Plancher bois de 14.5 m x 8.5

Plancher bois de 14.5 m x 8.5

il y a 6 ans

Bonjour

Dans le cadre d'un plancher bois de 14.50 x 8.50, sur le devis, y'a du lamellé collé de 320x80 et des solives de 80 x 220, j'ai demandé le plan du pancher mais déjà avec de telles portées, ça me parait impossible de ne pas avoir de reprise de charge verticale par des contre collés par exemple ?

Comment se calcule la charge maximale admise dans le cadre de LC jumelés en I ou H par exemple ?

Merci

PS : pas de charge de charpente de toit. Le toit sera faite de fermettes pour partie non aménageable.

15 réponses

1-10 sur 15 réponses
1/2
1. Plancher bois de 14.5 m x 8.5 il y a 6 ans

Je ne comprends pas bien ce document

[lien externe]

en page 7 sur les élèments de plafond

2. Plancher bois de 14.5 m x 8.5 il y a 6 ans

La problématique est de savoir ce que vous voulez faire exactement, où, comment, dans quel cadre de construction quel type de plancher et pourquoi vous appuyer sur un document étranger, quelle entreprise, les plans et descriptifs proposés..

3. Plancher bois de 14.5 m x 8.5 il y a 6 ans

Ce que je veux faire, c'est vérifier ce qu'on me propose. J'ai demandé les plans et l'étude de charge et en attendant j'essaie de m'abreuver des documents et expériences de chacun.

Le projet c'est une surélévation. Actuellement, il y a un RDC et des combles non aménageables. Le charpente est traditionnelle mais curieusement dans cette maison OSB de 150m2, il n'y a aucun mur de refend ni élèment porteur.
Grosso modo, la forme de la maison est en H, avec donc 100 m2 à suréléver.

N'ayant pas l'expérience du charpentier, je ne saurai bien décrire la charpente actuelle de l'étage si ce n'est que curieusement, il y a des poteaux qui partent du faitage qui s'enfoncent dans le plancher des combles mais qui ne le traversent pas, et des section de contreventement partout. J'en arrive à me demander, étant donné qu'il n'y a pas de lamellé ni d'énorme section dans le plancher des combles, s'il n'y a pas une reprise de la charge du plancher des combles par les pannes fêtieres, comme si le poinçon participait à la reprise de la charge du plancher des combles.

Au delà des questions d'intérêt personnels, la compréhension globale m'intéresse mais bon charpentier est un métier, c'est finalement assez facile de s'en convaincre.

Nul doute qu'avec mon imprécision, je risque fort de faire perdre du temps pour d'autres personnes qui en ont plus besoin que moi ou dont les questions sont plus précises.

Je vais attendre un peu de voir ce qu'on me renvoit sans anticiper inutilement et phagocyter du temps précieux pour chacun. Ca sera plus simple je pense

Et je vais aller ouvrir quelques documents théoriques de charpente ;)

4. Plancher bois de 14.5 m x 8.5 il y a 6 ans

Je pense que lorsque vous dites OSB cela veut dire ossature bois donc OB. Et  là, je ne comprends plus parce que en ossature bois, vous ne pouvez pas avoir une façade de 14m50 sans mur de refend qui est obligatoire à partir de 9 mètres.

Si c'est bien le cas, il s'agit d'une erreur grossière de conception qui n'est pas sans conséquences potentielle sur ce que vous voulez faire. Et si c'est vraiment le cas, le plancher devra donc être un diaphragme horizontal qui participera à la stabilité totale de l'ouvrage qui, du coup aura un étage de plus et selon le lieu, l'altitude et l'exposition géographique, ne sera pas sans conséquences.

Je me permets en tant qu'expert bois et en particulier ossature bois et plancher bois de vous mettre en garde, car ce n'est pas le premier charpentier venu qui est capable de réaliser cela et le fait qu'il n'ai pas réagit sur cette erreur de conception ouvre un doute certain sur sa capacité, soyez EXTREMEMENT VIGILENT.

