MOB remonte capillaire ITE

MOB remonte capillaire ITE

il y a 1 mois

Bonjour, En Moselle, mon ossature a était posé et le panneau MFP de contreventement dépasse de l'epaisseur du panneau par rapport à la dalle. Sous la lisse basse il y a bien une bande epdm avec compribande. L'ITE est entrain d'être posé : le façadier a aligné l'isolant aux bas des panneaux. Je remarque cependant qu'en cas de forte plus de l'eau remonte le long du panneau car il y a de la condensation sous l'isolant (voir photo, c'est plus clair) J'ai l'impression que qqun a oublié qqchose : - poseur qui a oublié une remonte de l'EPDM - façadier qui aurait dû "descendre" l'isolant - autre ? Qu'en pensez vous ? Merci

6 réponses

1-6 sur 6 réponses
1/1
1. MOB remonte capillaire ITE il y a 1 mois


2. MOB remonte capillaire ITE il y a 1 mois

Le pied de mur doit se faire comme présenté ci-dessous. Bien sur, je n'ai pas de représentation avec ITE et enduit, parce que ce n'est pas au DTU (sur le croquis, remplacez le bardage par de l'enduit). Il faut nécessairement un Avis Technique ou un Document Technique d'Application pour réaliser se type de paroi non ventilée et prévoir un pare-vapeur de Sd minimum 90 mètres en intérieur.

Le pied du contreventement ne doit en aucun cas être en contact avec la maçonnerie (surtout un MFP qui est en réalité un panneau de particules) et il y a nécessité d'un isolant périphérique spécial extérieur sous l'ITE. 



3. MOB remonte capillaire ITE il y a 1 mois

Merce de cette reponse precise.


Donc je peux demander au facadier de rajouter un isolant peripherique (type polystyrene qui recouvre la tranche de la dalle beton) pour "proteger" le pied du MFP : cette isolant sera donc "contre" le pied du MFP et le protegera.


pour l'avis technique je ne sais pas trop ou chercher, il s'agit du Isonat Multisol 140 epaisseur 8cm.


Une autre idee, dnas mon cas l'ossature repose directement sur la dalle (l'isolant du sol est à l'interieur de l'ossature), l'isolant peripherique n'est donc pas "utile" pour isoler :) . Est il envisageable de mettre une baguette en aluminium en L, contre le MFP et contre la tranche de la dalle  pour proteger le bas du MFP ? 


Merci


4. MOB remonte capillaire ITE il y a 1 mois

Tout cela est du bricolage ! Le MFP est au contact du béton, donc, il y aura toujours de l'humidité par capillarité qui remontera dans le panneau, c'est inéluctable. De plus, il n'est pas normal que l'ossature repose directement sur la dalle. L'ossature doit reposer sur une semelle d'assise en bois traité classe 3b ou 4 autoclave et sous cette semelle d'assise, il doit y avoir une bande d'arase pour isoler le bois des remontées capillaires. 

Pour l'isolation périphérique, ce n'est pas du PE mais de l'UNIMAT de soubassement.

L'enduit doit posséder un avis technique spécifiquement pour une pose sur l'ITE posée avec les détails de mise en œuvre et les accessoires à utiliser, l'ensemble devant être compatible

Maintenant si vous penser que tout cela est inutile, c'est votre responsabilité.

5. MOB remonte capillaire ITE il y a 1 mois

Au contraire, je pense que tout cela est très utile et je veux que les choses soient bien faites : je vais essayer de reexpliquer car je pense que mes termes ne sont pas les bons.


L'ossature repose bien sur une semelle d'assise classe 4 avec en dessous un epdm pour eviter les remontés capilaires. tout ca etant posé sur une dalle béton.





Sur mes photos, je n'ai pas l'impression que le MFP touche la dalle.


Sous la dalle, c'est un vide sanitaire et n'ayant pas "besoin" de l'isoler, je me demandais ce que je pouvais faire pour "proteger" le bas du MFP. Je n'ai pas trouvé de documents qui ressemblerai à mon cas.


Je trouve quand meme etonant, le rail de départ a bien un larmier, pourquoi y a t'il quand meme de l'eau en dessous et en plus elle touche le MFP qui n'est pas en contact de la dalle.


Merci pour votre aide



6. MOB remonte capillaire ITE il y a 1 mois

Ce croquis n'est pas correct :

1) Il n'y a qu'une lisse hachurée violet, c'est la semelle d'assise fixée par un goujon d'ancrage qui n'est pas "noyé" dans une chapelle, ce qui ne permet pas de poser et fixer la lisse basse de la paroi de mur.  

2) De fait le contreventement se trouve fixé non pas sur la lisse basse, mais sur la semelle d'assise. Du coup, ledit contreventement est en contact avec l'EPDM. Je ne suis pas certain que l'EPDM soit admis car pas certain qu'il résiste aux agents alcalin : Extrait DTU :

Matériaux pour barrière d'étanchéité vis à vis des remontées capillaires (bandes d'arase)

La réalisation de la barrière d'étanchéité vis à vis des remontées capillaires doit être réalisée soit :

 avec une feuille à base de bitume modifié SBS, d’épaisseur supérieure ou égale à 2 mm, grésée deux

faces, conforme à la norme NF EN 14967 présentant une résistance à la déchirure au clou supérieure

ou égale à 120 N, exprimée suivant la norme NF EN 12310-1 ; soit

 avec feuille plastique ou élastomère contre les remontées capillaires dans les murs, conforme à la

norme NF EN 14909 (type A), résistante aux agents alcalins, présentant une résistance à la déchirure

au clou supérieure ou égale à 120 N, exprimée suivant la norme NF EN 12310-1.

Il se trouve également en contact avec l'angle du béton du muret et de fait, il récupère les condensats de l'EPDM et du béton, Alors que ce ne serait pas le cas s'il était fixé sur la lisse basse qui se trouve plus haut. 

3) Sur la coupe présentée, on ne voit pas la présence d'un film pare-vapeur.

4) On note un isolant qui vient buter sur la semelle d'assise, puis une dalle de compression sans aucune protection le long de la paroi et ce qui doit être une chape de finition qui vient sur la plaque de plâtre, là aussi sans protection.

Désolé !

1-6 sur 6 réponses
1/1

Votre message :

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Nouvelle discussion

Vous n'avez pas trouvé les réponses à vos questions ?

Créer une discussion