Parquets Aménagement intérieur

Construction d'un plancher - doutes sur solivage

Publié par polobrico il y a 24 jours

Salut à tous,


nouveau sur ce forum, je suis en train de rénover un appartement.

En ce moment, je transforme une ancienne cuisine en chambre, avec l'objectif d'avoir une bonne isolation phonique au niveau du sol du voisin (il y a une dalle).


J'ai enlevé une couche de carrelage, 1 couche de carreaux de ciment, 1 couche de ciment maigre...en tout 13 cm !


J'ai commencé à installer la nouvelle structure. J'ai d'abord installé une plaque antivibration pour désolidariser la structure du sol, puis des demi chevrons 38x63, entraxe 40. Isolant ouate de cellulose en vrac. J'ai ensuite mis des bandes résilientes puis de l'osb 18mm.


Alors première question : maintenant c'est fait, mais j'ai l'impression que le sol est un peu souple, est ce que la largeur des lambourdes suffit ? L'épaisseur de l'osb ? Mon projet avait été "validé" par plusieurs internautes d'un autre forum mais le résultat est un peu différent de mes attentes mais peut-être que ca se rigidifiera avec le parquet...

Ensuite, j'ai plusieurs options : soit directement du parquet collé sur osb, soit j'avais au départ prévu d'installer de la fibre de bois steico base 20mm. Mais dans ce cas, je dois rajouter de l'osb 9mm avant de pouvoir coller mon parquet.Qu'en pensez-vous ? Est ce efficace, est ce faisable de mettre cette fibre en "sandwich''? Bref, j'arrête là avec mes questions :)

Merci beaucoup pour votre aide,


Polobrico





Boisphile

Publié par Boisphile il y a 24 jours

1) Vous dites appartement et vous parlez également de voisin. Cela amène à la conclusion que cet appartement est en copropriété. Or, en copropriété, par définition, sauf les revêtements de sol qui peuvent faire l'objet d'un règlement intérieur, le plancher est une "partie commune". La question est : avez-vous une autorisation écrite du syndic pour démonter l'existant et recréer ce que vous voulez faire ? Faute de quoi, vous prenez le risque de vous exposer à des problèmes juridiques ultérieurs.

2) Je ne peux pas comprendre la souplesse du plancher dans la mesure où il est monté sur dalle béton, sauf si l'ensemble que vous avez démonté apportait une masse suffisante pour créer un ensemble rigide.

3) Pour le reste, il n'est pas possible de vous répondre si vous ne décrivez pas comment le montage est réalisé et notamment les fixations des lambourdes, pourquoi des entraxes de 400, la fixation de l'OSB, le type et les dimensions de l'OSB, pourquoi 18 (dalles ?) + 9 (bords droits), la solidarisation des deux OSB etc ...

Publié par polobrico il y a 24 jours

Merci Boisphile pour votre réponse rapide.

1) Je suis bien en copropriété mais je n'ai fait aucune demande au syndic étant donné que la dalle a été laissée totalement en l'état, j'ai "juste" enlevé toutes les couches superficielles qui alourdissaient en plus le plancher.

2) J'ai essayé de suivre au maximum les précautions d'un plancher isolant phonique : désolidarisation du sol et mur, fixation du solivage non pas au sol mais en mettant des cales au mur et en mettant des équerre pour les solives transversales des extrêmités. Donc pour l'instant il n'y a pas beaucoup de poids sur la structure, j'espère qu'avec le poids à venir, l'ensemble sera encore plus rigide.

3) Entraxe de 400 car j'avais vu dans les abaques que c'était le plus courant et qu'il fallait éviter des 600 ou autres, et ca permettait de garder un peu de place pour combler avec de la ouate.
OSB fixé avec des vis à placo/bois de 35mm (est-ce assez?).
C'est de l'osb3 18mm avec languettes. 9mm c'est à bords droits, ce serait juste pour pouvoir coller le parquert dessus car il n'est pas possible de le coller sur de la fibre...


Pour solidariser les deux osb, j'imaginais une longue vis qui traverse la fibre et qui "entre" dans l'osb 18 ?



Merci, et bonne journée

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 24 jours

1) C'est VOTRE point de vue, mais vous ôter de la masse sans vraiment savoir quelles seront les conséquences, tant structurelles qu'acoustiques. En copropriété, ce type de travaux est soumis au syndic qui dépêche un expert ou un architecte qui délivre ses conclusions, elles-mêmes soumises au vote de la copropriété.

2 - 3) Vous dites qu'il n'y a pas beaucoup de poids, ce qui est exact puisque vous n'avez pas encore les charges d'exploitation de 150 kg/m² et pourtant vous constatez une certaine souplesse, ce qui me conforte dans mon premier diagnostic.

Les solives étant posées flottantes, les isolants vrac sont à proscrire dans la mesure ou, avec les mouvements vibratoires, les isolants vrac finissent par passer sous les solives causant des désordres.

Les entraxes des solives ou lambourdes doivent obligatoirement être un sous multiple de la longueur utile des dalles, par exemple pour des dalles standard de longueur utile 2500, 313, 357, 417 ou 500 de telle sorte que les petites rives des dalles reposent et soient fixées sur les solives ou lambourdes.

Bien sûr que des vis à placo ne conviennent pas, il faut des vis de 5 x 70 pour les 27 mm d'OSB.

Il ne sert strictement à rien de poser des bandes résilientes entre l'OSB et les lambourdes, dans la mesure où chaque fixation est in pont phonique et que les charges localisées comme le mobilier par exemple, peuvent créer des écrasements différentiels.

Vous ne pouvez pas coller un parquet sur un OSB de 9, il va se former un phénomène "bilame" et vous aurez à plus ou moins long terme des déformations de ce parquet.

Le minimum est un 22 mm, voire un 25 dans votre cas, fixé de manière conventionnelle avec des entraxes de 150 mm en extrémités de dalles  sur les solives ou lambourdes et 300 mm en parties courantes.

Mais évidemment, la largeur d'appui est insuffisante à la jonction de deux dalles qui nécessite un minimum  de 42 mm.

Je ne peux rien vous dire de plus, malheureusement, c'est à vous d'en tirer les conclusions qui me paraissent évidentes. 

Cela étant je vous conseille très vivement de voir le syndic et de ne pas vous contenter d'une banale réponse au téléphone mais d'un écrit.  

Publié par polobrico il y a 24 jours

Merci, voilà un avis clair mais très pessimiste.
Je ne pourrai pas tout renlever à priori. Je collerai donc surement le parquet directement sur osb 18.

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 24 jours

Cela n'a rien de pessimiste, mais tout simplement réaliste par une longue expérience d'un Expert certifié dans ce domaine. Cela étant, vous faites comme vous voulez, mais au regard des risques encourus, que vous n'avez pas l'air de bien appréhender, il me semble que vous devriez y réfléchir plus complètement. N'oubliez-pas que vous n'êtes pas professionnel et donc pas assuré pour ce type de travaux.

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

Solivage et plancher

Publié par jbouée

0 réponse
49 vues
0 like

Plancher sans solivage

Publié par Grand-Mamie

4 réponses
71 vues
0 like

Solivage pour plancher salon

Publié par mathieu2008

11 réponses
128 vues
0 like

Réfection plancher et solivage

Publié par KD29

3 réponses
64 vues
0 like

Solivage plancher chambres

Publié par PoilBricoleur

7 réponses
319 vues
0 like