Isoler Maison ossature bois

COMPOSITION MUR OSSATURE BOIS (à jour : 2019)

Publié par buzz29 il y a 4 mois

Bonsoir tout le monde !!


J'entame cette nouvelle discussion pour aborder la composition des Murs Ossature Bois de ma future habitation.


J'ai lu beaucoup de discussions plus ou moins datées sur ce forum, il est donc temps de faire le point et mettre jour ou rectifier si nécessaire !!!


Pour faire court, je souhaite réaliser en autoconstruction une maison d'habitation de plain pied d'environ 90m² en ossature bois et avec un toit à faible pente ou toit plat, dans le Finistère en Bretagne à 5 km de la mer (le terrain en lotissement sera bien protégé des vents)

Pour cette maison j'ai un budget restreint, mon but étant de faire une maison la plus économe possible (en coût de construction mais aussi économe à vivre (chauffage, pas d'entretien de VMC double flux chaque année, etc...))


Pour cela, j'exposerai 2 possibilités de compositions de murs ainsi que la raison de mes choix.



1ère possibilité : Le mur étanche


Sûrement la possibilité la plus rationnelle et sécurisante (au regard des normes du DTU 31-2), mais avec un gros point d'interrogation concernant le choix de la VMC (simple flux pour moi dans l'idéal)


de l'ext vers l'int :

Bardage en Douglas

Lame d'air – contrelatte

Pare pluie

Contreventement OSB 9mm

Montants d'ossature en 220*45

Entre montants : 220 d'isolation Laine de Verre par exemple

Pare vapeur

Seconde ossature de 60mm

pour isolation complémentaire toujours LdV

Ossature métallique pour vide technique

Plaque de plâtre BA 13


Point par point pourquoi ces choix :


Bardage en Douglas : très bon rapport qualité/prix.


Lame d'air – contrelattage : Peut importe la nature ou l'épaisseur du bardage choisis, celui-ci doit être ventilé et ce dans n'importe quelle région.


Pare pluie : Fortement conseillé pour ne pas dire nécessaire même si non obligatoire.


OSB 9mm : Pour son coût peu élevé – sa capacité à contreventer – figure au DTU.


Montants de 220 : Les montants de 220 permettent une chambrée d'isolation plus importante que ceux de 145.

_ Etant donné la RT2012, Les ossatures en 145 sont dépassées. Beaucoup les utilisent toujours avec complément d'isolation intérieur ou extérieur. Mais finalement cela coûte souvent plus cher que de passer à la taille d'ossature au dessus directement.

_Passer en 220 : par soucis de simplification et moins d'emmerdes.

Exple d'emmerde avec isol complémentaire ext : porte à faux (des fixations du bardage à l'ossature principale) lié à l'épaisseur de l'isolant choisis = bardage qui risque de descendre...

_Reste la solution du complément intérieur. Mais une isolation principale de 145 avec isol complémentaire intérieure serait-elle suffisante ?

Dans tous les cas : Il faut que le R de la partie intérieure au PV soit inférieure au tiers du R total de la paroi. De plus, il convient d'enlever 20% afin de prendre en compte les ponts thermiques.


Pare vapeur : empêche la formation d'un point de rosée à l'intérieur du mur. Avec comme sd mini 18m selon DTU car choix d'un bardage bois ventilé en parement extérieur.


Seconde ossature pour isolation complémentaire de 60mm : R plus important, simple de mise en œuvre, gomme en partie les ponts thermiques créés par les montants de l'ossature principale ainsi que ceux de la dalle béton.


Ossature métallique : Sert de vide technique > très important pour ne pas endommager le pare vapeur lors du passage des câbles et boîtiers d’appareils électriques.


BA13 : coût abordable



2ème possibilité : Le mur « perspirant »


Un mur « perspirant »  (avec calcul des coefficients Sd selon le facteur 5)

>> Conviendrai peut-être le mieux lorsque l'on souhaite une VMC simple flux ???

Mais DANGER : il y a très peu des possibilités de murs perspirants sans risque de condensation à l'intérieur. Technique très pointue, l'emploi de matériaux figurants au dtu ou sous avis technique doit être précis (épaisseurs, type d'isolants, qualité des revêtements des murs intérieurs... etc..)

Je ne peux pas consulter de BE spécialisé (budget) et ne veut pas aller à l'improvisation.

Aujourd'hui, existe-il dans le DTU 31-2 des exemples de murs dits « perspirants » approuvés ?


