Maison ossature bois

Pente toit plat

Publié par Jérome il y a 4 mois

Bonjour,


Mon bâtiment est en ossature bois et j'ai pensé à faire deux pentes pour une meilleur évacuation des eaux pluviales? Pensez-vous que celà soit nécessaire ou une seule pente suffit?


Boisphile

Publié par Boisphile il y a 4 mois

Deux pentes sont nécessaires, mais inverses à celles que vous avez dessiné, 3 % dans le sens des solives de 4 mètres et 1% dans le sens de la longueur

Publié par Jérome il y a 4 mois

Une pente à 3% représente environ 2° ; cela signifie que les solives ne reposeront pas totalement dans les étriés. Cela peut-il poser problème ou le faible angle est négligeable?

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 4 mois

Il suffit d'entailler le dessous de la tête de solive pour lui donner l'assise correcte.

Publié par Jérome il y a 3 mois

J'ai commencer un mettre les solives de ma charpente, et je viens de me rendre compte que comme j'ai 2 pentes, mon toit est légèrement bombé, est-ce normal?

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 3 mois

Evidement non. Dans le sens des 8 m, la faîtière et la sablière ou les muralières doivent donner une pente rectiligne de 1 %. Entre faîtière et sablière ou entre la muralière haute et la muralière basse vous devez avoir une différence d'altimétrie de 120 mm en tous points, correspondant à une pente de 3% sur 4 mètres.

Publié par Jérome il y a 3 mois

Si j'ai bien compris, ça ferait ça?

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 3 mois

Bien compris

Publié par Jérome il y a 3 mois

J'ai bien compris, merci j'y vois plus clair! Je vois bien mon erreur...

J'avais déjà commencer à fixer mes muralières + 8 solives avant de me rendre compte du problème. Voici ma configuration actuelle :

Pour revenir au schéma que précédent, je pensais surélever de 8 cm au 3 coins (cf. image ci-dessous):


Et je pensais fixer une pièce rapportée en parallèle des solives misent pour rattraper le niveau :


Qu'e pensez-vous?


Boisphile

Publié par Boisphile il y a 3 mois

Oui, vous partez sur une altimétrie + 8 cm partout, ce qui conserve les pentes, c'est OK.

Concernant les planches c'est du "bricolo" de haut vol, mais si vous conservez des entraxes de 500 pour des OSB en 2500 x 675 x 18 et des largeurs de "planches" de 42 mm minimum, pas de problème, si tant est que la section des solives ait été bien calculée avec la prise en compte de la surcharge de neige pour accumulation sur toit plat.

Publié par Jérome il y a 3 mois

J'habite Nantes et mes sections de solives sont 75x225 avec un entraxe de 41 cm. Je pourrais donc partir sur des planches de 45x145 fixés avec 2 vis M6x100 tout les 40 cm, qu'en pensez-vous?


Sinon j'ai pensé cette nuit une deuxième solution ; elle consiste à rajouter un morceau de solive délardé sur la solive existante afin de rattraper le niveau, qu'en pensez vous?


Boisphile

Publié par Boisphile il y a 3 mois

Arrêtez le bricolage et refaites quelque chose de correct. La ville de Nantes cumule deux risque majeurs : 

1) Le risque sismique - Zone de sismicité 3 qui impose le respect des règles parasismiques, assemblages, ancrages etc.

2) Le risque termites, ville reconnue termitée par arrêté préfectoral de 2018 (Date précise à vérifier), qui impose le traitement des bois et panneaux dérivés du bois utilisés pour la structure (Planchers, murs et toiture)

3) De plus, le cumul des deux risques impose l'utilisation de panneaux 13 mm pour les contreventements et 18 mm pour les plancher, traités anti-termite de fabrication.

Je rappelle que ces deux risques majeurs font l'objet d'une règlementation, donc de la loi et donc d'application obligatoire.

Je ne saurais trop vous conseiller de revoir votre projet en tenant compte de ces éléments essentiels.

Publié par Jérome il y a 3 mois

Merci beaucoup pour les informations! Je vais tout démonter et refaire ça tranquillement !

Publié par pierrot_88 il y a 3 mois

En tant que débutant également, je sais très bien qu'un chantier n'est pas toujours simple...

