Zoom sur le bois dans les Jeux de Paris
Dimensionnement solivage toiture plate

Dimensionnement solivage toiture plate

il y a 9 mois

Bonjour,

Etant lancé dans la construction d'un garage à ossature bois, je butte sur le dimensionnement de la charpente pour la toiture plate.


Le garage fait 6m de profondeur sur environ 13m de large. Mon idée est de reduire la portée en divisant la charpente en plusieurs portions de 3m50 de large, ce qui me permet de mettre des porte de garage de 3M dans chaque "module".


Voici une illustration grossière : 



La construction sera située dans le Nord à altitude nulle (20m) et à 60kms de la côte.


L'idée illustrée ci-dessus est d'avoir des poutres de 100x300 de 6m qui lient la façade avant et arrière disposées tous les 3m50.

Sur la partie gauche, une murailière de 63x175 sera intégrée au mur.

Le solivage serait fait par des poutre par 63x175 en 3m50 fixé par sabots à la fois sur la murailière et les poutres de 100x300. 


Le support pour la toiture sera fait en OSB de 18mm et la membrane EPDM sera posé directement dessus. En sous toiture l'idée sera d'isoler en toiture froide dans l'épaisseur du solivage puis pose d'un pare vapeur et d'un plafond sur rail métallique.


Maintenant les questions : 

1. Est-il nécessaire de doubler les poutres de 100x300 tel que fait sur le schéma ou une seule poutre peut-elle reprendre la charge des deux côté de solivage de 3m50 ?

2. Quel est l'entraxe du solivage le plus adapté ? actuellement je suis partie sur une hypothèse de 400mm, mais cela me parait surdimensionné.


Merci pour votre aide!


Arnaud.

9 réponses

1-9 sur 9 réponses
1/1
1. Dimensionnement solivage toiture plate il y a 9 mois

Les toiture plate sont OBLIGATOIREMENT en toiture CHAUDE.

Voir croquis ci-dessous.

6.8 Liaison mur extérieur / toiture avec élément porteur en bois support d’étanchéité

6.8.1 Exemples pour des toitures chaudes

L’étanchéité en tête de l’acrotère, dans le cas d’une toiture terrasse, est assurée par une couvertine métallique.

L’acrotère est isolé sur une hauteur au moins équivalente à celle de l’isolant de toiture. La face intérieure de la paroi acrotère comporte un relevé d’étanchéité en bois (panneau de contreplaqué conforme au NF DTU 43-4 P1-2 ou bois massif) ou une costière métallique conforme au NF DTU 43.4.

La membrane pare-vapeur du mur de dernier niveau est posée avec une surlongueur permettant un collage sur l’élément porteur de la membrane d’étanchéité.