Résistance d'un sollivage

Publié par Romano42 il y a 12 ans

bonjour,
Je rénove un appartement en duplex dans lequel il y a un plafond à latte.
Dessous, j'ai enlevé les lattes (et le plâtre) et dessus, à l'étage, j'ai enlevé les tommette rouge et le mélange sable/terre/chaux qui était dessous.
Ceci laisse apparaitre un sollivage avec des plaches clouées dessus.
Vu le poids qu'il y avait dessus (tommette + terre + 3 cloisons en brique pleines !!!), j'imagine que ces sollives sont très résistantes et j'envisage donc de faire poser une chape "légère" à l'étage pour refaire un sol de niveau afin de mettre de nouvelles cloisons en placo, du carrelage et du parquet flottant.

Mais j'aurais voulu l'avis de spécialiste du sujet capable de "calculer" çà ...
Les sollives ont une section de 200mm de haut par 80mm de large, sont espacées de 45 cm (en moyenne) et ont une portée de 5,30 m
Quid de ceci ?
merci d'avance,
Romain.

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 12 ans

Vous avez du en oublier……….. parce que 5m30 de portée, entraxes 530 et section 80 x 200, même en ne comptant pas de fluage parce que les poutres sont anciennes, cela passe en résistance, mais pas en flexion. N'y avait-il pas des cloisons au RCH que vous auriez démondé en pensant qu'elles n'étaient pas porteuses, par exemple ???

Publié par Romano42 il y a 12 ans

ce duplex se situe au 1er et 2e étage,
au rdc il y a un magasin et il n'y a aucune cloison !

au 1er étage (niveau 1 du duplex) il y avait effectivement une cloison (en briques pleines) mais non porteuse (aux dires d'un expert).

vous voulez dire quoi par "passe en résistance, mais pas en flexion" ?
j'ai déjà constaté qu'il y avait une différence de hauteur entre le centre de la pièce et les côtés d'environ 2 à 3 cm.
quel poids peut supporter ce type de solivage ?
quel est le risque ?
encore merci.

ps: l'entraxe est de 450 mm

Publié par Romano42 il y a 12 ans

j'ai oublié : il y a des "entretoises" entre chaque poutre à environ mi-distance (2m50).

Publié par Ryder il y a 12 ans

Ca passe en charge mais pas en flexion:

Pour savoir si un solivage suffit, il convient de vérifier qu'il vérifie les deux contraintes suivantes:

->Ccontrainte de charge: on met une masse donnée au milieu d'une solive, celle ci ne doit pas casser.

Cette masse peut être un quintal (un homme un peu fort) ou plus pour plus de prudence.

->Contrainte de flexion: la poutre ne doit pas trop fléchir en son milieu.

En général, d'après ce que j'ai appris dernièrement, on demande à une poutre d'avoir une flèche inférieure à 1/400è de sa portée (poutre de 400cm, la flêche ne doit pas dépasser 1cm).

En général (quasiment toujours?), la contrainte de flexion est plus grande que la contrainte de charge.

 

 

Publié par Romano42 il y a 12 ans

pour la flexion, elle est déjà de 2 à3 cm au centre des solives mais çà ne date pas d'aujourd'***.

et vu le poids que j'ai retiré (environ 150kg/m² de carrelage+terre et environ 500kg de cloison en plein milieu de la pièce), je pense que ces poutres ont plus de chances de remonter que de continuer à descendre.


si je comprends bien, "çà passe en charge" : çà veut dire qu'il n'y a pas de risque de rupture ?

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 12 ans

Expert en quoi ???  là est la question …………………

En effet, ce n'est pas la première fois que ce type de problème est relevé sur ce forum.

Aujourd'***, effectivement, ce type de cloison ne peut pas être compté comme étant porteuse, ce qui n'était pas vrai il y a 25 an ou plus.

Une cloison en brique pleine de 7 ou 10 centimètre d'appui est effectivement porteuse ou pour le moins, apporte une large contribution à l'équilibre mécanique du plancher.

En retirant cette cloison, vous avez ôté un appui intermédiaire et là, vous serez très mal, car s'il n'y a pas de risque de rupture, je peu vous dire que les occupants devront aimer le trampoline.

Non, les solives ne reprendront pas leur place mais je peux même vous dire que vous pouvez compter sur une flèche supplémentaire de l'ordre de 10 à 15 mm.

Hormis les désagréments, il faudra compter sur des fissurations de plafond et de cloisons à l'étage.

