Calcul de la charge d'exploitation de mon plancher

Publié par BilaB il y a 13 ans

Bonjour à tous.

Quelqu'un aurait -il la gentillesse de me préciser, en tenant compte des données ci-dessous, la charge d'exploitation au m2 de mon plancher bois.

Voici les données utilisées par mon menuisier pour calculer la charge d'exploitation de mon plancher en OSB3 d'épaisseur 18 cm. Je réside en Loire atlantique (Nantes)

Portée: 400cm; entraxe: 25 cm; flêche 1/400

solivette  en sapin d'épaisseur 3, 8cm, hauteur 19cm catégorie BM.

Solivage étrésillonné tous les 1 m pour rigidifier tout l'ensemle.

Fluage: 15%, variation 5%, phi: 1,00000

Charges:

permanentes 51daN/m2(dont plancher 15 kg, faux plafond 12kg, solivage bois 6 kg, isolation laine de verre 3kg, divers 15kg) ; je ne sais pas si la charge des cloisons est incluse dans les divers: cela m'étonnerait ! combien faut-il compter???

 

 

 

Publié par DanielW il y a 13 ans

Bonjour

Vas savoir à quoi correspond cette catégorie " BM "?????est-ce du C18, C22 ,  C24......

.En se limitant à la fléche admissible de 1/400éme soit 1cm ,le calcul en C18 me donne une surcharge d'expoitation admissible de 128kg/m² répartis pour 20% en longue durée et  avec coeff de fluage 1,8.

Pour obtenir les 150 kg/m² dont 20% en longue durée , il faut au minimum la qualité C22. , ce qui peut trés bien correspondre à cette qualité "BM"

Une évidence , aucune charge de cloison n'est prise forfaitairement en compte  , mais   si ces cloisons sont disposées prés des appuis porteurs , un calcul spécifique peut trés bien aboutir à la conclusion  que ce poids est sans influence sur la fléche centrale  des solives.

Cordialement

 

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 13 ans

Bonjour Bila

Voyez mon blog, imprimer le et donnez le à votre ""menuisier"" au moins il apprendra quelque chose !!!

http://boisphile.over-blog.com/categorie-508552.html        Planchers

Les charges d'un plancher se calculent comme suit :

La charge d'exploitation est partagée en partie permanente (mobilier) et partie temporaire (la circulation des personnes)

Donc en kg/m² : Exploitation temporaire = 120 – Exploitation permanente = 30 – Plafond = 12 – Isolations = 5 – plancher = 15 – cloisons = 40 – revêtement des sol = 10 soit 120 en temporaire et 112 en permanent. Le plus souvent on compte 120 et 120 sauf contre-indication du maître d'ouvrage.

Pour le fluage le coefficient est de 1,8 qui est à applique à la partie des charges permanentes.

Dans votre cas et selon ces hypothèses, pour une portée de 4000 la section serait de 63 x 225 mm avec des entraxes de 511 ou 513 mm pour des dalles de type P5 ou CTBH 22 mm de 2043 ou 2050 mm de long utile suivant le fournisseur ou des entraxes de 500 ou 497 pour des dalles OSB 3 ou 4 en 16 ou 18 mm de 2500 ou 2485 mm de long utile suivant le fournisseur.

Ou 75 x 200 mm avec des entraxes de 409 ou 410 mm pour des dalles de type P5 ou CTBH 19 mm de 2043 ou 2050 mm de long utile suivant le fournisseur ou des entraxes de 417 ou 414 mm pour des dalles OSB 3 ou 4 en 15 mm de 2500 ou 2485 de long utile suivant le fournisseur ou bien encore, des entraxes de 400 ou 417 mm pour des dalles OSB 4 en 16 mm de 2400 ou 2500 de long utile suivant le fournisseur.

