plafond et poutre qui fléchit

Publié par al1gou il y a 7 ans

Bonjour

J'ai parcouru plusieurs des pages du site traitant de charge possible pour une poutre.

Et je ne suis pas capable de calculer cela moi-même. Ce qui ne m'empêche pas d'avoir un sérieux problème à résoudre...

C'est un peu compliqué à expliquer.

Le bâtiment est un hangar que l'on transforme en habitation. Seul le rez-de-chaussée sera habitable. Les murs ont été montés en béton chanvre+chaux sur une ossature bois (sapin 95*45) indépendante de la structure (4 rangées de 4 poteaux chêne 200*200 sur plots béton) du hangar. Toute l'ossature a été proposée, fournie et posée par une société.


Pour le plafond, ce sont des pannes de sapin en 200*40, écartées de 37cm, dont les extrémités sont posées sur les ossatures extérieures et ossatures cloisons. Ces pannes sont aussi vissées sur une panne 200*40 posée à chant sur l'ossature. Sous les pannes, on a vissé des panneaux de fibre de bois (20 mm), puis des liteaux pour le futur lambris. Par dessus, on a insufflé de la fibre de bois dans ces caissons, puis fermé par un pare-vapeur et de la volige de 16 mm pour l'étage (espace de stockage).


La grande pièce principale en bas est un rectangle de 7,50m sur 7,30m, fermé à un angle par 2 baies, l'une de 2m, l'autre de 3,40m. Pratiquement au milieu, dans le sens de la largeur, une poutre de 7,30 m (sapin de 220*80), qui supporte les extrémités de 2 rangées de pannes pour le plafond, les pannes mesurent 3,60m côté intérieur (l'autre extrémité de la panne repose sur l'ossature cloison cuisine-chambre) et 3,80m côté baie et mur extérieur.


2 problèmes :

  • Il n'y a pas de véritable linteau au-dessus de la baie de 3,40m, et l'ossature a déjà cintré. On m'a proposé de rajouter des poteaux et une poutre de 220*80 (sapin) pour rattraper cela. Je ne suis pas sûr que ce soit suffisant (pas de charge de ce côté cependant, hormis les pannes et le plafond, car on est juste sous le rampant de la toiture).
  • Plus grave, la poutre centrale a « craqué », car c'est du sapin abouté(« déchirure » d'une des parties collées). Et il y a un cintrage (? ou cintre?) de plus de 2cm au milieu. J'ai pour l'instant placé 3 étais. Toujours pour l'instant, on a envisagé de monter un poteau chêne sur une partie du plot béton sur lequel est posé un des poteaux du hangar, au centre de la pièce, et d'y faire reposer 2 poutres (4m et 3,30m) sur lesquelles on pourrait boulonner celle qui a fléchi...

Dans les 2 cas, quelles seraient vos préconisations?

désolé d'avoir été si long, merci d'avance!

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 7 ans

Totalement irresponsable tout cela, on croit rêver !!!............ comment voulez-vous qu'une poutre de 75 x 220 soit porteuse de quoi que ce soit sur 7m30 avec une bande de chargement de 3m60, ce n'est pas possible, avec 3 kg/m² la déformation est déjà instantanément de 1 centimètre.

Là vous balancez le solivage en gros 20 kg/m² plus la laine de bois qui n'est pas un modèle de légèreté, de la volige de 16 et vous comptez en plus poser du lambris en-dessous. (Je ne parle pas du pare-vapeur qui est posé du mauvais coté) On se balade à 40 kg/m² ce qui vous donne un taux de flexion de 200% et une déformation de 8 centimètres et que se terminera aux alentours de 15 centimètres à terme ……….. Rien n'a été calculé dans votre affaire ……… je n'ai jamais vu ça, c'est incroyable !!!........... Au-dessus d'une bais de 3m40 il faut un lamellé collé, un bois massif ne suffit pas, une baie vitrée n'accepte de 2 ou 3 mm de déformation ………

Mes préconisations, c'est simple, faire un plan, faire des calculs, démonter et refaire, toutes autres solutions à proscrire.