Pour ma part, pour un tel projet, je ne jetterai pas l'éponge aussi facilement... J'essayerais de travailler avec l'existant, d'envisager plusieurs solutions avant de tout démonter. Et si au final, il n'y a pas solutions viables, il faudra tout démonter pour votre sécurité!


Essayer de peaufiner votre première proposition, je pense qu'elle est réalisable et qu'elle ne fragilise en rien l'existant ; après peut-être je me trompe, les experts du site vous le diront!!!


'Voici une piste pour avancer dans votre réflexion :

- Mettre une vis M6x100 en quinconce tous les 40cm au 1/3 de la hauteur comme ceci :



- Pour rigidifier la planche et qu'elle netravaille pas avec le temps, mettre une entretoise tous les mètre
reprenant la forme des 2 solives :



Publié par pierrot_88 il y a 3 mois

De plus j'ai déjà vu cette pratique sur plusieurs chantiers lors de renforts de solives ou de surélévation de quelques centimètre d'un plancher ; donc pourquoi pas pour la mise à niveau d'un plancher... Certes ça fait un peu "bricolo", ce n'est pas fait dans les règles de l'art mais je pense que cette solution serait le plus économique pour le particulier et quand même fiable dans le temps.


Après ce n'est que mon point de vue, peut-être que je me trompe dans mon raisonnement...

Publié par Jérome il y a 3 mois

Merci pour les encouragements mais j'ai suivi les conseils de Boisphile ; ça me parait plus sécurisant. J'ai déjà enlevé 6 solives sur 8!!

Pour la muralière, j'avais réalisé un embrèvement dans chaque montants.  Étant donné que la pente a changée, elle ne sera plus posé sur l'embrèvement. Puis-je mettre des petites équerres en dessous la muralière fixé à chaque montant ou puis-je mettre des cales?

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 3 mois

Découpez des petits coins que vous placez deux par deux pente contre pente pour bien régler la pente de la muralière. Une fois réglée, fixez la muralière, puis resserrez les coins si nécessaire et bloquez les avec une pointe lardée. 

Publié par Jérome il y a 3 mois

J'ai du mal à comprendre...

J'ai interprété vos propos comme ça :

J'en suis loin de votre solution?


Boisphile

Publié par Boisphile il y a 3 mois

oui, c'est bien cela, simplement il faut clouer les deux coins ensemble avec un clou si non ils vont se fendre.

Publié par Jérome il y a 3 mois

Les deux coins seront fixés entre eux. Ils seront juste bloqués par force entre l’embrèvement et la muralière?

Je pensais partir sur une section de coins de 30x30 en sapin, cela convient-il? Faut-il que je pré-perce avant de pointer pour ne pas les fendres ?

Publié par Jérome il y a 3 mois

Malgré quelques trous, je pensais réutiliser les mêmes muralières. Je souhaite intervertir les muralières de chaque côté afin de ne pas réutiliser les trous existants (fixation des sabots + fixation aux montants). Pensez-vous que cela soit possible?

Publié par pierrot_88 il y a 3 mois

Et oui comme d'habitude Boisphile choisi ses conversations, il décide toujours d'arrêter après avoir donné quelques indications puis s'en va sans rien dire... Il laisse les personnes sur leur fin... Pour moi, quand on s'engage, on reste ou on explique pourquoi on part ; c'est juste du respect... 

Cependant c'est un grand puit de savoir ; dommage qu'il ait des problèmes à communiquer...

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 3 mois

Cher Pierrot_88, quand comme moi, depuis plus de 17 ans (début du forum) vous aurez DONNE aux autres près de TROIS CENT MILLE heures de votre temps de repos et/ou de loisir (et à 73 ans, je travaille encore), TOTALEMENT BENEVOLEMENT, 365 jours par ans, vous pourrez donner des leçons. Quelle ingratitude ! Oui, souvent je suis OBLIGE de faire un choix des priorités et/ou, lorsque j'estime avoir donné l'essentiel et je suis désolé que cela ne vous convienne pas et il est bien dommage que vous ne soyez pas en capacité de le comprendre. 

