Fixation Solives sur mur en parpaing Argi 16

Publié par beone il y a 11 mois

Bonjour à tous,

J'ai un soucis de choix de fixation de mes solives sur un mur en parpaing fait apparemment en Argi 16 (suivant un commercial : (parpaing avec des billes d'argile et donc un peu friable).
je suis en train de refaire le plafond de 8,2 m x 7,12m (plancher du haut dans les combles avec une hauteur max de 170 cm) de ma maison de 1956.
Presque au centre du plafond j'ai un IPE qui va séparer le plafond avec d'un côté 17 poutres de 3 m en contrecollés et de l'autre côté 17 poutres de 4 m en contrecollés. Les poutres (80 x 200) seront à l'opposé de l'IPE fixées au mur de parpaing de 25 cm d'épaisseur.
Le mur est constitué d'un linteau dont la limite haute vient au niveau de la face inférieur des poutres contrecollées, d'une rangée de parpaing en Argi 16 (au niveau des poutres) au-dessus du linteau puis de rangés de parpaings neufs de largeur 20 cm au-dessus des Argi 16 de largeur 25 cm.
Un commercial me dit de mettre une muralière puis sabots avec tire-fond ou de sceller les poutres et un autre commercial me dit que cela n'est pas DTU et que je doit mettre des sabots fixés directement sur le mur.

Auriez-vous des conseils SVP à me transmettre sur le choix de la fixation,

Dominique

Publié par beone il y a 11 mois

J'ai contacté mon maçon et lui me dit que c'est risqué de mettre des sabots directement sur les parpaings Argi 16 car trop fragiles. Il me conseil soit de sceller les poutres dans le mur soit de faire des trous que je bouche avec du ciment pour poser ensuite une muralière + sabots.

Par contre il me dit que la dimension des poutres est limite pour 4 m.
Pourriez-vous me dire si mes poutres en contrecollé de 80 x 200 conviennent pour un plancher courant sachant que les poutres vont soutenir un plafond en placo et supporter un plancher en bois ?
Quel est le bois le plus léger pour la réalisation d'un plancher ? la sapin ?

Dominique.

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 11 mois

A vous lire, je déduit que le porteur central a une portée de 8200.
Avec une volée de 4000 d'un coté et 3000 de l'autre, la bande de chargement est donc de 3500, ce qui est considérable pour une telle portée.
Je ne sais pas si vous vous êtes "amusé" à faire le calcul d'un IPE, moi, OUI.
Il faudrait soit un IPE de 450 soit 192 x 450 pour un poids de 77.6 kg/ml x 8.2 = 636kg
ou un IPEO de 450 soit 192 x 456 pour un poids de 92.4 kg/ml x 8.2 = 758 kg.
Les réactions aux appuis selon le modèle, sont proches de 4200 kg sur une surface d'appui de 200cm² soit 21kg par cm² ce qui est très très important et il conviendrait de vérifier que le mur existant est en mesure de reprendre cette charge concentrée sans être obligé de monter un poteau béton armé, si tant est que ce soit possible de le descendre aux fondations.
Un HEA de 300 soit 300 x h.290 serait peut être plus judicieux pour répartir la charge concentrée sur 300 cm& ce qui abaisserait à 14 kg/cm² qui pourrait peut-être se répartir sur un linteau armé préalablement coulé.

S'agissant des muralières, rien ne les interdit, pour autant que leurs fixation dans les murs soient correctes.

En revanche, l'interface de fixation entre métal et bois avec des épaisseurs d'aile de 14 ou 18mm selon le modèle, ne va pas être une partie de plaisir.

Les solives en 80 x 200 conviennent avec des entraxes de 500 pour OSB 3 en 2500 x 675 x 22mm.

Compte tenu de l'ouvrage, quand même délicat et structurel, je me permets de vous rappeler que le faisant vous même, vous le faites sans ceinture ni bretelles, c'est-à-dire sans aucune assurance.



