Pose parquet massif sur plancher bois sans lambourde

Pose parquet massif sur plancher bois sans lambourde

il y a 5 ans

bonjour,

Pour la renovation de ma maison j'ai refait les planchers qui n'etait pas en bon etat, J'ai tout remis d'aplomb puis j'ai visser directement dans le solivage un plancher en pin de 21 mm avec languettes et rainures.

En finition je me suis essayer avec ce meme plancher a faire un parquet, j'ai mis une sous couche liege de 2mm puis j'ai visser cette fois ci dans la languette. le resultat est correct, j'ai seulement quelques petit grincement du a de petit defaut de planeité, toujours au meme endroit.

J'aimerais repeter l'operation avec du chene cette fois ci, et pour eviter ces quelques grincement je pensais le coller avec des cordons et biensur le visser.

Je n'ai pas la reservation pour des lambourdes et comme le cout d'un parquet chene est important, j'aimerais ne pas me rater. pensez vous que ma méthode serait fiable et surtout silencieuse.

merci

22 réponses

1-10 sur 22 réponses
1/3
1. Pose parquet massif sur plancher bois sans lambourde il y a 5 ans

J'ai vu un parquet chêne qui me plait, en 23mm X 70mm, donc en l'absence de conseil je vais (re)tenter le coup!
J'ai un bureau de 5m2 pour me faire la main, les défauts de planéité sont de 3mm pour 2m, ce qui est plutôt correct.
Je me demande même au vue de la largeur des lames si je ne vais pas me passer de la colle. Sur mon premier essai les grincements sont minimes, et les lames font plus du double de largeur. En plus j'avais mis une sous couches liège de 2mm et avec du recul je crois que c'était inutile voir même sources de mouvement.

Voilà si quelqu'un a un conseil le temps que le plancher s'habitue a la maison.

Merci.

2. Pose parquet massif sur plancher bois sans lambourde il y a 5 ans

Le liège ne sert à rien, dans la mesure où il est traversé par les fixations qui transmettent les bruits d'impact. Les grincements sont dus à la fixation par vis qui bride la parquet et l'empêche de vivre ses variations dimensionnelles avec les variations hydriques. Ce sont alors les assemblages qui souffrent et qui grincent. Il est probable (mais pas certain car beaucoup de paramètres entent en jeu) que le phénomène s'accentue au fil des années. Les "on dits" et autres "idées reçues" ont la peau dure !!!

3. Pose parquet massif sur plancher bois sans lambourde il y a 5 ans

Bonjour boisphile.

Justement je reviens avec mon parquet.

Donc je prends note que tu n'est pas partisan du vissage ni de la sous couche. Par contre je suis surpris que tu ne releve pas l'absence de lambourdes.
J'ai lu sur certains site de fabriquant(y compris la notice de mon parquet) que le support pour du massif pouvait etre solivage, lambourdes ou plancher bois. Mais sans jamais rentrer dans le détail.

Qu'en pense tu?

Et pense tu qu'il soit nécessaire en plus du clouage de coller par cordon pour 3mm de défaut sur 2m. De sorte a avoir une planéité parfaite...

Merci

4. Pose parquet massif sur plancher bois sans lambourde il y a 5 ans

Donc je prends note que tu n'est pas partisan du vissage ni de la sous couche

1) Je ne pense pas que nous nous connaissions au point d'autoriser cette familiarité.

2) Je n'ai pas à être ou ne pas être partisan. Un parquet se cloue et c'est la plasticité des pointes qui lui permet de s'accorder avec les variations thermo-hydriques. Quant à la sous couche, généralement utiliser pour absorber les bruits d'impacts, elle n'est utile que dans la mesure ou des
fixations ne la traversent pas, je pense que c'est assez facile à comprendre.

Par contre je suis surpris que tu ne releve pas l'absence de lambourdes.
> Les lambourdes ne sont pas une obligation si les entraxes de solives sont adaptés aux lames à
parquet soit 450mm pour du 23mm d'épaisseur par exemple.

J'ai lu sur certains site de fabriquant(y compris la notice de mon parquet) que le support pour du massif pouvait etre solivage, lambourdes ou plancher bois. Mais sans jamais rentrer dans le détail. > Chaque cas est un cas particulier.

Et pense tu qu'il soit nécessaire en plus du clouage de coller par cordon pour 3mm de défaut sur 2m. De sorte a avoir une planéité parfaite...
> NON, un parquet se cloue ou se colle mais pas les deux. S'il est bien posé, il ne doit pas faire de vagues, il y a des critères à respecter.

