Pose osb (fixation et joint de dilatation)

Pose osb (fixation et joint de dilatation)

il y a 2 ans

Bonjour, 

Je dois bientôt fermer ma dalle bois avec de l'Osb 3 18mm et j'hésite encore sur le type de fixation à utiliser. 

A priori je partirais sur de la pointe annelée en 70mm tout les 30cm (?) avec 6 vis 5x60mm à chaque coin et à mi plaque. 

Pensez vous que c'est suffisant ? 


Sinon niveau des superficies des plateaux de dilatation, ma maison est en gros constituée de 9 carrés de 4x4 m. 

J'ai vu qu'il fallait être entre 30 et 40m2 max et (selon les sources) de 7 à 8m de longueur maxi. 

Pensez vous que je puisse diviser ma dalle en rectangles de 4x8m.

Aussi quel est la distance entre 2 plaques au niveau du joint de dilatation ? 

Doit on finir et repartir avec des tranches plates (sans rainure ni languette) en début et fin de zone ? 

Et ma dernière question, sachant que je poserais mon pare vapeur par dessus l'osb, serait-il possible de couvrir la dalle d'un seul tenant et de créer par la suite des joints de dilatation au niveau des solives en passant 2 coups de circulaire parallèle de la largeur de joint conseillée et avec une profondeur de 18mm?


Si quelqu'un a une idée ???? ! 

53 réponses

1-10 sur 53 réponses
1/6
1. Pose osb (fixation et joint de dilatation) il y a 2 ans

Je dois bientôt fermer ma dalle bois avec de l'Osb 3 18mm Le 22 mm serait plus judicieux pour des entraxes de 500 mm, c'est en tout cas ce que prescrira le DTU 51-3 dans sa future version révisée.

je partirais sur de la pointe annelée en 70mm tout les 30cm  en parties courantes, mais 150 mm sur les petites rives  (?) avec 6 vis 5x60mm 5 x 70 pour le 22 mm à chaque coin et à mi plaque. 

J'ai vu qu'il fallait être entre 30m2 max de 7 m de longueur maxi. 

Pensez vous que je puisse diviser ma dalle en rectangles de 4x8m. Tout dépend comment est votre dalle. En principe les panneaux sont fixés jusque sur les solives d'abouts et de rives pour transmettre correctement les charges aux fondations. Les parois étant fixées dessus, les joints de dilatations se font, non pas en périphérie, mais en parties courantes sur les solives.  

Aussi quel est la distance entre 2 plaques au niveau du joint de dilatation ? 8 à 10 mm.

Doit on finir et repartir avec des tranches plates (sans rainure ni languette) en début et fin de zone ? NON

Et ma dernière question, sachant que je poserais mon pare vapeur par dessus l'osb, serait-il possible de couvrir la dalle d'un seul tenant et de créer par la suite des joints de dilatation au niveau des solives en passant 2 coups de circulaire parallèle de la largeur de joint conseillée et avec une profondeur de 18mm?

NON, La fixation des dalles n'est que partielle, le temps que les dalles s'équilibres du point de vue hydrique (8 jours) puis les fixations sont complétées et les joint de dilatation effectués. Une fois les murs montés, le PV est posé au sol, avec un relevé périphérique qui se raccordera avec celui des murs.

2. Pose osb (fixation et joint de dilatation) il y a 2 ans

Merci pour toutes ces précisions. 

Par contre je ne suis pas sur de saisir votre dernier paragraphe. 

Qu'entendez vous par fixation partielle ? Dois je attendre 8 jours avant de "réaliser les joints"  et de refixer (je croyais que tout se faisait en même temps)? D'ailleurs je ne comprends pas comment je pourrais faire les joints de dilatation 8 jours après.. Je dois mal comprendre. 

Pourriez vous préciser cette partie ? 

3. Pose osb (fixation et joint de dilatation) il y a 2 ans

1) Vous posez les dalles sur toute la surface en collant les assemblages.

