Plancher/parquet vieille longère (large entraxe)

Publié par yefka il y a 2 ans

Bonjour,

Nous habitons une ancienne longère et souhaiterions aménager l'étage.
Le bâtiment est constitué de 2 parties séparées d'un mur de refend.
Les solives ont une portée de 5m et de section 200x300 en chêne.
- La petite partie 5m x 4.3m a des solives biscornues peu planes, et un entraxe d'environ 92cm. Cette partie servirait de SDB+cuisine
- La grande partie 5m x 10m a des solives bien droites (mais pas nécessairement toujours de niveau) et un entraxe d'environ 82cm. Cette partie servirait de salon/chambre/dortoir, nous n'avons pas prévu de cloison en dur.

Le plancher actuel est constitué de planches en chêne d'environ 3cm d'épaisseur non clouées et non rainurées, posées sur des cales elles-mêmes posée sur les solives.

Sachant que nous souhaiterions maximiser la hauteur sous plafond (les entraits des fermes passent à environ 1m90, je passe tout juste dessous), quelles seraient nos possibilités ?

J'avais envisagé plusieurs hypothèses :

1) enlever les planches, et caler des lambourdes sur les solives, puis un parquet cloué ou vissé => j'ai cru comprendre que la section nécessaire serait mini de 60x80 soit une perte de hauteur de 60+23mm+isolant soit pas loin de 10cm perdus

2) enlever les planches, poser de l'OSB3 sur les solives, puis un parquet collé ou flottant => au vu des fiches techniques des fabricants le 25mm serait adapté mais j'ai lu sur ce forum que leurs fiches techniques étaient trop optimistes ?

3) garder les planches, essayer de les caler d'aplomb puis les clouer, faire un ragréage pour assurer le niveau, puis poser un parquet collé ou flottant.

4) enlever les planches, mettre un plancher rainuré 27mm cloué sur les solives. => j'imagine que c'est contraire aux DTU, mais c'est ce qui a été fait sur une autre partie de la maison :(

Merci par avance de vos avis.

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 2 ans

1) enlever les planches, et caler des lambourdes sur les solives, puis un parquet cloué ou vissé => j'ai cru comprendre que la section nécessaire serait mini de 60x80 soit une perte de hauteur de 60+23mm+isolant soit pas loin de 10cm perdus
Pour de tels entraxes (920) il faudra passer avec des 63 x 100 (section normalisée) pose à plat avec entraxes de 450 pour parquet à clouer en 23mm.

2) enlever les planches, poser de l'OSB3 sur les solives, puis un parquet collé ou flottant => au vu des fiches techniques des fabricants le 25mm serait adapté mais j'ai lu sur ce forum que leurs fiches techniques étaient trop optimistes ?
Non, l'OSB 3 ou 4 ne passe pas de tels entraxes, on s'oriente plutôt vers des entraxes de 600 en OSB3 de 22 et 650 en 25 et 650 et 700 pour l'OSB 4. De plus, les petites rives des dalles devant obligatoirement reposer et êtres fixées sur les solives, cela ne passe pas.

3) garder les planches, essayer de les caler d'aplomb
De niveau puis les clouer, faire un ragréage Non, pas de ragréage, mais vous pourriez doubler en OSB de 18. pour assurer le niveau, puis poser un parquet collé ou flottant. Plutôt flottant sur résilient.

4) enlever les planches, mettre un plancher rainuré 27mm cloué sur les solives. => j'imagine que c'est contraire aux DTU, mais c'est ce qui a été fait sur une autre partie de la maison :(
Là, c'est vous qui en prenez la responsabilité, mais alors que les entraxes doivent être de 450mm pour du 23, le 27 est un peu court pour du 27 !!!.... surtout que selon les mouvements du parquet aux variations hydriques, l'assemblage RL ne sera pas toujours complet.

Publié par yefka il y a 2 ans

Bonjour, et merci pour ces précisions.

Ok pour le 2) et 4) je peux faire une croix dessus.

Il me reste donc la solution 1) et la 3).

