revêtement de sol lino sur dalles agglomérés/vapeur d'eau

Publié par LAURE il y a 15 ans

un revêtement de sol en plastique (lino) posé sur une dalle aggloméré de 22mm est -il étanche à la vapeur d'eau ? En d'utres terme, est que la vapeur d'eau traversera la dalle agglo et le lino ? Une pose collée ou non modifie-t-elle cette (non-)étanchéité ?

merci de vos réponses

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 15 ans

Bonjour Laure

Le lino est un matériau étanche et c'est bien là le drame, dans le mesure ou la vapeur d'eau des pièces inférieures va être bloquée dans les panneaux et les faire vieillir prématurément.

De plus vous ne pouvez poser un revêtement étanche que sur des panneaux classe de service 2 milieu humide, c'est-à-dire marqués CE 13986 P5 ou CTBH. La pose collée ne peut se faire que s'il s'agit de dalles de cette même qualité et que les assemblages soient collés.

 

Boisphilement votre

Publié par LAURE il y a 15 ans

merci. S'il s'agit que de simples dalles d'agencement vendues dans les GSB quels sont les risques ?

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 15 ans

Bonjour Laure

De passer au travers dans les 3 à 10 ans qui viennent.

Boisphilement votre

Publié par LAURE il y a 15 ans

Dans ma salle de bain et ma cuisine à l'étage inférieur, le plafond est un plafond en platre auquel a été rajouté un lambris PVC fixé par chevillage sur des tasseaux. Est ce que le lambris PVC est étanche à la vapeur d'eau auquel cas les risques pour les combles seraient amoindris.
merci de votre réponse

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 15 ans

"NON" Désolé !

Publié par LAURE il y a 15 ans

Existe il un revêtement de sol étanche à la vapeur d'eau ?

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 15 ans

Bonjour Laure et tous les lecteurs de ce post,

Depuis la mise en application de la norme harmonisée européenne et du marquage CE, les qualités de panneaux sont (heureusement) réglementés, justement pour éviter les risques. Ainsi les panneaux à base de bois utilisés dans la construction et en particulier pour des utilisations structurelles, doivent répondre à un minimum de propriétés physiques et de caractéristiques mécaniques.

Comme il n'est plus permis de commercialiser des panneaux ne répondant pas aux critères minimums de qualité pour des utilisations structurelles, les GSB ont trouvé un moyen pour vendre moins cher des panneaux dont la qualité est pour le moins discutable et qui peuvent être dangereux en utilisation structure. Pour cela ils les nomment le plus souvent """dalles d'agencement""" ce qui bien évidemment ne veut rien dire. Bien sur, ils ne communiquent pas par écrit sur les possibilités d'utiliser ces dalles en plancher ce qui les dédouane de toute responsabilité en cas de litige.

Pour vérifier, il suffit de faire le test suivant : Coupez un carré de panneau de 50 x 50 mm de côté, mettez-le dans une casserole d'eau et portez à ébullition, cela m'étonnerait qu'il tienne une heure.

En résumé : Faites des économies, mais pas sur la sécurité.

Boisphilement votre

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 15 ans

Bonjour Laure

Mais ma chère Laure, vous n'avez rien compris !!! Justement il ne faut pas de revêtement de sol étanche, justement, il faut que les échanges se fassent librement, que cette vapeur traverse normalement le plancher. C'est justement de vouloir l'empêcher de le traverser que la vapeur va se stocker dans le bois.

Boisphilement votre

Publié par LAURE il y a 15 ans

Désolé je voulais dire non étanche à la vapeur d'eau. En d'autres terme que puis je mettre à la place du lino (il s'agit d'une salle de bains) qui lui est étanche à la vapeur d'eau.

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 15 ans

Bonjour Laure

Là, ma chère, je crains fort qu'il n'y ait eu une faute de conception au départ, à laquelle il sera difficile de remédier.

Boisphilement votre

Publié par LAURE il y a 15 ans

donc pas de solutions à mon problème hormis peut être d'insataller une VMC dans ma salle de bain de l'étage inférieur. La cuisine donne pour sa part sur un débarras dans les combles aménagées où je ne poserai pas de revêtement de sol.

il y a certes une erreur de conception au départ mais vous avouerez que tout le monde n'est pas censé connaître les normes d'autant que je confirme que les dalles agglo que j'ai acheté sont vendues en magasin  sous le terme dalles de plancher.

et puis si je devais passer à travers au bout de trois ans, je pense que les hopitaux seraient aujourd'*** saturés car bon nombre de gens à commencer par mes parents ont utilisé ce type de dalle pour des planchers dans les combles.  mon père a utilisé en outre des dalles milieu sec avec une moquette et un lino collé dessus. Cela fait vingt cinq ans et le plancher ne donne aucun signe de faiblesse.

