Structure bois pour une brasserie

Publié par kelange il y a 2 ans

Bonsoir,

Dans le cadre d'un projet que nous devons mener à l'université, nous devons construire une brasserie constituée d'un clos couvert de 300m², d'une terrasse couverte de 70m² et d'une terrasse à l'air libre de 70m² également. La construction sera située a Saint-Nazaire en bord de mer (exposition au vent, sel...).

Nous avons choisi d'utiliser le bois comme matériau principal. Pour cela nous avons opté pour du douglas C18. Nous aimerions tout d'abord avoir votre avis sur ce choix.

Pour la suite, nous bloquons un peu sur le choix des fondations.Le sol est composé de sable végétalisé sur 20cm, puis de 2,80m de remblai sableux, 3,00m de sable beige et nous avons une nappe à 6m de profondeur. Le refus du forage se situe a 8,20m de la surface (gneiss).
Etant donné que nous voulons partir sur une structure légère bois, nous avons décidé de partir sur des plots béton à une profondeur de 50cm. Est-ce un choix correct?

Pour la structure, nous prévoyons de faire une structure bois poteaux-poutres, pour pouvoir installer des espaces vitrés assez large. Premier point sur lequel nous avons quelques problèmes, c'est de savoir si nous partons sur une dalle bois ou une dalle béton, et quel serait la meilleur solution. Par ailleurs, nous avons un peu de mal à savoir comment dimensionner les sections des poteaux et des poutres bois.

Nous avons besoin d'une aide de votre part et tout avis sur le sujet serait le bienvenu.C'est notre premier projet bois, nous recherchons donc des avis de professionnels ou de personnes ayant des connaissances dans le domaine pour pouvoir nous renseigner.

En vous remerciant d'avance.



Boisphile

Publié par Boisphile il y a 2 ans

Trois préoccupations principales :
1) St. Nazaire se situe en zone de sismicité 3 et il convient donc d'en tenir compte pour les fondations.
2) St. Nazaire est sous arrêté préfectoral du point de vue termite et il convient doc de prévoir une barrière physico-chimique sous fondations et un traitement des bois et panneaux dérivés du bois utilisés en structure.
3) Une brasserie est un établissement recevant du public et vous devrez en tenir compte du point de vue de la réglementation incendie.
Ces trois préoccupations ne rentrent pas dans le domaine normatif, mais dans le domaine réglementaire donc de la loi à laquelle vous ne pourrez pas déroger.
4) Si vous envisagez une structure de type poteaux-poutres, vous serez quasiment contraints d'utiliser des bois lamellé-collés de fortes sections et assemblés par des couronnes de boulons.
Voilà quatre sujets de réflexion qui vont vous donner pas mal de travail.

Publié par kelange il y a 2 ans

Bonjour,

Merci d'avoir pris le temps de nous répondre.

Nous avions justement fait des recherches sur le lieu et avions trouvé les éléments que vous avez mentionnés. Si nous avons choisi de mettre en oeuvre une structure poteaux-poutres, c'est pour que nous ayons suffisamment d'espaces en façades pour pouvoir mettre en place des baies vitrées (c'est dans le cahier des charges, 80% minimum de transparence en "faces publiques" et 50% minimum de transparence en "faces techniques"). Il est vrai que ce n'était pas notre premier choix, car nous voulions au départ réaliser une structure ossature bois pour plus de légèreté.Du coup, nous avons beaucoup hesité sur le type de structure en mettre en place.

Par ailleurs,une question à laquelle nous n'avions pas trouvé de réponse, est-ce préférable de mettre en oeuvre une dalle béton ou une dalle bois ? Notre bâtiment ne sera composé que d'un RDC, et la toiture ne sera pas accessible au public.

Si vous pouviez nous donner vos avis sur le type de structure en mettre en place, ça nous serait d'une grande aide.

En vous remerciant par avance

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 2 ans

Ce n'est pas simple, une telle structure demande une étude dans son ensemble. Les efforts en pieds des poteaux sont considérables, réactions verticales mais aussi horizontales.
En zone de sismicité III et pour ce type de bâtiment les massifs béton vont être très importants et devront être chaînés entre eux. A partir de là, la dalle béton n'est plus qu'une formalité.
Le problème, c'est que pour déterminer ces fondations et pouvoir choisir une dalle béton ou bois, il faut faire l'étude complète pour déterminer les descentes de charges et les efforts horizontaux.
Plus vous avez de surface vitré, moins vous aurez de contreventement et plus vous aurez d'efforts aux assemblages poteaux et poutres et tout cela descend aux pieds.

