solivage grenier à grain pour habitation + mézannine

Publié par Djodjo il y a 10 ans

Bonjour à tous,

Je me lance dans la rénovation d'une veille maison et je me pose 2 questions au sujet des charges admissibles par les planchers.

Précisions sur la pièce concernée.
- pièce de 4,1m * 6m. (portion de longère). Les deux murs de 6m sont en fait des "pignons" (est-ce le bon terme) sur lequel repose directement la charpente.
- dans l'un deux, se trouve au milieu un conduit de cheminée.
- les murs ont entre 50 et 60 cm d'épaisseur.

Jusqu'à présent, le rdc était "habité" et le grenier servait de stockage aux grains.
Solivage
Le solivage est réalisé de la manière suivante:
portée des solives: 4,1 m environ. chaque solive est enfoncée de 10 à 20 cm dans le mur, il semblerait.
3 d'entre elles sont courbes (était-ce le cas à l'origine.., ou en séchant..)
Entre axe moyen: 45 à 50 cm
Section: 7,5 x 17 cm
Bois: chataigner bien sec (150 à 200 ans)
Plancher en chataigner: 2 bons cm d'épaisseur 
Bonne qualité des poutres et du plancher

Type d'aménagement souhaité:
dalle légère et un ou deux cloisons (la pièce ne fait que 25 m2).
revetement léger de type stratifié ou lino...
une chambre, un petit bureau et une petite salle d'eau avec douche

Question 1:
Je souhaite aménager l'étage.
La lecture des abaques semble indiquer que le solivage est un peu juste. Néanmoins, ce grenier servait aux grains.... j'ai entendu dire que ce type de grenier supportait sans problème l'aménagement en habitation. Est-ce bien vrai? Le fait que les solives s'enfoncent dans le mur, change t-il la donne? L'essence du bois a t-il un effet significatif?

Question 2
Si c'est insuffisant, comment peut on envisager d'augmenter la résistance de ce plancher? Notamment, est-il possible de suspendre des cables sur les pannes de la charpente pour éviter la flexion? (ces cables seraient ensuite intégrés dans les cloisons).

Question 3
Au dessus de l'étage je souhaiterais aménager une petite mézannine  de 3m x 4,1m pour exploiter le haut de la pièce et en faire un coin pour déposer un lit d'appoint.
Portée: 4,1 m
A la lecture des forums, la muralière semble être une possibilité interessante...
(je ne peux pas enfoncer les solives dans le mur, ou mois d'un côté, en raison du conduit de cheminée qui passe derrière).
Ce conduit de cheminée pose un autre problème. La mise en place de corbeau ou de fixation sur une largeur d'1 m environ. Est-il raisonnable de "faire sauter" une fixation?

La pose de poteaux reposant sur le solivage de l'étage est-elle envisageable? L'effort de flexion étant très proche du mur, peut-on le considérer comme négligeable?

D'avance merci pour vos conseils.

Djodjo


Boisphile

Publié par Boisphile il y a 10 ans

1) Oui ! c'est un peu juste en effet……… je ne compte pas de fluage, les poutres sont anciennes et sèches, on va donc parier qu'elle ne se déformeront plus. Mais quand Même flèche = 1/300
Alors, vous avez entendu dire……………. Bah ! Oui ! il n'y a pas de risque particulier, si non un plancher un peu souple sans doute, alors de ce point de vue, bien sur on peut aménager.
2) Alors là, même pas en rêve…………………..
3) Non, l'effort n'est pas négligeable tout au moins en cisaillement, il faudra le calculer, mais avant, il faut prendre des décisions pour le plancher.
Donc, bien sur, il faut oublier la chape, à cause du poids et de l'eau qu'elle contient.
Ensuite vient l'aspect réglementaire : Soit vous acceptez le plancher tel qu'il est, éventuellement vous faite un doublage avec un OSB de 12 pour obtenir une surface régulière, vous êtes le plus économe possible en poids et tout va bien. Toutefois, il faut noter que le plancher avait un fonctionnement traditionnel du point de vue échange hygrométrique du RCH vers l'étage. Mais si vous fermez la surface avec un lino ou similaire ou un revêtement de sol stratifié, soit il faudra ventiler la sous face du plancher, ce qui risque de ne pas être facile, soit le plafond est à refaire et alors c'est gagné parce que vous pourrez y poser un pare vapeur, soit il faudra envisager une VMC efficace au RCH…………………. Faites votre choix !
J'en reviens aux possibilités ………… Donc vous faites le choix de revoir ce plancher pour le rendre habitable au sens normatif du terme et alors là, vous en prenez la pleine et entière responsabilité et vous devez le refaire selon les normes en vigueur aujourd'***.
Comment faire ? Tout dépend de ce que vous pouvez engager comme travaux……………

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

solivage garage et habitation

Publié par jaja73

0 réponse
986 vues
0 like

Mezzanine (grenier)

Publié par Jeep

0 réponse
15 vues
0 like

mezzanine grenier

Publié par vasseur

1 réponse
3047 vues
0 like

Modification solivage bois pour habitation

Publié par Ludovic3

8 réponses
456 vues
0 like

Conseils solivage (habitation, chambres)

Publié par Robin

5 réponses
43 vues
0 like