Quel "plancher" pour chambre légèrement enterrée?

Publié par LucM1 il y a 4 ans

Bonjour,

J'envisage de mettre du parquet dans une pièce légèrement enterrée : le sol extérieur est en pente, le niveau du sol de la pièce va de -20 à +40 cm par rapport au niveau du sol extérieur.

J'ai par ailleurs une contrainte en hauteur, puisque le plafond est déjà bas sans le parquet.

J'envisage donc des lambourdes relativement fines : il y a des lambourdes en composite de 28 mm de haut par 50 mm de large disponibles près de chez moi, soit environ 30 mm avec les cales PVC à mettre sous les lambourdes.

Le (sous-)sol de la pièce est le sol naturel (là où il est de 0 à +40 cm par rapport au sol extérieur, c'est parce que le sol extérieur à été creusé).

Le sol de la pièce est donc relativement humide.

Une chape grossière à été coulée dans la pièce (pas par moi), avec des différences de niveau de 2 cm, j'ai donc "creusé" (à la meuleuse avec des disques à poncer la pierre) des "rails" qui eux sont plats et horizontaux, pour y poser les lambourdes.

Aussi pour le "parquet" j'hésite entre :

- un parquet pour salle de bain : avantages: pas d'espace entre les lames

- ou carrément un parquet pour terrasse (classe 4) : avantage : l'espace entre les lames favorisera la ventilation du sol (j'ai repéré des lames en robinier abouté, car il me faut des lames de 2,4 m; elles font 21 mm d'épaisseur).
Dans ce cas, comme les variations d'hygrométrie seront quand même largement réduites par rapport à une terrasse en plein air, j'envisageais de poser ces lames avec un espace entre lames un peu réduit par rapport à la préconisation "plein air", genre 3 ou 4 mm ?


Qu'en pensez-vous?

Merci d'avance aux connaisseurs!

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 4 ans

Le problème est de savoir la destination de cette pièce …………. Parce que du parquet avec jeu, va récupérer toutes les cochonneries et très vite devenir un nid à risques.

J'espère aussi que vous avez pris la peine de couler la dalle sur film étanche …….

En fonction des réponses nous pourrons aller plus avant.

Publié par LucM1 il y a 4 ans

Bonjour BoisPhile,

La destination de cette pièce sera une chambre, de 9 m², à usage très occasionnel :
- déjà ce sera la troisième chambre, d'une résidence secondaire (sans compter le canapé-lit dans le salon, souvent attractif car situé en face d'un beau poêle à bois)
- et en plus la pièce est relativement sombre, et il faut passer par "l'extérieur" (escalier couvert par un avant-toit) pour passer du reste de la maison à cette pièce et vice-versa (y compris donc pour aller aux WC...),
donc cette pièce n'incite pas beaucoup à y aller pour autre chose que pour dormir, les rares fois où on est nombreux dans la maison.


La chape était déjà là à l'acquisition de la maison.
Etant donné que les travaux effectués ces dernières décennies (avant que nous achetions la maison) sont de piètre qualité, y compris cette chape avec ses défauts d'horizontalité de 2 cm, je suis à peu près certain qu'il n'y a aucun film sous la bâche.
D'un autre côté, étanchéifier encore plus le sol ne me semble pas forcément souhaitable, car cela favoriserait la remontée d'humidité par les murs, déjà perceptible avec cette chape béton.

Je précise aussi que cette pièce sera équipée d'une VMC, au plafond, à l'opposé de la porte.


Effectivement des lames avec espace de 2 ou 3 ou 4 mm ont pour inconvénient l'accumulation de poussière voire perte d'objet entre les lames (pièce de monnaie ou boucle d'oreille de moins de 4 mm qui échappe à sa propriétaire...).

Grâce à la faible hauteur de lambourde composite (28 + 2 = 30 mm, plus les 21 mm de lames...), je me disais qu'un aspirateur puissant (utilisé à quatre pattes, sans son manche) permettrait quand même d'aspirer une bonne partie de la poussière en aspirant entre les lames?

