Entraxe solivage et epaisseur OSB

Publié par djeje12 il y a 8 ans

Bonsoir.

D'après les abaques de solivage qu'on trouve sur le site de Kronoply,
on peut voir qu'à mesure qu'on réduit l'entraxe de solivage conjointement
à une réduction de l'épaisseur de l'OSB, on obtient une charge d'exploitation identique.

Bon, par exemple;

- un OSB de 25 mm et un entraxe de 69 cm, soit 400 kg/m2
- un OSB de 22 mm et un entraxe de 61 cm, soit 400 kg/m2
- un OSB de 18 mm et un entraxe de 50 cm, soit 400 kg/m2
- un OSB de 16 mm et un entraxe de 45 cm, soit 400 kg/m2

On suppose les entraits porteurs correctement dimensionnés,
et leur entraxe de 60 cm (cas d'une fermette indus).

Ma question est la suivante, laquelle de ces 4 solutions est préférable,
indépendamment du cout et des difficultés d'approvisionnement de certaines dimensions.

Une seconde question me vient à l'esprit, le fait d'avoir un entraxe de solivage
réduit n'est il pas préférable lorsqu'on doit poser une distribution de type placostil
sur le plancher ainsi réalisé ?  (moins de renforts à prévoir)

Merci pour vos réponses

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 8 ans

Les documents commerciaux ne sont que des documents commerciaux, ils n’ont rien de normatif ou réglementaires.
La réalité est celle-ci pour un OSB 3 :
Pour une charge uniformément répartie de 150 kg/m² avec une vérification de 200 kg en concentrée et une déformation maxi de 1/400 :
15 mm = 440 soit 417 optimisés pour une dalle de 2500 de longueur utile
16 mm = 470 soit 417 optimisés pour une dalle de 2500 de longueur utile ou 480 pour une dalle en 2400
18 mm = 520 soit 500 optimisés pour une dalle de 2500 de longueur utile
22 mm = 630 soit 625 optimisés pour une dalle de 2500 de longueur utile
25 mm = 700 soit 625 optimisés pour une dalle de 2500 de longueur utile
Il est quasiment impossible de poser directement sur les fermettes, parce que l’entraxe ne correspond pas, il est le plus souvent irrégulier et la largeur du support 35 mm est insuffisante.
Il convient donc dans 99.9 % des cas de poser un lambourdage perpendiculaire aux entraits.
Ce qui permet en même temps de réduire l’entraxe à 500 mm pour des dalles OSB 3 de 18 mm en 2500 de longueur utile.
Section des lambourdes 63 x 73 en pose à plat.

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 8 ans

Autre chose que j’ai omis :
En aucun cas le plancher doit être porteur des cloisons, c’est la structure porteuse sous jacent qui doit le faire.
Dans le cas des cloisons parallèles aux lambourdes il convient donc de poser des entretoises pour en répartir la charges sur deux lambourdes consécutives. (Voir mon blog)

Publié par djeje12 il y a 8 ans

Ok merci.

Mais indépendamment des valeurs qui ne sont que commerciales,
et visiblement fausses, il est clair que pour une même charge d'exploitation,
si on diminue l'épaisseur de l'OSB, on doit réduire l'entraxe du solivage.

Donc en gros, une solution avec solivage "serré" est elle préférable
à une solution solivage "espacé", toutes chose égale par ailleurs ?
Je pensais notamment à un problème de "souplesse"...

Mais j'ai bien intégré le fait qu'on ne posais pas d'OSB sur entrait,
et c'est pourquoi je m'oriente vers vers un solivage.
D'ailleurs, merci pour vos précieux conseils.

Publié par djeje12 il y a 8 ans

Ah, et pour répondre à votre deuxième message,
je compte poser des lambourdes supplémentaires au droit
des cloisons lorsque que celles ci sont parallèles au lambourdage initiale,
et doubler les lambourdes sur 2 entraits sous les cloisons lorsque celles ci sont perpendiculaires,
soit par exemple tous les 25 cm pour un entraxe initial de 50.
Cela ne me semble pas excessif...
Qu'en pensez vous ?

Publié par Wandak il y a 8 ans

"Donc en gros, une solution avec solivage "serré" est elle préférable
à une solution solivage "espacé", toutes chose égale par ailleurs ?
Je pensais notamment à un problème de "souplesse"..."

La rigidité sera la même, à vous de voir ce qui vous coûtera le moins cher et sera le plus facile à mettre en oeuvre.

Publié par Giuliano il y a 8 ans

Bonjour à tous, et bonne année!

Je me permets de m'immiscer dans ce sujet car j'ai une question pour Boisphile.