[lien externe]

5. Pose parquet massif sur plancher bois sans lambourde il y a 5 ans

Je m'excuse boisphile si je vous offusque par mon tutoiement, je me permet cette familiarité sur des forums ou chacun se présente par un pseudo. La politesse est primordiale, mais j'avoue que le vouvoiement me parait inutile ici. Une erreur de ma part peut être. Désolé.
Cependant malgré vos précieux conseils vous pourriez vous abstenir de ce genre de remarques assez désagréables a lire. car vos réponses sont souvent seche, et pour le coup dénuées de formule de politesses.

Bref.

Pour le côté technique de la choses j'avais bien compris le pourquoi du comment, vous l'aviez bien expliqué la première fois. Et effectivement il n'y a pas a être partisans de quoi que ce soit.

Chaques cas est unique, et justement j'ai detaillé ma situation mais j'ai l'impression que l'on tourne autours de ma principale interrogation... Peut on clouer un parquet massif directement sur un plancher bois si celui ci est bien plan?

Merci.



6. Pose parquet massif sur plancher bois sans lambourde il y a 1 an

Bonsoir, je me permet de déterrer ce sujet car il y a quelques chose qui m’intrigue :

En effet, Boisphile, vous nous informez que, je cite : "Le liège ne sert à rien, dans la mesure où il est traversé par les fixations qui transmettent les bruits d'impact."

En est-il de même pour toute les bandes résiliente ? Car d'après ce que j'ai compris pour le moment, pour lutter contre les bruits d'impact, il est fortement conseillé de poser une bande résiliente sur les solives (qu'il y est ou non lambourdes d'ailleurs), mais pourtant, la lambourde ou le parquet sera toujours fixé dans les solives à travers cette bandes résiliente non ? Donc je ne comprends pas...

Chaque nouvelle épaisseur est toujours fixé à la précédente. Le bandes résiliente sont-elle donc toutes inutiles ? Dès lors, comment isole t on des bruits d'impacts ?



7. Pose parquet massif sur plancher bois sans lambourde il y a 1 an

Bonsoir, j'ai lu que les lambourdes ne doivent pas être fixees dans ce cas c'est à dire pose d'une bande resiliante sur les solives et pose des lambourdes flottantes et on vise ensuite le support sur les lambourdes.

8. Pose parquet massif sur plancher bois sans lambourde il y a 1 an

Le support c'est à dire ? Le sol fini ? Un parquet par exemple ? Donc l'ensemble lambourde/parquet ne serait pas solidaire des solives et simplement "calé" contre les murs et les cloisons ?! Surprenant...

9. Pose parquet massif sur plancher bois sans lambourde il y a 1 an

Le support plaques OSB j'aurai dû préciser, visser sur les lambourdes et les plaques OSB collées entre elles. Pour un parquet massif aucune idée. Vu le poids et le fait que tout soit d'un bloc, il y a peu de chances que ça bouge. On ne cale rien contre les murs et les cloisons si on désolidarise le sol, il faut que rien ne soit en contact je pense. Je ne suis pas expert je ne fais que répéter ce que j'ai lu et qui semble logique pour moi :-) attendons un vrai expert, le sujet est intéressant !

10. Pose parquet massif sur plancher bois sans lambourde il y a 1 an

Les bandes résilientes sont une "barrière" aux bruits d'impacts à condition que le revêtement soit posé flottant, c'est-à-dire sans fixation, dans la mesure où chaque fixation est un pont phonique. Depuis des siècles, les parquets sont cloués sur lambourdes ou solives.

Si l'on veut isoler par exemple entre un étage et un RCH, plusieurs possibilités : Les solives sont elles-mêmes posées sur un matériau résilient, soit elles existent et il est alors nécessaire de poser des lambourdes qui sont munies d'un patin résilient à chaque intersection avec une solive et bien sûr, les lambourdes sont posées flottantes. Dans la mesure où l'une de ces possibilités ne peut être mise en œuvre, il faut se résigner, toutes autres solutions sont illusoires.

Il n'y a rien de surprenant à un plancher flottant, cela figurait déjà dans la version du DTU de 1983. Bien évidemment, lorsqu'il s'agit d'un plancher servant de contreventement horizontal, par exemple dans une MOB, le plancher flottant ne peut être qu'un doublage. 

1-10 sur 22 réponses
1/3

Votre message :

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Nouvelle discussion

Vous n'avez pas trouvé les réponses à vos questions ?

Créer une discussion

Inspirations

0 photos pour vous inspirer