Concernant la solution 3), je n'étais pas sur que ça passerait à cause de l'épaisseur de 30mm des planches. Ca passe parce que c'est du chêne ?
Si j'opte pour un doublage en OSB3 de 18mm, il faut que mes planches soient toutes de niveau. Cependant, certaines sont un peu voilées et j'ai des différences de niveau de quelques mm par endroit. Ce n'est pas génant si par endroit il y a un léger "vide" sous l'OSB et que celui ci n'est pas en contact permanent ?

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 2 ans

Interposez un feutre ou une sous couche quelconque entre plancher existant et OSB pour éviter les grincements.
Vissez l'OSB parallèlement aux planches avec des vis de 5 x 50 avec des entraxes de 135mm environ sur la largeur et 500mm environ sur la longueur soit en gros 36 vis par dalle de 2500 x 675.

Publié par yefka il y a 2 ans

Merci beaucoup.

Donc pour résumer, j'aurais dans l'ordre (du bas vers le haut) :
- solive
- cale (hauteur variable)
- planche en chêne 30mm clouée
- sous-couche (type sous-couche pour parquet 2-3mm ?)
- plaque osb3 18mm vissée (5x50)
- sous-couche parquet (2-3mm)
- parquet flottant (~15mm)

soit environ 70mm+cales

Ce qui me fait donc gagner 2cm par rapport au cas cas 1) : 63+23+sous-couche sous lambourdes = soit 90mm+cales

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 2 ans

Pourquoi ôter les planches, il faut les laisser tel quel, c'est l'OSB qui nivellera l'ensemble.
Voire éventuellement ajouter quelques vis pour refixer les planches un peu voilées, mais vous ne ferez pas du neuf avec du vieux, il faut s'adapter.
Collez les assemblages des dalles.

Publié par yefka il y a 1 an

Bonjour,

Nous avançons dans notre chantier, et nous attaquons la deuxième partie.
Autant la première était relativement plane, autant la seconde a une solive qui dépasse d'environ 10 cm le niveau le plus bas, mais localement. Elle a comme une bosse.

Afin d'éviter de rehausser toute la pièce au dessus de ce point haut, j'envisageais de poser des lambourdes (largeur 80, hauteur 63 ? 80 ? 100 ?) sur les solives, mais au niveau du point haut les fixer sur le flanc avec un sabot. Ce type de procédé ressemble au principe de la muralière ou des étrésillons. Est-ce que ce procédé est totalement prohibé ?
La bosse se situe au niveau de la porte d'entrée donc pas de meuble ou autre charge supplémentaire.

Pour rappel, les solives sont en feuillu (chêne probablement), de section variable, dans les 25x25 voir 25x30, portée environ 5m, et entraxe variable dans les 90cm (d'où le lambourdage, en plus de rattraper le niveau).

Merci par avance.

Publié par yefka il y a 1 an

Bonjour,

Ma question n'était sans doute pas assez précise et détaillée.
Histoire de clarifier la situation, voici une simulation de ce que j'envisageais :




Lorsque la lambourde est plus haute que la solive, je pose une cale dessous, et si elle est plus basse, elle reposerait sur un chevron vissé latéralement, sur le même principe qu'une muralière.

Solive : section 200x250 à 250x300 (vieux chêne biscornu), entraxe variable 1m maxi, portée 5m
Lambourde : moins d'1m de portée max, entraxe 45cm, section (j'ai cherché une feuille de calcul et 40x60 serait trop juste mais 75x60 passerait, quelle serait la section la section appropriée (ni trop juste, ni surdimentionnée)).
Chevron "muralière" : un simple chevron 40x60 est il suffisant ?

Merci par avance.

