Combles

Aménagement Grenier en habitation solivage

Publié par Yam71 il y a 1 mois

Bonjour,


Je souhaite aménager en habitation le grenier de ma maison et par conséquent analyser la situation actuelle et prévoir les travaux nécessaires.


Les dimensions du grenier => 7,70m x 6,3 m.

Les poutres => 4 poutres en chêne d'environ 27x27 de 6,3m de long espacées d'environ 2,4m chacune.

Les solives => probablement en chêne, entraxe de 40 cm et de portées équivalente aux espacements des poutres, hauteur ~10 cm et largeur ~9.


La problématique est la suivante => j'imagine qu'il faut refaire le solivage mais je ne peux pas monter trop haut le plancher sinon les poutres de la charpente seraient alors trop proches du sol, déjà avec les solives 10x10 c'est juste.


Serait-il possible de les fixer entre les poutres en évitant les sabots ? car ça sera forcément apparent dans l'étage du dessous.

Autre précision, les poutres ne sont pas toutes à la même hauteur, je pense justement pour éviter d'être trop pret de la charpente ( je pense de 5 ou 6 cm)


quelques photos ci-dessous:

les solives, une des poutres assez basses et une visu de l'étage du dessous

https://drive.google.com/drive/folders/1pL--CZ6Cx_cTqRhuqzIfu9V2QRRi1Z8m?usp=sharing

Les solives:



Merci d'avance pour vos conseils




Boisphile

Publié par Boisphile il y a 1 mois

Analyse de la situation actuelle :

1) Poutres pour plancher habitable en Chêne, indépendantes sans relation avec la charpente (calculées en C30 et classe d'emploi 1) Portée 6300 - Bande de chargement 2670 - Section 270 x 270 - Absence de plafond - Taux de flexion 80% - Flèche relative L/175 (au lieu de 400) soit une déformation attendue de l'ordre de 27 à 36 mm.

2) Solives en Chêne (calculées également en C30 et classe d'emploi 1, sans plafond) Portée 2400 - Entraxes (et non espacement) 400 - Section 100 x 90  -  Flèche relative L/390 (pour 300) soit une déformation attendue de l'ordre de 5 à 6 mm, très correct.

En résumé et contrairement à ce que vous pensiez, le solivages est très correct, ce sont les poutres qui sont un peu faible, même en "trichant" sur les calculs. La solution pourrait être un solivage en bois lamellé-collé de fabrication française GL24 de portée 6300 - Entraxes 357 pour dalles OSB 3 en 2500 x 675 x 18 ou 22 mm - Section 110 x 270 Flèche L/390 soit une déformation de l'ordre de 11 à 16 mm - Réactions aux appuis 320 kg. 

Publié par Yam71 il y a 1 mois

Merci beaucoup pour ce retour d'une précision chirurgicale, étant débutant les détails trop techniques m’échappent pour le moment mais je comprends le principe.


Si je reprends votre proposition, on repart a zéro pour refaire un solivage en supprimant l’existant ce qui me permet de gagner de l'espace niveau hauteur si j'ai bien saisi.


En autres solutions, est ce envisageable de mettre un soutien sur les poutres centrales ? ( les poutres des extrémités son à moitié encastré dans le mur j'ai l'impression ) j'ajoute en plus que les anciens occupants on percé une des 2 poutres centrales à 2 reprise pour passé des câbles électriques...) et remplacé certaines solives en mauvaise état par le même type ? ( c'est bien un entraxe de 400 et non l'espace entre 2 solives )


Merci d'avance pour votre retour.




Boisphile

Publié par Boisphile il y a 1 mois

1) Un plancher est un ouvrage structurel qui, dans votre cas portera bien au-delà de 10 tonnes et ne doit donc rien au hasard et/ou au bricolage.

2) Oui, les poutre principales paraissent insuffisantes, d'autant qu'on ne connait pas leur état sanitaire dans les scellements/

3) je ne comprends pas  : un soutien sur les poutres centrales  un soutient SUR des poutres ?

Publié par Yam71 il y a 1 mois

1) pas de soucis sur ce point, je suis d'accord.


2)  c'est vrai.


3) je vais préciser mes propos, l'ajout de poteaux à l'étage du dessous qui supporterait les 2 poutres centrales en leurs centres.



J'espère avoir était plus clair !

Merci pour vos retours !

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 1 mois

En théorie, sur le papier c'est possible, mais pratiquement impossible à réaliser, sauf à posséder des équipements spécialisés pour soulever ces poutres et que le plancher sous-jacent soit en mesure de reprendre les charges concentrées. A oublier.

Publié par Yam71 il y a 1 mois

ok donc on oublie,  pour la section des poutres j'ai pris des valeurs basses car elles sont dans un enduit blanc que je n'ai pas encore cherché à enlevé, pour des valeurs de déformation correct quelle devrait être leurs sections svp ?


j'ai regardé les tarifs de solive semblable à votre proposition, je pensais pas que ça piquait autant...

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 1 mois

Vous allez devoir passer en lamellé-collé et du coup peut-être prévoir un plafond, bref si vous repartez sur du neuf, il faut faire un plan et refaire une étude complète en fonction de ce que vous voulez faire précisément. Tout cela prend du temps, soyez donc précis.

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

Solivage pour grenier

Publié par mimil85

1 réponse
42 vues
0 like

Puis je aménager mon grenier ?

Publié par Gilles Novice

0 réponse
25 vues
0 like

Rénover plancher grenier aménagé

Publié par Damien@

2 réponses
0 vue
0 like

Solivage pour aménagement étage

Publié par vincent

13 réponses
71 vues
0 like

Renforcement solives pour plafond et aménagement de grenier

Publié par mbad1

5 réponses
83 vues
0 like