Maison ossature bois

moisissure mur intérieur

Publié par maison ossature il y a 6 mois

bonjour

Cela fait 4 ans que nous avons fait construire notre maison ossature bois et nous sommes les maitres d'oeuvre .Hélas nous avons commencé à voir apparaitre de la moisissure sur le côté intérieur du panneau de contreventement où il y a de la laine de verre dans les combles .Nous avons fait le bardage pose du pare vapeur siga majpell 5, isolation et placo nous même.

Maintenant l'entreprise qui nous a fait l'ossature fait venir un expert de leur assurance pour voir qui est responsable.

Je précise que cette entreprise a fait faire l'étude thermique, nous n'avons eu que le bilan final avec le test d'étanchéité.

Cette même entreprise nous a fourni l'isolant sans facture détaillée et nous a aussi fourni le frein vapeur.

La composition des murs de l'extérieur vers l'intérieur est:

bardage douglas

lame d'air

panneau de kronospan dfp 16mm

laine de verre 145 mm dans l'ossature

frein vapeur siga majpell 5

laine de verre 75mm

vide technique ossature métallique

ba13

Je précise que le bardage a des défauts de ventilation par endroits donc on s'était penchés sur cette cause la, hélas la moisissure a gagnée les rampants côtés nord (ardoise, liteaux,panneau krospan,laine de verre220mm,frein vapeur siga majpell5 laine de verre 80mm)  donc ventilé mais rien côté sud POURL'INSTANT , donc je redoute que ça vienne de l'isolant.

Ayant fait le tour des forums nuit et jour, je voudrais avoir l'avis de professionnels sur ce forum, la composition de murs perspirants avec la laine de verre et le risque de condensation.

Est ce que l'entreprise qui m'a fournie tous les matériaux peut être tenue responsable de la fourniture , responsabilité de l'étude thermique???

merci de m'apporter vos avis, éventuelles solutions et conseils dans l'attente de l'expert.

Publié par maison ossature il y a 6 mois

Personne n'a d'idées ? 

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 6 mois

1) nous sommes les maitres d'œuvre Non, pas maître d'œuvre, mais maître d'ouvrage. Ce sont deux choses différentes, le maître d'œuvre est responsable du chantier, matériaux utilisés et mise en œuvre, alors que le maître d'ouvrage est en gros la client. Pour faire simple, vous ne pouvez pas réclamer à vous-même lorsque quelque chose ne va pas ou en cas de désordre et c'est aussi pour cette raison que vous n'êtes pas assuré pour la maitrise d'œuvre.

2) pare vapeur siga majpell 5  NON, il ne s'agit pas de pare-vapeur mais d'un "frein" vapeur, son Sd est de 5 mètres et non 18 mètres.

3) Vous n'avez pas cité de pare-pluie, or :  (Extrait avis technique) <<Etanchéité à l’eau Les panneaux KRONOLUX DFP permettent de donner aux murs qui en sont équipés une étanchéité à l’eau convenable, lorsqu’ils sont revêtus par :

 un système de bardage de type XIV,

un film pare-pluie et un système de bardage de type XIII, >>

<<Le présent Avis Technique vise leur emploi en voile de contreventement de bâtiments à ossature en bois, en classe de service 2. Les panneaux doivent néanmoins être protégés de l’eau dès leur mise en œuvre et jusqu’à leur recouvrement par un système de bardage rapporté traditionnel ou faisant l’objet d’une procédure d’évaluation pour la pose sur bâtiments à ossature bois.>>

4) Est ce que l'entreprise qui m'a fournie tous les matériaux peut être tenue responsable de la fourniture , responsabilité de l'étude thermique  Vous pouvez tenter une action auprès de votre dommage ouvrage ou à l'amiable avec l'entreprise, mais si vous avez déclaré être maître d'œuvre, c'est vous le responsable dans la mesure où il est de la responsabilité du maitre d'œuvre de réceptionner les matériaux et leur mise en œuvre.

Publié par maison ossature il y a 6 mois

Tout d'abord merci pour votre réponse. 

Est ce que le paré vapeur convient pour cette composition de mur? 

Est ce que la moisissure est due au choix de l'isolant ? 

Nous n'avons pas mis de pare pluie car il me semble qu'un bardage lame emboîtée est de type XIV ( je me trompe). 

Des solutions (type de travaux pour remédier à mon problème) 

Merci d'avance

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 6 mois

Dans le cas d'une paroi ventilée par une lame d'air, un pare-vapeur de Sd 18 mètres minimum est requis. Or en ce qui vous concerne, vous avez placé un PV de Sd 5 mètres qui ne convient pas.

La moisissure est donc due aux échanges thermo-hydriques de la paroi par défaut de pare-vapeur. La vapeur d'eau venant se condenser sur le panneau de contreventement qui est froid.

En ossature bois même avec un bardage dit "à joints fermés" le pare-pluie est requis.