Publié par ITHACA il y a 12 ans

Salut Romano,

Donc, une des solutions envisageables pour rigidifier le plancher et enlever l'effet trampoline consiste à mettre en oeuvre une connexion (connecteurs ancrés sur les poutres + une mince dalle de béton).

Pour cela, il faut connaitre les sections existantes (ayant déposé le remplissage, ça sera assez facile à mesurer).

A+

ITHACA

Publié par Romano42 il y a 12 ans

Boisphile, je plaisantais quand je disais qu'elles reprendraient leur place ...
je voulais juste souligner que maintenant çà ne pouvais pas être pire que ce qu'il y avait avant.
en plus, je disais qu'il n'y a pas de cloison dans le local du RdC depuis plus de 10 ans (à ma connaissance, mais c'est peut-être encore plus vieux !)
Le fait est que aujourd'*** je cherche une solution pour assurer tout çà.
j'envisage même de mettre une solive (à la place de la cloison) perpendiculairement et au milieu des solives principales, et posée sur des poteaux reposant au sol, afin de rétablir un appui intermédiaire ?

ITHACA : je ne comprends pas ta solution ... c'est quoi les connecteurs ?

Publié par ITHACA il y a 12 ans

Salut Romano,

Les connecteurs sont des pièces métalliques qui sont fixées sur les poutres/solives et qui, après etre noyées dans le béton (la dalle collaborante) permettent au plancher de devenir plancher collaborant (je résume).

Cette collaboration consiste à faire contribuer le béton utilement avec le bois existant et donne comme résultat principal de rigidifier de façon très importante la structure. De plus il faut souligner qu'avec cette technique, le poids supplémentaire apporté par le béton (de 100/125kg /m2 selon épaisseur) est complètement optimisé et participe à la résistance mécanique de l'ensemble.

Bine sur, il y a des précautions de calcul et de mise en oeuvre à prendre en compte, mais comme première explication, c'est ce que je peux te dire.

Vise le site tecnaria.com par exemple...

ITHACA

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 12 ans

Ah ! la ! la! Mauvaise pioche !!!

La solution de ITHACA est correcte, mais à ne mettre en œuvre QUE et exclusivement par des professionnels qualifiés et agréés, mais c'est une bonne solution dans votre cas, il faudra y mettre les moyens………………. Parce que la solution poutre intermédiaire, OUI, mais sur poteau(x) NON ! car pour vous donner une petite idée :

Vous ne donnez pas la longueur, mais imaginons 6 m et donc une bande de chargement de 2m65 avec un poteau milieu, ce poteau reprendrait à lui seul 2500 kg, ce qui veut dire une grosse Mercédès sur une surface plus petite qu'une carte postale……….. Il y a intérêt à assurer l'assise.

Alors trouver une solution, peut-être mais il faudra donner des précisions.

Publié par Wandak il y a 12 ans

(Je précise que je ne suis pas professionnel, mais je travaille depuis 3 ans sur la structure de ma maison de manière méticuleuse.) D'après les données que vous indiquez, mon humble conseil serait de reprendre les charges en plaçant un poutre perpendiculaire sous l'ensemble du solivage en fixant cette poutre directement dans les murs porteurs. Vue la longueur, elle devra être étudiée pour pouvoir assumer sa fonction sans fléchir ! Donc ça ne sera pas du petit bois !

J'ai fait cela chez moi (dans une confuguration plus simple) et j'en suis content. Il faut bien "comprimer" la poutre de soutien contre les solives sinon ca ne sert à rien, et il y a des méthodes pour cela.

Dans votre cas, à vue d'eil, je pense que du lamellé-collé de 30 cm de hauteur pourra faire l'affaire, ce qui devra être confirmé par un calcul de charge plus précis. Parfois on utilise aussi des poutres d'acier dans ce genre de configuration, mais vous ne pourrez pas faire cela vous-même à cause du poids de la bête.

( En revanche, oubliez le poteau intermédiaire qui irait  forcer le sol à son point d'appui comme le signale Biophile, car vous êtes à l'étage et pas sur des fondations ! )

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

résistance du solivage

Publié par sanglier

11 réponses
2183 vues
0 like

Résistance d'un madrier

Publié par ededed

15 réponses
37589 vues
0 like

résistance d'un plancher

Publié par jplagri

3 réponses
1555 vues
0 like

résistance d'un plancher

Publié par tyty

3 réponses
3497 vues
0 like

Résistance d'un plancher

Publié par MichelW

1 réponse
2112 vues
0 like