poutre qui fléchit

Publié par Veviette il y a 3 ans

Bonsoir,
Petit appel au secours...

Avec mon mari, nous avons acheté et fait rénover une maison de pêcheurs.
C'est une maison carrée de 5.80*5.80m, avec Rdc, étage et combles.

Le plancher de l'étage est supporté par deux poutres
-l'une comporte un poteau dans le milieu (présent lors de l'achat)et est en bon état.
- la deuxième a fléchi depuis que (hum hum) j'ai posé mon dressing pile au dessus, avec tous nos vetements. Au milieu de la poutre. Cette poutre est également fendue.

C'est difficile de mesurer ce fléchissement. Toutefois les plinthes sont décollées (4-5mm), les placo ont travaillé. le plancher aussi. bref.

Le maçon est passé poser une chandelle. il nous recommande soit un poteau comme sur la première poutre, soit un ipn entre le mur et le poteau existant.

J'avais également pensé supprimer le dressing, puisqu'il est trop lourd, mais j'entends parler d'"effet ressort"

Ma question est donc la suivante:
une fois l'ipn ou le poteau posé, est-il possible de supprimer ce dressing et le remplacer par un meuble plus leger, (ou rien du tout).
et les poutres peuvent elles réellement CASSER si j'enleve brusquement la charge?
et si je le fais tout doucement??

Et je précise avant de conclure: ce dressing ne fait que 1m*60cm: des dimensions somme toute raisonnables!!
Merci d'avance,
Veviette

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 3 ans

La première chose à faire est de nous donner la section de cette poutre. Ensuite, il faut bien comprendre pourquoi l'une possède un poteau intermédiaire et pas l'autre. Très souvent, ces constructions possèdent au RCH de petites pièces séparées par des cloisons, souvent de brique, que l'on dit aujourd'*** non porteuses. Certes, mais ce n'était pas le cas à l'époque de la construction et ces cloisons étaient bien des appuis intermédiaires. Comme de nos jours on aime les "grands volumes" (terme de vendeur) et qu'il y a toujours une bonne âme qui vient vous dire << Ah ! mais pas de problème, ce n'est qu'une cloison, elle n'est pas porteuse>> et du coup on la supprime. Alors est-ce qui c'est passé chez vous ? Je ne sais pas, mais c'est une possibilité.

Publié par Veviette il y a 3 ans

Bonsoir,

merci de votre réponse...
la poutre doit faire a peu près 20X20, a peu de chose près. Je l'ai toujours trouvé un peu "maigre", on avait posé la question aux menuisiers/macons qui ont travaillé dans la maison. ils avaient répondu: pas de poteau existant, donc pas besoin de poteau.
Bon.
Les solives sont rapprochées (environ 40cm) (en orme :D)

Sur l'état originel:
- il n'y avait pas de cloison, ni de sdb, ni de meubles a l'étage. Forcément, meme sans mettre énormément de choses, on en a rajouté!!
- par ailleurs, nous avons supprimé les tomettes+fait faire une chape en béton allégé
- nous avons également fermé la trémie de l'escalier (accroché sur la poutre qui flanche aujourd'***) (et l'avons fait déplacer).
- au rez de ch, il y avait en effet une cloison "non porteuse" sous la poutre, mais en supprimant notre trémie, elle disparaissait naturellement.

et la maison n'avait JAMAIS ete chauffée. Jamais. jamais. c'était pétri d'humidité et tout moisi.
Forcément, tout a changé...

Aujourd'***, la question, c'est au choix:
-Changer la poutre (gros travaux) (sur une maison mitoyenne des deux côtés)
-mettre un ipn de soutien (moche)
-mettre un poteau (pas pratique)

Et surtout, une fois ceci fait, puis-je supprimer la charge et changer de meubles.

on fera au mieux selon contraintes, nécessité et budget.
Merci d'avance de vos lumières,

Veviette



Boisphile

Publié par Boisphile il y a 3 ans

Ce qui est difficile à comprendre, c'est que ni vous ni personne ne peut expliquer le phénomène et pourtant :

1) Vous supprimez une cloison dite "non porteuse", mais qui l'était quand même.

