Extension bois - isolant acrotère

Extension bois - isolant acrotère

il y a 6 mois

Bonjour,


Voila a quoi ressemble une coupe de l'acrotère :



Mon acrotère fait 1m de haut, ma question : est il obligatoire que l'isolant de l'acrotère remonte jusqu'en haut  ? 

Est il possible de ne mettre que la hauteur d'isolant dans l'acrotère égale a la hauteur de l'isolant du toit ?



Y a t'il des risques ? de condensation ? autres ?


Merci


7 réponses

1-7 sur 7 réponses
1/1
1. Extension bois - isolant acrotère il y a 6 mois

J'ai vu cette image (ou sur le blog)

donc ca peut répondre a ma question mais je n'ai pas de "lisse" juste au dessus de l'isolant, est ce que ca pose probleme ?


2. Extension bois - isolant acrotère il y a 6 mois

1) Il s'agit de la lisse haute de chaînage, il en faut bien une située au niveau des solives de toit, le platelage du toit formant le contreventement horizontal. Petites rives des dalles posées et fixées sur les solives. Attention de bien calculer la section et les entraxes de solives en fonction de la longueur utile des dalles MFP qui sont différentes de l'OSB pour une épaisseur d'un panneau de type P5 et la surcharge de neige pour toiture plate et risques d'accumulation, surtout pour un acrotère de 1 mètre.

2) Pour la question de l'isolant, la réponse est oui il monte au niveau supérieur de l'isolant du toit, jusqu'à la lisse de chaînage.

3) Attention, le PV des murs doit présenter un Sd de 90 mètres minimum et être raccordé avec le PV posé sur les panneau support d'isolant et présenter un Sd de six fois celui de l'étanchéité.

4) Ce que vous nommez "tasseau" en bleu qui est en réalité une muralière doit être embrevé d'une quinzaine de millimètres dans les montants pour former une assise, faute de quoi à la longue, il y aura affaissement. De plus, si la muralière supporte les solives, sont épaisseur est au minimum de 50 mm, donc il faut des vis de longueur 100 mm au moins. Dans des montants de 45, ne pas dépasser le diamètre 6 mm et fixer strictement dans l'axe des montants.

5) Le panneau intérieur de l'acrotère doit être en contreplaqué CTBX Okoumé 15 mm et 5 plis minimum.

Il y aurait peut-être d'autres chose à dire selon la situation précise de la construction.

3. Extension bois - isolant acrotère il y a 6 mois

Merci pour cette réponse précise... pour lacrotere, le mfp poir l'intérieur de lacrotere  ne convient pas ?


Concernant l'isolant, ma question etait surtout edt ce que je peux m'arrêter avant et laisser du vide dans laccrotaire entre lisolant et la lisse ?

4. Extension bois - isolant acrotère il y a 6 mois

Comme la :

5. Extension bois - isolant acrotère il y a 6 mois

J'ai pris la peine de vous donner des réponses précises.

6. Extension bois - isolant acrotère il y a 6 mois

Merci, mais alord je n'ai pas bien compris votre réponse

Quand vous dites : 

Pour la question de l'isolant, la réponse est oui il monte au niveau supérieur de l'isolant du toit, jusqu'à la lisse de chaînage


"Oui" je peux m'arrêter avant ? (Ma question de base) Que ce passe t'il si je ne monte pas jusqu'à la lisse de chainage ? Mais je m'arrête à la hauteur de lisolant du toit.

Je pense qu'il n'y aura pas de probleme de condensation. Qu'en pensez vous ?



7. Extension bois - isolant acrotère il y a 6 mois

Pour que le platelage du toit joue bien sa fonction de contreventement horizontal, le solivages doit être solidaire des muralières sur les montants et que ces montants soient liaisonnés par une lisse de chaînage le plus proche possible de cet ensemble. Dans votre cas, vous pouvez arrêter l'isolant au niveau supérieur de l'isolant du toit et juste au-dessus la lisse de chaînage ferme les alvéoles. Il suffit de respecter le croquis un peu plus haut., issu du DTU 31-2.

1-7 sur 7 réponses
1/1

Votre message :

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Nouvelle discussion

Vous n'avez pas trouvé les réponses à vos questions ?

Créer une discussion