Il faut diagnostiquer précisément les désordres et selon, ouvrir les parois, ôter les isolants mouillés lorsqu'ils le sont, vérifier l'état du contreventement et des bois d'ossature, replacer les isolants et poser un PV de Sd 18 mètres.

Publié par maison ossature il y a 6 mois

Ah oui ma crainte est validée. N'ayant souscrit d'assurance, nous sommes dans la m...e. 

Cela veut dire enlever placo raillage dans la maison un chantier titanesque . Avec ma femme on avait confiance en cette entreprise ils sont pourtant spécialisé en mob je me demande comment sont les autres maisons car les maisons sans combles sont difficile à vérifier maintenant j'attends l'expert en espérant qu'il fasse marcher son assurance. Merci de vos réponses

Publié par maison ossature il y a 6 mois

Autre question, à quoi sert un Bureau d'études thermique si il ne peut pas être mis en cause lorsque d'une mauvaise composition de mur??? 

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 6 mois

Il n'est pas responsable de la conception des murs, il fait ses calculs en fonction de ce qu'on lui transmet.

Publié par maison ossature il y a 6 mois


Voilà ce que j'ai trouvé sur le paré vapeur majpell 5 . Ils disent qu'il est ideal pour les murs dont les panneaux de contreventement ont une faible résistance à la vapeur d'eau ce qui est mon cas. Donc pour moi, il est compatible, qu'en pensez vous ? 

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 6 mois

A ce niveau là, je ne pense pas, ce sont les apprentis sorciers qui pensent et selon le vieil adage, << Moins on sait et plus on affirme >> !!!

Publié par maison ossature il y a 6 mois

Cela veut dire que même les vendeurs de ce produit ne connaissent pas son mode d'emploi... Oulala on s'y perd. En tout cas merci de vous penchée sur mon problème. Maintenant plus qu'à attendre l'expert et voir ce qu'il me dit. Mais si l'assurance de l'entreprise ne marche pas je ne voix pas d'issue facile niveau financier et j'ai peur pour la pérennité de notre maison un projet d'une vie

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 6 mois

Une certaine clientèle prône la ""maison saine"" avec des murs dits perspirants et dans le même temps se disent en meure de calculer et mettre en œuvre la maîtrise des échanges thermo-hydriques. Ce faisant, cette ""mode"" fais naitre des des besoins et donc quand des besoins sont exprimés, des industriels produisent, vendent et publient des documents COMMERCIAUX (et non pas normatif) sur ces produits ou techniques. Pour calculer la perspirance d'une paroi, il faut connaitre la perspirance de chacun des matériaux qui la composent. Or à ce jour, on ne connait pas formellement ces valeurs qui doivent être déterminées par des laboratoires notifiés. Par exemple, concernant les panneaux dérivés du bois deux valeurs sont nécessaires, la valeur selon la méthode dite à la coupelle humide lorsque le panneau est posé coté intérieur et à la coupelle sèche lorsqu'il est posé coté extérieur. Très peu de panneaux sont aujourd'hui certifiés et par exemple l'OSB que l'on dit frein vapeur est en réalité une passoire.

Je vous souhaite que cela marche avec l'assureur, mais j'en doute dans la mesure ou l'assureur de l'entreprise n'a aucun intérêt à désavouer l'entreprise qui le paye, mais plutôt intérêt à rejeter la faute sur la mise en œuvre et ou la maitrise d'œuvre.

Publié par Normandy il y a 5 mois

Bonjour,


Quid de votre VMC? Boisphile, est-ce que cette dernière a un rôle que ce soit dans le cas d'une simple ou double-flux? Pour info, je suis en double-flux et pars aussi sur du Majpel5 (sauf avis contraire).

Bonne journée à tous

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 5 mois

Je ne peux pas vous répondre, dans la mesure où je ne sais rien de la composition de la ou les parois. En revanche, il s'agit bien d'un "frein vapeur" avec un Sd de 5 mètres et non un pare-vapeur avec un Sd de 18 ou 90 mètres minimum suivant le cas. 

Bien sur, la VMC double flux est un très bon apport, cela étant elle régule l'atmosphère des pièces mais si la paroi laisse passer des échanges hydriques, elle n'assèche pas l'isolant principal dans la paroi.

La problématique des échanges thermo-hydriques est essentielle dans le technologie de la construction d'une COB. Males maîtrisés, il peuvent conduire à des désordres irréversibles. Le gros problème, c'est que compte tenu du "mille-feuille" que représente une paroi de COB, on ne voit pas ce qui se passe à l'intérieur. Les phénomènes de moisissures sont parfois lents à se développer et très souvent très au-delà de la période de garantie. Mais lorsqu'ils deviennent visibles, sauf si le maître d'ouvrage a ""la chance"" d'avoir des infiltrations par ailleurs avant (menuiseries par exemple) ce qui obligent à ouvrir la paroi, bien souvent, les panneaux de contreventement et les ossatures sont attaqués à tel point que nous sommes contraints à la démolition.   