Publié par beone il y a 11 mois

Salut et merci pour votre réponse.
Étant donné que mon soucis était la fixation des solives sur le mur, je n'ai pas précisé que pour l'IPE, celui-ci est un IPE de 200, qu'il est en deux parties 5 m et 3 m, que chaque extrémité est encastré dans le mur extérieur (sur le linteau de la maison) et qu'au milieu il repose sur un poteau en béton armé de 150x200 mm avec armature interne de 8x12xD10 (conseillé par la maçon).

L'encastrement disponible pour les solives dans l'IPE est de 47,2 mm.

Si les solives sont encastrées dans les murs, de combien minimum ? 6 cm voir 7 serait impeccable car les parpaings en Argi 16 dépassent de 6 cm des parpaings neuf qui sont au dessus.

Les solives sont prévus tous les 0,5 m.

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 11 mois

Le profilé d'un IPE de 200 S235 = Largeur 100 âme 6 soit 94/2 =47mm moins les arrondis de R12mm qui ne peuvent pas constituer un appui qui doit être au minimum de 50mm, ce type d'IPE ne convient pas aux appuis.
De plus, pour la portée de 5 mètres, le critère de flèche aux états limite de service ne convient pas avec une déformation de 18.9 au lieu de 12.5 requis sous charges élémentaires.
Egalement, le critère de moment critique de déversement élastique de 1.375 > 1 n'est pas satisfaisant.

Il convient également de noter qu'une même section d'IPE pour deux portées très différentes 5 et 3m apportera des déformations différentielles sans aucun doute très disgracieuses pour un même plafond.

Hormis l'appui des solives qui serait encore un peu juste, les critères satisfaisants apparaissent avec un IPE de 240.
Pour obtenir une déformation certes différente, mais acceptable, côté 3 mètres il faudrait un IPE de 160.

Bref ! à mon avis ce chantier n'a pas fait l'objet d'une préparation technique suffisante et en l'état, vous apportera avec certitude des déboires à plus ou moins long terme.
Vous n'êtes pas le premier et sans doute pas le dernier à vouloir mixer bois et métal et dans la plus part des cas cela pose problèmes.


Publié par beone il y a 11 mois

Merci pour ces éclaircissements ... plutôt pessimistes pour mon projet de modification.


Non en effet il n'y a pas eu de préparation technique suffisante car je ne m'attendais pas à ces déboires de plafond en brique pourri.

 

Je crois que je vais restreindre comme à l'origine le dessus du plafond à des combles non aménageables, mais apparemment ça ne pourra même pas servir pour cela suivant ce que vous me dites.

 

En fait avant il y avait des combles pratiquement inaccessibles avec un plafond en brique suspendu à un treillis de planchettes verticales. Toutes les cloisons ont étés supprimées, la toiture légèrement rehaussée et j'ai mis un IPE de 100 de large pour remplacer un mur de refend de 100 de large qui supportait le plafond et la toiture. Or, le plafond avec le treillis de planchettes s'est avéré très instable et donc j'ai tout fait tomber et me disant que remplacer ces planchettes par des contrecollés 80x200 cela ne pouvait être que mieux, puis bien sûr par la suite pourquoi pas mettre un plancher ...

 

Donc, en conclusion pour finir :
- si je laisse en comble non aménageable ça peut aller hormis l’appui des solives (même retenues en translation par plancher du dessus et contre les murs)  ?
- si je transforme en comble aménageable il faudrait que l'IPE soit d'un seul tenant et plus large (240) pour recevoir les solives et faire des combles aménageables ?
Variante :
- Si l'IPE était remplacé par une poutre en bois sur 8,2 m et reposant sur un poteau, quelle est la hauteur mini (tous type de poutre) que l'on pourrait avoir ?

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 11 mois

plutôt pessimistes pour mon projet de modification. NON ! Réaliste. Je ne vous ai pas répondu au hasard, j'ai pris la peine de calculer avec les logiciels adéquats et cela bénévolement.
Si vous aviez pris un BE ou un expert bois, certes qui comme les assurances coûtent toujours trop cher, l'étude technique aurait été bouclée correctement.