2) Vous repérez bien l'axe des solives sur lesquelles vous ferez les joints 

3) Vous ne fixez qu'avec une pointe sur deux en évitant les emplacements des joints

4) Vous laissez les dalles se stabiliser une huitaine de jours

5) Vous réalisez les joints avec 3 ou 4 passages de circulaire

6) Vous complétez les fixations

7) Vous posez vos murs

8) Vous posez l'isolation des murs

9) Vous posez le PV des murs

10) Vous posez le contrelattage des murs

11) Vous posez le film PV sur le plancher avec une remontée périphérique

12) Vous raccordez le PV du sol avec celui des murs

Evidemment, il va sans dire que le chantier est convenablement bâché s'il y a risque d'intempéries pendant cette phase et tant que le toit n'est as posé.

4. Pose osb (fixation et joint de dilatation) il y a 2 ans

C'est très clair ainsi. Merci encore. 

J'imagine que chaque joint de dilatation doit être rempli de mastic colle ou doit t'il rester vide ? 


Au niveau de l'ordre de montage, je compte isoler toute la maison une fois hors d'eau, pour éviter les mauvaises surprises de bâche déchirée par une vis, arrachée par le vent ou autre.. 

Je réalise toute la structure d'abord, pare pluie continu sur tout le tour. étanchéité du toit,  et ensuite je gère l'isolation et frein vapeur en insufflant dans les caissons pour la dalle et le toit et isolant en panneaux pour les murs. 


Sinon, je ne connaissais pas le coup des 8 jours d'attente entre le début et la fin de la fixation... Malheureusement pour ce timing, le levage des murs est prévu pour mercredi prochain, et je comptais finir la dalle d'ici ce week-end, avec normalement la pose des lisses basses lundi. Donc vraiment très court comme délai.. Trop court... 

Ne serai t'il pas possible de réaliser les joints de dilatation et la fin des fixations une fois les murs posés ? Ou est ce peu conseillé ? 

Ou du moins de faire une solution intermédiaire laissant plus de temps à l'osb de trouver sa place. 

5. Pose osb (fixation et joint de dilatation) il y a 2 ans

Sinon ma dalle a cette forme en T

Un pieux tout les 4m, une face arrière de 24m et une avant de 4/12/8 m. 

Donc la norme des 7m max ne m'arrange pas vraiment, sinon j'aurais pu faire des plateaux de 8x4 et la dalle aurait été divisée en 5 parties. 


6. Pose osb (fixation et joint de dilatation) il y a 2 ans

Les 8 jours sont une précaution pour éviter les déconvenues.  Il est clair que les panneaux seront entre 8 et 10 % d'humidité et qu'il vont provisoirement se stabiliser vers 14 %, tirez-en les conclusions !

A voir votre photo, avec quelque peu d'expérience, je me permet une question : Qui et comment avez-vous calculé les sections de solives de rives et surtout des solives d'about avec une portée de 4 mètres pour une reprise des descentes de charges verticales, horizontales et résultantes, du plancher, du mur et de la toiture avec charges climatiques et effets du vent compte tenue de l'orographie du terrain ?

Autre question, si vous permettez : Comment avez-vous calculé vos contreventements avec une façade de 24 m et un étage, à reprendre par des cotés de 8 m ? Avez-vous prévu des mur et non des cloisons, de refend et bien évidemment leurs descentes de charges sur le plancher et transmission aux différents pieux ? 

Je ne vous cache pas une certaine inquiétude !!!............ 

7. Pose osb (fixation et joint de dilatation) il y a 2 ans

La structure a été calibrée par un BE bois. 

Porteuses en 120x280, solives en 45x220 avec entraxe de 40.

Pour le contreventement des façades j'ai veillé a ne pas avoir de longueur de façade supérieure à 9m sans mur de refend. 

A l'avant un mur de refend pour la façade de 12m,à l'arrière les cloisons, avec des entretoises pour les cloisons parallèles aux solives. 

Le toit sera constitué de poutres en I et lamibois posés sur les lisses hautes qui reprendront les charges du toit. 

Du coup les cloisons n'ont il me semble pas à reprendre de charge verticale, elle aideront néanmoins à la rigidité de la structure. 

Je n'ai pas d'étage, tout est de plein pied.. 

J'espère que vos inquiétudes ce sont un peu dissipées...



8. Pose osb (fixation et joint de dilatation) il y a 2 ans

Il m'apparaît nécessaire de vous livrer mes premières réflexions sur la structure porteuse de votre ouvrage dans un simple but d'informations, mais en vous rappelant que ce type de dalle reprend l'ensemble de la construction, de ses charges et des effets du vent et des intempéries.

