FREIN VAPEUR SUR DALLE BOIS ISOLEE EN OUATE

Publié par ricaro il y a 6 ans

BONJOUR

Je viens de m'inscrire sur le forum et voici ma première interrogation.J'ai construit ma maison ossature bois sur pilotis(donc vide sanitaire très ventilé).Malheureusement j'ai pris un mauvais départ quant a ma dalle. En effet j'ai posé en fond de caisson entre mes solives de l'osb 4.Jusque là pas de problême. seulement par la suite j'ai tendu un frein vapeur sur les solives puis j'ai fermé mes caissons par un osb 3 EN 16mm avant de poser mes murs.je pensais par la suite inssufler la ouate par le dessous. seulement j'ai eu beaucoup de mal a couvrir mon chantier avant de mettre hors d'eau. résultat l'eau est passé a travers les dalles d'osb et s'est trouvé bloquéé par le frein vapeur. une fois hors d'eau(si on peut dire) j'ai découpé les partie centrales de mon plancher pour tout assèché et j'ai réussi a arracher le frein vapeur. tout est maintenant bien sec. je me pose donc la question suivante : puis je refermé mon planché et insufler la ouate auquel cas je me passe de frein vapeur ou dois je retirer tout mon plancher puis poser de nouveau un frein vapeur avant d'insufler la ouate(puis pose de liteaux et de nouveau plancher).Bon c'est un peu confus mais...

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 6 ans

Plancher de base en bois :

Je ne parle pas du dimensionnement que je suppose correct (mais quand même une petite vérif .......) Osb 4 en fond, sur ce fond un film de type sous-toiture, la ouate de cellulose, le pare-vapeur (mais de grâce un vrai pare-vapeur avec un SD d'au moins 18 mètres si non vous aurez des problèmes) puis le plancher en OSB 3 en espérant qu'il soit posé correctement, c'est-à-dire mieux que la première fois, les petites rives posées et fixées sur les solives et les assemblages collés.

Vous ne pouvez pas faire de l'insufflation, si non vous percez le PV ............ et la ouate simplement répandue ce n'est pas top, ais c'est vous qui voyez ............ Je serais curieux de connaître l'entraxe des solives pour du 16 ..................mais bon !!!

Publié par ricaro il y a 6 ans

super déja une réponse...je vois qu'il y'a du monde au bout du phile.

j'avais malheureusement très bien fixé mon plancher osb petites rives posées sur les solives et assemblages collés. je dis malheureusement parce que maintenant, il va falloir, si je suis votre conseil, le retirer intégralement pour poser le pare vapeur(insufflation à travers le pare vapeur) puis liteaux donc lame d'air puis replancher. solives 225*38 avec entraxe de 40. Par contre je n'avais pas envisagé de poser de film de sous toiture sur mes fonds de caissons(quel en serait l'intérêt?) faire et défaire c'est travailler(je déteste ce dicton)

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 6 ans

Plusieurs choses :

38 est un appui insuffisant pour des dalles de plancher, il faut au moins 42 et encore faut-il que les entraxes soient au millimètre.

De plus avec cette section et un entraxe de 400 il ne faut pas que la portée dépasse 3m50 et encore faut-il qu'il n'y ait pas de charge localisée comme un escalier par exemple.

Le film de sous toiture empêche l'humidité de remonter dans l'isolant, l'OSB n'est pas étanche loin s'en faut.

NON ! monsieur, on n'insuffle pas à travers le pare-vapeur ........ vous ne comptez quand même pas faire un trou à chaque travée !!! réfléchissez !!!....

Que sont ces ""liteaux"" et cette lame d'air ?

Bigre ! la copie est à revoir en totalité et vous n'avez pas encore évoqué les poutres de ceinturage et intermédiaires et leur mode de calcul ........ j'ai quelques doutes !!!

Publié par ricaro il y a 6 ans

saperlipopette, ça faisait longtemps que je ne m'étais pas fait grondé comme ça. ça donne un coup de jeune tout a coup. toutefois mon but n'était pas de vous faire enrager mais plutôt de vous demander un conseil.  38 c'est juste en effet. toutefois c'est plus en accord avec mon budget et toutes mes rives d'osb sont piles poil dans le milieu de la solive. je n'ai pas de longueur de plus de 3,50m et les calculs de charge passaient. sous l'escalier j'ai doublé les solives. Pour ne rien vous cacher mes longrines ainsi que le ceinturage intermédiaire sont en poutre lamellé collé de 360*140. voila voila mais tout ca ne me dit pas comment agir maintenant. j'avais aussi pensé aux copeaux de bois pour isoler ma dalle. avez des témoignages la dessus?

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 6 ans

Budget, certes, mais à combien estimez vous le coût de la durabilité de votre ouvrage et de votre sécurité ?

38, ce n'est pas "juste", ce n'est pas bon, l'appui doit être de 20mm par dalle et vous aurez remarqué qu'en sous face il y a un dégraissement de 1.5 à 2mm ce qui fait un appui total de 42 mm lorsque les dalles sont "pile poil" sur l'axe.

Et l'entretoise à mie portée, y avez-vous pensé ?

Tient du BLC en 360 comme ceinturage, donc des lames de 45 donc ce n'est pas du classe 3b ........ vous comptez le garder longtemps ?

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

Frein vapeur comble perdu et ouate de cellulose

Publié par goldengod

4 réponses
400 vues
0 like

Frein vapeur / Pare vapeur

Publié par gastonlagrat

2 réponses
1442 vues
0 like

pare vapeur ou frein vapeur

Publié par coterie

9 réponses
13417 vues
0 like

emplacement freine vapeur

Publié par christ67

1 réponse
1136 vues
0 like

FREIN VAPEUR - PARE VAPEUR PLANCHER

Publié par choussy

11 réponses
1104 vues
0 like