Quand même, une question : De quelle université s'agit-il et pour quelles études ? Parce que ce n'est quand même pas une étude de débutants ................

Publié par kelange il y a 2 ans

Bonsoir,

Je vous remercie pour votre réponse.

En effet, l'étude est très complexe, d'autant plus que c'est un projet que nous devons mené dans sa globalité.

Je suis en deuxième année de DUT Génie Civil.Ce projet fait partie du concours développement durable qui se déroule cette année à Saint-Nazaire.

Nous avions le choix entre l'aménagement du bord de mer ou la conception d'un bâtiment, et nous avons choisi un bâtiment. Nous avons des contraintes de surfaces, de baies vitrées.. mais nous avons le choix des matériaux et de l'aspect du bâtiment.

Nous allons essayer de faire du mieux que l'on peut et surtout avec les connaissances dont on dispose.

En tout cas, nous vous remercions pour vos réponses claires.



Publié par kelange il y a 2 ans

Bonjour,

Nous revenons vers vous car nous avons besoin d'aide concernant les sections de poteaux, poutres et solives à mettre en place.

Tout d'abord la toiture est inaccessible, nous avons donc seulement pris en compte la charge de neige et la charge de vent pour les charges d'exploitation. Nous avons trouvé une charge de neige de 0,56 kN/m² et une charge de vent de 0,97 kN/m². Notre bâtiment (clos couvert) ,qui fait une surface de 300m², aura une largeur de 15m, une longueur de 20m et une hauteur de 4m. Nous prévoyons de mettre des poteaux espacés de 5m, ce qui nous fera 5 poteaux sur la longueur et 4 poteaux sur la largeur. Les poutres auront une portée de 15m et les solives auront une portée de 5m. Pour la couverture de la toiture, nous prévoyons de mettre des panneaux OSB3 de 18mm d'épaisseur comme éléments porteurs, un pare vapeur, 160 mm de laine minérale, un revêtement d'étanchéité(une première couche avec armature polyester puis une deuxième couche auto-protégée avec armature voile de verre)(ce n'est pas forcément la couverture que nous allons faire, nous sommes encore en phase recherche car la toiture étant visible à partir des logements environnants, le cahier des charges demande à ce que la toiture soit qualitative). La toiture sera à 1 versant avec une pente de 3%, nous hésitons encore entre 2 choix techniques pour faire la pente à 3 % : soit nous mettons en place des solives triples dont les 2 à l'extrémité seront remontées au fur et à mesure de l'avancement de la pente, soit les solives seront façonnées directement de façon à obtenir une pente de 3%. Ou bien ce sont les poutres qui seront façonnées de façon a avoir une pente de 3% (section variable).

Nous aimerions connaître les sections de poteaux, poutres et solives à prendre dans ce cas de figure et avoir vos avis sur la méthode à réaliser pour obtenir une pente à 3%.

Une petite question qui nous taraude, est-il possible de concevoir une structure modulable dans ce lieu ?

Dans l'attente de vos éclairages...

Merci !

Publié par kelange il y a 2 ans

Bonjour,

Nous avançons petit à petit sur notre bâtiment, avec des incertitudes cependant.
Nous avons dimensionné notre solivage de la façon suivante:
nous sommes dans le cas d'un toiture terrasse inaccessible (pente 3%), donc nous prenons en compte seulement les charges de neige et de vent. Pour la neige nous avons trouvé une charge de 0,56 daN/m² et pour le vent sur toiture 119,5 daN/m². Les solives supporterons des panneaux OSB3 de 18mm (13,5 daN/m²), de la laine de roche (30 daN/m²) et 2 couches d'étanchéité + un pare-vapeur (12 daN/m²). Nous estimons un poids propre de solive de 24 daN/m². Nous faisons un calcul à l'ELU le plus défavorable :
P = 1,35*G + 1,5*W + 1,5*Ψ0, S*S, avec Ψ0, S = 0,5.

