Lambourdes & OSB

Publié par tartempion il y a 3 ans

Bonjour,

Nous avons fait construire une maison sur dalle bois et arrive maintenant l'heure des sols.
Nous disposons de 6cms pour arriver au "niveau zéro".

Au tout départ je pensais constituer mon sol comme suit au dessus de la dalle bois :
- lambourde de 32mm
- osb3 de 2,50m, épaisseur 18mm avec entraxe 41cm
- sol type stratifié / vinyle (de 5mm à 10mm)

En lisant votre blog et les sujets ici j'ai quelques doutes ainsi que quelques questions :

1) joint de fractionnement : ma maison faisait 140m2, je voulais utilisé ce procéder partout. J'ai notamment un pièce de vie de 13m x 4m. Comment faire ?
2) Vaut il mieux visser les lambourdes ou faire une pose flottante dans mon cas ?
3) plus je lis de chose sur la bande résiliente (liège 2mm) et moins j'arrive à comprendre. lambourde flottante = sous les lambourdes, sinon pas de liège pour pose vissée car de toute façon transmission par les vis ?
4) ma dalle bois étant isolée (30cm), vaut il le coup de rajouter une isolant de 30mm entre les lambourdes ?

Merci
Cordialement

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 3 ans

1) joint de fractionnement : ma maison faisait 140m2, je voulais utilisé ce procéder partout. J'ai notamment un pièce de vie de 13m x 4m. Comment faire ? Il faut faire un joint de fractionnement à mi-longueur sur une solive.
2) Vaut il mieux visser les lambourdes ou faire une pose flottante dans mon cas ? La pose vissée convient très bien.
3) plus je lis de chose sur la bande résiliente (liège 2mm) et moins j'arrive à comprendre. lambourde flottante = sous les lambourdes, sinon pas de liège pour pose vissée car de toute façon transmission par les vis ? Dans le cas d'un plancher de base, vous n'avez pas trop à vous soucier des bruits de chocs, il n'y a guère que les taupes et le mulots qui seront dérangés.
4) ma dalle bois étant isolée (30cm), vaut il le coup de rajouter une isolant de 30mm entre les lambourdes ? Non, ce n'est pas nécessaire, mais n'oubliez pas le pare-vapeur sur les lambourdes.

Publié par tartempion il y a 3 ans

Bonsoir,

Merci pour vos réponses !

Le joint de fractionnement peut il être perpendiculaire aux lambourdes ?

Une dernière question, dans ma salle de bain, si je laisse un joint périphérique de 10mm, comment assurer l'étanchéité à l'eau ?

Est il possible mettre en place un SEL (système d'étanchéité liquide), avec des bandes pour la liaison murs - sols ? Ne vont elles pas être trop fragiles à cause de cet espace ?

Je n'ai qu'une crainte, c'est d'avoir une fuite d'eau quelque part et m'en rendre compte des mois après, le temps que l'espace les 32mm de vide des lambourdes se remplissent ...

Merci

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 3 ans

Le joint de fractionnement peut il être perpendiculaire aux lambourdes ? Non, il doit être porté donc sur la lambourde.
Une dernière question, dans ma salle de bain, si je laisse un joint périphérique de 10mm Ce n'est pas ""SI"" il faut le faire, comment assurer l'étanchéité à l'eau ? Un relevé périphérique du revêtement de sol.

Publié par tartempion il y a 3 ans

Merci pour ces précieuses réponses.

Publié par tartempion il y a 2 ans

J'ai attaqué la mise en oeuvre et je me pose un petite question :
Pour parfaire l'étanchéité à l'air au niveau du sol, puis-je mettre de la mousse PU au niveau du joint périphérique que j'ai laissé ?
Comme la mousse PU est quand même assez souple je me dis qu'elle n'empêchera pas le travail de dilatation ... bref qu'en pensez-vous ?

