif en châtaignier lui aussi de 23mm d'épaisseur doit être cloué dessus.
Mon souci est d'ordre esthétique, je m'explique:
Tenu par le respect du dtu mon entre axe doit être maximum de 45cm, je le pousse à 50cm.
Même avec un entre axe de 50cm, je crains que ces poutres massives une fois placées écrasent la pièce dans lesquelles elles seront.
Ma question est donc la suivante, pourrais-je placer des panneaux Agglo entre mes poutres et le futur plancher, pour me permettre de pousser ce fameux entre axe à 70 voir 80 cm entre les poutres; ma logique étant la suivante, si j'augmente l'épaisseur  de mon plancher porteur avec des panneaux agglo de 15mm, plus le plancher de 23mm, je pourrai théoriquement augmenter l'entre axe entre les poutres porteuses.
Merci de bien vouloir m'éclairer sur cet avis.
Cordialement, Bastien

Publié par spvfr il y a 8 ans

l'entre axe est de 45cm pour du 8 cm de largeur de poutre, donc tu as droit sans agloo a 60cm d'entre axe

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 8 ans

Le parquet et les panneaux ne pouvant être mécaniquement solidarisés entre eux, c'est celui qui a le plus fort module qui travaillera et vous comprendrez bien que si, avec un entraxe de 70, le parquet fléchit, ce n'est pas le panneau qui va l'empêcher ………

Pour spvfr, ce n'ai pas aussi simple que ça !!! Il ne s'agit pas d'extrapoler la distance entre les appuis dans ce cas, car effectivement on conserve la distance entre solives de 450 mm, mais on augmente considérablement le point de cisaillement sur l'arête des solives.

On admet donc que l'un compensant l'autre, on parle d'entraxe et non d'espacement, ce qui revient à dire que quelque soit la largeur de la solive, l'entraxe admissible reste le même.

Revenons à cette mezzanine ! Ne confondez pas la solidité et la flexion. En effet, rares sont les cas où c'est la solidité du bois, c'est-à-dire sa contrainte de flexion, qui dimensionne une poutre ou une solive, mais son module d'élasticité.

La pièce mesurant 5 x 10, on peut supposer que la portée des solives est de 5000.

En choisissant une section de 150 x 200 pour une telle portée et un entraxe de 500 mm, non, vous ne pourrez pas faire atterrir un hélicoptère.

Je pars du principe qu'il n'y aura ni plafond ni cloison et selon cette hypothèse, certes la taux de flexion est de 30%, ce qui veut dire que de ce point de vue, vous pouvez poser votre machine volante, mais du point de vue déformation on est au 1/460 ce qui est très correct, mais juste ce qu'il faut pour une portée de 5 mètres sans vibration ni souplesse au milieu.

Le même résultat aurait été obtenu avec des solives de 70 x 250 ou du 100 x 225, l'aspect aurait été plus ""léger"" et surtout, vous approvisionnant chez un scieur, le séchage aurait été plus rapide, avec bien sur, moins de risque de fluage.

En fonction de tout cela, la réponse est "NON" à un entraxe de 700, car si l'on reste avec un taux de flexion de 45%, la flèche passe à 1/350, avec une déformation à terme qui dépassera sans doute les 15 ou 20 mm compte tenu du bois qui va afficher un taux d'humidité probablement bien au-dessus des 14%.

Alors !! le ""coup est partit"" et il faudra vous accommoder de ces solives de 20 x 15 avec entraxes de 500.

Pour autant et sans vouloir en ajouter, je peux déjà vous prédire des grincements à l'horizon des trois prochaines années. Ces grincements naturels seront dus justement à l'appui un peu large des lames à parquet et de leur ""souffrance"" aux points de cisaillement.

Publié par bastos1 il y a 8 ans

Merci beaucoup pour cette réponse largement justifiée. En ce qui concerne les sections de poutres, c'est justement mon scieur local de chataignier qui me les avaient conseillées. Damned...
Merci encore pour votre professionnalisme et la qualité de votre argumentation.
A un prochain retour d'expérience, et à bientot.
Bastos

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

pose d'un parquet massif sur des panneaux aglo

Publié par bastos1

0 réponse
1631 vues
0 like

Pose d'un parquet massif sur dalle beton

Publié par Pierre

4 réponses
2634 vues
0 like

pose parquet massif sur dalle

Publié par casstete

0 réponse
1298 vues
0 like

Remplacement d'un plancher en agglo par un parquet massif

Publié par Philippe M

1 réponse
1750 vues
0 like

Parquet massif sur un panneautage en agglo

Publié par sapin

6 réponses
1304 vues
0 like