Surcharge isolation toiture

Publié par JN1 il y a 2 ans

Bonjour,

Nous avons acheté il y a un an une maisonnette centenaire à Bordeaux. Après une année d'observation pour voir comment la maison se comporte nous souhaitons renforcer l'isolation de la toiture qui date des années 80 pour remédier à plusieurs gros défauts.
En effet notre isolation actuelle en toiture est constituée de 10cm de polystyrène expansé entre les chevrons masqué par un lambris bois (les pannes sont apparentes, séjour cathédrale avec hauteur sous plafond de 2,8 à 4,4m). Le confort en hiver est acceptable, en revanche en été la maison chauffe extrêmement vite malgré l'occultation des ouvertures et la ventilation nocturne. De plus l'isolation acoustique est inexistante ce qui est pénible à la moindre pluie et à la moindre bourrasque de vent.

Nous envisageons donc de remplacer le polystyrène par un autre isolant permettant une meilleure acoustique et d'en doubler l'épaisseur (pour le moment nous pensons mettre du chanvre plutôt que de la laine de bois vu que nous sommes une région à termites, mais le choix n'est pas figé).

Pour le moment la toiture est composée comme suit :
- tuiles Aquitaine Poudenx (Imerys) de 46kg/m²
- liteaux
- platelage en panneau de particules fixé sur les chevrons (je ne connais pas l'épaisseur), il n'y a pas de pare-pluie
- 10 cm PSE entre chevrons
- lambris pin 10mm cloué sur les chevrons
- chevrons 10x5cm entraxe 60cm
- pannes 22x10 cm entraxe 150cm portée 5,6m
- pente toiture 16°, le toit est orienté est-ouest face aux vents dominants
- au max 1mm de neige ces 10 dernières années


Nous nous interrogeons sur la capacité des pannes à encaisser le surpoids de 20cm d'isolant de plus forte densité (30 à 50kg/m3) ainsi que celui de la structure qui maintiendra cet isolant et le parement sous les chevrons entre les pannes. Pour le parement nous envisageons de remettre un nouveau lambris par facilité de pose et pour gagner en poids, mais nous avons un doute sur la sécurité au feu (ça ne serait cependant pas pire qu'à présent avec du polystyrène dans le toit).

Merci d'avance pour vos précieux conseils.

JN

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 2 ans

La laine de bois n'a pas d'avis technique et bien sur un met de choix pour les termites.
Certains fabricants de panneaux chanvre on un AT mais en mur seulement, à cause de la protection des isolants vis à vis des risques incendie.
Si vous voulez être tranquille, la laine de roche est performante dans tous les domaines.
L'ossature secondaire peut être en rail placo pour gagner du poids.
Mais de toute façon la section des pannes est trop juste, vous aurez des déformations qui causeront des désordres à terme.
Je ne peux pas tricher sur les valeur climatiques qui sont conventionnelles et même en annulant la neige, c'est encore trop juste, ce sont des 100 x 250 qui convenaient.

Publié par JN1 il y a 2 ans

Merci beaucoup Boisphile pour cette réponse qui confirme mes craintes.

Pour le choix de l'isolant j'avais vu que les panneaux de chanvre Florapan de [citation commerciale] ont un avis technique pour toitures du CSTB ( 20/13-301). Mais dans cet avis il est bien précisé que le parement doit être un placo spécial feu, pas un lambris. La laine de roche est donc effectivement un meilleur choix, cependant vu que les pannes sont trop faibles pour envisager un doublement d'épaisseur, je ne suis pas sûr que cela vaille le coup de remplacer les 10cm de PSE par 10cm de laine de roche pour juste gagner un peu de confort acoustique.

Pourriez-vous m'indiquer s'il existe une méthode pour renforcer les pannes existantes ou bien faut-il abandonner notre projet ?

En vous remerciant encore pour votre expertise

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 2 ans

Vous pouvez faire découper des bandes de Kerto S en 45 x 200 et d'en placer de chaque coté des pannes existantes en les solidarisant ensemble avec des vis de 8 x 100 disposées sur deux rangées à 30mm des chants et tous les 20 cm sur le premier mètre de chaque extrémité et tous les 1 mètre en parties courantes.
Pourquoi le LVL ? parce qu'il est sec, plus résistant que le bois, propre et peut être peint.
Je pense que vous ne regretterez pas cet investissement.

Publié par JN1 il y a 2 ans

Je ne connaissais pas ce matériau, cette solution m'a l'air très intéressante et pas trop compliquée à mettre en œuvre. Je vais étudier la question notamment l'aspect esthétique vu que les pannes resteront partiellement apparentes.
 J'aurais sans doute prochainement à vous soumettre d'autres questions sur le renforcement du solivage de notre mezzanine qui est clairement très faible au vu des abaques disponibles sur votre site, mais ce n'est pas pour tout de suite.

Bonne soirée et merci encore.

Publié par JN1 il y a 2 ans

Juste deux petites questions supplémentaires : je vois que les panneaux de laine de roche du genre [citation commerciale] ont une densité importante de 70kg/m3, soit 14kg/m² pour 20cm. En utilisant la technique de moisage avec du lamibois que vous suggérez, quel est le surpoids maximal par m² que pourrait encaisser ma toiture ?
Aussi, j'ai vu que le Kerto S n'est pas traité, ce qui est un pb dans une région à termites comme la notre. Est-il possible de traiter soi-même ce genre de matériau (j'ai des doutes sur le fait que le traitement pénètre les couches de colle) ?
Merci encore

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 2 ans

Le MB Rock suffit très bien avec un Lambda de 0.035 et sa MV est de 55kg/m3 et sans doute moins cher.
Les solives renforcées conviendront très bien elles aussi.

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

isolation toiture

Publié par chniric

3 réponses
1500 vues
0 like

Isolation toiture

Publié par Manpow

4 réponses
2017 vues
0 like

isolation de toiture

Publié par RossB

1 réponse
1526 vues
0 like

isolation toiture garage

Publié par Seb30

2 réponses
1318 vues
0 like

isolation sous toiture

Publié par barbu

2 réponses
1810 vues
0 like