Mur ossature bois

Mur ossature bois

il y a 1 an

Bonjour,

Je lis beaucoup sur les forums et je souhaite poser une question à Boisphile.

Je souhaite faire une petite extension ossature bois et je partais sur une parois perspirante avant de lire tout et son contraire.

D'après votre expérience, quel serait d'après vous la meilleure structure (Structure en 145 ou 200, ordre des matériaux) d'un mur ossature bois sachant que je souhaite du placo à l'intérieur et du bardage à l'extérieur ? J'habite en Isère à une altitude de 250 m.

Je vous remercie par avance de pouvoir bénéficier de votre expérience.

Cordialement

Denis

15 réponses

1-10 sur 15 réponses
1/2
1. Mur ossature bois il y a 1 an

La perspirance est techniquement possible si l'on respecte le rapport de 5 à 1 pour les matériaux. Tous les matériaux entrant dans la composition d'une paroi, selon la norme NF EN ISO 12572 dans leur référentiel de fabrication à l'état initial selon les deux valeurs d'essais dits "à la coupelle sèche" et "à la coupelle humide".

En particulier pour les panneaux dérivés du bois.

Dans la mesure où tous les matériaux utilisés ne sont pas qualifiés, vous ne pouvez pas calculer une paroi perspirante, sauf avec la technique dite "au doigt mouillé".

Par exemple, l'OSB souvent utilisé comme ""frein vapeur"" est en réalité une passoire.

Vous conseiller, oui, volontiers, mais pas sur des murs perspirants.  

2. Mur ossature bois il y a 1 an

Bonjour et merci pour votre réactivité.

Pour compléter mon propo, je compte mettre en place une VMC double flux.

Dans ces conditions, je veux bien bénéficier de vos conseils étant entendu que j'abandonne le concept perspirant.

Je réitère ma question si vous le voulez bien : Quel serait d'après vous le meilleur compromis pour la structure et l'isolation des murs, de l'intérieur en placo plâtre vers l'extérieur en bardage. 

Tout cela en tenant compte que notre budget ne nous permet pas de faire des folies, mais nous respecterons le nécessaire.


Par avance merci de vos conseils.


Cordialement


Denis 

3. Mur ossature bois il y a 1 an

Il suffit de respecter le DTU 31-2, c'est le minimum qui fonctionne depuis des années.


4. Mur ossature bois il y a 1 an

Bonjour,

Je me suis penché sur le DTU 31.2 et bien entendu, je vais suivre ce dernier dans la configuration d'isolant numéro 6 de 145 mm laine de bois, d'isolant de doublage extérieur de 60 mm semi rigide et sans isolant de doublage intérieur : y voyez vous un inconvénient et si "pas d'inconvénient", le vide d'air créé, peut-il être de 70 mm ?

De plus, je vous ai lu sur le forum en conseil de portée en toit terrasse. Cette extension fera 6m x 7.5m avec une toiture chaude et de préférence, végétalisé light (65 kg/m²) et 3% de pente.

J'ai bien compris vos explications portant sur la muralière, la hauteur d'acrotère et le travail à faire sur les montants. 

Je souhaite votre avis sur les solives de 6 mètres.

Vous disiez: " Solivage en portée de 6 mètres avec entraxes de 417mm pour OSB 3 de 2500 x 675 x 18mm section 75 x 250mm". Et je retiens ces données pour une autre utilisation.

Quelle serait la section mini dans mon cas présent d'extension ?


Merci pour vos réponses

Bien cordialement

Denis


5. Mur ossature bois il y a 1 an

Oui pour les 70 mm.

Vous disiez: " Solivage en portée de 6 mètres avec entraxes de 417mm pour OSB 3 de 2500 x 675 x 18mm section 75 x 250mm". Et je retiens ces données pour une autre utilisation.  Attention à ce que cette "autres utilisation soit strictement identique. (pas une adaptation ou  plancher par exemple)

Quelle serait la section mini dans mon cas présent d'extension ? Je présume que la portée est de 6 mètres, végétalisation et surcharge de neige incluses, pour autant il faudra définir l'isolation et plafond pour déterminer les charges. 


6. Mur ossature bois il y a 1 an

Bonjour,


Merci pour la confirmation de la lame d'air.


Et oui, la portée est de 6 mètres (moins les muralières si on veut être précis).

La longueur est 7.5 mètres. Je reprends le schéma toiture chaude, avec végétalisation light (65 kg/m² suivant le fabricant), EPDM, isolant polyuréthane 2 x 100 (R>9), pare vapeur, OSB, solive, (pas d'isolant intérieur), et placo plâtre.


J'habite en nord Isère à une altitude de 250 mètres.


Quelle section de solives me conseillez-vous ?


Encore merci pour le temps que vous nous consacré.


Cordialement


Denis

7. Mur ossature bois il y a 1 an

La longueur de 7,5 mètre que je donne est purement informative. 

Ce qu'il faut lire, c'est que l'extension fera 6 m x 7,5 m.

Merci


8. Mur ossature bois il y a 1 an

Deux possibilités :

1) Solives en bois massif H=18% maximum - Portée 6000 - Entraxes 357 - Section 100 x 250 - Poids 80 kg - Réactions aux appuis 260 kg.

2) Solives en bois lamellé-collé GL 24 de fabrication française - Portée 6000 - Entraxes 417 - Section 72 x 270 - Poids 60 kg - Réactions aux appuis 290 kg - Pose d'une entretoise à mi-portée.

OSB 4 2500 x 675 x 18 mm - Pare-vapeur Sd = 6 x Sd de l'EPDM.

9. Mur ossature bois il y a 1 an

Merci pour votre réponse.

Je vais faire tous mes calculs et réaliser cela dans les règles de l'art.

Bonne continuation

Denis

10. Mur ossature bois il y a 1 an

Oups !!

Un dernier détail concernant les muralières.

Je pense opter pour les solives 100 x 250 et sabots métalliques. Quelle dimension pour les muralières ? 

Merci

Cordialement

Denis

1-10 sur 15 réponses
1/2

Votre message :

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Nouvelle discussion

Vous n'avez pas trouvé les réponses à vos questions ?

Créer une discussion