Zoom sur le bois dans les Jeux de Paris
Dilatation plancher porteur sur plateforme bois

Dilatation plancher porteur sur plateforme bois

il y a 1 jour

Bonjour,

Je vous contacte car je recherche une réponse à une question que je ne trouve pas explicitement formulée.

Je suis en train de réaliser une construction ossature bois sur une plateforme bois avec un plancher porteur en OSB de 18mm. Les murs MOBs en 220x45 seront fixés à la structure à travers le plancher. Le mur de refend en 145x45 et les cloisons de distribution seront également fixés aux solives et entretoises tous les 1m maximum. La surface de ma plateforme mesure 9.6x8.4 mètres, ce qui nécessite un joint de dilatation de plancher dans les deux sens selon les règles du DTU 51.3 (tous les 7 mètres et pour chaque tranche de 30 mètres carrés). Les solives sont orientées dans le sens des 8.4 mètres.

Je dois donc réaliser ces joints non pas en périphérie, mais en surface de plancher. Cependant, je ne trouve aucune règle ou principe pour les définir. Où est-il conseillé de les positionner?

  1. À l'axe des cloisons : Sur le plan acoustique, cela semble préférable, mais il y a un risque de les fixer dans les deux planchers, ce qui pourrait être contradictoire avec le besoin de dilatation?

  2. Affleurant aux cloisons : En s'assurant d'avoir suffisamment de surface d'appui. Cependant, cela pourrait entraîner certaines zones totalement bridées, comme la partie de la salle de bain sur mon croquis.

  3. Est-ce que nous pouvons les passer dans l'emprise d'une porte de distribution comme sur mon croquis sur le chambre 2 ?

Je me demande peut-être trop de choses, mais je préfère clarifier car entre ce que l'on croit savoir et ce que l'on sait vraiment !

Merci d'avance.



12 réponses

1-10 sur 12 réponses
1/2
1. Dilatation plancher porteur sur plateforme bois il y a 1 jour

1) NON, pas 18 mais 22mm pour l'OSB 3 en plancher, petites rives portées et fixées sur les solives et assemblages collés au mastic colle. 

2) Vous n'avez pas trouvé de règle parce qu'il n'y en a pas. Le joint de dilatation se fait là où vous le souhaitez, à condition de bien le prévoir en amont pour qu'il se situe sur une solive ou sur un chemin d'entretoises. Une fois le plancher posé et stabilisé, vous réalisez les jeux avec quelques traits à la scie circulaire.

3) Le mur de refend est nécessaire dès que la façade dépasse 9 mètres, donc dans votre cas il est mal placé et doit être dans l'autre sens. Les ancrage doivent être prévus comme pour les murs périphériques.

4) C'est la plancher qui doit être fixé à la structure béton, murets ou dalles et les murs sont ancrés dans le plancher.

5) Avant tout il convient de s'adapter à la situation géographique : Où précisément se situe cette construction ?

 

2. Dilatation plancher porteur sur plateforme bois il y a 1 jour

Bonjour Boisphile merci pour votre réponse rapide.


1) NON, pas 18 mais 22mm pour l'OSB 3 en plancher, petites rives portées et fixées sur les solives et assemblages collés au mastic colle. 

Tout est prévu comme vous le précisez. Par contre le 18 je ne comprends pas ou j'ai loupé quelque chose, ou j'ai mal expliqué? Le BET béton et charpente m'a confirmé cette épaisseur et m'a cependant conseillé de passer en 22 pour le confort vibratoire mais étant donné que ce ne sont que des chambres j'avais pris le partit de ne rester qu'en 18mm.


2) Vous n'avez pas trouvé de règle parce qu'il n'y en a pas. Le joint de dilatation se fait là où vous le souhaitez, à condition de bien le prévoir en amont pour qu'il se situe sur une solive ou sur un chemin d'entretoises. Une fois le plancher posé et stabilisé, vous réalisez les jeux avec quelques traits à la scie circulaire.

Ok donc je peux le faire au droit des cloisons. C'est donc seulement pour la dilatation lié à la prise d'humidité une fois mis en place et par la suite elle sera négligeable?


3) Le mur de refend est nécessaire dès que la façade dépasse 9 mètres, donc dans votre cas il est mal placé et doit être dans l'autre sens. Les ancrage doivent être prévus comme pour les murs périphériques.

C'est une erreur de simplification de mon croquis qui ne concernait que le plancher. En réalité les façades principales, celles de 8.4m, se poursuivent pour faire brise soleil et les pignons s'arrêtent contre ces façades. Cela donne donc 9.5m pour les façades principales (au lieu de 8.4m), et 8.9m pour les pignons (au lieu de 9.64m). Donc le mur de refend est bien prévu perpendiculaire à la façade principale. Et les ancrages seront bien à l'identique des autres façades (une poutre béton passe en dessous)


4) C'est la plancher qui doit être fixé à la structure béton, murets ou dalles et les murs sont ancrés dans le plancher.