Toutes les cloisons ont étés supprimées, Et comme ce sont des cloisons, on en déduit qu'elles ne sont pas porteuses, grand classique !!! Mais à l'époque de la construction, on considérait qu'elles apportaient leur contribution pour un simple plafond............

cela ne pouvait être que mieux, puis bien sûr par la suite pourquoi pas mettre un plancher ... En matière de structure, rien n'est dû au hasard où aux suppositions, tout se calcule. Dans ce domaine, je rencontre des cas dramatiques de personnes qui pensaient ou croyaient que .........


- si je laisse en comble non aménageable ça peut aller hormis l’appui des solives (même retenues en translation par plancher du dessus et contre les murs)  ?  S'il n'y a que le plafond à porter, les 35 mm d'appui des solives peut suffire, mais attention, il ne faudra pas que dans six mois ou cinq ans vous ou quelqu'un d'autre s'en serve comme plancher. Pensez à une revente toujours possible.

- si je transforme en comble aménageable il faudrait que l'IPE soit d'un seul tenant et plus large (240) pour recevoir les solives et faire des combles aménageables ?  Ce sera un autre calcul parce que dans le cas d'une poutre sur trois appuis, celle-ci travaille mieux, la section diminue donc, par contre c'est l'appui milieu qui reprend le plus de charges (62%) ce qui sous entend que le pilier béton et ses fondations devront reprendre 5200kg plus le poids propre du pilier béton sur une petite surface de 300cm² soit 18 kg/cm²ce qui n'est pas rien pour une fondation !!!

Variante :
- Si l'IPE était remplacé par une poutre en bois sur 8,2 m et reposant sur un poteau, quelle est la hauteur mini (tous type de poutre) que l'on pourrait avoir ?
Bois lamellé-collé GL24 de fabrication Française de section 135 x 405 - Poids 230 kg - Réactions aux appuis 760 - 5100 - 2000 - Surfaces d'appuis extrémité 60 x 135, milieu 170 x 135 - appuis sur surfaces bois - déformation à terme après fluage inférieure au centimètre.

Publié par beone il y a 11 mois

La fondation du poteau du milieu fait environ 65 x 65, repose sur la banche (roche calcaire) et est noyé dans la fondation centrale en béton du plancher hourdis réalisé après.

Comme vous dites, j'ai peur qu'après une obligation de revente que quelqu'un s'en serve pour stocker ou aménager après avoir posé un escalier car pour pour le moment il n'y a qu'un trou d'homme 600 x 800 pour y accéder.
Donc je vais réfléchir à tout cela, je pense remplacer les IPE actuelles par un IPE 220 d'un seul tenant qui permettra d'encastrer les contrecollé et laisser en non aménageable. Ce sera des dépenses mais si je ne le fais pas maintenant après ce sera trop tard.

OK et big merci pour tous ces calculs, conseils, lumières et réponses, en plus gratos, sur ce sujet.
Cordialement.

Publié par beone il y a 11 mois

Annulé

Publié par beone il y a 9 mois

Bonjour,

Pouvez-vous me donner le poids des poutres épicéa contrecollées 80 x 200 au m3 ? Il me semble  avoir trouvé un tableau sur le site mais je n'arrive pas à remettre la main dessus ...

Je vais sceller mes poutres de plancher et concernant la chaux hydraulique, on parle souvent de sable à mélanger avec mais peut-on remplacer par un mélange sable + petits gravier pour combler des trous (peut-être en plus plus solide) ?

Merci pour votre aide

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

Fixations des solives murs parpaing

Publié par tazolive

5 réponses
1568 vues
0 like

Fixation poutre et solive dans parpaing

Publié par magicseb

9 réponses
48264 vues
0 like

fixation portail bois dans mur en parpaing

Publié par 77herve

0 réponse
539 vues
0 like

Fixation de solives sur mur en pierre

Publié par pelou21

1 réponse
1719 vues
0 like

fixation sabots sur parpaings

Publié par nico 44

6 réponses
10011 vues
0 like