calcul de solivage

Publié par lusame il y a 12 ans

Bonjour,

Je rénove actuellement une ancienne écurie constituée de deux pièces au rez-de-chaussée. Les murs de 50 cm sont constitués de moellons.



Donc deux chantiers distincts :

            Le premier, pour la plus petite des deux pièces, consisterai à récupérer le solivage existant si ce dernier est suffisant. Il est constitué de poutre de 170 sur 100 (peut-être mais sans certitudes en peuplier), scellée sur 10cm dans les murs, et dotées d'un entraxe de 45 cm.
        Deux précisions :
-les poutres ne sont pas de sections parfaitement carrées, certaines sont légèrement "bisautée" au niveau des angles.
- l'une des poutres a subi les outrages de la pluie sur sa partie scellée dans le mur etest pourrie sur environ 2 cm de profondeur.

          Le second, pour la plus grande des deux (3m90 eur 8m), consisterai à déposer le plancher existant (très largement insuffisant) pour le remplacer par un nouveau solivage. Je cherche encore la solution la plus économique et la plus simple pour la mise en oeuvre (sablière, section, profondeur du scellement...).

Bien du travail en perspective mais je découvre le matériaux bois et suis avide de connaissances !

Merci infiniment,

Sam.

Publié par lusame il y a 12 ans

Oups, petite précision de taille : l'étage sera aménagé en chambres. Le solivage de la plus grande pièce devra supporter une cloison légère (placo ???) et j'aurais souhaité couler une chappe allégée sur des dalles CTBH de 2.2 cm d'épaisseur pour le plancher.

Merci !

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 12 ans

Ceci vous en dira un peu plus :

http://boisphile.over-blog.com/categorie-508552.html        Planchers

Publié par lusame il y a 12 ans

Un article extrêmement intéressant en effet, et que j'avais déjà attentivement parcouru. Etant novice en la matière, il me reste néanmoins de nombreuses interrogations comme par exemple :

- Sur combien de cm doit-on sceller les solives (il est indiqué 5cm mais est-ce toujours suffisant ?) et doit-on obligatoirement utiliser du ciment ? N'est-ce pas possible avec de la chaux qui, en respirant, péserverait peut-être avantageusement le bois ?

- Pour ce qui est des abaques, il me semble que les sections de mes solives suffisantes mais je ne connais pas les variations de ces chiffres en fonction de l'essence utilisée (dans ce cas du peuplier ou du résineux).

- J'ai cru comprendre qu'il fallait tenir compte de la "flèche" d'une solive et j'ai un peu de mal à apréhender ce concept (est-ce sa capacité à fléchir sous le poids plutôt que de se briser ?).

Merci,

Sam.

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

Calcul solivage

Publié par lumioguninca

0 réponse
1740 vues
0 like

Calcul solivage

Publié par Ami

3 réponses
298 vues
0 like

calcul solivage

Publié par maverick

11 réponses
2265 vues
0 like

calcul de solivage

Publié par FranckC

3 réponses
1445 vues
0 like

Calcul de solivage

Publié par CédricDuf

3 réponses
1764 vues
0 like