Concernant les solives : Portée 4000, avec entraxe de 400, section 45 x 220 – OK ! La flèche est à L/327 ce qui est théoriquement correct. Certes, mais il faudra compter sur une déformation de l'ordre de 8 mm et jusqu'à 12 mm après fluage. Cela peut être acceptable, certes, mais vous pourriez y trouver une certaine souplesse.

Il ne faudra pas oublier de poser des entretoises à mie portée, dans la mesure où avec du 45 on est loin des 60 fois la largeur en portée libre.

De plus, je ne sais pas ce que vous posez comme dalle de plancher, mais je rappelle que les petites rives de ces dalles doivent OBLIGATOIREMENT reposer et être fixées sur les dites solives.

Concernant les solives d'abouts :

La réaction aux appuis des solives est de 200 kg, soit pour un entraxe de 400, la charge à reprendre est de 500 kg/ml + 150 kg/ml pour les murs + 250 kg/ml pour la toiture = 900 kg/ml pour la solive pour une portée de 4 mètres = Flèche relative L/190 (au lieu de L/400) – Taux de flexion 113 % - De cisaillement 67 % - Déformation attendue 14 mm jusqu'à 21 mm après fluage.

Je précise en outre que je n'ai pas tenu compte des efforts impliqués par les refends que ce soit sur le solivage que sur les solives d'about.

Vous faites ce que vous voulez de ces informations, mais si j'ai pris la peine et le temps de vérifier et de rédiger ce post, ce n'est pas pour moi, mais pour vous.

En ce qui me concerne je ferais poser un pieux intermédiaire au minimum sous les solives d'about. Pour information complémentaire destinée à la pose du pieux, celui-ci reprendrait 2250 kg.

9. Pose osb (fixation et joint de dilatation) il y a 2 ans

Merci  encore pour ces calculs, par contre cela m'étonne que le BE ce soit planté à ce point sur les pieux et la portée de 4m...

J'ai en tout 18 pieux, tous espacés de 4m dans une sens ou dans l'autre. 

Je ne suis pas sur de pouvoir interpréter tout vos résultats, les taux de flexion et de cisaillement me semblent énormes. 

Et vous me dites qu'il m'en faudrait le double ? Ou alors il aurait sous dimensionné de moitié les porteuses ?

D'ailleurs ce que j'appelle poutres porteuses (120*280) c est ce que vous appelez solives d'abouts j'imagine.? 

Je ne sais pas si ça change beaucoup pour vos calculs, mais elles sont en lamellé collé et non en massif. Aussi le toit sera en végétalisation extensive, donc relativement léger. 

Le toit sera un assemblage de poutres en i  en 360 et de lamibois de même section sur les façades nord et sud. 

 

Ps, entretoises rajoutées aujourd'hui, cela semble déjà plus rigide, le charpentier m'avait dit que le rwh de fond de caisson contreventerait mais j'ai préféré jouer la sécurité la dessus et suivre vos conseils. 



10. Pose osb (fixation et joint de dilatation) il y a 2 ans

Oui, porteuse ne veut rien dire parce que toute les poutres sont porteuses !!! En revanche, le terme "solive d'about" donne bien l'image de son rôle.

C'est le BE qui a conçu toute la construction ? Où bien c'est vous qui avez fourni les charges pour le calcul ?

J'ai calculé en BM et non en BLC, mais cela change un peu pour la résistance mais peu pour la déformation.

Je pense que c'est un problème de conception générale.

La construction étant très longue, il aurait été préférable de poser les solives dans le sens de la longueur.

De fait, les solives d'about du long pan cumulent les charges du plancher, des murs de façade, des refends et de la toiture. 

Si les solives avaient été posées dans le sens de la longueur, les solives d'about n'auraient repris que les mur et le toit, les solives de rives n'auraient repris que le plancher, le mur et une demi travée du toit et les solives principales intermédiaires que les refends, les charges auraient ainsi été mieux réparties.

J'ai souvent calculé des descentes de charges pour des fondations Technopieux, je ne dépassait pas trois mètres entre pieux.


1-10 sur 53 réponses
1/6

Votre message :

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Nouvelle discussion

Vous n'avez pas trouvé les réponses à vos questions ?

Créer une discussion