Parquets Piscine Extensions bois Fenêtres / menuiseries extérieurs

Extension bois - menuiserie extérieure

Publié par Flomuson1 il y a 14 jours

Bonjour, 


Nous sommes entrain de faire une extension  bois a notre maison ossature bois.


 Cette extension sera composée  : 

- ba13 + vide technique 

 - isolant (MBROCK EP 145 MM)

 - osb

 - isolant (KTHERM ITEX TH38 SE 1200X600X160 )

 - crepi


Pour la porte d'entrée et la porte de garage qui seront en applique interieur, voilà ce que nous propose le fabricant  de fenetre




Ma question, ne devrait il pas y avoir des "retour" d'isolant dans le cadre de la porte ? (Et donc prevoir une réservation  plus large et plus haute ?


Merci de votre aide...


Boisphile

Publié par Boisphile il y a 14 jours

Trois questions : 

1) Avez-vous précisé au fabricant de menuiserie qu'il s'agit d'un montage sur ossature bois et non maçonnerie ?

Ceci devrait répondre à votre demande :

7 Interfaces avec les autres corps d’état

7.1 Mise en oeuvre des menuiseries extérieures

7.1.1 Encadrement de baie rapporté, avec une menuiserie posée et calfeutrée en applique intérieure.


Désolé, mais le DTU ne prévoit pas les murs avec façades non ventilées.

Toutefois autres questions :

2) L'épaisseur de l'ITE extérieure en construction bois ne doit pas dépasser 100 mm.

9.3.1.4 Mise en oeuvre d’un complément d’isolation extérieur

L'isolant peut être mis en oeuvre sur le côté extérieur d’un mur à support continu (panneau) ou discontinu

(montant / traverse) et doit être supporté par une contre ossature, à l’arrière du revêtement extérieur

ventilé.

La contre-ossature support du complément d’isolation extérieur supporté peut être mise en oeuvre

verticalement au droit des montants de l’ossature principale ou horizontalement, perpendiculairement

aux montants de l’ossature principale.

Les isolants insérés entre les contre ossatures doivent être semi-rigides.

L’épaisseur maximale des isolants doit correspondre à la largeur des contre-ossatures et leur mise en

oeuvre est analogue à celle décrite au 9.3.1.3. Il ne doit pas y avoir de discontinuité dans la mise en oeuvre.

La surface de l’isolant ne doit pas émerger du nu extérieur de la contre-ossature.

L’espacement entre deux éléments de la contre-ossature doit être inférieur ou égal à 600 mm.

L’isolant utilisé doit être non revêtu ou son revêtement doit avoir une perméabilité à la vapeur d’eau telle

que la valeur Sd du revêtement soit inférieure ou égale à 0,18 m.

Dans le cas d’un isolant mis en oeuvre dans une ossature secondaire (verticale), celui-ci doit reposer en

partie basse sur une traverse. La distance verticale entre chaque support d’isolant doit être inférieure ou

égale à 3.00 m.

L’isolant doit être protégé en permanence des intempéries avant la fermeture de la paroi soit :

 par le pare-pluie, s’il en est prévu un, qui doit être mis en place en même temps que l’isolant ; soit,

 si un pare-pluie n’est pas prévu, à titre provisoire, par une bâche de protection agrafée mise en place

en même temps que l’isolant. La protection provisoire doit être retirée lors de la mise en oeuvre du

revêtement extérieur.

Les prescriptions suivantes permettent d’assurer la tenue mécanique des systèmes de doublages

extérieurs sous sollicitations des actions de vent en zones 1 à 4, sans autre justification :

 l’épaisseur d’isolant doit être inférieure ou égale à 100 mm ;

 la masse volumique de l’isolant doit être inférieure ou égale à 80 kg/m3 ;

 la masse surfacique du revêtement extérieur doit être inférieure ou égale à 25 kg/m² ;

 les deux dimensions de la section de la contre ossature doivent être inférieures ou égales à 100 mm ;

 les contre-ossatures doivent être fixées avec des vis à filetage partiel à chaque intersection avec les

montants de l’ossature principale en cas de pose horizontale ou tous les 600 mm en cas de pose

verticale au droit des montants d’ossature ;

 les vis doivent être choisies comme indiqué dans le Tableau 2.

Tableau 2 — Dimension des vis à filetage partiel pour la fixation des contre-ossatures en

fonction de leur section

Section maximale des contre ossatures

(largeur vue x profondeur)

Dimension des vis

36 mm x 60 mm Ø 6 mm x 140/100 mm

45 mm x 100 mm Ø 8 mm x 200/100 mm

Toute configuration s’écartant des prescriptions du présent paragraphe doit faire l’objet d’une

justification spécifique selon l’article 7 du présent document faisant la preuve de la résistance au vent et aux actions du poids propre du système d’isolation par l’extérieur.


3) Les parois non ventilées sont des ouvrages à risque sur ossature bois et exigent une attention particulière et une rigueur de mise en œuvre afin d'éviter des désordres futurs, malheureusement très fréquents, à tel point que certains fabricant de réputation européenne prescrive de plus en plus la mise en œuvre de leurs enduits sur parois ventilées en ossature bois. 

Avez-vous vérifié que le fabricant de l'enduit que vous prévoyez autorise bien sur avis technique ou DTA l'isolant KTHERM ITEX TH38 SE ?



Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

Extension bois sur maison bois

Publié par Buffamar

2 réponses
79 vues
0 like

Charpente extension en ossature bois

Publié par Fred

1 réponse
0 vue
0 like

Pose de fermettes sur extension bois

Publié par Inconvenant

2 réponses
676 vues
0 like

Entretien boiseries extérieures

Publié par Packdelait

6 réponses
67 vues
0 like

charpente "double ossature" extension bois

Publié par Turlute123

6 réponses
0 vue
0 like