Vous dites:
En aucun cas le plancher doit être porteur des cloisons, c’est la structure porteuse sous jacent qui doit le faire.
Dans le cas des cloisons parallèles aux lambourdes il convient donc de poser des entretoises pour en répartir la charges sur deux lambourdes consécutives.


L'OSB peut-il tout de même être posé en continu, y compris sous les cloisons (donc posé avant les cloisons)?
Ou faut-il réaliser d'abord les cloisons et poser l'OSB par la suite, afin de le désolidariser?
Sachant que par la suite j'aurai une sous-couche entre OSB et stratifié...

Merci!
Julien

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 8 ans

D’un point de vue purement mécanique, la réponse est OUI ! le plancher peut être continu, dans la mesure des 30 m² maxi avec la plus grande longueur ne dépassant pas 7 mètres.
Il suffit de repérer où se situeront les cloisons parallèles aux solives et placer une entretoise environ tous les mètres pour répartir la charge sur deux solives consécutives.

Publié par scritch il y a 8 ans

une petite question les amis , je profite de ton sujet pour la poser. mes dalles sont en 22 mm mais sont de dimensions 205X92,5 quelle entraxe pour des plaques de cette dimensions?????


merci d'avance

Publié par djeje12 il y a 8 ans

Bonsoir

Bien, merci pour vos réponses.
Je m'aperçois, un peu tard, que j'ai utilisé le mot solivage
alors que je pensais lambourdage. M'enfin, je crois que
vous aviez rectifié de vous même.

Bon lambourdage à tous.

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 8 ans

En espérant que c’est du EN 312 P5 ou CTBH et non une merdouille de GSB, c’est 2050 / 5 = 410 mm

Publié par scritch il y a 8 ans

non boisphile achetez chez point p et c'est du ctbh oui

Publié par scritch il y a 8 ans

vous m'épatez boisphile; une vraie bible!!


j'ai vérifier et oui elle sont bien nf 312

je peut etre rassurer c'est du bon materiel???


Publié par Bricolive il y a 8 ans

 

Point P ne vend pas les merdouilles (hors norme en structure) que vendent certaines GSB, donc c'est ok avec le marquage indiqué par Boisphile :)

 

Publié par scritch il y a 8 ans

merci pour la confirmation , les dalles sont de chez kronodal.

Publié par Bricolive il y a 8 ans

"les dalles sont de chez kronodal"

Oui c'est ça, pas de souci.

Bons travaux !

Publié par juju38 il y a 8 ans

je vais poser aussi de l'OSB de 18mm sur lambourdes avec entraxe de 50cm dans des combles aménageables, je compte poser l'OSB sur toute la surface "habitable" (environ 60m2 = 12m*5m) et poser ensuite les cloisons


aprés vous avoir lu, j'entends parler de 30m2 maxi pour une pose en continu avec 7m de longueur maxi, qu'est-ce que cela signifie ? suis-je dans les règles avec mon projet ?

merci

Publié par Bricolive il y a 8 ans

 

Là il va falloir faire un peu de lecture ;)

Tu as sur le blog de boisphile http://boisphile.over-blog.com/categorie-508552.html toutes les infos pour mettre ton plancher en oeuvre dans les normes.

L'entraxe, par exemple, doit être un sous multiple de la longueur de tes panneaux OSB, car toutes les petites rives doivent reposer sur les solives, les rainures et languettes collées, etc, etc ...

A+

 

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 8 ans

En tant que projet, vous faites la surface que vous voulez, simplement il y a obligation de faire des zones de fractionnement de 30 m² maxi dont la plus grande longueur ne dépasse pas 7 mètres. Dans votre cas deux zones de 6 x 5 avec un jeu de dilatation d’une dizaine de millimètres entre deux.
Ce ne sont pas des « on dit » mais cela fait partie de règles énoncées dans le DTU comme le petites rives supportées et fixées, les assemblages collés et les plans de fixation etc …

Publié par Webmaster bois.com il y a 8 ans

Bonjour,

afin de respecter les règles du forum, merci de ne pas tenir de propos diffamatoires à l'encontre d'une marque ou d'une entreprise.

Merci de votre compréhension,

Publié par brocyes il y a 4 ans

Bonjour,

je parcours ce blog depuis quelques temps déjà, mais peut-être pas encore assez.

Je rénove une maison ancienne et j'ai quelques doutes.

Je veux aménager une salle de bains au troisième niveau (deuxième étage) de 2,6m X 2 m, avec lavabo, baignoire (180 X 80 mm) et wc.