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 3 mois

Jérôme, il faut bien savoir que les fixations ne doivent rien au hasard ou à l'improvisation. Si les montants sont en 45 mm, le diamètre maxi des vis est 6, pourquoi ? Parce qu'il faut au minimum 3 D. de vis de chaque coté + la vis soit : 18 + 18 + 6 = 42 mm. Il y a donc intérêt à fixer strictement dans l'axe des montants et de ne pas faire trop de trous. Par exemple pour une muralière en 225, épaisseur 50 de préférence, trois vis suffisent, la vis supérieure doit se situer à 70-75 mm minimum de l'extrémité du montant et/ou à 40 mm de l'arase supérieure de la muralière. La vis inférieure à 40 mm de l'arase inférieure de la muralière et la troisième au milieu.

Publié par Jérome il y a 3 mois

Pas de souscis pour la fixation de la muralière, je pensais bien mettre 3 vis de diamètre 6 à chaque montant.

Avec la pente mis à jour, d'un côté de mur, il y a un jour de 0 à 1,5cm entre l'embrèvement et la muralière. Je suis vraiment désolé mais je ne vois pas comment mettre votre système de cale (écart trop petit)... Ne pourrais-je pas décaler l'embrèvement à chaque montant de 2 cm tout au long en dessous de la muralière afin d'y placer un tasseau de 2cmx2cm?

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 3 mois

Si, bien sur, ce n'est qu'un appui de sécurité pour éviter que les vis fassent tout le boulot.

Publié par Jérome il y a 3 mois

Mon bâtiment n'est pas totalement un rectangle, plutôt la forme d'un parallélogramme.

Pour la fixation de la première et dernière solives, pour une question pratique d'installation, pensez vous qu'il soit possible de les fixer sur les montants ; comme la muralière ; à la place d'une fixation par sabots?

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 3 mois

je ne comprends pas ?

Publié par Jérome il y a 3 mois

Je pensais fixer une solive aux montants sur le côté gauche et droit du bâtiment afin que mon plancher ait un appuis sur celles-ci à chaque extrémité.

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 3 mois

Cela peut être envisagé.

Publié par Jérome il y a 3 mois

L'embrèvement dans les montants est-il nécessaire pour la fixation de ces solives?

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 3 mois

Non, la charge est faible.

Publié par Jérome il y a 2 mois

J'ai commencé à mettre les 12 premières solives ; certaines sont un peu gauchis. Lorsque je met une règle de maçon de 5m en travers sur le planché, c'est plutôt plan mais à certains endroit j'ai 2 à 3 mm d'espace entre la règle et les poutres?

Cela va t'il poser problème pour la pose des dalles? Dois-je récupérer le problème avec des cales?

Ou ce jeu n'est pas très important pour la suite?

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 2 mois

Peut-être du bois en C18 au lieu de C24 et sans doute pas très sec ............ mais surtout pas de cales entre solives et panneaux. Les panneaux doivent être posés sur supports continus, pas sur des cales.

Publié par Jérome il y a 2 mois

Dois-je laisser un espace en périphérie entre mes panneaux horizontaux et mes panneaux verticaux? Si, oui, combien?

Au niveau de mes panneaux verticaux, les jointures des panneaux ne se trouvent pas en face des montants, cela pose t'il problème?

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 2 mois

Le jeu périphérique du platelage doit être d'environ 10 mm laissés libres. Ce jeu es recouvert par le panneau de l'acrotère en 15 mm. Les panneaux d'acrotère devant être en contreplaqué CTBX 15 mm 5 plis minimum, ils ne sont pas usinés et sont donc recoupés de telle sorte que le joint se situe sur les montants. Les petites rives des dalles du platelage, tout comme pour un plancher doivent bien sûr poser et être fixées sur le solivage.

Publié par Jérome il y a 2 mois

Mon plancher est constitué de dalles  "P5 EN312" en 22mm. J'ai acheter les même panneaux pour les parois vertical de l'acrotère. Cela pose t'il problème?


Boisphile

Publié par Boisphile il y a 2 mois

Personne ne vous impose de respecter le code de la route, pour autant lorsque vous vous faites arrêter vous payez sans discuter. En conclusion, si vous posez du CTBH au lieu de CTBX, vous aurez sans aucun doute un problème un jour ou l'autre, dans 5, 10 ou 15 ans, mais vous aurez un problème.

Publié par Jérome il y a 2 mois

Si je résume et je comprend bien, je peux mettre le plancher en CTBH 22mm et les panneau verticaux de l'acrotère en contreplaqué CTBX 15 mm 5 plis minimum!