Erreur de terme effectivement dans ma demande. Nous sommes bien d'accord même si je prévois des ancrages de montants AH dans les angles et au droit des ouvertures.


5) Avant tout il convient de s'adapter à la situation géographique : Où précisément se situe cette construction ?

La construction se situe à Nantes. Zone de vent 3, Neige A1, sismicité 3, catégorie III


3. Dilatation plancher porteur sur plateforme bois il y a 22 heures

1) Lisez ma réponse au sujet ''Rénovation d'un plancher IPN'' vous comprendrez.

2) Les dalles mais plus généralement les panneaux dérivés du bois sortent à un taux d'humidité de l'ordre de 9 -10%. Il se stabiliseront à environ 14%.

Il est donc conseillé de ne fixer que provisoirement les dalles, les laisser se stabiliser et compléter la fixation ensuite.

Mais ATTENTION, lors de la mise en œuvre d'une dalle bois, celle-ci doit être protégée des intempéries, ce qui est assez contraignant dans la mesure où le bâchage d'une surface plane de cette dimension sera sportif sauf à trouver une bâche de 10m x 10mm pour éviter les voies d'eau aux recouvrements surtout que vous aurez à gérer l'étanchéité de l'isolation entre solives.

3) En matière de contreventement, il n'y a pas de façade principale, il n'y a que des façades te si les 4 façades mesurent 9m ou plus et on peux considérer que 8m90 = 9mètres pour être correct.

Mais ATTENTION, je constate que votre construction est située en zone de sismicité 3 ce qui implique des calculs de contreventements et d'ancrage particuliers.

De plus Nantes est déclarée comme étant une zone infestée par les termites, dans ce cas il y a des disposition particulières de protection à prendre. En particulier, tous les bois et panneaux dérivés du bois utilisés pour la structure doivent être traité anti termite. Il s'agit d'un traitement spécial et notamment pour les panneaux qui sont traités en usine. Concernant l'OSB pour le contreventement, il vous faudra demander du 13mm traité anti termite. Idem pour le plancher, mais je crois que le 22mm ne se fait pas encore en anti termite, seul le 18 pour lequel il vous faudra diminuer les entraxes. La protection physico chimique des fondation avec liaison avec la dalle doit être prévue et ce n'est pas simple avec une dalle bois. Je ne peux pas vous dire le lieu mais nous avons dû faire démolir une construction bois qui n'avais que deux ans pour ces deux raisons entre autres.

4) Ce n'est pas à vous de prévoir mais au BE charpente car vous aurez sans doute la preuve à fournir pour la PC que les calculs ont été réalisé dans le respect des des normes parasismiques.

En outre, il n'est pas inutile de rappeler ici, que le risque sismique et le risque termites ne sont pas des dispositions normatives, mais réglementaires par décrets d'application, donc de la loi et donc d'application OBLIGATOIRE.

4. Dilatation plancher porteur sur plateforme bois il y a 21 heures

Merci à nouveau pour toutes ces réponses et le temps consacré Boisphile.


Je vais vous donner un peu plus de détails sur le contexte. Mon projet est en étude depuis 3 ans dans ma tête, ayant conçu la majeure partie du concept moi-même en raison de mon travail dans un bureau d'études techniques dans un domaine connexe, bien que différent, celui du bardage et de la couverture. En effet, je travaille souvent sur la conception de structures bois avec d'autres BET. C'est pourquoi vous voyez souvent dans mes phrases le pronom "je" au lieu de "BET". En général, le BET a confirmé par des calculs ma "pré-étude", à l'exception de certains aspects en dehors de mes compétences, tels que le dimensionnement et la portée des solives ainsi que la transmission des charges et le diagnostique de l'existant.

Le permis de construire a été obtenu en septembre 2023, et les normes parasismiques sont bien respectées (contreventement en OSB de 13 mm, ancrages, etc.). En revanche, la protection contre les termites n'a même pas été abordée par l'urbanisme, car en surélévation sur une maison en maçonnerie, il n'y avait pas de contrainte, d'après leurs dires. Je vais donc me renseigner à nouveau et m'informer à ce sujet. Tous les bois sont de classe 2, mais l'OSB3 n'a pas de traitement anti-termite, et il est déjà sur mon parking...

Je pratique l'autoconstruction, mais cela ne signifie pas que je néglige la qualité, car ma famille vivra dans cette maison. Cela n'a jamais été ma philosophie dans mes projets de rénovation précédents, et je ne veux surtout pas atteindre les extrêmes de l'exemple que vous avez cité.