Ma suggestion :

De l'ext vers l'int :

Bardage en Douglas

Lame d'air – contre latte

Pare pluie

Contreventement Agepan DWD ou

Montants d'ossature en 220*45

Entre montants isolation ouate de cellulose

Pavaplan servant de frein vapeur

Ossature métallique pour vide technique

Fermacell



Point par point pourquoi ces choix :


Bardage : cf plus haut


lame d'air – contre latte : cf plus haut


Contreventement Agepan car figurant au DTU et pour sa capacité à contreventer et sa perméance


Il est impossible d'utiliser l'osb dans un mur « perspirant » car il est difficile de mesurer sa permanence (variable de 1à 10 selon méthode de fabrication et variable de 1à10 sur un seul et même panneau)

Et cela est vrai pour son utilisation en contreventement extérieur mais aussi et surtout en tant que frein vapeur puisqu'en plus du problème de détermination du coefficient Sd de ce matériaux se pose le problème de l'adhérence des scotchs dont aucun n'a de garantie de leur accroche durable.


Montants en 220 : cf plus haut


Isolation ouate de cellulose insufflée : en opposition à son utilisation à la verticale, il y a l'argument du problème de tassement, et la difficulté d'insuffler à une densité suffisante (soit 65 à 85 kg/m3) une épaisseur de mur de 220.

Cela dit, si j'ai bien envie de m'obstiner à la ouate de cellulose insufflée si je choisis un mur perspirant, c'est que c'est le seul matériaux utilisable en paroi perspirante et dont le coût est minime (même la ouate en panneau semi rigide ne vaut pas son coût trop élevé)

Pour finir, peut-être que le fait d'utiliser un panneau de chaque coté (choisis en fonction de leur perméance encore une fois) limiterai le risque de tassement puisqu'il serait impossible que le mur prenne du « ventre » entre liteaux à cause d'un frein vapeur souple. Problème des panneaux Agepan et pavaplan:Leur coût élevé !!


Pavaplan en tant que frein vapeur intérieur : raison expliquée ci-dessus


Fermacell : car impossible d'utiliser du BA13 pour un mur perspirant, trop étanche

point négatif du fermacell : coût plus élevé que le BA13.






Merci pour votre lecture !

J'espère avoir été claire et avoir fourni des suggestions et explications les plus complètes possibles !

Je lirai attentivement vos retours, avis et conseils ...



Boisphile

Publié par Boisphile il y a 4 mois

Éternelle question entre étanchéité et perspirance. 

A ce jour, nous ne sommes pas encore en mesure de calculer la perspirance d'une paroi OB, dans la mesure où tous les matériaux qui la composent ne disposent pas encore d'un référentiel de certification donnant les valeurs Sd selon le tests à la coupelle sèche et à la coupelle humide.

Votre choix est donc fait.

En revanche, concernant la toiture, si celle ci doit être une toiture plate ou terrasse, elle doit obligatoirement être prévue en toiture chaude. Les toiture froides snt réservées aux toitures avec pente(s) et débords de toit pour ventilation.

Publié par buzz29 il y a 4 mois

Très bien...


Qu'en est-il d'un mur étanche mais avec vmc simple flux ?


Qu'en est-il d'un mur de 145 ldv plus 60 d'isol complémentaire ldv dans une ossature secondaire en intérieur ? Toujours faisable ou trop peu ?

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 4 mois

Qu'en est-il d'un mur étanche mais avec vmc simple flux ? Ce n'est évidemment pas le mieux, mais si c'est une VMC de qualité, hygroréglable et que les apports d'air extérieurs sont bien calculé, bien positionné et maintenus en état de bon fonctionnement cela reste correct.  

Qu'en est-il d'un mur de 145 ldv plus 60 d'isol complémentaire ldv dans une ossature secondaire en intérieur ? Toujours faisable ou trop peu ?  C'est faisable dans la mesure où vous respectez bien la règle des 2/3 – 1/3 du R total de la paroi et que la vêture extérieure soit ventilée.

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

Contreventement mur ossature bois

Publié par pi

15 réponses
307 vues
0 like

Jonction des murs ossature bois pour le vent

Publié par stepeter

2 réponses
237 vues
0 like

avis "calepinage" mur ossature bois atypique

Publié par playmobil

0 réponse
8 vues
0 like

Hauteur max mur ossature et sections

Publié par aneveux

4 réponses
79 vues
0 like

Comment bâcher en attendant les beaux jours?

Publié par Malaga

10 réponses
74 vues
0 like