Publié par Jérome il y a 2 mois

Faut-il utiliser des vix inox pour la fixation du CTBX?

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 2 mois

Oui pour le CTBH si vous avez bien pris la peine d'adapter les entraxes de solives à la longueur utile des dalles qui n'est pas la même que l'OSB.

l'Inox n'est pas nécessaire pour vis ou pointes. 

Publié par Jérome il y a 2 mois

Tout est installé ; plaques CTBH P5 + CTBX . Au dessus du plancher, mon charpentier m'installe le pare vapeur + 120mm d'isolant + EPDM. Concernant le trop plein, il le place à 7 cm au dessus de l'EPDM, je trouve ça un peu haut, dois-je m'inquiéter?

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 2 mois

Les petites rives des dalles CTBH sont bien posées et fixées sur les solives ?

Le Pare vapeur doit présenter une valeur Sd de 6 fois celle de l'EPDM.

Ces précisions, dans la mesure où ce n'est pas la travail du charpentier de poser une étanchéité.

Effectivement, 7 cm c'est trop, 3 serait correct, bien que ce ne soit qu'un trop plein qui n'a vocation de servir qu'accidentellement, il doit donner l'alerte avant d'avoir une piscine sur le toit.

Publié par Jérome il y a 2 mois

Les petites rives des dalles CTBH sont bien posées et fixées sur les solives ?

Oui, j'ai respecté ce que vous préconisez : http://boisphile.over-blog.com/tag/les%20planchers%20bois/


Le Pare vapeur doit présenter une valeur Sd de 6 fois celle de l'EPDM.

Ces précisions, dans la mesure où ce n'est pas la travail du charpentier de poser une étanchéité.

Je n'avais pas été assez précis, c'est un Charpentier, Couvreur, Zingueur. Je pense, enfin j'espère qu'il a bien respecté ceci...


Effectivement, 7 cm c'est trop, 3 serait correct.

Il vient de me dire que c'est une pratique courante les 7cm... Dois-je lui imposer de le descendre à 3-4cm ou puis-je laisser cette hauteur de 7cm?


Si l'évacuation des eaux pluviale est bouchée, le poids de l'eau emmagasiné pour arriver à c'est 7cm ne va pas poser problème niveau structurel?


Boisphile

Publié par Boisphile il y a 2 mois

1) un Charpentier, Couvreur, Zingueur n'est pas un étancheur, vérifiez ce point essentiel avec preuves à l'appui sur les documents des deux produits

2) Une pratique courante n'est pas obligatoirement une bonne pratique, j'en veux pour preuve le nombre croissant d'expertises dans ce domaine, en rappelant que les expertises sont toujours liées à des entreprises sachantes.

Publié par Jérome il y a 2 mois

J'ai réussi à convaincre les ouvriers de descendre le trop plein à 4cm. La membrane d'étanchéité est du Rhépanol fk ; par contre l'artisan n'avait pas la référence du pare vapeur. Il achète un package (membrane + Isolant + Pare vapeur) à son fournisseur dit "certifié". Il m'a dit qu'il allait vérifier la référence auprès de son fournisseur. J'espère qu'il n'y aura pas de soucis au niveau des Sd car l'étanchéité a été faites hier ; il ne pouvait pas déplacer l'intervention... S'il y a un soucis, je ferais démonter ce qu'il a fait!


En attendant, je suis hors d'eau/hors d'air ; mon bardage n'arrivera pas avant Mars 2022 à cause de la pénurie. Je pensais attendre cette date pour isoler également l'intérieur.

J'ai prévu de tendre une bâche sur les 4 murs ; fixé au lattage afin de protéger le pare pluie des intempéries. La lame d'air serait assurée, la bâche ne toucherait pas le pare pluie et l'eau ne pourrait pas rentrer par le haut car il y a la couvertine sur l'acrotère. Pensez-vous que c'est une bonne idée?

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 2 mois

1) Faites-vous certifier les Sd des produits posés sur la facture de telle sorte que l'assurance fonctionne. Ce n'est pas au fournisseur de savoir à la place de l'étancheur, en cas de problème rien ne pourra lui être reproché, c'est au poseur de savoir ce qu'il doit acheter en fonction des normes, mais ce n'est pas son métier et là vous êtes un peu responsable car c'est comme si vous confiez l'opération de votre prostate à votre mécanicien.