J'ai lu différents de vos post et franchement je vous tire mon chapeau pour l'ensemble de vos contributions. Votre expérience et vos connaissances sont impressionnantes.

Néanmoins, je pense que vous devriez mesurer un peu vos propos quelque peu alarmistes ("passer au travers de dalles agglo de 22mm au bout de trois ans") voire un peu limite diffamatoires (faire intervenir la DGCCRF pour publicité mensogère par rapport à la vente de dalles OSB3 15mm comme plancher porteur alors même que ces dalles sont conformes aux normes actuelles - cf mon post de fin février)

il est vrai que je ne suis qu'une femme qui ne comprends rien.....

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 15 ans

Bonjour Laure

Ma chère Laure, vous pensez ce que vous voulez, mais :

Les ""dalles d'agencement"" vendues sous ce terme ne le sont que depuis maximum deux ans.

Les dalles CTBS (milieu sec) si elle sont de bonne qualité, selon la situation peuvent très bien tenir le coup 20ans.

Les hôpitaux ne sont pas prêt d'être remplis de pauvres gens qui passent à travers et heureusement, mais des chevilles tordues, des pieds de chaise, d'armoire qui passe au travers, si vous m'aviez suivi dans mes expertises de chantier, vous ne tiendriez pas ces propos.

Si par ailleurs vous pensez que je suis excessif, c'est votre point de vue et il y a sur le net, plein d'autres forums où ceux qui répondent se contentent de dire ce que les autres ont envie d'entendre. J'ai trop vu de pathologies et je sais trop quelles peuvent être les conséquences de ce genre de négligences pour jouer ce rôle et si c'est ce que les internautes veulent entendre, je laisserais à d'autres le soin de répondre.

Pour l'heure et à priori ce n'est pas d'actualité.

Par ailleurs,, on ne passe pas au travers de la dalle, mais au travers de son assemblage.

Quand au respect des normes, participant largement à leur rédaction, il me semble normal de réagir vis à vis de soit disant professionnels qui jouent avec la sécurité des autres;

Et si vous saviez qu'avant d'être mise en vente une dalle de plancher doit résister à une pression de 200 kg sur un diamètre de 25 mm pour justement éviter que des pieds de meuble passent au travers et que justement 15 mm ne tiennent pas vous auriez compris ma réaction, surtout que les fabricants eux-mêmes ne proposent pas ce type de dalles pour du plancher, ce n'est pas sans raisons.

Bref, pour ce type de conseils et de jugement, il faudra revoir votre copie.

Boisphilement votre

Publié par LAURE il y a 15 ans

Votre réponse du 13/02/06 : http://www.bois.com/forum/sujet.aspx?id=3395#3404

Publié par Webmaster bois.com il y a 15 ans

Les termes de "propos diffamatoires" me semblent pour le moins exagérés.
Boisphile a simplement expliqué que, d'après le DTU, ces dalles OSB 3 d'épaisseur 15 mm sont utilisables en plancher, mais avec des valeurs d'entraxe plus faibles que celles annoncées par Leroy-Merlin (410 mm contre 650).

Deux solutions :
Soit Boisphile a mal interprété le DTU (une possibilité assez faible, puisqu'il en est l'un des rédacteurs) ; et je modifierai en conséquence ses messages.
Soit les valeurs d'entraxe indiquées par Leroy-Merlin sont inexactes, ce qui peut tout à fait s'expliquer (le DTU a évolué récemment ; ou l'information provient du fournisseur qui lui même n'est pas à jour, etc.).

Je vais me pencher sur le DTU et je vous tiendrai au courant. Mais gardons notre calme... L'objectif est ici, je le rappelle, d'inciter au respect de conditions de sécurité maximales, lors de travaux de structure dont les conséquences se mesurent sur 10 ou 20 ans.

Cordialement,

Le modérateur

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 15 ans

Bonjour Laure, Webmaster et autres lecteurs de ce post.


Le propre de ce forum, c'est de donner à chacun la possibilité de s'exprimer, bravo, je pense que c'est ce qui en fait le succès.

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

revêtement de sol OSB avec lino

Publié par laurent g

2 réponses
4737 vues
0 like

osb3 / revêtement de sol étanche à la vapeur d'eau

Publié par LAURE

1 réponse
2451 vues
0 like

vapeur d'eau et plaque de sol fermacell

Publié par Meleze

0 réponse
1780 vues
0 like

vapeur d eau

Publié par brette

1 réponse
1010 vues
0 like

Quel revêtement de sol pour sol en OSB

Publié par bonnequestion

1 réponse
163 vues
0 like