5. Plancher bois de 14.5 m x 8.5 il y a 6 ans

J'essaie de partager quelques photo mais pas simple. Car peut être que je me trompe

Ici on voit déjà comment la maison a été faite, et après isolation, on voit la zone qui fait 14 m de long.
Sur le diaporama.


Voilà, j'ai mis là aussi quelques photos du haut avec la vue de la maison aérienne et projet de réhaussé centrale

http://imageshack.com/a/img922/8876/QoFA9Q.jpg
http://imageshack.com/a/img923/7310/C9IIJO.jpg
http://imageshack.com/a/img923/5198/ZEHfOG.png

Les deux images de la charpente des combles sont faites d'un même point , mais côté gauche et côté D. Est Ouest grosso modo

6. Plancher bois de 14.5 m x 8.5 il y a 6 ans

http://imagizer.imageshack.us/a/img922/5783/Cf1lra.jpg

et pour finir le plan actuel, (occulter les traits de couleurs). Tous les murs extérieurs sont porteurs. Tous les intérieurs ne le sont pas.

En fait en reprenant les choses à plat sur le RDC, il n'y a pas de ligne de 14 m en continue. La structure en H de la maison casse le portée continue de 14 m.

7. Plancher bois de 14.5 m x 8.5 il y a 6 ans

Ce dont je veux parler, ce n'est pas une portée de 14, 16 ou 18 mètres, il s'agit de la longueur des longs pans.

Extrait du DTU 31-2 constructions de maisons à ossature bois :

7.1.2.1.1 Dispositions constructives justifiant la stabilité de l’ouvrage

La justification du contreventement est basée sur :

 - La résistance des panneaux ;

 - La résistance des ancrages rigides ;

 - La transmission des efforts entre panneaux.

La justification des ancrages et la transmission des efforts entre panneaux sont données en 7.4.1.2. "Le transfert aux fondations des efforts appliqués aux ouvrages est décrit au § 7.4.1.2. Il s’effectue par l’intermédiaire d’une lisse basse.

Cette justification de stabilité, pour autant que la construction satisfasse aux spécifications du présent document et que les conditions architecturales soient compatibles, est réputée satisfaite pour les murs en maisons individuelles ou en bande de type R + combles (aménagés ou non) ou R + 1 avec pente de toiture inférieure à 50% et combles non aménagés (hauteur maximale : 2,80 m par niveau ; rehausse de niveau R+1 de hauteur maximale 1,40m) qui répondent aux conditions ci-dessous :

1) chaque façade extérieure doit comporter au minimum 4,8 m de partie pleine constituée d'éléments de voile travaillant (cf. point 4 ci-dessous) dont la largeur est supérieure ou égale 1,20 m et la hauteur inférieure ou égale 2,6 m. Chaque niveau est indépendamment contreventé. La distance entre deux murs parallèles résistants à des efforts horizontaux dans leur plan est inférieure ou égale à 9 m ;

2) le plancher intermédiaire en panneaux ne comporte pas de percement autre que celui nécessité par la trémie d'escalier ou le passage des gaines ;

3) la largeur entre montants est inférieure ou égale à 0,60 m ;

4) l'un des parements au moins des parties opaques des parois verticales est constitué par des voiles travaillants :

 - Panneaux contreplaqués conformes à la norme NF EN 636-3S, d'épaisseur ≥ 7 mm ;

 - Panneaux OSB 3 conformes à la norme NF EN 300, d'épaisseur ≥ 9 mm ;

 - Panneaux OSB 4 conformes à la norme NF EN 300, d'épaisseur ≥ 8 mm ;

 - Panneaux de particules conformes à la norme NF EN 312-5, d'épaisseur ≥ 10 mm ;

 - Panneau LVL (lamibois) conformes à la norme NF EN 14374 ou NF EN 14279 avec au minimum 5 plis dont 2 croisés au minimum, d’épaisseur ≥ 15 mm.

Les voiles travaillants doivent être fixés sur la structure porteuse par des pointes non lisses ou des agrafes.