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 1 an

1) Lambourdes : 50 x 150 refendu pour du 50 x 73 environ.
2) Pour de l'OSB en 2500 il faut des entraxes de 417 ou 500, mais pour du 18mm le 500 convient.
3) pour la pose des lambourdes il faut déterminer un type de pose et le reproduire partout. Par exemple, soit les lambourdes sont posées sur deux appuis soit sur trois appuis etc.
Une lambourde posée sur deux appuis répartie la charges de manière égale sur ses deux appuis, Une lambourdes sur trois appuis répartie la charge à raison de 62% sur l'appui milieu et 19% sur chacun des deux appuis d'extrémités.
Une lambourdes sur quatre appuis répartie la charge à raison de 37% sur les deux appuis milieux et 13% sur chacun des deux appuis d'extrémités.
ETC.
Donc, si vous ne voulez pas un plancher qui fait des vagues au bout de quelques années, prenez une décision et suivez la pour tout le chantier.

Publié par yefka il y a 1 an

Merci beaucoup.

1) je suppose 50 en horizontal et 73 vertical ?
2) Effectivement. Vu que ça sera la cuisine+SDB, je pensais même mettre de l'OSB4 (toujours 18mm donc) pour plus de sécurité
3) la pièce fait 4m de largeur, je pensais utiliser des lambourdes de 4m. Plutôt que les découper comme sur mon schéma, je peux faire une entaille pour l’emboîter sur la solive qui dépasse ? (tout en conservant le chevron sur le côté de la solive, puisque l'entaille va dépasser 1/3 de l'épaisseur au point haut). Ou bien cela n'apporte aucun bénéfice ? Sinon je coupe et pose une cale au même niveau, ce qui est bien plus facile que faire une entaille.

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 1 an

1)   oui
3) Je vous ai expliqué de manière détaillée il me semble, que le problème est un problème d'appuis. Au premier plan, vous avez des lambourdes sur deux appuis à droite et sur trois appuis à gauche, ce qui n'est pas bon.
Si vous voulez des grandes longueur de lambourdes alors il faut partir du point haut et caler sur toutes les solives.

Publié par yefka il y a 1 an

Bonjour, et merci pour ces précisions et de l'aide que vous apportez quotidiennement sur ce forum.

Avant de passer commande, je souhaitais savoir s'il était nécessaire de fixer les lambourdes sur les solives et sur les cales, ou si il suffisait qu'elles soient simplement posées.
Ça me permettrait par ailleurs de mettre un isolant phonique mince entre solive et lambourdes.
En quelque sorte, tel que sur ce schema, si ce n'est que je cloue pas un parquet, mais des plaques d'OSB:


Concernant le chevron sur le flanc des solives, vous ne l'avez pas confirmé mais j'en déduis qu'une section 40x60 suffit. Je pensais le visser tous les 417mm (sous chaque lambourde qui sera posée dessus) par une vis 5x80 sur la solive, cela est-il suffisant ?

Enfin, concernant les cales, j'ai vu que vous recommandiez des cales en contreplaqué de différentes épaisseurs (3 étages maxi par calage).
Cependant, lorsque j'ai 10cm à rattraper, qu'est-ce qui est recommandé ?

Merci encore.

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 1 an

Tout cela tient de "l'usine à gaz" !!!
Trop long, trop de posts, on ne sais plus où nous en sommes .............
Lorsqu'on a de telles différences, on part du point le plus haut, on travaille avec des lambourdes filantes en grands longueurs et on cale à chaque solive.
Lambourdes à plat en non à chant.
La cale de 10 cm peut être un bois massif, il suffit qu'il soit assez long pour ne pas fendre (20cm) et y faire un avant trou.

Le croquis joint est obsolète, vous pouvez le retirer.
Il faut poser le pare-vapeur sous les solives où il est agrafé provisoirement et maintenu par des contrelattes sur lesquelles les suspentes sont fixées pour ne pas avoir à percer le PV.

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

Plancher longére compliqué

Publié par herbe10

6 réponses
1555 vues
0 like

Tuilage parquet 20mm - 240mm de large

Publié par vinc1

2 réponses
1348 vues
0 like

plancher extra large 2800

Publié par JisseD

2 réponses
1162 vues
0 like

plancher sur vieilles poutres

Publié par OlivierLER

5 réponses
2031 vues
0 like

recherche du parquet ancien en chêne de 6,5cm des large

Publié par lady

1 réponse
1481 vues
0 like