Plancher OSB de plus en plus inquiètant

Publié par LJL31 il y a 10 ans

Bonjour,

Nous sommes actuellement en train de faire construire une MOB posée sur plots bétons. Etant loin d'être des spécialistes de la construction bois, nous aimerions avoir votre avis sur certains points qui nous paraissent "douteux"

Comme par exemple le fait que le plancher bois (dalles OSB3 Kronoply 18mm rainuré ) a été posé début septembre alors que les menuiseries n'étaient pas encore installées. Etant donné que nous avons pas mal de baies vitrées de prévues, et que, évidemment,il a plu, certains panneaux OSB se sont trouvés complètement trempés et ont été changés.

Les menuiseries sont dorénavant posées mais il semblerait qu'il y a encore des infiltrations d'eau en divers endroits du plancher et des déformations au niveau des jonctions entre les dalles OSB qui se traduisent par une remontée de 3 à 5 millimetres du bord des dalles, et ce sur plusieurs dizaines de centimètres de longueur. A d'autres jonctions entre dalles, celles ci sont carrément en train de pourrir.Et des insectes ont commencé a envahir d'autres parties du plancher. Celà fait déjà deux semaines que nous avons signalé le problème d'humidité au conducteur de chantier et nous avons l'impression que nos remarques ne sont pas prises en compte, ce qui commence à nous inquiéter car maintenant les plaquistes sont en train de poser les cloisons intérieures sur ce plancher.

Notre question est donc, pour résumer: Est ce que tout ceci est bien normal? Ou faut il que l'on commence à envisager l'étape courrier recommandé et constat par expert face à un constructeur qui semble faire un peu ce qu'il veut en se disant que ces braves gens n'y verront que du feu.
Merci d'avance!

Publié par vms09charpente il y a 10 ans

avez vous une souscrit une assurance dommage ouvrage?

rémy

Publié par LJL31 il y a 10 ans

Oui, nous avons une assurance dommage ouvrage.

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 10 ans

Bien sur que ce n’est pas normal.
Le plancher ne doit être posé que lorsqu’il n’y a plus de risque de réhumidification.
Si le conducteur de travaux ne fait rien, c’est qu’il a probablement prévu de poncer les assemblages après coup.
Ceci est à proscrire car cela aurait pour effet d’amincir les loues des rainures et de les fragiliser.
Vérifiez si ces dalles sont bien posées car lorsqu’une entreprise travaille comme ça, généralement ils se moquent des règles.
Donc vérifiez si les petites rives des dalles OSB sont effectivement posées sur les solives et fixées correctement.
Si la fixation est faite par pointes crantées ou torsadées, la fixation doit être renforcée par 6 vis, une à chaque angle et à mi portée.
Vérifiez que les assemblages sont effectivement collés et demandez avec quoi.
Si quelque chose ne convient pas, faites refaire par l’entreprise ou menacez de faire venir un expert.
Ensuite, faites fonctionner la dommage ouvrage.
Lisez aussi ceci attentivement, c’est le reflet de la réglementation.
http://boisphile.over-blog.com/categorie-508552.htm

Publié par LJL31 il y a 10 ans

Boisphile,

Nous avions parcouru le chapitre indiqué et c'est bien ce qui nous a décidé à prendre des mesures vis à vis de notre constructeur, et à en parler dans ce forum pour être surs d'avoir les bons arguments comme par ex au cas ou l'on nous proposerait un ponçage des bords de dalles qui "gondolent".

Après examen que quelques photos prises lors de la pose du plancher, l'on voit au moins un endroit ou le point de jonction entre 2 dalles (petits cotés)se trouve pile poil au beau milieu de... rien. C'est à dire entre deux solives. Pour les fixations, nous allons vérifier des demain. Le conducteur de travaux est convié par mail à se joindre à nous mais nous n'avons pas encore eu de retour sur sa présence.
Quant aux insectes, je me suis trompé. Ce sont en fait des crustacés (cloportes)
La bonne nouvelle est qu'ils ne sont pas xylophages, en revanche leur gout prononcé pour l'humidité ne fait que confirmer "l'ambiance générale" qui regne sur notre plancher