Les caractéristiques minimales de ces fixations dépendent de la hauteur du bâtiment et du site de la construction et sont décrites dans le tableau ci-dessous :

Vous aurez très vite compris qu'une construction à ossature bois est un ouvrage extrêmement complexe, très technique et qui doit notamment résister aux sollicitations du vent, raison pour laquelle une façade exposée au vent ne doit pas dépasser 9 mètres sans un mur de refend pour la maintenir, la rigidifier dans son plan comme une très grosse équerre placée derrière.

Dans votre cas, les murs Est et Ouest qui mesurent en gros 14 et 15 mètres, sont en quelque sorte "coupés par le forme de "H", le mur Sud de 16m80 est renforcé par le mur du garage qui ramène la la façade à 10mètres + les deux petits décrochements de la cuisine qui aident aussi à la rigidité. Tout cela se calcule, bien sur.

Par contre, la façade Nord de 18mètres est d'un seul tenant et cela mérite évidemment une justification particulière de la part du BE.

Tout cela pour vous faire comprendre que faire une surélévation ne peut pas se faire sans disposer da l'étude d'origine et sans faire une étude très technique de l'ensemble qui va reprendre des pressions et dépressions supplémentaires importante dues au vent.

Ce n''est pas le premier venu qui peut être en mesure de calculer cela et vous ne pourrez vous fier qu'à une entreprise qui vous aura présentée une étude complète de la part d'un BE Charpente.

Par ailleurs, vous avez raison, pour une surface de 14.5 x 8.5 il faut nécessairement des appuis au sol, avec les fondations qui vont avec, parce que les descentes de charges seront forcément conséquentes.

Les murs de la forme de "H" peuvent servir d'appuis à des grandes poutres de 14m Nord-Sud par exemple, mais à condition de renforcer ces murs par des appuis.

A suivre de manière vigilante.

8. Plancher bois de 14.5 m x 8.5 il y a 6 ans

Oui oui merci. En fait à le relecture du devis, c'est marqué

lamellé collé 0,1x0,32x8,5
Contre collé 80x220
Mur 45/220 entraxe 0,60
Sabot aile ext 380 larg 76 h152 ep2


Donc en fait c'est du LC 32x10 de longueur maxi 8,50 , je pense que le bureau technique a prévu un appui sur le carré central de la maison qui fait grosso modo 6m x 6m, et que les LC seront perpendiculaire les uns aux autres. Ce qui donnera des portées maximales libre de 5,50 m pour la plus grande.

!!!!!!!!!!!!
.-----.-.
----- -.
.-----.-.
!!!!!!!!!!!

Reste l'histoire à l'étage de murs de refends dont on m'a pas parlé mais je vais voir ça de plus près, car effectivement je ne vois pas bien comment les fermettes dite non aménageables dont probablement renforcée contreventée ou en W pourrait assurer ce rôle.




9. Plancher bois de 14.5 m x 8.5 il y a 6 ans

Face sud, j'ai compris pourquoi y'a pas de mur de refend, la face est cassé par les toits des branches du H

Par contre face nord, je cherche toujours la réponse
http://imageshack.com/a/img922/8880/SRPnnh.png

10. Plancher bois de 14.5 m x 8.5 il y a 6 ans

Si cette surélévation est techniquement possible et envisageable, il n'en reste pas moins vrai que cet étage supplémentaire va induire des charges verticales et horizontale supplémentaire à la structure sous jacente existante, dont les contreventements de mur et les ancrages au sol n'ont pas été  prévus pour cela. C'est bien de cela que je souhaite vous mettre en garde.

Il faut absolument que le BE reprenne les calculs de stabilité de la construction totale y compris la surélévation pour renforcer certains contreventements du RCH, je pense en premier lieu aux angles et surtout les ancrages au sol.

Ceci occasionnera sans aucun doute un démontage partiel du bardage etc……….

Si non, je vous enverrai ma carte pour le jour où vous constaterez des désordres ……………….

1-10 sur 15 réponses
1/2

Votre message :

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Nouvelle discussion

Vous n'avez pas trouvé les réponses à vos questions ?

Créer une discussion

Inspirations

0 photos pour vous inspirer