Extensions bois Charpente Maison ossature bois

avis "calepinage" mur ossature bois atypique

Publié par playmobil il y a 1 mois

Bonjour,

J'étudie actuellement la possibilité de réaliser une extension de type "chien-assis" sur une maison en pierre.


Le nouveau pignon de cette jacobine serait dans le prolongement de ma façade actuelle, fixé sur l'arase du mur.

Le pignon en OB supporterait les pannes des 2 pans de toiture de cette jacobine.


Voulant intégrer 2 baies vitrées trapézoïdales qui suivent les pentes du toit et qui seraient sur toute la hauteur de la pièce, je me trouve confronté à 2 points particuliers qui me laisse hésitant sur la façon d'agencer les montants de cette ossature :


1) Reprise de charge du toit sur le pignon:

Mon charpentier me propose 2 solutions pour soutenir la toiture de ma jacobine :

- panne faîtière + panne sablière, pas de panne intermédiaire qui tombe au dessus de mes fenêtres, mais sur-dimensionnement des chevrons pour supporter la portée plus grande (~3.1m). 

ou

panne faîtière + panne intermédiaire + panne sablière, une panne tombe au dessus de ma fenêtre, mais chevrons identiques au reste de la toiture (8x10).


Dans le cas d'une ouverture suivant la pente du pignon et empêchant de mettre un linteau horizontal, est-il possible/judicieux de positionner un linteau en pente ?


2) ouvertures et lisses basses :

Mes ouvertures démarrent au ras du plancher, alors que mon pignon OB démarrera à 80cm de hauteur (l'arase de mon mur en pierre est à 80cm du plancher), ma lisse basse sera donc sectionnée à 2 endroits pour laisser passer mes menuiseries.


Est-il nécessaire/utile de faire une ossature descendant jusqu'aux bas des ouvertures en ceinturant les 4 faces de chaque fenêtre, ou une fixation des fenêtres moitié dans l'ossature / moitié directement dans le béton est elle envisageable ? 


Ci-joint un croquis de l'ossature envisagée, vos remarques sont les bienvenues.


ps: Ossature en 45x145, posée bord intérieur du mur maçonné, CV OSB12mm exterieur. Isolation intérieur 160mm + PV et habillage.

Les joues étant portées par le toit (chevêtres de pannes), je ne les ais pas représenté sur ce schéma.


J'écarte volontairement pour le moment le côté charpente de cette modification (section chevêtre de panne & pannes, fixations au toit existant, etc.) mon charpentier étant chargé de faire calculer l'impact de cette modif sur la charpente actuelle et de prévoir/dimensionner en conséquence les bois et méthodes de mises en oeuvre de tout ça. Vous l'aurez compris, il ne fait pas d'ossature bois, que de la charpente traditionnelle...


D'avance merci,

Emmanuel









Boisphile

Publié par Boisphile il y a 1 mois

Cela me parait correct, toutefois je vous conseille un contreventement double, intérieur - extérieur en OSB 3 de 12 mm avec un couturage périphérique à 75 mm et 150 mm en parties courantes.

Publié par playmobil il y a 1 mois

Bonsoir,


Merci pour ces précisions Boisphile.


J'en profite pour vous poser une question bonus;

La règle des 2/3 - 1/3 pour le pare-vapeur en MOB est-elle obligatoire, où puis-je mettre mon pare-vapeur côté intérieur pour une continuité parfaite avec le reste de mon isolation murale (murs en pierre 50cm - LDV 160MM + PV + rail & placo)


Bonne soirée,

Et d'avance merci de vos réponses.

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 1 mois

Ce n'est pas une règle mais une possibilité.

Mais si vous placez le PV immédiatement derrière le parement intérieur, il faudra prévoir des dispositifs d'étanchéité aux passages de gaines et/ou appareillages électrique, raison pour laquelle on laisse un vide technique de 45 mm qui est dans la plus part des cas comblé avec un isolant.

Publié par playmobil il y a 1 mois

Merci de votre réponse.


Je compte effectivement garder un vide technique entre mon habillage intérieur et le pare-vapeur pour les gaines.


Mais comme dans le reste de la pièce je n'ai qu'une seule couche d'isolant de 160 mm contre les murs en pierre, il est plus simple pour moi de mettre le pare-vapeur face chaude partout, y compris au niveau de mon ossature bois ou j'aurais pourtant 2 épaisseurs d'isolant (une de 160mm dans la continuité de l'isolation intérieur des autres murs et une de 145mm entre les montants d'ossature).

Publié par playmobil il y a 21 jours

Bonjour,


Après avoir mûrie ma réflexion concernant mon projet, il semblerait qu'il soit beaucoup plus simple pour l'habillage extérieur de mon ossature bois autour de mes ouvertures qu'il n'y ait pas de montants d'ossatures qui "double" l'encadrement sur la partie maçonnerie :

Mon ossature n'aurait donc pas de lisse basse sur toute la longueur de l'ossature.

Ce modèle vous semblerait néanmoins correcte structurellement parlant ?


D'avant merci, et meilleurs vœux à tous !

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 21 jours

Il n'y a pas de nécessité à ce que la lisse basse soit continue, dans la mesure ou elle est correctement ancrée sur la maçonnerie.

En revanche, je conseille quand même vivement au moins un montant continu jusqu'en bas de la maçonnerie, de telle sorte que les dormants des menuiseries soient fixés sur les montants et non une partie sur montants et une autre sur maçonnerie. N'oubliez pas la bande d'arase sur la maçonnerie en horizontal et en vertical.

ATTENTION : Pour les ancrages, ne percez pas tous les matériaux ensembles, afin d'éviter que les poussières de perçage du béton, ne remontent pas entre béton et bande d'arase et entre bande d'arase et bois. De plus, il faut bien souffler les perçages pour les débarrasser des poussières qui occasionnent une perte de charge à l'arrachement des goujons. 

Publié par playmobil il y a 21 jours

Merci pour ces précieux conseils !


Dans le cas d'un montant continu jusqu'en bas de la maçonnerie comme vous l'évoquez, comment devrai-je traiter l'habillage extérieur de ce montant (les 45mm d'épaisseur visible en façade) ?


En effet j'ai l'impression de ne pas avoir vraiment la place à mettre en oeuvre un bardage extérieur fixé sur un liteau comme le reste de mon ossature et j'ai peur que mon retour de pare-pluie, coupé au raz de la maçonnerie verticale ne laisse rentrer de l'eau derrière en cas d'eau ruisselante sur la maçonnerie.

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 21 jours

Mais vous aurez bien un bardage ventilé qui passera sur la maçonnerie au niveau de la COB, au moins sur 30 mm de recouvrement ? Donc vous pouvez aussi recouvrir le montant avec un recouvrement sur la maçonnerie.

Publié par playmobil il y a 21 jours

Effectivement, j'avais prévus une arase de maçonnerie 5cm plus haute sur l’épaisseur la COB pour le recouvrement du bardage ventilé, mais jusque là je n'avais pas imaginé faire de même sur les parties verticales de la maçonnerie.


Après coup, cela semble tellement évident... Merci !

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

Ouverture dans mur ossature bois

Publié par GuillaumeB

9 réponses
59 vues
0 like

Contreventement mur ossature bois

Publié par pi

16 réponses
388 vues
0 like

Mur ossature bois "amélioré"

Publié par opa

3 réponses
42 vues
0 like

Jonction des murs ossature bois pour le vent

Publié par stepeter

2 réponses
253 vues
0 like

Plan garage ossature bois accolé, votre avis ?

Publié par Cyril20-2

2 réponses
145 vues
0 like