  1. Pour ce qui est de l'épaisseur de l'OSB, je suis allé voir l'autre sujet, mais je ne comprends pas l'explication du 22. Le choix de l'OSB de 18mm a été vérifié avec un entraxe de 500 mm, à l'exception du confort vibratoire qui ne rentre pas dans les règles de l'Eurocode. C'est un compromis que j'ai accepté, avec le risque de grincement même si le collage est bien prévu.

  2. La mise en place de l'OSB de plancher est prévue comme cela. Il y aura également une grande tonnelle et des bâches en double sécurité par-dessus jusqu'au montage des murs et des toitures, avec une mise hors d'eau dans la foulée.

5. Dilatation plancher porteur sur plateforme bois il y a 8 heures

J'ai expliqué (peut-être mal ?) que pour la révision du DTU 51-3, des tests en laboratoire ont mis en évidence une fragilité à proximité et aux emplacements des assemblages de dalles. C'est la raison pour laquelle un certain nombre de panneaux ont dus être déclassés d'épaisseur, dont le 18 OSB 3. Cela étant dit, vous faites comme vous voulez selon vos convictions, les normes n'étant pas d'application obligatoire.

6. Dilatation plancher porteur sur plateforme bois il y a 5 heures

Bonjour,

Je vous remercie pour votre réponse. Maintenant, je comprends mieux. J'avais bien pris note de votre réponse, mais je n'avais pas saisi que cela excluait totalement l'utilisation de l'OSB 18 mm, quelle que soit la situation. Depuis quand cette mise à jour a-t-elle été apportée dans le DTU ? En ce qui me concerne, j'ai la version de 2004 (et les amendements ultérieurs), et je ne trouve pas cette information dans la partie 1.2. Pour ma culture personnelle, pourriez-vous me donner le numéro de paragraphe, s'il vous plaît ? Je vais également interroger mon BET sur la raison pour laquelle il ne m'a pas informé de cela.


Concernant la protection contre les termites, l'urbanisme de ma commune m'a confirmé la non obligation sur une création de surélévation. La personne n'était pas en mesure de m'expliquer cette position. Cependant, je ne veux pas prendre de risques inutiles et regretter plus (trop?) tard, donc je vais rechercher un produit à appliquer sur mes panneaux OSB.


Merci pour tous vos conseils.

7. Dilatation plancher porteur sur plateforme bois il y a 5 heures

Il y a eu l'amendement de 2018 dans lequel figurait dans l'annexe A les premiers tableaux suite aux essais.

Depuis la révision est encore en cours mais se termine et confirme le tableau de 2018 ci-dessous.

Il ne vous a pas informé parce qu'il ne fait sans doute pas partie de la commission.

Les produits de traitement ne servent à rien contre les termites sauf à les repasser régulièrement ce qui n'est pas possible en contreventement.

Dans votre cas, la meilleure solution est de poser une barrière physico-chimique entre l'existant en maçonnerie et l'élévation en OB.

De plus, le risque est limité et peut s'apparenter à une construction surélevée avec possibilité de visites de contrôle régulières.

Avant de lancer le chantier, faites vérifier s'il n'y a pas la possibilité de remonter des termites par l'intérieure de la maçonnerie existante (bâtis de menuiseries par exemple ou autre)

8. Dilatation plancher porteur sur plateforme bois il y a 4 heures

Ok pour l'osb je comprends alors.


Pour la barrière anti termite on parle de par exemple le termigrid. Du coup je le met en œuvre en même lieu et place que la bande d'arase (et en retombée des surbots )? Car je ne vois pas apparaître la bande d'arase sur les fiches techniques des barrières comme ci-dessous l'ATec Sika

9. Dilatation plancher porteur sur plateforme bois il y a 3 heures

J'avoue ne plus rien comprendre ? Vous écrivez plus haut : <<surélévation sur une maison en maçonnerie>>. Or ce n'est pas du tout le croquis supra qui présente une dalle béton sur terreplein et c'est justement ce type de construction pour laquelle la barrière physico chimique doit passer sous les fondations et être raccordée avec la même barrière sous dalle. Ce que vous présentez sur votre croquis ne sert à rien. Ce ne sont pas les 200mm minimum (Et non pas 100) entre le terrain et la semelle d'assise qui feront barrière aux termites.

10. Dilatation plancher porteur sur plateforme bois il y a 3 heures

Je suis bien sur une surélévation. Le croquis provient de l'Atec Sika et il est malheureusement le seul extrait qui parle d'ossature bois (qui n'est donc pas représentatif de mon projet). C'est pour cela que j'interroge sur la position que doit avoir cette bande barrière eu égard à la bande d'arase. Est-ce qu'elle se met au même endroit que la bande d'arase que j'ai prévu sur les poutres béton en surbot de mon projet? Est-ce qu'elle est en mesure de remplacer les bandes d'arase.

1-10 sur 12 réponses
1/2

Votre message :

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Nouvelle discussion

Vous n'avez pas trouvé les réponses à vos questions ?

Créer une discussion