Parquets Piscine Terrasse Escalier Maison ossature bois Aménagement extérieur

Remplacement ancien solivage.

Publié par Hans il y a 4 mois

Bonjour,

Commençons par un schéma !


Voila pour le schéma ! Et maintenant un peu de blabla.
Suite a une rénovation de la maison, nous avons inspecté le plancher.
état actuel:
Solive en PIN de 6.5x16 cm, avec des portés de 4 m et une entraxe de 55 cm. D'après tous les abaque que j'ai pu trouver ça ne vas pas du tout !
www.bois.com - abaques-solivage


Il y a des entretoises de même section entre les solives.


L'étage ne contenait que deux chambre, avec un plancher en pin massif (2.5cm d'épaisseur) directement cloué sur les solives.

La sous-face du planché était en plâtre sur lattis. 


Suite aux travaux, l'étage devra supporter 3 chambres et 2 salle de bains (Il y a une autre portée de 4m de l'autre coté du HEA, à droite sur le schéma).

Nous souhaitons également améliorer l’acoustique, en mettant un isolant entre solive, et un complexe osb + fibre de bois + fermacell sur les solives.
Tout ça va apporter beaucoup de poids sur un plancher déjà sous dimensionné.


Nous souhaitons donc remplacer/doubler les solives.


Nous envisageons plusieurs solutions:


1) Garder la même section mais doubler le nombre de poutre

On remplacerai toutes les solives abîmées, flambée etc, et on double le nombre de solive. Pour réduire l'entraxe à 27.5 cm


Portée: 4m

Entraxe: 27.5 cm

Section: 6.5*16 cm

Entretoises: 6.5*16 cm


Cette configuration n'est pas dans le tableau :( est ce que c'est tout de même possible ?


2) Ajouter des poutres de plus grosse section

On garde les solive existantes et on ajoute entre chaque, des solives plus grosses.



Portée: 4m

Entraxe: 27.5 cm

Section: 6.5*16 cm et 10x30cm

Entretoises: 6.5*16 cm


Est ce que c'est envisageable de faire ça ? Comment calculer la résistance et la flexion acceptable d'un tel système ?


3) Tout changer

On remplace toutes les poutres par des plus grosses section,


En gardant l'entraxe:

Portée: 4m

Entraxe: 55 cm

Section: 10*30 cm

Cette configuration n'est pas dans le tableau :(


En prenant un élément dans le tableau:

Portée: 4m

Entraxe: 40 cm

Section: 7.5*20 cm


Le problème d'augmenter la section, c’est que nous ne pouvons pas surélevée le plancher. L'augmentation de la hauteur des solives se fera forcément "vers le bas".
Pour l'encrage dans le mur (à gauche du schéma), on peut ouvrir d'avantage le mur ou poser un sabot.


Mais pour le coté droit, sur l'HEA, quelle solution avons nous ?
J'ai représenté deux solution, B et D,

Je ne sais pas si la solution D a un avantage, ni si la solution B pose un soucis au niveau de la résistance de la poutre.


J'ai cherché des infos sur des poutres avec un appuis d'une section inférieur au reste mais je n'ai rien trouvé.


Nous aimerions privilégié la solutions qui permet de faire le moins de déchet possible avec le maximum de réemplois (donc solution 1) ou 2) )
Mais bien sur, la sécurité passe avant l'économie/écologie.


Je vous remercie des conseils que vous pourrez nous donner.

Cordialement,
Hans

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 4 mois

Plusieurs choses pour planter le décor :

1) Les entraxes de solives ne correspondent pas aux longueurs utiles de l'OSB, les entraxes doivent être de 313, 357, 417 ou 500.

2) Intercaler d'autres solives ne règlera pas le problème des entraxes.

3) Le bois de nouvelles solives ne sera pas sec et les déformations seront donc différentielles avec les solives existantes.

4) La solution 2 accentue d'avantage ce phénomène.

5) Une entaille à l'appui d'une solive ne doit pas dépasser le quart de sa hauteur.

6) Plusieurs possibilités de solives pour dalles OSB 3 en 2500 x 675 x 22 mm : Solives de portée 4 mètres, bois massif - H = 18 % maxi. 

  6.1)  63 x 200 - Entraxes 357 mm - Entretoise à mi-portée.

  6.2)  75 x 200 - Entraxes 417 mm

  6.3)  50 x 225 - Entraxes 500 mm

7) Dalles OSB petites rives supportées et fixées sur solive, assemblages collés au mastic colle.

8) Prévoir des patins de liège entre bois et métal pour éviter les grincements.

9) Pour information,  le bois est réutilisable et la consommation de bois est une bonne action pour nos forêts, n'ayez aucun scrupule, nous consommons bien moins que l'accroissement annuel.

Publié par Hans il y a 3 mois

Bonjour,


Merci beaucoup pour votre réponse précise.
J'ai pu avancer sur mes recherches et j'ai de nouvelles questions !


