rapport Panne/Solive/pente de toit

Publié par Jl2u il y a 1 an


Bonjour à tous.


Je vais essayé de décrire mon projet (en fait déjà bien entamé)
sans trop raconter ma vie et ennuyer tout le petit monde de passionnés que vous êtes.

En introduction, je m’appel Jean Luc, suis en Région parisienne, en auto construction
avec l’aide précieuse d’un maçon qui a une cinquantaine de construction a son actif mais
..qui n’est pas charpentier.

Mon projet me paraissait simple et en effet la maçonnerie s’est bien déroulée.
Arrivé au toit je découvre un univers !
Certes diront beaucoup d’entre vous, j’aurai du y penser avant, mais voilà, Savoyard d’origine
(des génération d’autoconstructeur en pente) diplomé dans le second oeuvre (mais toujours pas le bois)
très outillé (grue etc..) et peur de rien j’y suis allé la fleure au fusil.


Je dois préciser que j’étais parti pour une couverture bac acier et qu’entre temps on m’a fait cadeau (empoisonné) de 5 000 tuiles..et des dizaines de chute de bastaing plus ou moins longue entre 2 et 6 ml.


Je découvre donc la charpente, la vraie et si je connais de longue date la différence entre un chevron, un bastaing et un madrier, il y a 2 jours, je ne savais pas ce qu’était exactement un arbalétrier (merci au créateur du forum pour le Lexique).


En parcourant le forum je vois des questionnement similaire aux miens (mais pas exactement les mêmes) et des réponse généreuses, techniques, précises..


Respect donc!


Je ne construis pas la maison de mes rêves mais une simple extension de garage.
Je sais que ça peux suffire pour se prendre une tuile sur la G.....
Quoi ma Gueule ? qu'est ce qu'elle à ma gueule ? hommage au sapin..


Cette construction, en parpaing de 20, fait 8,5m X 5,3m (murs intérieurs)
Une seule pente de toit de 25% dans le sens le plus etroit.
La porté des fermes est donc 5,5m
Sauf que je n’utilise pas de ferme..


Je pensais me contenter de diviser les 8,5m en 4
Cela en posant 3 madriers de 6ml uniformément repartis (environ tout les 2.8m)
Ces madriers remplacent des fermette puisqu’ils feront aussi office de chevrons.


Perpendiculairement je divise en 3 (avec 2 bastaing) chaque espace formés entre pignons/madrier et madrier/madrier
soit vu de dessus des rectangles de 2.8m X 1.8m.

Sur chaque bastaing reposeront les chevrons (sauf au niveau des madriers qui sont eux à la bonne hauteur)
puis classique liteaux etc..

Les madriers et les bastaing reposeront tous sur des sabots (ou etriers) pour gagner en hauteur.

Mon problème:

Si le Net regorge d’information concernant les calculs de section pour differentes pièces de bois, leur résistance,abaque etc.. je ne suis pas certain de bien les interpréter.

bravo notemment à http://charpente-total-bricoleurs.wifeo.com/les-tableaux-des-charges-admissibles.php

ou j’ai glané l’info suivante:

7X22 375 kg de resistance en solive (poser à plat, plancher par ex)
7X22 475 kg de resistance en panne (donc en pente)

Dois je comprendre que mon toit à 25% se situe quelque part entre les deux ? mais où ?
Cela ne m'étonnerai pas que la courbe soit exponentielle..


Supposons q'un madrier supporte 400 kg donc 2 madriers supportent 800 kg or mon M2 de tuile fait 45kg et il y a 15,4 m2 (2.8 X 5.5) entre 2 madriers soit 693 kg.

Je suis bon où devrais-je revenir à mes brosses de peintre en bâtiment ; )) ?

Question subsidiaire dont je n'ai trouvé la réponse nulle part (sauf chez le fabriquant):
Une fixation par sabot (vissé aux normes bien sur) est elle aussi solide que superposition de deux pieces de bois entre elles ?

3 bastaing posés à plat (et non sur le chant), joints par 3 tiges filetées dans leur épaisseur (total 189 mm) et sur une longueur de 6 ml perdent quel pourcentage de résistance par rapport à
- une poutre de 190 mm X 6 Ml ?
- Un vrai lamellé collé de la même taille ?

Merci en tous cas à ceux qui ont tenus le coup jusque là..

..et mes excuses aux ingénieurs pour mes mélanges d'unité de mesures et approximations..

Cordialement

Jluc

Publié par Jl2u il y a 1 an


Pfff tu aurai pu faire un plan..

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 1 an

Qu'est-ce que ce serait si vous racontiez votre vie !!!...............
Soyez précis, mais concis, pas de temps pour toute cette littérature ..........

Publié par Jl2u il y a 1 an



Une pièce de bois en 7cm X 22cm a

375 kg de resistance en solive
475 kg de resistance en panne

Existe t il une formule pour calculer cette différence selon la pente d'un toit ?

Si un madrier de 7X22 supporte 400 kg donc 2 madriers espacés de 2 mètres supportent-ils 800 kg ?

Si 1 m2 de tuiles pese 45kg et qu'il y a 15 m2 entre 2 madriers soit 693 kg, est il utile d'ajouter un 3eme madrier ?

Merci

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 1 an

N'essayez pas de jouer aux apprentis sorcier dans ce domaine !
Que ce soit une panne ou une solive, ce n'est pas sa résistance qui la dimensionne, mais son module d'élasticité donc sa déformation sous charges ?
De plus lorsque vous indiquez les charges, vous ne précisez pas la partie permanente et la partie temporaire.
Bref ! tout cela se calcule avec des critères précis et non des déductions hasardeuses à deux balles !!!

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

Pannes pour un toit une pente

Publié par J.FRANCES

2 réponses
1675 vues
0 like

Pente de toit

Publié par bdele

2 réponses
24 vues
0 like

dimensions panne toit 1 pente

Publié par mous01

2 réponses
1624 vues
0 like

pente de toit insuffisante

Publié par onurb

3 réponses
1576 vues
0 like

rapport solive/longueur

Publié par oletlolo

1 réponse
1202 vues
0 like