Assembler des montants pour faire un poteau

Publié par nicolas_faf il y a 1 an

Bonjour,

J'ai épluché un peu le web mais j'ai aucune suggestions là-dessus..

De quelle façon assemblez-vous latéralement des montants entre-eux, lorsque par exemple on en regroupe 3 ou 4 pour se renforcer à la descente d'une charge ?

Ou bien pour combler le vide d'un angle un peu particulier à la jonction de deux paroi, c'est à dire, en assemblant des montants puis en les délardant au bon angle.

Vis successives ? Colle ? Rien ?

Cordialement,

Nicolas

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 1 an

Il suffit de les assembler avec des vis SFS en crois à 45°.
La longueur des vis est choisie en fonction de l'épaisseur du poteau à assembler.
En revanche ce qu'il ne faut pas faire et que j'ai déjà rencontré lors d'expertises, ce sont des sabots fixés avec des tirefond de 12 dans des bois de 45 . . . . .

Publié par Noobodyy il y a 1 an

Bonjour Boisphile,

Merci pour votre réponse.

J'ai une question qui se rapproche de celle posée plus haut.



Sur mon schéma, le pan de mur en ossature bois, un montant doublé (rouge) et les fixations horizontale par vis de 6*80.

Dans le cas où les montants sont doublés sur un même pan de mur, leur assemblage par vis à bois 6*80, posées à l'horizontal, est-il valable ou complètement inutile ? (par rapport à leur pose en croix)

Idem pour la fixation de deux pan de mur entre eux ?


En rouge les montants de mur, en bleu le montant posé à la perpendiculaire (lui même fixé par des vis de 6*80 posées horizontallement), en vert les fixations horizontales qui solidarisent les montants de chaque mur entre eux.


En espérant que mes schémas soient compréhensibles.

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 1 an

Que ce soit en partie courante ou en angle, le raccordement de deux parois doit être fait sur trois points au minimum par étage.
Le type de fixations, leurs diamètres (minimum 6 vis de D.6 à filetage partiel ou 4 boulons de D.8) leurs quantité est déterminé par le calcul et dépend de plusieurs paramètres et en particulier de l'exposition de la construction aux éléments extérieurs, vent, sismique, aux efforts à reprendre, verticaux, horizontaux et latéraux, de telle sorte que ces efforts soient correctement transmis d'un élément à l'autre.
Les angles qui sont des points sensibles doivent comporter au moins 3 montants.