Actuellement à ce niveau, il y a un plancher bois de 30 mm posé sur des poutres. L 'entraxe entre ces poutres est d'environ 1150-1200 mm. Elles doivent être en chêne ou châtaigner (?) d'environ 200 mm de large et de haut et 3800 mm de long (les murs ne sont pas droits) sauf pour une qui repose sur un chevêtre. La longueur de salle de bain serait parallèle à la longueur des poutres.


J'avais pensé à monter une ossature bois de type 45X 60mm (dans laquelle je mettrais de l'ouate de cellulose) recouvert d'une bande de résilience, puis d'osb 3 12mm, puis de carrelage.

Est-ce la bonne section pour l'ossature ? Comment doit-on en général choisir la section ?

Y-a-t-il besoin de mettre un frein vapeur pour les cloisons perpendiculaires au murs de la maison?

Avec quoi j' « accroche » l'ossature aux poutres situées au dessus de la salle de bain ? Un système d'équerres ? Des vis ? Des clous ? De quel type ? espacés de combien ?


Je voulais sinon monter une cloison en béton cellulaire (enduit ensuite à la chaux), mais je crains que ça ne soit trop lourd. Qu'en pensez-vous ?


Je comptais recouvrir le plancher d'un isolant en liège puis de carrelage ou de parquet flottant.

Est-ce qu'il faut que je renforce le plancher au niveau de l'ensemble de la salle de bains ? Seulement au niveau de la baignoire ? Comment ?


Ce qui me fait tiquer c'est que j'ai lu sur ce post :

En aucun cas le plancher doit être porteur des cloisons, c’est la structure porteuse sous jacent qui doit le faire.
Les cloisons de cette salle de bains « tomberaient au dessus » des poutres. Est-ce suffisant ou bien je dois quand même prévoir des entretoises ?



Je veux aussi réaménager les combles ( niveau 4) en une chambre ou un bureau. Le plancher qui y était posé avant (30 mm) a été enlevé, car pourri.

La tailles des poutres varie : certaines ont été changées pour des poutres en résineux 70 mm X 210mm, de 800-850mm d'entraxe. D'autres sont anciennes, en chêne ou en châtaigner d'environ 190mm de large et de haut et de 900- 950 mm d'entraxe. Elle sont longues de 3800m en moyenne.

Les combles font 5,2 m X 3,8 m. A « gauche » ( en orange) de l'escalier il y aurait des rangements, à « droite »  ( en bleu)là où circuler, où mettre des meubles type bureau, lit...


 

Je comptais :

  • soit reclouer du plancher de la même épaisseur (30 mm) puis un isolant phonique ( type liège) et un plancher flottant.

  • soit poser des lambourdes 75mm X 98mm, tous les 40 cm max, puis de l'OSB3 18mm, l'isolant et le plancher flottant.

Qu'est ce qui est le plus sur ?


Merci d'avance

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 4 ans

Ce serait bien d'ouvrir un nouveau sujet plutôt (en essayant d'être plus concis mais plus précis, parce que par exemple on ne sait pas ce que c'est que cette "ossature") que de ressortir les vieux trucs, parce qu'après on ne comprend plus rien, et annulez votre précédent post. Merci

Publié par Alex06 il y a 2 ans

Bonsoir, désolé de déterrer le sujet mais j aurais vraiment besoin d'un coup de pouce pour ma situation , je vous explique :-) je souhaite aménager mon étage en deux chambre et salle d'eau ( simplement toilette et vasque )
J ai des solives de 35mm de largeur et un entre axe entre deux solive de 55 cm au plus grand
J'avais prévu de poser un planché en osb 3 de 22 mm directement sur les solives avec une bande de tramiband entre , mais à la lecture de vos post apparement ce n'est pas possible, les appuis sont trop étroit pour la jonction de deux plaque et l'entre axe trop important entre deux solives ,
que puis-je faire ?

En vous remerciant par avance .
Bonne soirée

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 2 ans

J'ai bien peur que ce que vous décrivez ne sont pas des solives, mais des entraits de fermettes.

Si tel est le cas, avant même de penser à réfléchir à quoi que ce soit, il faut vous procurer la note de calcul de ces fermettes pour vérifier si elles peuvent effectivement accueillir un plancher habitable.

Ensuite, nous pourrons étudier la question.


Pourquoi n'ouvrez-vous pas un nouveau sujet ?

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

Entraxe, Epaisseur plancher OSB + Parquet

Publié par Soja

0 réponse
1077 vues
0 like

Epaisseur OSB

Publié par Draune

11 réponses
213 vues
0 like

épaisseur osb

Publié par MatthieuJ

0 réponse
1588 vues
0 like

épaisseur osb

Publié par night666

4 réponses
1394 vues
0 like

Pose d'osb sur solivage à entraxe irrégulier

Publié par Totof947

6 réponses
2701 vues
0 like