2) Vous faites faire une chape béton sans vous poser la question de savoir où est passée l'eau du béton.

3) vous surchargez l'étage avec cloisons etc ………….

Vous avez cumulé les risques sans faire aucune étude, aucun calcul.

Une poutre de 5800, de section 200x200 avec une bande chargement de 1930, c'est un taux de flexion de 148%, une déformation sous charge de 50mm allant jusqu'à 77mm à terme.

Comment voulez-vous redresser cette poutre, il faudrait décharger complètement l'étage, mais vous ne le ferez pas à cause de la chape, remonter cette poutre au vérin, mais vous ne pourrez que si le sol du RCH est en mesure de l'accepter, pour pouvoir placer un poteau, là encore si le s'il l'accepte dans le mesure où il devra supporter une charge concentré permanente de 1800kg soit le poids d'une grosse voiture sur la surface d'une carte postale.

Voila le tableau brossé ! Pour les miracles c'est la porte à coté !!! Je ne sais pas ce que vous pouvez envisager, la marche arrière ne va pas être facile à faire. Sans compter que selon votre description, il serait peut-être prudent de vérifier l'état des têtes de poutres dans les scellements où là encore vous pourriez avoir des surprises.

Publié par Veviette il y a 3 ans

Merci pour votre synthèse précise. Nous sommes parfaitement d'accord sur le diagnostic.

Ma question est toujours la suivante:
une fois l'ipn ou le poteau posé, est-il possible de supprimer ce dressing et le remplacer par un meuble plus léger sans "effet ressort"? (parce que oui, on posera un ipn ou un poteau, avec éventuellement une plaque pour diffuser la charge sur la dalle)

Je reformule, pour que ce soit bien clair:
L'allègement de la charge est-il possible une fois que le renforcement de la poutre est fait?

Nos objectifs étant:
- l'arrêt du fléchissement (et non le redressement)
- et le changement de la disposition des meubles (pour cause: modification de la vocation des pièces)


Excellente journée à vous
Veviette, heureuse propriétaire de la maison qui penche.

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 3 ans

Il faut d'abord alléger au maximum pour que la poutre remonte un peu quoi que j'y crois peu car ce n'est pas le poids du dressing qui est en cause mais la conjugaison des trois actions citées supra.

A mon sens un IPN en flexion ne servira pas à grand-chose, sauf une section très importante, difficile à gérer par le poids, la mise en place et le couplage avec la poutre bois.

La meilleure solution est le poteau, mais pour qu'il soit efficace, il faudrait soulever légèrement la poutre en son milieu de 10 ou 15mm avec un vérin, puis glisser un poteau sur platine vérin lui aussi, pour mettre l'ensemble en pression de telle sorte que le poteau prenne sa pleine charge.

Les deux problèmes à résoudre, ce sont les appuis sur le plancher existant, pour le vérin qui va peut-être demander 4 ou 5 tonnes et ensuite pour le poteau pour 2 tonnes.

Publié par sebseb il y a 3 ans

"puis glisser un poteau sur platine vérin lui aussi"

Bonjour Boisphile,

Je ne visualise pas ce que vous dite là.

Pourriez vous expliquer un peu s'il vous plais?

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

plafond et poutre qui fléchit

Publié par al1gou

9 réponses
6811 vues
0 like

Avis sur entrait qui « fléchit «

Publié par Mr jardin

15 réponses
184 vues
0 like

poutre L/C

Publié par ZENHEN60

0 réponse
1303 vues
0 like

POUTRES

Publié par Joe24600

0 réponse
1458 vues
0 like

poutre

Publié par kasim

6 réponses
1586 vues
0 like