Solivage sur entrait

Publié par zorelien il y a 3 ans

Bonjour,
Après avoir parcouru le forum, je tiens vous féliciter pour toutes les informations disponibles!!
J’en viens à mon problème. J’ai acheter une maison de plain pieds des années 50. Je comptais réorganiser l’espace en cassant des cloisons. En allant faire un tour dans les combles, je me suis aperçu que les plafonds canisse portaient sur les cloisons. En effets, les solives vont d’une cloison à une autre. Donc impossible pour moi de casser les cloisons sans prendre le plafonds sur la tête.
La solution: refaire un plancher qui servirait a supporter le futur plafond ba13 et d’en faire un lieu de stockage.
Le soucis est que la maison fait 10m par 10m et qu’il n’y a aucun mur de refend. Je n’ai trouvé comme solution que de me reprendre sur l'entrait.
La charpente est de type traditionnelle avec une ferme au milieu. Voici les sections qui la composent :
Entrait 9,5m en 10/22
Poinçon en 10/25
Arbalétriers en 10/22
Contre-fiches en 6,5/16
Aisseliers en 15,5/18
Entre la ferme et les pignons, il y a 4,6m de chaque côté.
Voici ce qu’on m’a conseillé:
Une poutre de contrecollé 12/35 (9,5m)de chaque côté de l’entrait fixée par des tiges filetées tous les mètres.
Pour le solivage, des madriers 5/25 avec un entraxe de 40cm.
Pour le planche, je pensais a de l'osb3 en 18mm.
J'aimerai avoir votre avis d’une part sur la faisabilité du projet et d’autre part sur les sections de la solution présentée.
Je suis aussi ouvert à toute autres solutions.

Je vous remercie d’avance pour vos retours.

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 3 ans

Un entrait de ferme n'est pas porteur au sens de la flexion. Il ne faut en aucun cas lui imposer une flexion qui viendrait modifier le fonctionnement de cette ferme. L'idée de poser une poutre de chaque coté de l'entrait est bonne, mais sans appui intermédiaire, il faut un lamellé-collé GL24 de fabrication française de section 160 x 630mm. Même en limitant les charges permanentes à 75kg/m² et une charge occasionnelle instantanée de sécurité de 100kg, il faut bien se rendre compte que la réaction de chaque appui sera de 2113kg pour une poutre qui pèsera quand même un peu plus de 400kg. Comme il y aura une poutre de chaque coté de l'entrait, le mur devra reprendre une charge localisée de plus de 4 tonnes à laquelle il faut ajouter la réaction d'appui de la ferme que l'on peut estimer à 2200kg environ. C'est donc une charge localisée de 6400kg que le mur devra reprendre soit le poids de 4 belles voitures sur une demi-page A3. Un renfort de maçonnerie me semble inévitable et je pense qu'il s'agit là d'une entreprise quelque peu risquée.

Si vous persistez dans ce projet, je vous encourage vivement à réfléchir à la pose d'un poteau de soutien sous ces poutres. Cela étant, le problème ne sera pas réglé pour autant dans la mesure où ce poteau devra reprendre 5200kg qu'il faudra bien reprendre par une fondation …………. Comme quoi tout n'est pas si simple qu'il y parait !!!

 

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

charge admissible pour solivage sur entrait

Publié par colateral

3 réponses
2336 vues
0 like

Solivage sur entrait : possible ou non ?

Publié par Schumi

4 réponses
3088 vues
0 like

Solivage sur entrait retroussé moisé

Publié par poteau-feu

16 réponses
5042 vues
0 like

ENTRAIT , FICHU ENTRAIT

Publié par enpleineréflexion

5 réponses
769 vues
0 like

Entrait

Publié par RichardJ

1 réponse
1333 vues
0 like