Parquet neuf qui gondole

Publié par nicole2 il y a 3 ans

Bonjour à tous

J'ai fait poser un parquet chêne massif de 14 mm de qualité (bois du Morvan) en mai de cette année.
Le poseur, qualifié, qui m'avait été recommandé, m'a conseillé de coller le parquet sur l'isolant, lui-même collé sur dalle béton. Ce qui a donc été fait.

Quelques jours après, le parquet faisait une butte à un endroit. Puis à un autre.

Le poseur m'a dit que c'était dû à l'excès d'humidité (il avait très fortement plu pendant plusieurs jours sur cette période, par contre la maison est bien isolée et pas du tout humide), et qu'il fallait attendre qu'il se remette en place ; il a démonté une plinthe, découpé le bout de la lame de ce côté pour que le parquet prenne toute sa place au lieu de se décoller.

Depuis, le parquet est redescendu, mais les lames sont quasiment toutes en "cuvette". Cela ne bouge plus depuis longtemps maintenant : nous sommes en août et il y a de fortes chaleurs, il est impossible qu'il y ait toujours de l'humidité.

Le poseur me dit qu'il va poncer tout le parquet pour égaliser.
Mais :
1 - Il n'y aura plus de chanfrein
2 - Etant donné l'épaisseur du parquet (14 mm) et l'importance des "cuvettes", il s'agit pour moi plus d'un rabotage que d'un ponçage et il ne restera plus beaucoup d'épaisseur de parquet par endroits
3 - Je suis perplexe sur cette solution et je me demande aussi à qui peut être imputée la responsabilité

Merci de me donner vos avis svp

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 3 ans

Lisez cici attentivement, si l'une des conditions n'a pas été remplie, vous aurez la réponse à la question.

http://boisphile.over-blog.com/categorie-512072.html

Publié par nicole2 il y a 3 ans

Merci Boisphile, mais je ne trouve pas d'info sur les parquets, je ne vois des renseignements que sur les ossatures bois ou les planchers bois, mais pas les parquets de sol.

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 3 ans

 

Il faut chercher un tout petit peu ………….

http://boisphile.over-blog.com/tag/le%20parquet/


Publié par nicole2 il y a 3 ans

Merci Boisphile ! Désolée, je n'avais pas trouvé...
Je vais lire attentivement cette page.

Publié par Mettero il y a 3 ans

Malheureusement, vous allez vous buter à la législation en matière d'assurance... Car on ira vous dire que ce n'est qu'esthétique; et que l'esthétique n'est pas pris en charge !

Publié par nicole2 il y a 3 ans

Un parquet qui gondole n'est pas qu'esthétique !
Ca se voit nettement, le sol n'est pas plat, et donc il est difficile de dire que le parquet est correct.
Mais quelle assurance va prendre en charge ?

Et autre question qui m'inquiète : l'idée du poseur de poncer le parquet, donc plutôt de le raboter sérieusement puisqu'il gondole ! L'épaisseur de parquet sera bien réduite par endroits !
Je crains que cela ne pose problème à terme.
Qu'en pensez-vous ? Croyez vous qu'un rabotage soit une bonne solution pour moi ?

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 3 ans

Cela ne peut en aucun cas être une bonne solution dans la mesure où les lames se trouvent amincies de manière irrégulière avec comme conséquence une aggravation des déformations. De plus, lorsque la diminution de l'épaisseur est localisée sur l'assemblage le risque de soulèvement de la joue de la rainure est quasi inévitable.

Vous avez lu les contraintes de mise en œuvre, qu'avez-vous relevé qui n'ait pas été respectées ?

Concernant la responsabilité, tout dépend de la qualification de l'entrepreneur, de son contrat d'assurance et surtout du contrat passé avec lui.

Publié par nicole2 il y a 3 ans

Merci beaucoup, Boisphile, de votre intérêt et de ces infos.
Le site est vraiment très complet !
Pour ma part, le poseur n'a pas laissé le bois posé dans la pièce sans l'installer : il l'a installé tout de suite.
Je ne l'ai pas vu tester l'humidité du bois.
Pour le reste, ça semble correct.

Le temps était particulièrement humide au moment de la pose, mais j'ai une maison où il y a beaucoup de bois, et les autres éléments bois n'ont pas bougé : meubles en bois brut, ossature murs, poutres, frisette.

Au vu de ces infos, je vais recontacter le poseur.

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 3 ans

Les humidités d'équilibre sont fondamentales, il faut que l'humidité des bois corresponde à l'humidité ambiante. Vous dites que ce parquet a été collé sur isolant, lui-même collé sur dalle béton. Le problème est de savoir si la dalle béton était suffisamment sèche, moins de 2% soit en gros 4 à 5 semaines de séchage par centimètre d'épaisseur, quant à l'isolant intermédiaire, ce ne peut pas être n'importe quoi, du liège par exemple et le tout collé en plein, isolant et parquet. Il faut aussi savoir si c'est le poseur qui à fourni le parquet où vous. Et puis bien sur, quel contrat avez-vous passé avec le poseur ? Si vous lui avez simplement commandé de poser ce parquet sur isolant, sans plus de précision, il a rempli son contrat et vous ne pourrez rien lui reprocher. Si vous avez bien lu l'article de mon blog, il faut chauffer préalablement la pièce pour l'assécher puis couper le chauffage et le remettre ensuite par paliers de 5°. Bref ! avez vous également vérifié les compétences de ce poseur ? Les pathologies sont nombreuses en matière de pose de parquet et malheureusement elles sont souvent dues aux non respect des fondamentaux parce que les clients sont exigeants sur les dates.