Publié par al1gou il y a 7 ans

Je ne suis pas tres surpris de cette volée de bois vert. Je vous remercie déjà de la réponse rapide, qui conforte mes craintes. J'avais peur que ma description soit trop longue et pas très claire, il fallait un certain courage pour aller au bout!


Je rappelle que « toute l'ossature a été proposée, fournie et posée par une société. ». Dès le départ, il a été question de structure validée par un « bureau d'études » (je ne me souviens plus du terme) qui est sans doute le bureau de commande de la centrale d'achat.

Dans mon cas, c'était quasi impossible de trouver une entreprise qui accepte de s'adapter à un environnement existant, hors la structure classique réalisée en atelier. La plus grande partie de l'ossature paraît tenir la route, et ceci en utilisant des volumes de bois réduits.


Cependant , il est certain que j'aurais du réagir lors de la pose de certaines parties de la structure bois.

Le pb de la baie et du linteau nécessaire a été signalé depuis longtemps. Mais personne (dont plusieurs artisans) n'a vu le problème central, sans doute aussi parce que le poteau central en chêne du hangar est très proche du milieu (12 cm) de la poutre qui a fléchi, et ce « voisinage visuel » donne une (fausse) impression de solidité...

J'ai bien compris que tout cela n'était pas récupérable, mais j'essaie de prévoir les différentes propositions.

Pour le linteau de la baie, par exemple, j'ai expliqué le cas à un fournisseur de matériaux local, qui m'a préconisé un lamellé collé de 320*80, que je peux placer à l'extérieur (il sera protégé ensuite par le bardage d'origine) pour reprendre la structure bois.


Pour la partie centrale, peut-on envisager de « doubler » le plot béton soutenant le poteau chêne du hangar (c'est en partie accessible), de « doubler » également le poteau chêne, qui supporterait 2 lamellés collés (un de 4m, l'autre de 3,30m), auxquels on pourrait boulonner ensuite la poutre fragilisée. Mais je ne sais pas quelles dimensions il faudrait envisager, si cela suffirait, et s'il ne faut pas envisager un autre matériau..

est-ce déjà envisageable, et devrais-je faire intervenir une personne qualifiée?
Merci de votre patience.

Publié par jb3 il y a 6 ans

Bonjour,
j'ai acheté en 2009 un appart ancien de 1900, 45m² et mon plafond ainsi qu'une poutre porteuse de mon salon ont un fléchissement d'environ 8cm, je voulais savoir si cela était normal.
mon salon fait environ 26m²et est traversé par 3 poutres de 5.20m de long.
En partant de droite (coté fenêtre) à gauche, les écart entre les poutres sont de 1m30, de 1m55 et de 1m55, la 1ere poutre a une épaisseur de 30cm, la 2ème de 35cm mais séparée en 2 (il y a eu je pense un rajout d'une autre poutre avec entre les 2 une sorte d'enduit ou mastique à bois) et la 3ème 21cm.
C'est au niveau de celle de 35cm au milieu de mon salon que le fléchissement est le plus visible (8cm).
Le reste de l'habitation en allant sur la gauche comprend la salle de bain et la chambre avec 3 autres poutres de 12cm, 19cm et la 3ème à moitié dans le mur de la cloison du fond de l'habitation, elles sont séparées respectivement par 2.18m, 1.20m et 1.35m.
Je suis au 4ème étage sur 5, et mon voisin n'a rien de lourd chez lui, le fléchissement était déja visible avant que mon voisin du dessus n'aménage.
En vous remerciant.

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 6 ans

Vous êtes dans un immeuble, donc une copropriété et par définition tout ce qui est structurel est partie commune.

Non, ce n'est pas normal une telle déformation, il faudrait faire une enquête pour savoir la composition d'origine et celle d'aujourd'***. Peut-être qu'un occupant précédent a chargé le plancher avec du carrelage ou une chape …………

Bref ! la démarche à faire est de taper aux portes pour savoir si le problème existe ailleurs.