P = 1,35*79,5 + 1,5*119,5 + 1,5*0,5*56 = 328,6 daN/m².

Chaque solive reprend les charges qui s’exercent sur la bande de chargement dont la largeur est égale à l’entraxe entre deux solives.
Portée libre entre les appuis : 5 m.
Entraxe entre les solives : 0,35 m.

Calcul de la surface de la bande de chargement de la solive : 0,35*5 = 1,75 m².

Calcul de la charge s’exerçant sur la bande de chargement : 328,6*1,75 = 575 daN/solive.

Nous avons alors choisi des solives de dimension 100*225 mm en bois massif (douglas).

Est-ce que les calculs et la section choisi sont cohérent ?

Par ailleurs, nous avons besoin d'aide concernant le calcul des poutres porteuses du solivage. Les poutres auront une portée de 7,5m et elles seront assemblées à des poteaux aux extrémités.

En vous remerciant par avance.

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 2 ans

Ce serait bien de répondre à la question : De quelle université s'agit-il et pour quelles études ? Parce que ce n'est quand même pas une étude de débutants ................

Vos calculs sont très "scolaires" !!!
En ce qui concerne la neige, je suppose qu'il y aura un acrotère périphérique, il faut donc compter les accumulation à cause du vent.
Le vent ne se cumule pas avec la neige, par contre il faut surtout calculer la dépression du au vent passant au-dessus des acrotères et qui créé un phénomène d'aspiration.
3% sur 15 mètres cela fait 450mm de pente.
Si vous ne prévoyez qu'une seule pente, comment évacuez-vous les EP ?
A mon sens il faut faire la pente dans le sens des faux arbas.
Soit des faux arbas tous les 5 mètres sur poteaux à géométrie variable soit des poutre "banane" donc deux pentes sur poteaux droits.
Par contre vous aurez un beau travail de calcul de contreventement longitudinal à faire si vous voulez beaucoup de vitrage dans la mesure où vous êtes situés en zone de vent 3 exposé.
Il faut tout déterminer et ensuit faire faire l'étude par un fabricant de lamellé-collé.

Publié par kelange il y a 2 ans

Bonsoir,

Nous avions déjà répondu à la question dans un précédent post :). Nous sommes en deuxième année de DUT Génie Civil à l'IUT (institut universitaire de technologie).Cette étude fait partie d'un des projets qui constitue le concours développement durable qui se déroule cette année à Saint-Nazaire.

En effet nos calculs sont très scolaires mais vu le peu d'expérience qu nous avons, il est difficile de faire autrement. Nous passons du temps à essayer de trouver des réponses aux problèmes que nous devons traiter, et justement vos réponses nous permettent d'avoir les idées claires, nous vous en remercions.

C'est vrai que c'est un projet très difficile, mais cela nous permet de travailler tout les aspects et cela ne pourra être que bénéfique. Nous allons nous pencher un peu plus sur la question du vent.

Merci pour vos réponses.

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 2 ans

A mon sens, il ne faut pas "bloquer" sur la conception générale.
Par exemple je citais la toiture mono-pente dans le précédent post.
Cela implique deux problèmes :
1) L'évacuation des EP
2) Le profil de la charpente
Une seule pente vous oblige à prévoir des portiques à deux articulations sur poteaux à géométrie variable, plus larges aux reins.
Deux pentes vous permet de travailler avec une poutre banane mais avec un peu plus de pente, ou une poutre à géométrie variable posée sur poteaux droits.
Mais évidemment vous aurez de grosses difficultés à maîtriser le contreventement longitudinal si vous placez beaucoup de vitrage sauf si des tirants métalliques en croix de saint André sont acceptés.
Bref ! La démarche est de se poser les bonnes questions au fur et à mesure et de verrouiller à chaque fois sous peine de perdre la moitié de votre temps sur des conceptions qui poseront trop de problèmes.

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

structure en bois

Publié par StanV

0 réponse
1369 vues
0 like

Structure plancher bois

Publié par JJIM

0 réponse
1324 vues
0 like

Structure bois sur pilotis

Publié par gueule de bois

1 réponse
1296 vues
0 like

structure plancher bois

Publié par lhiebig

0 réponse
1010 vues
0 like

Structure bois porteuse ?

Publié par berjean

1 réponse
589 vues
0 like