Combles Aménagement intérieur

Malfaçons solivage

Publié par BonOeil il y a 1 mois

Bonjour,


Afin de rendre habitables mes combles de 10m x 9m et composés de deux fermes, j'ai fait appel à une entreprise afin de refaire un solivage au dessus des solivettes qui soutiennent le plafond.


L'entreprise m'a fourni un plan du solivage ainsi qu'une note de calcul... Jusqu'ici tout va bien.


Les problèmes sont essentiellement des problèmes d'assemblage, de découpes (à la tronçonneuse) et aussi de la méconnaissance du métier par les charpentiers qui sont intervenus.


Il y a tellement de choses à reprendre que je ne sais pas où commencer... Je vais commencer par le plus important: les muralières.


Les muralières sont fixées aux moyens de chevilles plastique de chez Hilti HRD-C 10 x 140 ( https://www.hilti.fr/c/CLS_FASTENER_7135/CLS_PLASTIC_ANCHORS_7135/r4674?CHA_GLOBAL_ANC_SIZE=10%20mm&CHD_ANCHOR_LENGTH=140%20mm&combo_content=c05316f6743c6164c4fe61e6bbe2dd84 )


Et apparrement c'est comme cela qu'ils fixent les muralières dans toutes les maisons neuves ou en en rénovation.


Est-ce que le DTU est respecté et qu'il n'y a pas de danger ? Merci


Quelques photos du chantier : https://www.amazon.fr/clouddrive/share/3DrS9Wm35TJNY4FZRB8ewTWALVlqoJAUd1mzwDTKkT6

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 1 mois

Malheureusement, oui, les malfaçons sont incontestables.

Vous évoquez le DTU, vous pourriez dire LES DTU dans ce cas.

Pour autant, je ne cesse d'expliquer sur ce Forum que le respect des DTU n'est pas une obligation.

Un DTU, c'est en quelque sorte le "code de la route" d'une mise en œuvre, plancher, charpente, couverture etc.

Personne ne vous oblige à respecter le code de la route, c'est de votre responsabilité, mais si vous vous faites prendre, vous en payez le prix.

De la même manière, rien ni personne n'oblige une entreprise à respecter un DTU.

La seule obligation de l'entreprise est une obligation de résultat.

En d'autres termes et concrètement, s'il n'y a pas de désordre avéré dans la période des dix ans, vous ne pouvez rien faire.

La bonne réussite d'un chantier est en grande partie due au Maître d'ouvrage et à la préparation qu'il a fait, dans la recherche de l'entreprise et la vérification de ses capacités à réaliser un tel chantier.

Depuis une quinzaine d'années que j'officie bénévolement sur ce Forum, je ne cesse re répéter que la transformation de comble est une affaire de VRAIS spécialistes et des VRAIS spécialistes, il n'y en moins d'un par département.

Avez-vous vérifié les capacités de l'entreprise ? Avez-vous interrogé son assureur ?

L'entreprise vous a présenté une note de calculs, certes, mais de quoi ? Êtes vous en mesure d'apprécier la pertinence de cette notre de calculs ? Avez-vous demandé cette note de calculs pour la faire vérifier ?

La charpente a été modifiée, les poinçons découpés, les contrefiches découpées et déplacées, le faux entrait remonté et les bracons mal découpés, les assemblages sont approximatifs, le solivage est repris sur les entraits de fermes, les entraits sont en deux éléments aboutés sur une pièce de bois dans la mauvais sens et le boulonnage est situé à moins de 100 mm des extrémités (Image 192507), or les entraits sont en traction ……………….etc etc.

Si votre maison se trouve en zone de sismicité 3 ou plus, vous avez une toute petite chance de pouvoir lancer une procédure, si non, je suis désolé de vous le dire, mais vous ne pouvez rien faire, pourquoi ?

Parce qu'une entreprise est assurée en décennal, mais les assureurs n'interviennent que lorsqu'il y a un désordre réel, et quand je dis "désordre" ce n'est pas qu'un simple trouble comme souplesse du plancher ou des grincements, c'est un affaissement de la charpente par exemple ou plus !

Vous pouvez tenter de faire prouver que la charpente a été rendue dangereuse, mais c'est une procédure de 4 ou 5 ans et un gros budget : Expert privé + BE charpente + Avocat spécialisé en droit immobilier pour assignation et demande d'Expertise judiciaire justifiée par les rapport de l'Expert privé et du BE + Jugement et désignation d'un Expert judiciaire + Plusieurs réunions d'expertise + Dires des parties + Rapport préliminaire de l'Expert judiciaire + Dires des parties + Contradictions des parties adverses + Rapport définitif = Minimum 4 ans et minimum 30 k€ de budget à avancer.

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

Elaboration solivage

Publié par Sophie

3 réponses
44 vues
0 like

Solivage comble

Publié par Totor

1 réponse
106 vues
1 like

Calcul solivage

Publié par Willow02

3 réponses
58 vues
0 like

solivage encore

Publié par Gse6928

10 réponses
184 vues
0 like

Dimension du solivage

Publié par ncf42

2 réponses
88 vues
0 like