Publié par Normandy il y a 5 mois

Maison ossature, comment sont tes combles?? les miens sont perdus avec une ventilation de malade (faitière ventilée) car le bacacier me faisait peur niveau condensation (ok y'a un régulateur mais j'ai quand même ajouté un pare pluie au cas ou..).


Pour ma construction, voici ce qui est prévu (et ce qui a été transmis au conseiller de mise en oeuvre de Siga)

-BA13

- laine de roche 80mm

- frein-vapeur de sd5 (siga magpel 5 conseillé)

- laine de roche 145mm (dans ossature)

- panneau osb krono swiss 12mm

- lame d'air 30mm

- bardage douglas 22mm


La maison de plein-pied, située en Normandie, à 7km de côte ouest, sera équipée d'une vmc double-flux haut-rendement. Le tout répond bien sûr parfaitement à l'étude thermique pour mon secteur géographique.


Les constructions d'amis aux alentours (avec la même composition de murs, une avec et l'autre sans double flux), sont toutes équipées de pare-vapeur de sd18 ou sd25... Adepte du forum, le message de "maison ossature" m'a alerté... Plus j'avance et plus je comprend que chacun fait à sa sauce et on a beau être prudent, se documenter, suivre le "troupeau" (laine de roche dans ossature 145, contreventement extérieur, lame d'air etc), les doutes sont toujours nombreux.... je regrette presque de ne pas avoir fait une maison en parpaing car c'est le stress à chaque achat de matériaux... 


PS : boisphile, merci de m'avoir alerté sur les contreventements, j'ai corrigé le tir avec davantage de murs de refend pour reprendre les poussées théoriques du vent et ai même opté pour une charpente fermette calculé dans les règles de l'art par eiffage (un vrai mikado avec deux beaux losanges anti-flambement sous entrait qui vont compliquer la pose du frein vapeur)... Enfin, que penses-tu de cette étude que je regrette de n'avoir pas découvert avant de  commencer mon projet :

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 4 mois

Je la connais que trop bien ............. et surtout ce qu'elle à coûté !!! Et le temps qu'il a été nécessaire pour les calculs, c'est inimaginable, alors quand on pense qu'il y a des "malins" qui prétendent calculer avec des ""logiciels"" gratuits sur le net .............!!!

Cela étant, je me dois d'apporter des précisons :

A l'époque, 2010, nous n'avions pas encore effectué les tests de résistance à la diffusion de la vapeur d'eau des matériaux et en particulier des panneaux dérivés du bois. Personnellement je les avais effectués sur le Triply en 1990 puis avec Knonoply plus tard et constaté des disparités énormes , raison pour laquelle des tests ont été réalisés en 2016 qui ont effectivement montrés et confirmés ces disparités sur un même panneau, d'un panneau à l'autre, d'une fabrication à l'autre et bien sur d'un fabricant à l'autre. Pour la révision du DTU 31-2, il a donc été demandé à chaque industriel du panneau de faire tester les panneaux utilisés en contreventement et planchers (courant et toiture plate) selon les deux méthodes dites de la coupelle humide pour les panneaux situés coté intérieur et coupelle sèche pour les panneaux situés coté extérieur et cela selon la norme NF EN ISO 12572.

Donc, les calculs effectués à l'époque (2010) par le CSTB, l'ont été avec des valeurs "mu" erronées et plutôt "optimistes". Pour autant, vous aurez sans doute remarqué qu'il reste très souvent un delta d'humidité dans les panneaux, delta qui se cumule d'années en années, et cela malgré des résultats optimistes.

A ce jour très peu de panneaux sont testé et présentent un avenant dans les référentiel de certification dits "à l'état initial". Les quelques tests effectués montrent des Sd de l'ordre de 1,20 mètres, autant dire "une passoire".

Maintenant vous savez presque tout, alors, en  résumé et conclusion, prétendre utiliser un panneau dérivé du bois en tant que frein ou pare-vapeur est illusoire et à mon sens une prise de risque inutile pour une COB.

Publié par Normandy il y a 4 mois

Je n'ai pas encore posé ce fameux siga majpel5 ni acheté les isolants seuls l'ossature en 145,  l'osb swisskrono 12mm, le pare-pluie majcoat 150 et le bardage douglas 22mm sur lame d'air de 30mm sont en place (et bien sûr la couverture est terminée). Concernant une ossature en 145 en Normandie, que serait l'idéal, si idéal il y a? 

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 4 mois

LDR ou LDV en panneaux semi-rigides avec une surcote de 5 mm pour assurer un bon contact avec l'ossature.

Publié par Normandy il y a 4 mois

Merci Boisphile!

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

Mur ossature bois

Publié par Angela

1 réponse
0 vue
0 like

Mur ossature bois

Publié par DENIS DECHAPPE

15 réponses
0 vue
0 like

Mur enterré et bardage

Publié par Flo62860

1 réponse
0 vue
0 like

Mur en plusieurs parties!

Publié par Jérome

1 réponse
0 vue
0 like