Lors du premier message, il manquait des informations sur les contraintes de la maison. Outre la hauteur maximale du plancher qui nous empêche de poser des solives plus épaisses sur le HEA,

1) Nous avons les contraintes suivantes:

1.1) Il y a une partie en béton entre les anciennes solives, qui sert de contrepoids a un balcon.
Photo vue de dessous:


Vue 3D:



1.2) Nous souhaitons conserver une hauteur sous plafond de 1m50 au rdc.
1.3) Nous souhaitons des cloisons phoniques a l'étage, et avec des enduits terre. Elles seront donc lourde (estimé a 200 kg/ml)

2) Nouveaux Schemas

Une vue en coupe de l'existant: 


Une vue en coupe sans le plancher (pour voir la partie béton):



Une vue en coupe du projet de plancher: 



Quelques notes sur le choix du nouveau schéma:
2.1) En plaçant les solives sur le HEA, il aurait fallu faire un chevêtre autour de la partie en béton.
En plaçant la solive en dessous, le solivage est très simplifié.
2.2) En utilisant les lambourdes, l'espacement des solives n'est plus contraint à la taille des plaques OSB. Même si le choix des entraxes est très proche.
2.3) Avec les solives et lambourdes, nous pouvons passer les gaines électrique dans tout l'étage sans avoir à percer les solives.

3) Calcule de charge

Certaines cloisons seront perpendiculaires aux solives, il me semble que dans ce cas, la répartition du poids ne pose pas de problème.

Mais certaines cloisons sont parallèle aux solives.


J'ai donc procédé comme suit:
3.1) Je calcule la charge par m2 du revêtement de plancher + lambourdes + solives. Soit: 100 + 7 + 50 = 136 kg/m2
3.2) J'ajoute 120 kg/m2 de charge temporaire
3.3) Avec l'entraxe et la porté, ça me donne 102.5 kg/ml auquel j'ajoute la cloison 200 kg/ml, soit un total de environ 300 kg/ml
3.4) Cette charge me donne une flèche finale de 1/206
3.5) En doublant la solive sous la cloison, je trouve 1/400

C'est via ce calcule que j'ai trouvé une section de 7.5x22.5 avec une entraxe de 40cm.


Si on retire les cloisons du calcule et qu'on met les valeur de 120 kg/m2 permanente + 120 kg/m2 temporaires, je trouve une flèche de 1/643

Le solivage est donc sur dimensionné. si on retire les cloisons,
une entraxe de 60cm suffirait à avoir une flèche de 1/428


D’où ma question:
3.6) Le calcule avec cloison est il pertinent ?

4) Fixation HEA

Vue Details: 



J'ai lu sur internet, qu'une poutrelle acier doit supporter la charge via son âme.
La solution officielle serait donc de fixer des socles dans l'âme.


Cela implique de percer 4 trous de 10 à 12 mm pour chaque solive dans une tôle d'acier de 1cm d'épaisseur.


Mais j'ai trouvé sur internet des photos ou les poutres reposent sur les ailettes inférieurs:
Notre Maison Ossature Bois Bioclimatique
(Il semble qu'ils ont mis des vis verticales, qui traversent l'ailette haute)


Cela implique de percer 1 trous de 10 à 12 mm pour chaque solive dans une tôle d'acier de 1.7 cm d'épaisseur.


Dans les deux cas, La tâche semble très lourde.

Il semble bien plus facile de poser les solives sur des cales et de mettre des entretoises conte le HEA, mais sans percer l'acier.


Je n'ai pas trouvé de document technique pour définir la connexion entre une poutre bois et une poutre acier.

5) C18 C24 ??

J'ai également trouvé beaucoup de messages (notamment sur ce forum) indiquant qu'il faut impérativement du bois de catégorie C24.
Mais j'ai aussi beaucoup de mal à trouver des vendeur de bois C24. Les GSB ne vendent que du C18. Les quelques sites qui proposent du C24 n'affichent pas les prix (il faut leur faire une demande de devis).

Du coup j'ai plusieurs questions:
5.1) A quoi servent les madriers, bastaings etc qu'on trouve en C18 en GSB si on ne peut pas s'en servir en charpente.
C'est uniquement pour des cabanes de jardin ?
5.2) Que répondre aux artisans qui disent:
"Ça fait 20 ans que je monte des charpentes/plancher avec du bois acheté chez ma GSB, et ça tient toujours !"

6) Merci d'avoir lu jusqu'au bout !

Au plaisir de vous lire,
Hans

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

Réparation ou remplacement lame de parquet ancien

Publié par ROMCM

0 réponse
151 vues
0 like

Muralière sur ancien solivage?

Publié par oliviez

4 réponses
0 vue
0 like

Dimensionner section des lambourdes sur solivage ancien

Publié par Emile

2 réponses
0 vue
0 like

Parquet ancien vrillettes anciennes ou actives ?

Publié par jububu

0 réponse
0 vue
0 like