Renforcement d'une SOLIVE sans la remplacer!

Publié par legnoso il y a 11 ans

Bonjour,

                J’ai trois solives en chêne (plancher salle de bain et cuisine :  longueurs 2m, 3.2m et 3.2 m) qui datent du 17ème siècle et qui  sont abîmées  dans la partie centrale dans le sens de la longueur a cause de la dégradation de l’obier (pièces humides).

           Cela fait que la section est réduite (section initiale 7*18cm) dans la partie centrale (pour 1/3 de la longueur) et elle est encore bonne sur les restants 2/3.

           Ces solives ne resteront pas a vue et je voudrais les renforcer avec du bois avant de les recouvrir; je pensais à deux solutions possibles (solutions qui naissent d’un « bon sens ignorant »..) sans devoir les remplacer totellement:

 

1)      ajouter du contreplaqué de 13*2,2*220cm sur les deux cotées de chaque solive (créer une sorte de « sandwich »), percer 6 trous de 8mm et y mettre des tiges filetées inox de 8mm avec rondelles et écrous.

2)      Ajouter du contreplaqué mais avec plusieurs vis bois ou clous et ne pas faire l’effet « sandwich »

 

Y a il des contre-indications ? la différente déformabilité des deux bois est un problème ? Comment le résoudre ?

                               Merci pour toute réponse

Publié par compagnoncharpentier il y a 11 ans

bonjour, vous pouvez les doubler avec une solives 75x175mm par exemple et les boulonner ensemble avec  des boulons de 16x175.

jc

Publié par legnoso il y a 11 ans

Merci JC ! Donc, si j’ai bien compris,

 

-         Une solive de 75mm sur un coté en lieu de deux contreplaqués de 22mm en sandwich

-         Boulons M16 en lieu de M8

Est-ce que la solive peut être d’un bois différent du chêne ? Lequel ?

La solution « contreplaqué » vous semble infaisable ? (j’ai l’impression que ce soit plus facile de trouver/transporter du contreplaqué que une solive, mais je me trompe peut être…)

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 11 ans

Toute réponse donnée sans connaître les charges à reprendre est totalement illusoire, d'autant que vous avez en place des vieilles solives dont le fluage sera quasi nul. Pour ajouter un bois massif, il faudrait que celui-ci soit plus porteur que les solives en place, si non il ne servira à rien.

Par ailleurs, le C/P travaille mal en flexion à chant, dans votre cas il faut utiliser du LVL ou du LSL (bois composite, Kerto par exemple)

Bien sur les tiges filetées et autres boulons standards sont à proscrire, il faut utiliser des boulons de charpente à corps lisse et percer sans aucun jeu.

Mais encore une fois, déterminer une section sans connaître les charges tient du pifomètre.

Publié par legnoso il y a 11 ans

Compris, j'ai les idées bcp plus claires.

Boisphile, pour la pifomètrie, vous avez totalement raison, et je vais essayer de faire/faire faire les calculs... pour l'instant le plan est de construire un sol plus léger que le précèdent (j'ai enlevé pas mal de béton et de marbre...) et renforcer, pifomètriquement, les solives qui semblent être plus faibles (je les ai toutes "testées" et "poncées" pour m'assurer de lors état réel) mais si j'arrive a bien analyser le tout ce serait certainement mieux.

        Merci encore pour les éclaircissements et bon fin de semaine.

                          

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

remplacement d'une solive de plancher

Publié par caius

15 réponses
1653 vues
0 like

Renforcement poutres ou remplacement

Publié par RemiLa

5 réponses
860 vues
0 like

Remplacement solives

Publié par soniro

6 réponses
1142 vues
0 like

remplacement de solives

Publié par j79

3 réponses
2099 vues
0 like

remplacement de solives

Publié par Martinella

9 réponses
2736 vues
0 like