Publié par LJL31 il y a 10 ans

Bonjour,

J'ai fait une inspection du plancher bois ce matin, et je dois dire qu'il m'est impossible de déterminer sur quel principe de fixation il a été posé. Tout ce que j'ai constaté c'est que les dalles sont fixés avec des pointes, dont certaines ne sont pas enfoncées correctement dans les dalles (les têtes dépassent de quelques millimetres et sont tordues) et la répartition de ces pointes ne me semble répondre à aucun principe régulier par rapport aux dalles ou aux solives.
Il a pas mal plus ces dernieres heures, les dalles autour des baies vitrées sont très imbibées et commencent à noircir par endroit.

D'autre part, nous avons contacté le constructeur, et en évoquant ces points de "règles à respecter" celui ci répond qu'il n'y a pas de norme ou DTU qui régisse ce type de plancher mais qu'il faut se référer au principe de plancher sur hourdis. Bref, on avance pas beaucoup. Nous pensons que le constructeur est pret a remplacer tout ce qui ne va pas, nous avons rdv avec lui demain sur le chantier. Mais sur le point concernant les normes et le type de plancher, je ne vois pas ce que nous pourrions argumenter en cas de désaccord avec lui sur la façon dont le plancher est réalisé.
Il y a t'il des dispositions légales au sens stricte du terme ?

Publié par LJL31 il y a 10 ans

Oups, erreur!
qu'il faut se référer au principe de plancher sur SOLIVES (et non pas hourdis)

Publié par LJL31 il y a 10 ans

Bon, n'étant pas doué en termes techniques, on peut se rendre compte de ce que ça donne en image a l'adresse suivante:

http://ljl31.over-blog.com/pages/plancher-1837879.html


Publié par vms09charpente il y a 10 ans

sur la premiere photo, on voit tres clairement une dalle d'osb dont le petit côté tombe entre 2 solives.
c'est con parce que ce que l'on voit par ailleurs a l'air plutot pas mal
j'aurais tendance à dire : privilegiez le dialogue avec l'entreprise avant de leur taper dessus....

rémy

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 10 ans

Vous direz à votre constructeur que vous avez contacté un expert, membre de la commission française de normalisation et signataire du DTU 51-3 plancher bois.
Ce constructeur est un âne, le plancher doit être conforme au 51-3.
Les petites rives des dalles doivent être supportées et fixées sur les solives.
Les assemblages doivent être collés.
En cas de fixation par pointes, cette fixation doit être renforcée par des vis aux quatre angles et à mi portée soit 6 vis par dalle.
Donc plancher à refaire, il n’y a rien d’autre à dire.

Publié par LJL31 il y a 10 ans

Bonjour,

Entre négocier avec le constructeur et le traiter d'ane, je pense que l'on va trouver un compromis, d'autant plus que celui-ci s'est engagé à régler tous les problèmes de dalles OSB qui ont été sujettes aux intempéries et aux têtes de pointes qui dépassent.
Excerçant moi même dans un domaine très normé et cadré techniquement, je sais aussi que parfois, l'on peut tolérer un écart entre certaines contraintes sur le papier et la réalité du terrain tout en gardant un minimum de garanties.
Bref, du coup je me suis procuré le DTU 51.3 (document NF P63-203 de Novembre 2004)
et j'y vois que:

" 5.1.5 Exécution des ouvrages
5.1.5.1 Appuis
Les lames à planchers, planches ou panneaux doivent reposer sur 3 appuis au moins.
... En raison de l’impératif de pose à coupe de pierre, la pose sur deux appuis est exceptionnellement admise sur des petites surfaces"

- 3 appuis, ça veut dire qu'un appui peut ne pas reposer sur une solive, non?


5.1.5.2 Fixations
….Ce clouage est complété par un vissage aux 4 angles du panneau et à mi-longueur, sauf dispositions particulières (pointes spéciales ou nature des bois des solivages).

- C'est quoi ces pointes spéciales ou ces natures de bois qui font exception?