Publié par nicole2 il y a 3 ans

Bonsoir Boisphile
La dalle date de plusieurs années, pas de problème de séchage.
Que signifie : "le tout collé en plein, isolant et parquet." ? Le poseur a mis de la colle sur toute la surface ; est-ce le bon procédé ?
L'isolant semble adapté, c'est du Granosol (matière naturelle).

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 3 ans

Il ne faut pas se cacher derrière son petit doigt !!! Si le parquet se déforme en convexe ou en concave, c'est nécessairement qu'il se décolle au milieu de la lame qui se soulève s'il est convexe ou sur les bords qui se soulèvent s'il est concave, parce que l'épaisseur de la lame reste la même.
Les lames ne se déforment pas juste pour vous emm...der, il y a obligatoirement une cause.
La cause principale, c'est les variations hydriques, donc soit il n'y a pas eu stockage suffisant préalable dans la pièce, soit les humidités d'équilibre n'ont pas été respectées, soit la procédure de mise en chauffe, puis arrêt puis remise en chauffe par paliers n'a pas été respecté soit les trois. Il n'y a pas de mystère, le bois réagit très vite et si l'un ou plusieurs des critères que je vous ai joins précédemment n'ont pas été respectés, la punition ne se fait pas attendre.

Publié par nicole2 il y a 3 ans

Le poseur admet aujourd'*** que le bois ne reviendra pas : toutes les lames étant "tuilées".
Il nous demande de signer la réception de chantier pour pouvoir faire jouer son assurance : si la fin de travaux n'est pas signée, il ne peut la faire jouer ?
Il se trouve qu'en effet, les travaux étaient quasiment terminés lorsque le parquet à commencé à se soulever ; aujourd'***, une latte a été recoupée, une autre latte ainsi que les plinthes ont été retirées ; il proposait de tout remettre en place avant venue de l'expert.
Que vaut-il mieux faire ?

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 3 ans

Prenez contact avec votre propre assureur et demandez-lui ce qu'il y a lieu de faire. Vous ne pouvez pas signer une fin de chantier qui n'est pas terminé. Il arrive fréquemment que des désordres apparaissent avant la fin de chantier et c'est votre cas.

Il peut très bien mobiliser son assurance en expliquant que le désordre est arrivé avant la fin de chantier. Si vous signez, même avec réserves, il demandera à être payé ce que vous serez obligé de faire alors que dans cette situation, son contrat n'étant pas terminé, vous n'êtes pas obligé de payer. C'est aussi la meilleure façon pour qu'il mobilise son assureur au plus tôt. S'il insiste, vous lui demandez les coordonnées de son assureur que vous communiquez au votre et ils s'arrangeront.

Publié par nicole2 il y a 2 ans

Merci Boisphile.
J'ai contacté mon assurance mais elle ne prend pas en charge ce problème ; je n'ai pas la protection juridique. Le contrat habitation n'est pas concerné par un litige avec un entrepreneur.
Depuis j'ai rediscuté avec le poseur et il a insisté pour "finir" le parquet : remettre les lames qui étaient défaites. J'ai accepté car je n'ai pas le choix, sinon rien n'avance.
Je viens de faire une lettre recommandée au poseur de parquet, et sur sa demande je n'ai pas mis de dates précises, je ne comprends pas en quoi ça lui pose problème, mais je n'ai pas le choix ; il m'a dit qu'avec ce courrier il va mettre en jeu son assurance.
Mon but est que mon parquet soit un jour bien en place, et je suis totalement dépendante de sa bonne volonté...
A suivre donc...

Publié par nicole2 il y a 2 ans

Bonjour et un grand merci pour ces échanges.
L'expert de l'assurance SMABTP du menuisier est venu le mois dernier, et je viens de recevoir le courrier SMABTP m'informant du remboursement intégral du parquet et de la pose, ainsi que de la dépose à venir.
Cela a pris du temps, mais voila que cette histoire se résout enfin.

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 2 ans

La ténacité et la patience paient ...............Bravo !

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

PARQUET QUI GONDOLE

Publié par wil

2 réponses
3940 vues
0 like

Parquet qui gondole ...

Publié par LePhil

4 réponses
8309 vues
0 like

parquet collé qui gondolle

Publié par LaurentN

2 réponses
1165 vues
0 like

Parquet neuf et odeur

Publié par Romain P

2 réponses
1898 vues
0 like

Parquet neuf qui craque

Publié par fredonweb

2 réponses
3400 vues
0 like