Mezzanine plancher bois "à la française"

Publié par ivandéplanche il y a 13 ans

Bonjour et bonne année à tous,

  • Le cadre :    Rénovation d'une longère bretonne (ancienne écurie) en Sud Morbihan.
  • Le problème :    Réalisation d'un plancher bois traditionnel  "à la française" ( parquet massif cloué sur solivage apparent ) pour la création d'une mézzanine sur salon ( 17,65 m2 ) dans le prolongement ( 3,30 m ) d'une dalle étage béton ( poutrelles-hourdis ) s'appuyant sur 2 murs en pierres montés au mortier d'argile et espacés de 5,35 m .
  • Les contraintres : 

         -   Impossibilité d'appuyer un solivage sur le bord de dalle béton existant ( cloison arasante ! )

         -   Charges "d'exploitation" : coin bureau- bibliothèque + coin téloche avec canapé (convertible ) + passage fréquent pour accès aux chambres et  S de B ( en chaussons ! ).

         -   Esthétique.

         -   Budget (!)

         -   Manutention ( je bosse souvent seul avec la b... et le couteau ! ).

  • Premier calcul :   Pour éviter un démontage des murs quasi continu, et pour minimiser l'épaisseur du plancher, j'opterais bien pour la solution d'un solivage parralèle aux murs reposant sur 2 poutres Maîtresses entaillées engravées dans les murs ( le tout en résineux pour des raisons de budget et de manutention ...).

   Après consultation des abaques et autres sujets similaires déjà traités, j'en arrive à :

-   2 poutres de longueur 5,85 m ( portée 5,35 + 2 appuis de 0,25 ) et de section 150 x 350 mm.

-   8 solives ( entre-axe 0,48 m) de longueur 3,10 m ( portée 3 m = 3,30 total - 0,30 largeurs poutres + 0,10 appuis sur entailles) et de section 63 x 175 mm.

-   Parquet e 25 / 30 mm ?

  • Mes interrogations :

-   Mon premier calcul vous semble-t-il correct, minimaliste ou surdimentionné ?

-   Pour gagner en esthétique, et pour minimiser les "deversement" sans avoir recours aux entretoises, dans quelles proportions est-il possible de modifier les sections (poutres et solives) pour des formes un peu plus "carrées" ?

-   Les entailles de mes poutres doivent-elle impérativement être en "queues d'arronde", ou des entailles "droites" complétées par une plaque métal "noyées" sur le dessus de l'assemblage peuvent-elles suffire ? 

-   Pour un bon rendu esthétique et une bonne "rigidité" du solivage, quelle essence dois-je choisir (sapin, pin, épicéa, douglass ou autre ...)?

-   Même question pour une bonne "tenue" ( usure ) du parquet ( pin maritime ) ?

 

Merci d'avance pour vos réponses et autres suggétions.

Ivan.

 

     

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 13 ans

Bonjour Ivan

Il conviendra de clarifier tout cela, pour les calculs ce sont les portées qui importent, ensuite, éventuellement on peut vous conseiller sur les appuis, qui eux aussi se calculent.

J'ai besoin des confirmations suivantes : Pas de plafond, pas d'isolation, pas de cloisonnement, juste solives et parquet ??

Ensuite vous souhaitez poser les solives dans des entailles pratiquées dans les poutres, soit, mais sachez que :

- Le bois sèchera et sauf assemblage complexe avec arasements, dans trois ans il y aura des jours partout et vous ne trouverez pas cela très esthétique

– Vous souhaitez un plancher dit ""à la française"" c'est-à-dire que l'espacement entre solives est le double de la largeur des solives ce qui ne correspond pas tout à ais à votre description

- Sauf si l'entaille dans la poutre est égale à la hauteur de la solive, l'entaille d'une solive ne doit pas dépasser 1/3 de sa hauteur

- Bien sur, une profondeur d'entaille de 10 cm est trop importante, il faudra sans doute se limiter à 50 sauf si les calculs imposent plus mais cela m'étonnerait.

- Les entailles dans la poutre affaiblissent celle-ci et il convient donc d'augmenter sa section d'autant, il faudra donc compte sur une section plus importante que celle que vous avez cité, qui me parait déjà un peu juste tel quel.

- Dans des section aussi importantes, le bois n'est pas sec et donc vient confirmer le point 1.

- Peut-être conviendrait-il mieux d'utiliser du lamellé-collé avec un usinage queue d'aronde des solives et des poutres mais il faudra compter sans doute pas loin de 1000 Euros le m3.

