Plancher non conforme

Publié par tournevix il y a 10 ans

Bonjour,

J'ai acheté une maison récente (8 ans). L'ancien propriétaire a aménagé l’étage lui-même (2 chambres + Salle de douche). D’après ce que je peux lire ici, il n’a pas tout fait dans les règles de l’art. En effet, il a posé un plancher directement sur les fermettes espacées de 50 à 63cm (60cm pour la plupart). Donc pas de lambourdage. Pas d’isolation phonique non plus. Les planches sont en OSB de 16mm (je ne saurais pas vous dire la marque). Elles sont vissées et collées apparemment. Vu l’espacement irrégulier des fermettes, les petites rives ne reposent certainement pas toutes sur les fermettes.

Ceci dit, il n’y a pas de désordre apparent et le plancher ne grince pas. Je n’ai pas non plus l’impression de faire du trampoline sur mon plancher.
J’ai téléphoné au constructeur qui m’a donné les caractéristiques suivantes de ma charpente :
Plafond : 0,170 ; plancher et cloisons : 0,550 ; surchage 1,500 . J’attends confirmation écrite.

Je n’ai pas envie (ni les moyens d’ailleurs) de tout démolir pour tout refaire.

Mes questions sont les suivantes :
-         concrètement, qu’est ce que je risque ? (je n'ai pas de piano ni d’aquarium à l’étage, seulement lits et placards)
-         en cas d’éventuel désordre, à qui revient la responsabilité ?
-         puis-je surcharger le plancher en posant des dalles de fibre de bois+parquet stratifié (ceci afin de réduire les bruits d’impacts) ?
-         Je m’inquiète pour rien ou non ?

Merci à vous tous pour vos précieux conseils.


Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte

Publié par vms09charpente il y a 10 ans

il faut la note de calcul des fermettes du constructeur

Rémy

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 10 ans

Si vous ne touchez à rien, pas de problème, c'est l'ancien propriétaire qui reste le responsable.

Les dalles ne reposent pas correctement, imaginons qu'un jour, en marchant sur le joints en forme de"H" entre deux solives, vous passez au travers (bien sur je ne vous le souhaite pas et cela reste assez rare, mais il y a des cas) vous vous cassez une jambe et finissez en fauteuil roulant (scénario catastrophe) vous portez plainte contre lui, et il peut finir en prison car comme il n'est pas professionnel, ce n'est pas du civil mais du pénal. Ce sont les risques encourus quand on ne respecte pas les règles.

Publié par tournevix il y a 10 ans

Bonsoir,

Merci de m'avoir rassuré. J'espère en effet ne pas en arriver là.
D'autant que l'ancien propriétaire a certainement fait son amménagement en toute bonne conscience en fonction de ses connaissances. Et puis à part ce point qui m'inquétait, il a plutôt fait un travail soigné.
Sinon, je pourrais peut être aussi doubler le plancher pour éviter de genre de désagrément. Mais ce ne serait qu'interne aux pièces, les cloisons étant existantes.
D'autre part, je n'ai rien vu qui puisse ressembler à un quelconque joint de dilatation (à part probablement en périphérie, mais avec l'isolation je ne peux pas voir). Et nous avons plus de 60m2 de plancher.
Enfin, on verra bien à l'usage.

Merci encore


Publié par KALU il y a 10 ans

bonjour

surveiller bien la salle d'eau
j'ai deja eu deux cas de suintement de joints de plomberie sur ce type de parquet
et de bonne foi les locataires ne se sont apercu des degats que
une fois le bois de parquet completement impregner et devenu tres dangereux .

par contre je me demande si l'ancien proprietaire peut reellement etre tenu pour responsable
quand on achete un bien a un particulier en general le notaire dit bien que l'on achete en l'etat
d'apres mes souvenir .
J'ai deja acheter de  l'ancien plusieur fois  ,les planchers  sont tous sous dimensionner par
rapport a la normes (en general du 65/175 maxi pour des portees de 4 à 5m50) . Je ne
pense pas avoir le droit de le reprocher au ex proprio .

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 10 ans

Je parle de réalisation de travaux par un non professionnel.