Sinon peut-être qu'une "toile" respirante, déroulée entre lambourdes et lames, permettrait d'éliminer le problème de la poussière et chutes de tout petits objets, tout en laissant respirer le sol?

Publié par LucM1 il y a 4 ans

Je ne sais pas si ça peut jouer dans les réponses potentielles aux questions de mon message, mais je précise que si j'envisage des lames de 2.4 m, c'est parce que la pièce fait 2.37 m de large au maximum, donc je me dis que n'avoir qu'une lame par "rangée", ça simplifiera la pose et ça peut donner une esthétique intéressante.

Publié par LucM1 il y a 4 ans

Personne n'a d'avis ou de retour d'expérience sur des situations ressemblantes?

Par exemple au sujet de l'utilisation de lames de terrasse en intérieur un peu humide?

Ou bien au sujet de la pose de lames de terrasse, ou bien de plancher pour salle de bains, sur des lambourdes composite?

Merci d'avance à ceux qui prendront quelques minutes pour partager leurs connaissances et/ou expériences !

Publié par LucM1 il y a 4 ans

Personne?

Publié par LucM1 il y a 4 ans

Vraiment personne?

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 4 ans

Et bien c'est-à-dire que normalement il faudrait poser un film étanche avec relevés périphériques, poser des lambourdes flottantes avec un isolant entre lambourdes puis un plancher ou bien un isolant type Rocksol Expert pour porter directement les dalles de plancher posées flottantes.

Autre solution, la chape sèche à base de granulat, d'isolant et de plaques de plâtre pour sol, le tout, également sur film étanche bien sur.

La solution que vous évoquez ne peut être qualifiée de durable.

Publié par LucM1 il y a 4 ans

Je sais que nous sommes sur un forum sur le bois, mais quand on fait des travaux, les bois ne sont pas la seule problématique à prendre en compte.

Comme indiqué dans mon message initial, je crois, et d'autres personnes m'ont également dit, qu'étanchéifier le sol accentuerait les remontées d'humidité par les murs (en pierre + enduit à la chaux), remontées encore largement acceptables, mais déjà légèrement perceptibles.

En prenant ce paramètre en compte, quelle est la meilleure (ou moins mauvaise) solution : lames de terrasse (bois ou composite?) ou plancher jointif spécial pièces humides (ou autre?) ?

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 4 ans

L'humidité remonte par capillarité, ce n'est pas un liquide qui doit absolument sortir.

Le fait d'étancher le sol évitera cette remontée capillaire en la bloquant, mais pour autant n'augmentera pas cette des murs.

Mais bon, c'est comme vous voulez, mais je ne me prononce pas sur votre solution, je reste sur ce qui est éprouvé, reconnu et réussi.

Publié par LucM1 il y a 4 ans

Merci quand même pour votre réponse, même si elle ne tient pas trop compte du contexte (chambre qui sera occupée quelques dizaines d'heures par an -> pas pertinent d'y mettre des milliers d'euros et/ou des vingtaines ou trentaines d'heures de travail, quand il y a tellement d'aménagements plus utiles à faire, que ce soit dans cette résidence secondaire ou dans ma résidence principale).

J'opte donc pour les lames composite 2.4 m x 24 cm x 19 mm avec fixation par clips qui génèrent un espacement inter-lames de 2.5 mm, sur lambourdes composite 2 m x 5 cm x 28 mm.

J'ai lu que les lambourdes composite pouvaient être laissées flottantes car pas sujettes au "vrillage" comme les lambourdes bois (qui sont donc de préférence chevillées au sol), je vais donc laisser mes lambourdes flottantes.

J'espère que ça tiendra au moins 12 ou 15 ans...

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

Solivage chambre qui vibre légèrement

Publié par Deno76

2 réponses
52 vues
0 like

Plancher + dalle légère

Publié par Djodjo

2 réponses
1358 vues
0 like

plancher de chambre

Publié par christophe5

3 réponses
1346 vues
0 like

mezzanie legere

Publié par Robby

0 réponse
1251 vues
0 like

chappe légère?

Publié par Ludwig

17 réponses
34651 vues
0 like