- Avec une portée de 3 mètres il n'y a pas de nécessité d'entretoise.

 

Boisphilement votre

Publié par ivandéplanche il y a 13 ans

Bonjour Boisphile,

Merci pour votre réponse rapide et rigoureuse.

Désolé pour l'usurpation de l'appellation "à la française" et je suis prêt à en faire mon deuil ...

-   Je confirme : juste solives et parquet.

-   Il me semble bien comprendre le problèmer des entailles, et votre solution lamellé -collé me parait  bien appropriée, mais ne risque-t-elle "d'allourdir" très sensiblement la note et faire perdre un peu de rusticité au cachet de l'ouvrage ?

Salutations morbihannaises humides.

Ivan.

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 13 ans

Tout cela est de votre choix, mais pour les poutres vous allez devoir vous orienter ver soit du 150 x 400 ou du 200 x 350 et dans ces sections là, il y a fort à parier que le coucou chantait encore dessus la semaine dernière………………..donc avec toutes les consequences.

En L/C cela vous donnerait 2 poutres en 210 x 363 et 11 solives en BM raboté 45 x 170 soit en gros une facture de 1000 euros usinage compris, prêt à poser.

Publié par ivandéplanche il y a 13 ans

Bonsoir Boisphile,

Merci pour votre calcul.

En effet, ça fait des belles "bêtes" !...

Et en ajoutant une troisième poutre intermèdiaire, ça donnerait quoi ?

J'ai vu aussi quelque part qu'on pouvait "pommer" les entailles pour amoindrir l'effet néfaste sur les sections ?

salutations morbihannaises crépusculaires.

Ivan.

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 13 ans

Jolie tirade, bravo ! Rare sur le forum, mais appréciée !!

Une poutre intermédiaire, oui bien sur, mais je vais vous expliquer :

Deux poutres sont séparées de 3 m, chacune reprend donc la moitié du plancher donc 1m50, OK ?

Si on place une poutre au milieu, on aura donc deux tracées de 1m50, toujours OK ?

Donc la poutre du milieu reprendra 0m75 d'un coté et 0m75 de l'autre donc toujours 1m50, ce qui ne changera rien.

Par contre effectivement, du coup les deux autre reprennent des demies charges, 0m75, mais évidemment si celle du milieu fait 350 ou 400, vous voudrez à juste titre que les deux autres fassent aussi 350 ou 400, certes on diminuera leur épaisseur, mais pas trop (sauf si c'est du lamellé) parce que si non elle vont se déformer. Quant aux solives, avec une portée de 1m50 elles seront surdimensionnées inutilement.

Bilan global de l'opération : Cela ne vaut pas le coup.

Publié par ivandéplanche il y a 13 ans

Bonjour Boisphile,

Bon sang, mais c'est bien sûr !  Suis-je bête !

Je vais donc me résoudre au "LC", à moins que .....

A moins que si je pouvait "gagner" un bon petit quelquechose en posant mes solives sur mes 2 poutres, et en laissant ma bibliothèque et mon convertible au salon en dessous ?

Si je puis me permettre d'insister, lourdement, j'en conviends ...

Salutations morbihannaises dominicales.

Ivan.

Publié par ivandéplanche il y a 13 ans

Petite correction :

J'en conviens sans "d" !

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 13 ans

Cela ne change rien, c'est une construction neuve (la mezzanine) la charge d'exploitation est donc calculée avec 150 kg/m², quoi que vous fassiez

Publié par greg_j il y a 13 ans

Bonjour, ca veut dire quoi "pommer des entailles" ??

Publié par ivandéplanche il y a 13 ans

Bonjour Greg,

Ben, c'est un peu compliqué à expliquer comme çà !

Je te renvoie sur http://syl20.h.free.fr/BD_gene/fic/tut01_plancher_francaise.pdf où j'ai trouvé ce "truc-là".

Salutation morbihannaises grisaillantes.

Ivan.

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

Dimensionnement Plancher à la française

Publié par Maisonny

2 réponses
2010 vues
0 like

plafond et plancher à la française

Publié par ALLU

2 réponses
1337 vues
0 like

Calcul plancher à la française

Publié par DominiqueS

13 réponses
5386 vues
0 like

plafond à la française

Publié par JULNOEL

5 réponses
4288 vues
0 like

plafond à la française

Publié par marmotte

0 réponse
1384 vues
0 like