Ou encore 63 x 200 mm avec des entraxes de 341 ou 342 mm pour des dalles de type P5 ou CTBH 19 mm de 2043 ou 2050 mm de long utile suivant le fournisseur ou des entraxes de 357 ou 355 mm pour des dalles OSB 3 ou 4 en 15 mm de 2500 ou 2485 de long utile suivant le fournisseur ou bien encore, des entraxes de 343 ou 357 mm pour des dalles OSB 4 en 16 mm de 2400 ou 2500 de long utile suivant le fournisseur.

On est loin de sa proposition !!!!

En outre, je rappelle que tous les panneaux utilisés en structure, plancher, mur et toiture, doivent porter le marquage CE de la norme NF EN 13986 et se référer à la norme à laquelle ils se rapportent soit :

Pour milieu sec, classe de service 1 - NF EN 312 P4 (ou CTBS)  pour les panneaux de particules et NF EN 300, OSB 2 pour les OSB.

Pour milieu humide, classe de service 2 – NF EN 312 P5 (ou CTBH) pour les panneaux de particules et NF EN 300, OSB 3 ou 4 pour les OSB.

Pour les détails de mise en œuvre, reportez-vous à mon blog :

Boisphilement votre

Publié par BilaB il y a 13 ans

Bonsoir à vous qui donnez un peu de votre temps pour nous informer.

Mon plancher est déjà réalisé et je ne peut revenir en arrière sauf de tout casser , ce que je n'ose pas imaginer vu les nuisances que ma famille et moi avons supportées  pendant les travaux de rénovation de notre pavillon.

En livrant ces quelques données et en sollicitant les experts en la matière, je voulais vérifier le résultat que mon ménuisier ma donné à savoir 51kg /m2 de charges permanentes et 191kg /m2 de charges d'exploitation . Ces résultats sont donc abérants!!!

Qu'en pensez-vous?

 

php

Publié par php il y a 13 ans

bilab, bonjour.

Aberrant est peut être excessif. Si l'on reste dans le domaine protecteur de la réglementation, ces données ne sont pas tout à fait justes. Il y a 51daN/m² de permanent (les matériaux)aux quels il faudrait ajouter une part de l'exploitation (donc 20% de 150 kg/m²) + une valeur forfaitaire de 40kg/m² de cloison(s'il y en a). On retrouve la même charge globale mais distribuée différemment.Il y a aussi la déformation, la norme c'est L sur 400, soit 4m/400=10mm. Si d'aventure les solivettes flèchissent au max à L/300 c'est 13mm. Pour 3 mm très théoriques à l'échelle du projet, y a pas de quoi paniquer.En terme de résistance, le plancher ne cassera pas, les solivettes ne sont pas en limite de contrainte de flexion. Il y a un aspect important dans le projet qu'aucun "expert" ou "réglement" ne peut faire à votre place, c'est de vivre à votre place sur ce plancher.

Cordialement, php.

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 13 ans

Bonjour Bila

Dans ma précédente réponse, je vous ai donné tous les éléments de calculs tel qu'ils doivent être fait.

Si votre plancher est réalisé, c'est dommage, rassurez vous, il n'y a aucun danger potentiel, juste de la gêne à la longue, plancher souple, dans quelques années des portes qui coinceront, peut-être quelque fissures au plafond, c'est à cela qu'il faut vous attendre, mais au moins, vous serez prévenu et donc pas surpris.

Boisphilement votre

Publié par BilaB il y a 13 ans

Merci à tous pour les explications et le "réconfort".

Contre mauvaise fortune faisons bon coeur!

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

Calcul charges d'exploitation

Publié par JsebC

2 réponses
4611 vues
0 like

charges d'exploitations

Publié par gueule de bois

1 réponse
1116 vues
0 like

charges exploitations

Publié par rom121

7 réponses
817 vues
0 like

Charge d'exploitation ?

Publié par greg_j

2 réponses
1285 vues
0 like

charge d'exploitation pour un grenier

Publié par mincealor

2 réponses
1713 vues
0 like