Merci

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 2 ans

L'étanchéité à l'air doit être faite vis à vis de l'extérieur, pas de l'intérieur.
Si le plancher est en RCH, l'étanchéité à l'air doit être faite sous le solivage et un pare-vapeur doit être posé sur le solivage.

Publié par tartempion il y a 2 ans

J'ai effectivement déjà un pare vapeur sous les lambourdes mais comment nous avons marché dessus pendant 2 mois de travaux... j'aurais aimé assuré le coup.

Merci

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 2 ans

Un film pare-vapeur n'est pas un vulgaire polyane, c'est un organe essentiel de régulation  des échanges hydriques. On ne doit pas marcher dessus, il doit rester propre et sans accros.

Publié par tartempion il y a 2 ans

Nous sommes bien d'accord mais malheureusement dans la pratique les choses se passent souvent différemment.

Souvent (et c'est notre cas), le frein vapeur est posé sur la dalle bois et le placo est fait ensuite.

Bref, maintenant nous en sommes la, que penser de cette histoire de mouse PU ? Est-ce possible ?

Merci

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 2 ans

Mais le PV se pose sur les solives, avant de poser les dalles .............

Publié par ro30 il y a 2 ans

Bonjour,
je suis tout nouveau ici :)
Je me permets de poster sur ce sujet car je suis exposé à la même problématique que vous (d'ailleurs merci pour vos questions, j'ai pu trouver dans les réponses quelques clés ;) )

J'ai pour projet de faire un plancher dans mon home studio de 28 m2, où il a actuellement un genre de parefeuille abîmé (sol irrégulier)
Pour des raison phoniques, j'envisage la pose "flottante" (aucune vis dans le sol, le cadre qui soutient le plancher est posé sur des dalles antivibratoires.

J'avais vu la chose de la manière suivante (en m'inspirant de cette vidéo -> [lien externe] ):

- dalle antivibratoire (10mm mini)
- cadre lambourdes + chevrons
- osb 3 (15mm)

Le problème, c'est que je n'ai moi aussi que 6cm pour atteindre le "niveau 0", et qu'en utilisant des chevrons pour mon cadre, je pars déjà minimum à 5,5cm...
Et je crains de ne pas avoir la même solidité, et la même stabilité en utilisant des matériaux trop fins.

1. Est qu'un cadre constitué de lambourdes 32mm suffirait (sachant qu'il ne sera jamais fixé, juste calé) ?
2 Si ça ne suffit pas, quel matériaux utiliser pour faire l'encadrement ?

J'espère avoir été suffisamment concis :/

Merci d'avance pour vos réponses !

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 2 ans

1) Isolation des remontées d'humidité par pose d'un film étanche avec remontées périphérique.

2) Aucune nécessité d'un "cadre"

3) Utiliser du bois traité en 3a

4) Utiliser des cales en contreplaqué CTBX

5) La section des lambourdes est fonction des entraxes du calage. Entraxes 350 = lambourdes 80 x 25, pour 450 = 80 x 32, pour 600 = 80 x 52mm.

6) Les cales doivent être alignées entre elles pour éviter les futures "vagues".

7) En extrémités de travées des lambourdes, des entretoises suffisent fixées aux lambourdes par une pointe lardée.

8) Prévoir de l'OSB 4 en 2500 x 675 x15mm

9) Entraxes des lambourdes 417mm

10) Dalles fixées par vis 5 x 50 et assemblages collés.

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

quelles lambourdes pour pose OSB

Publié par cecile1

2 réponses
3777 vues
0 like

lambourde + OSB/ ou agglo

Publié par Rems73

3 réponses
787 vues
0 like

Parquet cloué sur lambourde sur OSB

Publié par jo1

5 réponses
2107 vues
0 like

Coller OSB directement sur lambourde

Publié par tizef

3 réponses
1477 vues
0 like

section pour lambourdes plancher osb

Publié par Christophe l

1 réponse
2004 vues
0 like