Et également dans le chapitre:
5.2 Planchers porteurs sur solivage mis en oeuvre avec risque d’exposition à l’eau

(ce qui apparement à été notre cas), je lis que:

Lorsque les rives perpendiculaires aux appuis ne sont pas assemblées par rainures et languettes, elles sont supportées par un appui continu.

les notres étant assemblées par rainures et languettes, elle pourrait alors NE PAS être supportées par un appui continu?

En tout cas, merci pour vos réponses et désolé si je mets à chipoter sur le sujet, mais on aimerait bien pouvoir s'y retrouver dans cette histoire de plancher conforme ou pas conforme.

Bardonnier

Publié par Bardonnier il y a 10 ans

Bonjour....je ne suis pas le plus "savant" ici mais je peux dégrossir un peu..


" 5.1.5 Exécution des ouvrages
5.1.5.1 Appuis
Les lames à planchers, planches ou panneaux doivent reposer sur 3 appuis au moins.
... En raison de l’impératif de pose à coupe de pierre, la pose sur deux appuis est exceptionnellement admise sur des petites surfaces"

- 3 appuis, ça veut dire qu'un appui peut ne pas reposer sur une solive, non?

3 appuis, cela veut dire 3 solives.... vous confondez avec le "coté" ou les "rives" des dalles...
Néanmoins, TOUTES les petites rives des dalles doivent reposer sur les solives!





5.1.5.2 Fixations
….Ce clouage est complété par un vissage aux 4 angles du panneau et à mi-longueur, sauf dispositions particulières (pointes spéciales ou nature des bois des solivages).

- C'est quoi ces pointes spéciales ou ces natures de bois qui font exception?


...la j'avoue que je ne sais pas...



Et également dans le chapitre:
5.2 Planchers porteurs sur solivage mis en oeuvre avec risque d’exposition à l’eau

(ce qui apparement à été notre cas), je lis que:

Lorsque les rives perpendiculaires aux appuis ne sont pas assemblées par rainures et languettes, elles sont supportées par un appui continu.

les notres étant assemblées par rainures et languettes, elle pourrait alors NE PAS être supportées par un appui continu?


Un appuis continue cela revient à dire les 2 rives sans languettes et rainures sont jointées sur une piece de bois, c'est le cas en peripherie d'un plancher, la rive est contre le mur et fixer sur une entretoise entre 2 solives....


Par contre, d'un point de vue pratique, je ne trouve pas que le DTU soit fantasque...il est court et simplement expliqué....et je vous confirme que c'est un minimum à respecter....ne soyez pas comme votre constructeur qui ne l'a que survoller...et encore, si il l'a en sa pocession!!!!!

D'apres vos photos, les petites rives sont dans le vide....rien qu'avec cela, tout est à refaire.... Axez vous sur cet argument, tout le reste en decoule..

Bon courage à vous

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 10 ans

Attention : L'entreprise ne doit pas se borner à remplacer seulement les dalles qui ont été mouillées, mais il doit refaire le plancher complètement pour se mettre en conformité avec le DTU et en particulier la fixation des petites rives de dalles sur les solives.
Je rappelle que ce point singulier qui, lorsque la petite rive est dans le vide, offre une perte de charge de 20 à 25 %.
Pour les appuis, Bardonnier a parfaitement répondu.
Fixations : La disposition prévue est une exception pour les bois durs par exemple ou des clous spéciaux pour lesquels le fabricant dispose d'un PV d'essai de cisaillement et d'arrachement. Cette disposition n'intéresse pas les 99.99 % des cas. A mon sens elle sera sans doute retirée à la prochaine révision qui en entamée.
Pour le reste Bardonnier a parfaitement résumé, pour moi, c'est à refaire sans discuter.

