Zoom sur le bois dans les Jeux de Paris
Avis extension ossature bois

Avis extension ossature bois

il y a 2 jours

Bonjour à tous les passionnés,

Je suis actuellement en train de travailler sur les plans d'une extension en ossature bois et je suis très enthousiaste à l'idée de partager mon projet avec cette communauté. Voici quelques détails sur mon projet :

Description du site :

    -Soubassement maçonné de 635 cm de long, 280 cm de large et 240 cm de haut.
    -L'extension sera adossée à deux côtés d'un bâtiment existant.
    -Dimensions de l'extension : 650 cm de long, 310 cm de large.

Menuiseries :

   -Baie vitrée de 210 cm de large.
    -Fenêtres : 135x140 cm et 135x180 cm.

Caractéristiques de l'ossature :

    -Montants en ossature bois de 145x45 avec un entraxe de 60 cm.
    -Solives du plancher bas en 100x100 avec un entraxe de 50 cm, en porte-à-faux de 15 cm.
    -Solives du plancher haut en 225x75 avec un entraxe de 50 cm.

Planchers et contreventement :

    -Planchers recouverts d'OSB 3 de 18 mm.
    -Contreventement des montants avec des panneaux OSB 3 de 12 mm.

    -Pente de 3% du planché haut dans les deux directions du pour évacuer les eaux de pluies.

    -Étanchéité du toit avec une membrane EPDM

Détails supplémentaires :
- Une trémie est prévue dans le plancher pour l'installation d'un escalier permettant d'accéder au soubassement.
- Le chainage n'est pas présent sur les illustrations.
- Le raccord entre l'accrotere et le toit du bâtiment accolé n'est pas représenté.

Questions supplémentaires :

    1)  Est-ce que le montage des montants sur les solives du plancher est correct ?

    2) J'ai une contrainte d'utiliser des solives ne dépassant pas 100 mm de hauteur pour le plancher bas afin d'aligner celui-ci avec le plancher du bâtiment existant. Les dimensions de ces solives sont-elles suffisantes, sachant qu'elles sont en porte-à-faux ?

   3)Est-il nécessaire de poser un revêtement de protection entre les solives du plancher bas et le soubassement ? Si oui, quel type de revêtement est recommandé pour protéger contre l'humidité et les infiltrations d'eau ?

4) Dois-je protéger contre l'humidité les montants qui sont accolés au bâtiment existant ?

5) Fixation des Solives du Plancher Bas sur le Soubassement : Comment dois-je fixer les solives du plancher bas sur le soubassement ? Quels connecteurs ou sabots de solive sont recommandés, et comment assurer une connexion robuste et stable ?

Merci d'avance pour votre expertise et votre contribution !





11 réponses

1-10 sur 11 réponses
1/2
1. Avis extension ossature bois il y a 2 jours

Avant d'aller plus avant :

1) Le débord de 15 cm en périphérie sera contraignant à la fois pour les fixations pour l'isolation et pour les échanges thermo hydriques.

2) Plancher OSB 22mm

3) Toiture chaude obligatoire.

4) Lieu de la construction ?

2. Avis extension ossature bois il y a 1 jour

Bonjour Boisphile, merci beaucoup pour ta réponse.


Concernant votre point 1, pouvez-vous développer ? Vous parlez des fixations des montants sur les solives ? Pour l’isolation, il y aura un ITE sur le soubassement en béton qui comblera le debord de 15cm.


Pour votre point 3 j’avais prévu une toiture chaude 2/3 1/3, est ce que c’est ce que vous aviez en tête ?


Pour votre point 4, le lieu d’implantation sera en île de France. 

3. Avis extension ossature bois il y a 1 jour

  • 1) Du coup ce ne sont pas les solives qui sont fixées sur la solive d'about, mais la solive d'about qui est fixée sur les têtes de solives. De plus, il faudra bien ancrer ce solivage sur le soubassement béton et comment comptez-vous poser la bande d'arase et la semelle d'assise ? Ce serait bien de faire un croquis à ce sujet.

3) Croquis joint.

6.8 Liaison mur extérieur / toiture avec élément porteur en bois support d’étanchéité

6.8.1 Exemples pour des toitures chaudes

L’étanchéité en tête de l’acrotère, dans le cas d’une toiture terrasse, est assurée par une couvertine métallique.

L’acrotère est isolé sur une hauteur au moins équivalente à celle de l’isolant de toiture. La face intérieure de la paroi acrotère comporte un relevé d’étanchéité en bois (panneau de contreplaqué conforme au NF DTU 43-4 P1-2 ou bois massif) ou une costière métallique conforme au NF DTU 43.4.

La membrane pare-vapeur du mur de dernier niveau est posée avec une surlongueur permettant un collage sur l’élément porteur de la membrane d’étanchéité.