Solivage Toiture terrasse végétalisée

Solivage Toiture terrasse végétalisée

il y a 1 an

Bonjour, 


Je vais me lancer dans la construction de mon garage en ossature bois. Il est accolé à la maison.

La maison est dans le 38 à 500 m alt

J’ai commencé des plans d’ebauche du solivage et je cherche à le dimensionner. 

Toiture terrasse, 3% en 2 pentes, une évacuation par pente.

Hypothese 220kg/m2 (isolation entre solive + au dessus, étanchéité , Galets, « terre », neige)

Portées:

-poutre 6000mm

-grande solive 5200mm

-petite solive 3500


J’ai aussi dessiné la coupe avec le montage de la poutre faîtière.


Questions:

-dimensionnement des solives et de la poutre faîtière ( je suis parti sur : poutre 100x300, grande solive 75x225, petite 50x200)

-quel entrave ? 500mm ?

-fixation des solives à la poutre. Je pensais fixer une lambourde sur la poutre collée vissée et poser les solives dessus. Acceptable ?

-pour avoir une deuxième pente pour l’écoulement, je peux debillarder le côté bas des solives de manière progressive ?


J’espère ne pas avoir oublié d’infos !

Merci d’avance pour votre aide


Bonne soirée !


Yoan


,



3 réponses

1-3 sur 3 réponses
1/1
1. Solivage Toiture terrasse végétalisée il y a 1 an

Merci de donner la localisation précise.

Pour les pentes, la faîtière donne la pente du point haut et cette pente est reconduite en égout pour amener les EP aux deux angles extérieurs.

Merci de confirmer que les 220 kg/m² représentent bien la charge du complexe végétal à saturation d'eau.

2. Solivage Toiture terrasse végétalisée il y a 1 an

Bonjour, merci pour cette réponse.


La commune est Chirens 38850


Pour les charges permanentes :

osb+isolation+étanchéité = 20kg/m2

complexe végétal = 130kg/m2

charge de sécurité = 100 kg/m2


Donc après réflexion on est plutôt à 250kg/m2 hors charge d’exploitation 


Je ne fais pas fausse route ?


Merci d’avance





3. Solivage Toiture terrasse végétalisée il y a 1 an

La commune de Chirens n'est pas située dans la zone de surveillance "termites", en revanche elle est située en zone de sismicité III Modérée, ce qui impose des dispositions particulières pour les ancrages et les fixations. Votre propos étant la toiture, je me limite à cette question, tout en attirant votre attention sur le caractère réglementaire, donc de la loi et donc d'application obligatoire des dispositions dont vous serez responsable.

Isère, zone de neige C2 altitude 500 m + risques d'accumulations toiture plate - Vérification sous neige accidentelle.

Poutre de faîtage en bois lamellé-collé GL24 de fabrication française - Portée 6000 - Bande de chargement 4350 - Section 185 x 561 mm - Poids 350 kg - Réactions aux appuis 5205 kg à 5900 kg sous neige accidentelle.

Solives - Portée 5200 - Entraxes 417 pour dalles OSB 4 en 2500 x 675 x 18 mm - Section 100 x 250

Solives - Portée 3500 - Entraxes 417 pour dalles OSB 4 en 2500 x 675 x 18 mm - Section 63 x 200

Attention, la fixation sur le poutre de faîtage ne peut se faire qu'avec des sabots métalliques :

Pour les solives 100 x 250 - Réf SAE 440-95-2 en clouage total avec 34 pointes CNA 4 x 50

Pour les solives 63 x 200 - Réf SAE 340-64-2 en clouage total avec 43 pointes CNA 4 x 50

(Pour votre information la rédaction de cette réponse a nécessité une heure)

1-3 sur 3 réponses
1/1

Votre message :

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Nouvelle discussion

Vous n'avez pas trouvé les réponses à vos questions ?

Créer une discussion