Publié par LJL31 il y a 10 ans

Bien, suite à tous ces avis on ne peut plus carrés et clairs, j'en ai remis une couche auprès de notre constructeur. Nous pensons qu'il est de bonne foi et qu'il n'a pas plus envie que nous de se retrouver avec un plancher complètement hors normes DTU sur le dos.
Celà dit, il se dit quand même sceptique sur cette obligation de faire reposer les petites rives sur des appuis et met en doute nos sources (nous avons juste précisé que nous avions contacté des gens très qualifiés, sans préciser que ça venait de ce forum internet et que de plus que nous avions vérifié par nous même par ex dans la doc Krono ou il est précisé que les petites rives doivent obligatoirement reposer sur des appuis)
Bref, fort de son expérience dans la livraison de MOB qui n'ont jamais eu de problèmes, il serait même pret à vous affronter d'homme à homme, messieurs, pour un combat au sommet sur la façon de poser un plancher bois.

En attendant, il nous a proposé la chose suivante:
Il va contacter l'usine qui a établit les plans de la MOB et fabriqué celle-ci, (il semblerait qu'ils ont un plan de calepinage des dalles OSB) en leur soumettant la question et s'engage à refaire le plancher si l'usine lui répond qu'en effet, cette pose est non conforme.
Donc, wait and see.

Un autre point

Les menuiseries étant dorénavant posées, nous avons un souci par rapport à la réservation d'espace entre le sol fini et le bas des baies vitrées (en alu)
On vient de se rendre compte que cet espace est d'environ 35mm.
Comme nous avons prévu de poser un parquet massif (collé) d'une épaisseur de 21mm, plus 2 mm de colle, ca nous menerait à 23mm au dessus des dalles OSB, dans ce cas il va rester une douzaine de mm entre la surface du parquet et le bas des appuis des baies. Un artisan qui était sur le chantier m'a dit de voir si en posant une nouvelle couche de dalles OSB de 12mm sur la premiere (correctement cette fois), ça ne pourrait pas solutionner l'ensemble les deux problèmes...(plancher par lui meme + réservation)

Qu'en pensez vous?

Publié par vms09charpente il y a 10 ans

plusieurs choses quand même :
je connais et boisphile aussi une grande usine francaise dont le bureau d'étude est capable de dire qu'en effet les petites rives des panneaux n'ont pas l'obligation d'être supportés. Il n'empeche que c'est quand même une connerie et si vous voulez me donner le nom de l'usine qui a fabriqué votre maison en mail privé à contact@vms-construction-bois.fr, pas de problèmes, sais-t-on jamais c'est peut être la même.

ensuite de l'osb en 12mm n'existe pas en dalle bouvetées dont ca ne peut pas résoudre le probleme de plancher. l'osb de 12 n'est pas porteur sur des entraxes de l'ordre de 50cm

en bref, il faut refaire ce plancher en collant les dalles et petites rives supportées, on peut ensuite poser une couche d'osb de 12mm en plaque pour rattraper le vide.

si vous voulez donner mon adresse mail a votre constructeur, pas de probleme non plus.

Rémy

Publié par LJL31 il y a 10 ans

Nous ignorons le nom exact de l'usine.
Tout ce que je peux dire c'est que les camions qui ont livré les panneaux
de la MOB venaient de l'Isère.

J'ai ajouté des photos prises lors de la livraison sur le lien:

http://ljl31.over-blog.com/pages/plancher-1837879.html

je ne sais pas si ça ressemble à ce que fait le constructeur dont vous parlez.

En tout cas merci de proposer votre aide.

Pour le moment nous attendons la réponse de notre interlocuteur.

Publié par vms09charpente il y a 10 ans

non on ne voit rien qui me parle. Juste l'arriere d'un semi et une grue bocker à priori de votre monteur

Publié par LJL31 il y a 10 ans

Bonjour,

Nous venons de recevoir une attestation écrite et signée de la part du constructeur.
Celui ci, après avoir contacté l'usine nous garantit "la perennité de l'ouvrage tel qu'il est réalisé" (en faisant référence a la pose des dalles OSB)

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

Un plancher de plus !

Publié par Laurent64

2 réponses
1950 vues
0 like

Et un plancher de plus

Publié par Ethop

3 réponses
1420 vues
0 like

OSB sous la pluie

Publié par apo

1 réponse
5193 vues
0 like

OSB 3 ou OSB 3 PLUS ?

Publié par Franck

0 réponse
1236 vues
0 like

osb3 plus

Publié par marc33

0 réponse
1172 vues
0 like