Ensuite, il faut saisir la syndic par LRAR et lui expliquer tout cela. Il diligentera un expert qui effectuera les vérifications et calculs et fera un rapport.

Publié par jb3 il y a 6 ans

Merci de votre réponse,

je voulais juste savoir si le plafond risquait de s'écrouler et est ce que l'assurance du syndic peu prendre en charge les réparations?

je vous remercie.

Publié par jb3 il y a 6 ans

Bonsoir,
j'aurai voulu savoir aussi qu'elles pourraient être les solutions pour consolider le plafond et si il y avait un risque que l'on casse tout le plafond et donc le plancher du voisin du dessus afin de tout refaire plus solidement.
Et aussi si il y avait un risque que mon plafond s'effondre sans prévenir, et l'assurance du syndic peut elle prendre en charge les travaux?

en vous remerciant.

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 6 ans

Je ne peux pas porter de jugement sans voir ………… Et sans savoir comment tout cela est monté. Il y a des experts pour cela.

Le syndic est un gestionnaire, pas une entreprise ……… le syndic c'est un peu vous, c'est vous qui le nommez et vous en changez s'il ne vous convient pas.

Donc vous saisissez votre syndic en décrivant le problème et éventuellement avec des photos.

Il prendra sans doute contact avec vous, peut-être que vous pourriez aussi prendre contact avec le président du conseil syndical, peut-être qu'une enquête auprès des autres copropriétaires serait judicieuse ………….

Le syndic dépêchera un expert chez vous et ceux qui connaissent le même problème.

Ensuite la démarche suivra son cours, soit il y a péril, soit il n'y a pas, soit vous êtes seul, soit pas………..

Selon le cas le syndic peut décider de faire faire les travaux, soit vous êtes plusieurs et il convient alors d'effectuer une recherche minutieuse des causes et remèdes.

Une assemblée générale extraordinaire est convoquée et c'est cette AG qui décidera de ce qu'il y a à faire.

Pense qu'il serait également utile de faire une déclaration à votre propre assurance qui fera des démarches en parallèle.

Selon le cas cela peut être simple ou très compliqué ………..

Publié par jb3 il y a 6 ans

Bonsoir,

J'ai reçu un devis d'un charpentier qui me propose fourniture et pose d'un IPE de 5.60 m boulonné contre la poutre existante qui fléchie,y compris la manutention,ainsi que les retouches de plâtre et peinture pour 4963 euros ttc.
Comme je vous avez dit j ai une poutre au milieu du salon fissurée en largeur sur le desous mesurant 5.30m de long sur 20cm de large et 25cm de haut qui est fléchie de 8cm ainsi que le plafond, ils ont du rajouter une 2ème poutre de 5.3m de long, 10cm de large et 20cm de haut avec entre les 2 certainement du plâtre couleur bois qui elle aussi est fléchie.
Le charpentier m'a dit que la section en hauteur de la 2ème poutre rajoutée n'était pas suffisante car elle a aussi fléchie.
Penser vous être une bonne solution de rajouter une ipe contre les 2 poutres en les boulonnant entres elles?
Ne risque t il pas d'avoir trop de poids au même endroit sur les murs porteurs?
Une ipe est elle plus résistante qu'une poutre en bois?
En vous remerciant.

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 6 ans

Vous faites ce que vous voulez, avec l'apprenti sorcier de votre choix, mais je vous rappelle que vous ferez cette intervention sans filet.

Vous en prendrez la pleine et entière responsabilité car vous intervenez sur une partie de la structure qui ne vous appartient pas.

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

poutre qui fléchit

Publié par Veviette

6 réponses
1915 vues
0 like

Avis sur entrait qui « fléchit «

Publié par Mr jardin

15 réponses
184 vues
0 like

poutres plafond

Publié par grk

0 réponse
1948 vues
0 like

poutre au plafond

Publié par minichef

0 réponse
1143 vues
0 like

poutres pour plafond ???

Publié par Joe

0 réponse
1633 vues
0 like