Dans le cas présent, l'ex proprio a aménagé des combles, il devait obligatoirement respecter les règles en vigueur au moment des travaux.

Le nouvel acheteur n'est pas un professionnel, donc il achète en confiance et dans ce cas s'il passe au travers et qu'il y a des dégâts corporels, il peut se retourner vers celui qui a mal fait les travaux.

C'est la raison pour laquelle, Europe oblige, les experts qui évaluent les risques avant la vente d'un bien, évalueront bientôt aussi la structure et si des travaux ont été fait ils devront être justifiés. Justement parce qu'il y a trop de pathologies dans ces domaines qui sont galvaudés.

L'aménagement de combles est la seconde cause de pathologie pour les assureurs.

Publié par KALU il y a 10 ans

mouais !

deja qu'il manque de logement parce que sa coute la peau du cul

a force de faire des régles draconniennes , on decourage le bon sens .

De plus est ce que  les gens qui renseignent sur toutes ces normes mouventent

sont reellement responsable de leurs renseignements .(par exemple un comptable,

un inspecteur des impots peut vous raconter ce qu'il veut le responsable c'est le quidam)

Ces reactions de l'europe somme toutes partant d'un bon sentiment me conforte

dans l'idée qu'il vaut mieux pas creer d'entreprise (sa devient trop compliquer et c'est

trop de responsabilité completement flou et pas toujours logique du point de vu de la securité)

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 10 ans

Je le répète, une norme est un minimum à respecter.

Les normes ne sont pas faites par 4 quidam pris au hasard, chaque pays à une ou plusieurs commissions de normalisation qui sont composées de professionnels qui mettent en oeuvre, d'industriels qui fabriquent, de bureaux de contrôle, de représentant des assureurs, de représentant des organisations professionnelles, de syndicats etc etc ….. Les commissions travaillent sur la norme en question en fonction de tous les paramètres et y compris les pathologies connues, les habitudes et les coûts. Chaque commission désigne des représentants qui se réunissent à Bruxelles avec les représentants des autres pays qui, eux aussi on planchés sur la norme.

Le but est d'avoir un code de la route accepté par tous et qui est le minimum à respecter pour donner un minimum de satisfaction aux clients.

Alors effectivement on peut penser que tous ces gens là sont des cons, qu'ils n'y connaissent rien et que c'est le bon Gaulois d'artisan qui lui avec son expérience sait mieux que tout le monde.

Mais la liberté de penser des uns doit s'arrêter là ou commence le droit à obtenir la qualité requise de ce qui est prévu pour les autres.

On peut toujours griller le stop parce qu'on pense que c'est complètement con d'en avoir placé un là, mais on a pas le droit de tuer le pauvre mec qui traverse le carrefour en pensant être protégé.

Publié par tournevix il y a 10 ans

Il me semble évident que si des gens se sont donnés la peine de rédiger les DTU, ce n'est pas pour faire joli.
Ce qui est regretable est que ces règles de bonnes pratiques ne soient pas facilement accessibles aux particuliers. Certes, les professionnels les connaissent (enfin, j'espère). Mais le bricoleur du dimanche (rien de péjoratif dans cette expression) ne peut pas trouver ce genre d'infos dans son brico-machin favori.
C'est vrai qu'avec internet et bcp de temps on peut trouver, mais je ne m'étonne pas que certains font des erreurs (potentiellement graves) tout en croyant bien faire.
C'est pour ça que je n'aimerais pas avoir à attaquer un particulier dans ce genre de situation, sachant que moi-même, je n'aurait pas forcément fait mieux.

Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

Solivage et plancher bois conforme pour un bureau ?

Publié par JérômeQL

2 réponses
7838 vues
0 like

Plancher fait artisan me semble pas conforme HELP Document DTU

Publié par Boun

12 réponses
1028 vues
0 like

Pare vapeur plancher ou non ?

Publié par Lionel23

1 réponse
1367 vues
0 like

Planche de bois non imprégniable

Publié par onbekend

3 réponses
1131 vues
0 like

planchers avec murs non parralleles (//)

Publié par PBat

0 réponse
1125 vues
0 like