2) C'est une très bonne chose dans la mesure ou les film pare-pluie ont une durée de vie très limitée en exposition directe.

Publié par Jérome il y a 2 mois

Je réfléchi un peu sur l'isolation, voici ce que je voudrais faire. Qu'en pensez-vous?



Pour le mur, je pense que la laine de verre à l'intérieur ne peut être possible avec cette configuration, ça ne respect pas les 1/3 2/3 ; est-ce juste?


A savoir : mon bâtiment est un garage, qu'il ne sera pas chauffé et qu'il n'y a pas d'arrivée d'eau.

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 2 mois

1) Il faut jouer sur les épaisseurs ou lamda des isolant pour respecter les 1/3-2/3

2) Il faut isoler jusqu'à l'acrotère au niveau de la partie supérieure de l'isolant du toit.

Publié par Jérome il y a 2 mois


1) Il faut jouer sur les épaisseurs ou lamda des isolant pour respecter les 1/3-2/3

Je vais jouer sur l'épaisseur de l'isolant pour respecter les 1/3 - 2/3


2)Il faut isoler jusqu'à l'acrotère au niveau de la partie supérieure de l'isolant du toit.

Je me suis rendu compte trop tard qu'il fallait mettre de l'isolant dans l'acrotère et je ne peux pas le mettre maintenant car le toit est mis. J'ai des entretoises dans mes murs, je ne peux donc pas en rajouter. Entre le plancher et la laine de verre du mur, il y a juste 2cm, l'écart sur le schéma est exagéré.


Est-ce juste un problème thermique?

Cela va t'il poser problème? Si oui, je pensais faire un trou de scie-cloche dans mes entretoises ou j'aurais accès de l'intérieur du bâtiment et mettre de l'isolant soufflé.Qu'en pensez-vous? 




Boisphile

Publié par Boisphile il y a 2 mois

C'est un problème de condensation, l'isolant doit arriver en haut de l'isolant du toit.

Publié par Jérome il y a 2 mois

Je comprend totalement, c'est un problème... Pour y remédier, je propose d'isoler cette partie en faisant des trous 3cm dans chaque entretoise ou j'aurais accès de l'intérieur du bâtiment et mettre de l'isolant soufflé.

J'ai vu l'injection de polystyrène qui m'a l'air simple d'utilisation ; j'ai juste besoin d'un compresseur : https://www.billepolystyrene.fr/billes-de-polystyrene-pour-isolation/80-souffleur-injecteur-billes-de-polystyrene-3700745510402.html#description


Qu'en pensez-vous?

Publié par Jérome il y a 2 mois

Je me posais la question si les billes de polystyrène ne feraient pas pare vapeur également...

Publié par Jérome il y a 2 mois

Je vois que mon idée ne semble pas la meilleure...

Je vais donc opter pour une autre solution, je vais baisser un peu le pare pluie, enlever le contreventement (en haut, j'ai des morceaux d'OSB de 50cm de hauteur) ; mettre de la laine de verre de 145mm d'épaisseur et refermer le tout!


Maintenant concernant les murs à l'intérieur, puis-je mettre des panneaux OSB à la place du placo? Si oui, qu'elle épaisseur préconisez-vous? Y a t'il une norme à respecter?

Publié par Jérome il y a 1 mois

Ma couvertine vient d'arriver, je l'a met cet après midi! En attendant, j'avais mis le pare pluie à déborder vers l'acrotère pour protéger la lisse haute+CTBX. Il y a eu très peu d'eau qui a réussi à passer ; cependant à certains endroit il y a des tout petits champignons qui sont apparus sur le CTBX. Je pensais les enlever en ponçant un peu et mettre du traitement de coupe sur l'arrête du CTBX. Qu'en pensez-vous?

Publié par pierrot_88 il y a 1 mois

Pas de soucis particulier ;)

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

Pente d'un toit plat

Publié par decodesign

11 réponses
494 vues
0 like

Pente de toit

Publié par bdele

2 réponses
92 vues
0 like

Dimensionnement toit plat

Publié par floflo42

6 réponses
0 vue
0 like

Solivage toit plat (avec future occupation)

Publié par ojieur

7 réponses
147 vues
0 like

TOIT PLAT AVIS SUR CHOIX TECHNIQUE

Publié par buzz29

14 réponses
922 vues
0 like